X-Men

Jeu de Rôle sur X-Men, l'academie des mutants
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Spectacle en France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sibylla

avatar

Nombre de messages : 1045
Age : 25
Localisation : Quelque part entre ici , ici et là
Pouvoirs : Possède un chapeau d'où il est possible de sortir toutes sortes d'objets ou d’animaux. Est entourée par un champ runique protecteur et peux se transformer en dragon.
Date d'inscription : 14/04/2012

MessageSujet: Spectacle en France   Sam 21 Avr - 15:37

Sibylla visitait un des vieux châteaux de Bretagne en France . Elle avait presque terminé une tournée de trois mois dans tout le pays . Ses spectacles qu'elle avait pris plaisir à traduire en français (une langue qu'elle trouve magnifique mais qui , à son grand regret, ne pouvait être utilisé couramment aux États-Unis) ont eu un assez grand succès et ce soir , elle trouverait salle comble puisque tous les billets en réservations avaient été vendues pour cette dernière représentation en France , à Vannes. Mais en ce moment , elle ne pensait pas du tout à son spectacle , elle admirait une des façades du donjon de la Forteresse de Largoët qui possédait une histoire riche et Sibylla, une nouvelle fois piquée par sa curiosité , ne put s'empêcher de visiter et de découvrir cette histoire. Rien ne la rendait plus heureuse que de découvrir et d'apprendre de nouvelles choses . Elle fit la visite guidée et à la fin assailli le pauvre guide de questions auxquelles elle avait plus de réponses que lui . Malgré l'état de ruine du château et le manque de réponse du guide , elle ne pouvait qu'admirer l'architecture imposante du donjon , un des plus grands de France, ainsi que celle du châtelet et du refuge souterrain. Sur le point de découvrir peut-être , l'entrée de la galerie qui permettait de rejoindre Elven , le bourg à côté … Quand quelques heures après son arrivée , elle fut rappelée à l'ordre par son co-équipier qui s'inquiétait de ne pas la voir arriver pour la répétition générale . Il avait beau la connaître un peu , il ne pouvait pas faire autrement que de s'inquiéter . Son attention la toucha et le rassura en quelques mots :

« Je serais là . J'arrive. Je visite juste une forteresse magnifique . Oh tu devrais la voir , les vestiges de ce temps ancien , le donjon surplombant la vallée … Euh je t'ennuie c'est ça ? Bon j'arrive tout de suite » .

Elle regarda encore l'immense bâtisse et se dirigea vers le parking . Personne en vue …
Elle sortit de son chapeau , une magnifique jaguar noire lisse et brillante arborant une ligne épurée . Elle caressa amoureusement le capot et s'installa au volant sur les sièges de cuir confortables . Elle tourna les clés et le moteur ronronna docilement , lui procurant un intense bonheur


*Père adorait conduire cette voiture *

Un sourire s'épanouit sur son visage révélant des fossettes assez prononcées aux coin des lèvres , montrant que c'était là , son expression habituelle . Elle parcourra les 13kms qui la séparait de Vannes et traversa la ville au pas , sa jaguar ne passant pas inaperçue . Elle aurait parier avoir vu un homme se prendre un poteau , qui la fit partir dans un fou rire qui la tenait encore alors qu'elle s'arrêtait sur une place réservée aux artistes derrière la salle de représentation .
Comme il n'y avait pas un chat , elle en profita pour « ranger » sa voiture . Elle en pinça un coin puis comme un tissu la rentra dans son chapeau . Elle allait entrer dans l'imposant bâtiment moderne qui contrastait énormément avec la vieille forteresse . Elle arriva tout juste pour le début de la répétition au grand soulagement de son partenaire qui faisait la première partie . Sibylla eut donc le temps de se changer . Le costumier lui avait sélectionné deux robes : l'une noire , fendue jusqu'à la cuisse surmontée d'un col haut et avec de longues manches amples et l'autre rouge qui lui arrivait aux genoux avec un décolleté en forme de cœur et avec de longs gants brodés de fil argenté en motifs complexes . La magicienne choisit la rouge elle représenterait un défi plus amusant . Elle la passa et alla observer la répétition . Celui qui faisait la tournée avec elle était un magicien français qui n’avait pas réussi à décoller malgré son talent . Elle avait trouvé sur cet incroyable outil qu’est Internet , une vidéo d’un de tours de ce magicien . Elle lui a proposer de faire avec elle une grande tournée en France . Il accepta et se trouvait sur la scène interprétant un numéro de cartes . Il lui tendit le paquet pour qu’elle choisisse une des cartes , elle tira la dame de pique , la remit dans le paquet faisant semblant de ne pas voir qu’il avait truqué son jeu , changement très subtil , et très habile . Il remonta sur scène , fit mine de se concentrer et lança les cartes en l’air , elles se transformèrent en une pluie de confettis sauf une qu’il attrapa : la Dame de Pique . Son tour était eu point . Sibylla lui donna un dernier conseil et vidèrent la salle pour laisser les spectateurs entrer .

Ce soir , c’était la dernière représentation en France . dans les coulisses , les maquilleurs , les ingénieurs du son et des lumières s’activaient en un ballet frénétique , faisant monter le trac de son partenaire ? Pour l’aider , elle lança un pari pour son tour de carte , elle sortirait la Dame de Pique puis elle fit avec lui un exercice de relaxation . Il était détendu et sur de lui quand il fit son entrée dans la salle sous les applaudissements du public . Sibylla aurait aimé regarder ce magicien mais son manager la prit à part et la disputa car elle n’avait pas pu répéter . Mais elle le rassura , et ajouta qu’elle n’en avait pas besoin . Elle alla se maquiller : elle mit un rouge à lèvres couleur vermillon qui brillait sous la lumière puissante des projecteurs , elle posa un trait de noir autour de ses yeux se qui fit ressortir la profondeur de son regard couleur de nuit noire et elle ajouta une paire de boucles d’oreilles pendantes qui soutenait un petite pierre rouge . Elle n’avait pas à enlever son collier en forme de dragon qui ajoutait la touche finale à sa tenue et soulignait la finesse de sa gorge . Elle était éblouissante , elle enfila des chaussures simples avec des lanières rouges et des hauts talons comme à son habitude . Elle savait comment mettre en valeur ces charmes . La magicienne ajusta son chapeau et se glissa sous la trappe pour faire son entrée . Le dernier numéro du magicien était de la faire apparaitre. Elle entendit des applaudissements auxquels elle se joignit puis elle entendit le coffre rouler au-dessus de la trappe . Elle fit glisser le passage secret , entra dans la boite , nullement gênée par sa robe ou ses talons , l’habitude aidant. Elle sortit de la boite , majestueuse, et les applaudissements reprirent . La musique changea et elle enferma le magicien dans la boite qu’elle transperça de sabres qu’elle faisait sortir de ses manches . Puis elle enleva les sabres et renversa la boite , il avait disparu . Un assistant alla lui chercher un grand paquet de cartes de la taille de la magicienne . Elle demanda alors à une des personnes de la salle de monter sur scène et de choisir une carte , la personne s’approcha doucement , timidement , Sibylla lui fit un sourire rassurant et on lui banda les yeux . La spectatrice choisit une carte et la révéla au public. Dans les coulisses , l’autre magicien n’en crut pas ses yeux , la carte révélée était la Dame de Pique . De la scène , Sibylla toujours les yeux bandés lui fit un signe discret . La spectatrice reposa la carte et on enleva le bandeau des yeux de la magicienne . Ils mélangèrent les cartes à terre avec l’aide des assistants . Elle passa alors au-dessus des cartes avec agilité et la grâce d’un chat puis elle s’arrêta . Elle souleva une carte et reçu un tonnerre d’applaudissement . On ramassa les cartes , les numéros défilèrent pour arriver à son plus grand numéro , le silence se fit dans la salle . d’un geste magistral elle enleva son chapeau , sembla chercher dedans ...


« Il faut que je la retrouve , il y a tellement de choses dans ce chapeau »

Pour confirmer ses dires , Sibylla en sortit une canne à pêche , le traditionnel lapin , un ballon , un sac , un canard en plastique qui fit rire la salle puis elle annonça triomphante :

« Je l’ai trouvée ! »

Avec une pluie de confetti , elle fit sortir sa jaguar qui ronronna tranquillement . Le rideau tomba sur la scène et applaudissements emplirent la salle . Elle revient sur scène avec son partenaire et firent les remerciements d’usages à toutes les personnes qui ont contribuées au spectacle ... Les magiciens retourne ensuite en coulisse , donne une brève interview , signe quelques autographes puis vont fêter cette dernière représentation . Sibylla s’éclipsa avant la fin et démarra sa jaguar que les assistants avaient ramené sans cacher un certain contentement à rouler dans une voiture si belle . Elle n’échappa pas néanmoins à son partenaire qui tenait à la remercier de l’avoir choisi , il avait déjà reçu plusieurs demandes pour faire d’autres spectacles . Il la félicita pour son numéro et lui donna un billet symbolique pour son pari , en échange elle sortit un paquet de carte et en tira une carte qu’elle lui donna , le sourire aux lèvres . Elle lança sa voiture sa voiture et se dirigea vers la forêt qui était à quelques minutes de la ville , elle avait envie de se dégourdir un peu les ... ailes . Elle rangea sa voiture et commença sa transformation . Sa colonne vertébrale protesta un peu puis se couvrit d’épines dorsales , son corps se couvrit d’écailles noires , ses ongles et se mains s’allongèrent pour se changer en griffes puissantes . Son nez s’allongea et sa dentition devint tout de suite nettement plus menaçante . Les ailes , passage le plus douloureux percèrent et se déployèrent . Se tenait à la place de la jeune fille , un immense dragon à l’envergure encore plus immense . Elle secoua un peu ses ailes et décolla , ses ailes puissantes battaient l’air en un mouvement régulier et gracieux , ses muscles jouaient à la perfection sous sa peau écailleuse . Son bonheur éclatait par tous les pores... euh écailles de sa peau . Elle plaqua ses ailes contre ses flancs effectua un magnifique piqué puis arrivée à quelques mètres du sol , elle ouvrit ses ailes , le vent s’y engouffra et elle reprit de l’altitude . Elle fit un looping et quelques tonneaux , joua avec les nuages avec une grande souplesse et une grande agilité au vu de sa taille . La dragonne atterrit dans une clairière de fleurs , mais la fatigue du spectacle et de sol empêcha Sibylla de reprendre forme humaine . Elle s’endormit alors , heureuse , sur le tapis de fleur sauvages qui chatouillait la peau plus souple et plus sensible de son ventre .

Mais le lendemain matin , alors qu’elle reposait son corps massif de dragon , les ailes repliées contre son flanc , des randonneurs firent irruptions dans la clairière . Leurs cris réveillèrent Sibylla et les malheureux se mirent à courir portés par les ailes de la peur . Reprenant lentement ses esprits , elle se rappela sous quelle forme elle était et comprit aisément la réaction des randonneurs , elle se transforma en humaine et appela son manager pour lui dire qu’elle ne rentrerait pas aux Etats-Unis par avion. Elle lui dit qu’elle préférait visiter encore un peu la région avant de repartir et qu’elle serait là pour le début de sa prochaine tournée dans 2 semaines . Son manager rassuré , elle alla se laver le visage dans l’eau claire d’une rivière avoisinante . Elle fit un peu de marche pour retourner sur le sentier et prit sa voiture pour aller visiter un musée à Vannes . Malheureusement de retour à Vannes , elle croisa les randonneurs , essoufflés qui prévenait la population de l’existence d’un dragon dans la forêt . Et plusieurs personnes y croyant , les choses se compliquaient mais quand ils retourneront à la clairière ils ne trouveraient plus le dragon . Elle alla visiter la cohue , musée des Beaux-arts de Vannes puis tacha de prendre des nouvelles de la rumeur qui circulait . Déjà sur Internet , on pouvait trouver des articles qui parlaient de l’existence d’un dragon à Vannes . Se disant qu’elle devrait prendre plus de précautions quand elle décollerait pour les Etats-Unis , elle se rendit plus loin dans les villages de Bretagne , et dans un coin sur , elle se retransforma et partit pour New-York où l’attendait son manoir et sa grande bibliothèque , elle souhaitait y vérifier quelques informations sur un des tableaux , qu’elle a réussi à acquérir . Elle connaissait tous les lieux dans lesquels elle pouvait s’arrêter pour faire une halte dans son voyage qui durera quatre jours puisqu’elle était en forme sinon ça lui aurait pris six jours.
Son voyage planifié , elle décolla .


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyclope
Admin/X-men Professeur/Tuteur
Admin/X-men  Professeur/Tuteur
avatar

Nombre de messages : 5187
Age : 41
Localisation : avec vous...
Pouvoirs : rayons lasers
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: Re: Spectacle en France   Jeu 26 Avr - 23:43

(hrp : Je suppose qu'une de tes étapes sera le Portugal, je propose donc qu'on se retouve là. Envois-moi un mp si tu n'es pas d'accord, je peux changer)

Le X-jet avait décollé la nuit, comme d'habitude lorsqu'ils pouvaient avoir le choix, pour plus de discrétion. Le sol du terrain de basket s'était ouvert, et lorsque le ciel étoilé était totalement apparu, Scott avait tiré sur le manche et ils étaient partis, d'abord lentement afin de se stabiliser à quelques mètres au dessus de l'institut, puis à grande vitesse.

Jean avait contacté Scott par télépathie, un peu plus tôt. Elle le faisait rarement, sachant qu'il appreciait peu ce genre de communication, mais le problème était urgent. En l'absence du professuer Xavier, elle lui avait promis de surveiller le monde grâce à cerebro, et elle sacrifiait à cette tâche plusieurs fois par jour avec beaucoup de volonté. C'est ainsi apparement qu'elle avait detecté un mutant qu'elle jugeait dangereux pour la population. A vrai dire, au moment de leur départ, il ne savait encore rien. Ele lui avait juste dit, paniquée, qu'il devait préparer le jet. Il était alors 19h. Cyclope lui avait répondu qu'ils pourraient décoller 3 heure après, alors qu'il ferait nuit noire, si ça pouvait attendre. Jean lui avait donc répondu, avec nervosité, qu'elle l'espérait parce que la route serait longue.

Ils ne s'étaient pas revus depuis, chacun vaquant à ses préparatifs, et s'étaient retrouvés à bord, en tenue de combat de cuir noir, au moment du départ. Cyclope avait préféré utiliser son viseur, qu'il pouvait régler comme il le voulait. Jean cachait ses mains jointes entre ses jambes serrées. Elle n'était vraiment pas dans son état normal. Après s'être mis en vitesse de croisière, il prit donc une de ses mains dans la sienne et lui demanda ce qu'il se passait, et où ils allaient. C'est là qu'elle lui expliqua qu'elle avait vu une jeune fille se transformer en dragon en France. Elle sembalit se diriger vers l'Espagne lorsque Jean l'avait vue, mais il n'y avait aucun moyen de connaitre sa destination.


-" Ca va aller, ne t'inquiète pas. Regarde sur internet si tu vois quelque chose " lui avait-il dit en designant du menton l'ordinateur intégré au tableau de bord.

Jean avait trouvé un certain nombre d'articles datant du matin même relatant l'aventure des randonneurs. Cette jeune fille s'était donc fait surprendre le matin, mais avait prit un envol pour une destination plus lointaine l'après-mlidi. Ils avaient quelques heures de retard, et il leur faudrait plusieurs heures, même avec le X-jet, pour arriver en Europe. Qui sait où ils pourraient la retrouver ?


-" On va arriver au matin. Tu devrais te reposer. En approchant du continent, j'espère que tu pourras la detecter sans l'aide de cerebro "

Ils avaient donc volé toute la nuit, se relayant chacun leur tout afin d'arriver reposés au mieux. Et comme l'avait espéré Cyclope, Jean fini par ressentir la présence de la mutante ailée. Elle le guida au dessus du Portugal, jusqu'à ce qu'il l'ai de visu.

-" Il est en vol. On va essayer de se mettre à son niveau, essaye de lui dire de se poser, que l'on puisse discuter. Tu pourras en même temps sonder si ses intentions sont pacifiques, ou non. Et si elle refuse... la seule solution que je vois, c'est de le bousculer afin qu'elle tombe, mais ça va être violent ! Je n'ai pas trop envie de commencer comme ça. Qu'en penses-tu ? "


_________________


Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Grey
X men/médecin
avatar

Nombre de messages : 417
Pouvoirs : Télépathie et Télékinésie puissantes.
Date d'inscription : 05/04/2012

MessageSujet: Re: Spectacle en France   Ven 27 Avr - 13:43

Il était presque 19h, quand Jean ,fatiguée par une longue journée, se dirigeait vers le Cérébro pour aller surveiller le monde des mutants (et des humains). Elle le faisait à peu près trois fois par jour pour éviter de rater un accident grave, mais aussi éviter de passer tout son temps dessus. Pour elle, le Cérébro était assez difficile à contrôler et même si elle s’était améliorée, son utilisation était éprouvante. Ce jour-ci, elle s'était installée comme à son habitude depuis l'absence du professeur Xavier et commença les recherches. La rousse traversait le monde mentalement quand elle s'arrêta net sur une mutante très précise. La jeune femme était en France dans une forêt à quelques kilomètres de la ville la plus proche. La télépathe l'observait quand la brune grandit, se déforma, se changea pour devenir une bête immense: un dragon. De surprise, Jean faillit reculer quand elle se souvint être dans Cérébro. Ça n'avait pas l'air d'être sa première transformation, ce qui rassura un peu la rousse; un peu. Cependant encore sous le choc, elle passa un appel mental à Scott. Elle se souvenait qu'il n'aimait pas ça, mais la situation tenait de l'urgence.

*Scott, c'est Jean. Prépare le X-jet !*,lui avait-elle lancé, encore secouée.

Cyclope lui répondit qu'ils décolleraient seulement quelques heures plus tard, quand la nuit serait plus sombre, si le problème pouvait attendre.

*Je l'espère Scott. Je l'espère car la route sera longue.*, lui dit-elle. Mais elle pensait uniquement que plus ils partiraient vite mieux elle se sentirait.

Pendant les 3 longues heures avant le départ, Jean s'était préparée mais s’inquiétait beaucoup pour les populations alentours. Pour vérifier si la mutante n'avait pas bougé. Elle retourna au Cérébro et vit qu'elle se dirigeait vers les États-Unis. Plus tard, dans le X-jet, Jean était inquiète pour les habitants, pour la mission et apparemment son petit copain l'avait remarqué car il lui avait pris une des ses mains serrées entre ses jambes. Plus calme, elle lui expliqua ce qu'elle avait vu et lui dit où ils devaient aller (même si elle n’était pas du tout sure de leur destination.)

Après ces explications, Cyclope lui demanda de chercher sur Internet si elle ne pouvait pas trouver de plus amples informations. Et malheureusement pour elle, elle en trouva. Ce qu'elle redoutait s'était passé: un article parlait de randonneurs qui aurait aperçu la mutante sous sa gigantesque forme et en avait parlé autour d'eux. La dragonne se serait donc envolée pour fuir les regards indiscrets, ça semblait normal.


-<<On va arriver au matin. Tu devrais te reposer. En approchant du continent, j'espère que tu pourras la detecter sans l'aide de cerebro.>>, avait dit Scott. Sur ce point, il avait tout à fait raison, la rousse devait se reposer. Elle avait utilisé deux fois le Cérébro dans la soirée et avait vu un dragon énorme: deux raisons de fatigue extrêmement valables.

Durant le voyage, les deux X-men s'étaient relayés et comme Scott l'avait pensé. Jean réussit à détecter la mutante quand ils approchèrent de l'Europe. Elle mena son homme jusqu'au Portugal jusqu'au moment où ils la virent.


-<<Elle est en vol. On va essayer de se mettre à son niveau, essaye de lui dire de se poser, que l'on puisse discuter. Tu pourras en même temps sonder si ses intentions sont pacifiques, ou non. Et si elle refuse... la seule solution que je vois, c'est de le bousculer afin qu'elle tombe, mais ça va être violent ! Je n'ai pas trop envie de commencer comme ça. Qu'en penses-tu ?>>,proposait Scott.

La télépathe lui répondit:


"Je pense que ta première solution est la bonne et si elle refuse alors je la contacterais par télépathie quitte à la convaincre de se poser à ma manière."

Le mutant aux yeux de braise ne tarda pas à se rapprocher de la cible. Alors Jean se concentra entra en contact télépathique avec la dragonne.

"Bonjour. N’aie pas peur. Je m'appelle Jean Grey et je suis dans le jet à ta gauche. Je ne te veux pas de mal car comme toi, je suis...spéciale. Il te suffit de penser ce que tu veux me dire pour que je l'entende. Maintenant si tu le veux bien nous allons nous poser pour pouvoir parler plus tranquillement. Qu'est ce que tu en dis ?"

La rousse savait que le jeune femme avait un peu peur. Quand on sait que quelqu'un peut être dans votre tête ou peut lire vos pensées. Mais au moins comme ça, la situation était égale car Jean était très impressionnée par une créature énorme qui est censé être une légende. Pour se rassurer, elle se dit que ce n'était qu'un mutante comme les autres...outre sa taille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sibylla

avatar

Nombre de messages : 1045
Age : 25
Localisation : Quelque part entre ici , ici et là
Pouvoirs : Possède un chapeau d'où il est possible de sortir toutes sortes d'objets ou d’animaux. Est entourée par un champ runique protecteur et peux se transformer en dragon.
Date d'inscription : 14/04/2012

MessageSujet: Re: Spectacle en France   Ven 27 Avr - 16:42

Après plusieurs heures de vol sans aucun incident , elle survolait le Portugal quand elle fut surprise par un jet dont la forme ne lui rappelait rien . La pointe effilée et aplatie perça à sa gauche , Sibylla fit un écart puis donna un puissant coup d’aile pour trouver refuge dans les nuages en espérant échapper au regard des passagers du jet . Après avoir passer la première couche de nuages , elle fit un piqué digne des plus grands rapaces, le vent siffla à ses oreilles lui procurant un bonheur sans faille , puis effectua un looping et replongea dans la couche nuageuse .
Elle pensait les avoir perdu dans les volutes des nuages quand elle entendit une voix dans sa tête :

« Bonjour. N’aie pas peur. Je m'appelle Jean Grey et je suis dans le jet à ta gauche. Je ne te veux pas de mal car comme toi, je suis...spéciale. Il te suffit de penser ce que tu veux me dire pour que je l'entende. Maintenant si tu le veux bien nous allons nous poser pour pouvoir parler plus tranquillement. Qu'est ce que tu en dis ? »

La dragonne sursauta , ce qui faisait bizarre pour un dragon . Elle ne s’attendait pas à ça . La première inquiétude passée , elle tacha de reprendre un vol plus stable , sans à-coups . Elle calma sa respiration et se porta à la hauteur du jet , ses muscles jouèrent efficacement , elle fut rapidement à leur hauteur et se cala sur leur vitesse .

*B..Bonjour , Qu’êtes vous ? Comment vous faites ça ? D’où venez-vous ? Comment m’avez-vous trouvé ? ...*

Le cerveau de télépathe fut rempli de questions ainsi que d’impressions et de sentiments animaux qui venait du coté dragon de Sibylla , tels que la faim , la joie de voler , la plénitude de sentir ses ailes battre dans le vent la portant au dessus des vagues et des paysages . Puis songeant qu’elle devait contrôler ce flux d’informations , la dragonne essaya de se concentrer sur une seule question . Elle lui avait demander si on pouvait se poser .
*Et si c’était un piège ? Au sol il lui serait plus facile de m’attaquer ? Mais elle disait avoir des intentions pacifiques ... Beaucoup de méchants savent se faire passer pour pacifiques quand ça les arrangent ... Faire confiance ou pas ?*

Ses réflexions se déroulait à une vitesse édifiante dans sa tête , Sibylla pesait toutes les possibilités et finalement décida de se poser . De toute façon la nuit allait tomber elle devrait se poser pour la nuit . Elle réussi à ne poser aucune question , ce qui consistait un exploit pour elle :

*J’ai repéré un endroit . Suivez-moi*

La dragonne inclina son aile sur la droite , faisant miroiter ses écailles . Sans se retourner pour voir si le jet suivait , elle piqua vers les montagnes au sommets accidentés , non loin du Parque da cabreira , lieu où la nature reprend ses droits et se posa entre d’énormes rochers , éloignés des sentiers de randonnée .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Grey
X men/médecin
avatar

Nombre de messages : 417
Pouvoirs : Télépathie et Télékinésie puissantes.
Date d'inscription : 05/04/2012

MessageSujet: Re: Spectacle en France   Dim 29 Avr - 22:22

Comme Jean l'avait deviné en contactant le jeune dragonne par télépathie, elle l'avait fait sursauter. Mais elle s'était vite reprise et volait à leur hauteur. La réaction de la jeune fille était compréhensible et comme tout mutant découvert, elle se posa plein de questions :

<<B..Bonjour , Qu’êtes vous ? Comment vous faites ça ? D’où venez-vous ? Comment m’avez-vous trouvé ? ...>>

La rousse lui proposa une nouvelle fois de se poser pour pouvoir parler au calme, les idées plus claires. Mais Jean n'avait pas coupé la liaison télépathique et entendit :

<< Et si c’était un piège ? Au sol il lui serait plus facile de m’attaquer ? Mais elle disait avoir des intentions pacifiques ... Beaucoup de méchants savent se faire passer pour pacifiques quand ça les arrangent ... Faire confiance ou pas ? >>

La télépathe était à la fois amusée par ses pensées et compatissante à sa crainte. Mais elle n'intervînt de peur de la vexer d'avoir pénétré ses pensées. Ensuite elle retranscrit la conversation télépathique à Scott en omettant son intrusion dans l'esprit de la jeune mutante. Et comme celle-ci avait repéré un endroit où se poser, elle l’indiqua à Scott et ouvrit la liaison mentale avec lui. L'endroit proposé était montagneux et en harmonie avec la nature. Assez loin de la civilisation ou même des chemins empruntés par les randonneurs.

Jean sortit du X-jet avec Cyclope et s'avança vers l'imposante dragonne.

"Écoute-moi, je suis une mutante comme toi mais je n'ai pas le même don que toi. Moi, je peux lire les pensées et communiquer avec mon esprit. Je peux aussi déplacer des objets par la pensée."

Sur ces mots, une pierre lévita, fit quelques tours et se reposa doucement au sol. Même si au plus profond d'elle-même, la rousse savait qu'elle était capable de soulever la dragonne avec son pouvoir.

"Lui", dit-elle en désignant Cyclope, "c'est Scott. Il est aussi mutant, ses yeux, non-protégés par des lunettes de quartz-rubis, émettent un rayon destructeur. Et toi, tu peux te transformer en dragon apparemment. Pour répondre à tes questions, nous venons de l'institut Xavier pour jeunes mutants et je t'ai trouvé grâce à mon pouvoir. Je sais que ça fait beaucoup d'informations d'un coup donc si tu as d'autres questions, nous serons ravis d'y répondre.", dit-elle en tournant son regard vers Scott.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyclope
Admin/X-men Professeur/Tuteur
Admin/X-men  Professeur/Tuteur
avatar

Nombre de messages : 5187
Age : 41
Localisation : avec vous...
Pouvoirs : rayons lasers
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: Re: Spectacle en France   Jeu 3 Mai - 11:37

Alors que Scott s'était posté à la gauche de l'énorme dragonne, celle-ci donna un bigoureux coup d'aile qui la propulsa dans les nuages. Même s'il ne la voyait plus, il faisait confiance à Jean, il savait qu'elle pouvait entrer en contact avec elle sans la voir, et s'il y a avait bien une personne capable de rassurer la mutante et la convaincre de leur parler, c'était bien elle. En jetant un coupe d'oeil sur sa compagne, il devina qu'elle se concentrait sur sa télépathie, et attendit qu'elle puisse lui dire ce qu'il en était. Soudain, l'animal réapparu et vola à côté d'eux, à leur vitesse.

* Bien, c'est déjà ça, elle semble accepter un certain dialogue *

La dragonne vira et reprit de la vitesse pour aller se poser dans les montagnes, devant eux. Au même moment, Jean lui annonçait qu'elle acceptait de leur parler et qu'elle avait trouvé un endroit, le guidant par la pensée.

-" Oui, j'avais compris, mais tu ne peux pas me parler normalement ? Je suis à côté de toi ! " Bougonna-t-il, agaçé qu'elle préfère utiliser sa télépathie alors que rien ne l'y obligeait.

Lorsqu'il vit où Sybilla avait choisi d'atterrir, sa mauvaise humeur grandit.


-" Je suis pas un oiseau, moi ! Elle croit que je vais faire comment pour me poser dans ces montagnes ? " Parlant plus à lui-même, qu'à sa compagne.

Heureusement, Scott était un bon pilote, et avec Hank ils avaient rajouté des propulseurs qui permettaient de rester à quelques mètres du sol, sans se poser, justement dans le cas de terrains accidentés comme celui-là.


-" Je vais être obligé de laisser le moteur, sinon on s'écrase " avait-il dit à Jean, tout en descendant la passerelle qui leur permit se retrouver la terre ferme, non loin de la dragonne.

* et on pourra partir plus vite, si ça se gâte * rajouta-t-il in peto.

Jean commença les présentations et fit un petit tour de démonstration, afin de mettre la mutante en confiance. Il préféra lui-même s'en abstenir, decidant qu'il montrerait ses capacités seulement si cela s'avérait necessaire. Bien qu'il ai mis son viseur, lui permettant une utilisation optimale de son rayon, il ne jugea pas utile de s'en servir.

Scot se contenta donc de la saluer de la tête lorsque la rousse parla de lui, avec un simple "salut" ni amical, ni agressif. Juste inexpressif, comme à son habitude. Il savait, grâce aux explications de Jean, que la mutante pouvait prendre une apparence humaine (laquelle était la véritable, d'ailleurs ?) mais il ne lui demanda pas de le faire. Cela aurait pu être interprété comme une refus de sa condition de dragon, et donc de mutantet, et ce n'était pas le cas. Si elle se sentit mieux à leur hauteur, elle le ferait d'elle-même.


-" Peut-elle parler ? " demanda cependant Scott à Jean.

Puis à Sybilla
: " Nous ne te voulons pas de mal. Si c'était le cas, nous t'aurions attaquée en vol, nous aurions eu plus de chance qu'au sol. Jean te l'a dit, nous habitons un institut qui recueille les jeunes différents, les mutants. Là-bas, ils peuvent être eux-mêmes, protégés, et apprennent à contrôler leurs pouvoirs. J'y suis profeseeur, et Jean est notre médecin. Nous sommes ici pour te proposer de venir avec nous. Tu es la bienvenue "

_________________


Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sibylla

avatar

Nombre de messages : 1045
Age : 25
Localisation : Quelque part entre ici , ici et là
Pouvoirs : Possède un chapeau d'où il est possible de sortir toutes sortes d'objets ou d’animaux. Est entourée par un champ runique protecteur et peux se transformer en dragon.
Date d'inscription : 14/04/2012

MessageSujet: Re: Spectacle en France   Ven 4 Mai - 11:14

La dragonne regarda le jet s’approcher lentement du sol mais il ne se posa pas à sa grande surprise , il était équipé de propulseurs qui lui permettait de rester en statique dans les airs , une passerelle se déplia et une jeune femme d’un roux flamboyant en sorti :

*Surement Miss Grey*

Suivi de près par un homme plutôt grand , ils avaient tous les 2 le même costume , une combinaison de cuir marqué de plusieurs X , l’homme avait sur les yeux une espèce de paire de lunette de soleil moderne ...
La femme rousse prit la parole et fit une démonstration de ses pouvoirs et présenta aussi l’homme avec qui elle était un certain Monsieur Scott qui lui ne fit pas démonstration de ses dons . Elle les écouta attentivement . Puis se doutant qu’un dragon était assez effrayant , elle décida de reprendre forme humaine se qui lui permettrait de parler plus facilement .


Sibylla souleva son énorme griffe vers sa tête et son chapeau que l’on ne voyait surement pas d’en bas , fit apparaitre un nuage de fumée , elle rentra ses ailes , ses mains et sa machoire retrouvèrent une apparence humaine puis elle se couvrit d’une robe rouge sobre , avec une paire de chaussures à hauts talons lacées jusqu’à mi-mollet . Le nuage se dissipa et elle ne fut pas surprise par leur position défensive même si sa transformation avait à peine duré une minute . Elle s’approcha des deux personnes avec un sourire sincère et fit une courbette agrémenté d’un mouvement gracieux avec son chapeau qu’elle remit ensuite sur sa tête .

« Bonjour , je m’appelle Sibylla Gyllenhaal mais vous pouvez m'appeler Sibylla . Je me suis dit que vous préféreriez parler avec une humaine . »

Elle s’approcha un peu et constata qu’ils étaient très grand par rapport à elle ; son petit mètre soixante ne faisait pas le poids face au mètre quatre-vingt voire quatre-vingt dix des deux mutants puisque c’était comme ça qu’ils s’étaient présentés .

« Et concernant votre proposition , je ne vois pas pourquoi je viendrais . Je peux être moi-même , les forets sont vastes et j’ai mes spectacles de magie , je ne suis pas sure de pouvoir continuer à avoir cette vie-là dans votre institut . Même si l'idée d'apprendre de nouvelles choses avec mes pouvoirs me tente. J’aimerais juste savoir pourquoi j'accepterais ? Bon d’accord je veux pas savoir que ça mais c’est ma principale interrogation . »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Grey
X men/médecin
avatar

Nombre de messages : 417
Pouvoirs : Télépathie et Télékinésie puissantes.
Date d'inscription : 05/04/2012

MessageSujet: Re: Spectacle en France   Mar 15 Mai - 20:00

Après son petit speech, Jean écouta celui de Scott tout en observant les réactions de la jeune dragonne. La tentation d'entrer dans l'esprit de cette dernière était forte pour Jean comme celle d'aller fouiller dans celle de Scott, d'habitude ce n'était pas aussi prononcé. Jean voulait répondre à Scott à propos de la possibilité de parler de la dragonne, la réponse lui fut donnée. L'imposant mutante avait disparu derrière un nuage de fumée sortant du néant ( autre indice que garda Jean en tête ) et lorsqu'elle réapparut ce fut en tant qu'une magnifique jeune femme.

« Bonjour , je m’appelle Sibylla Gyllenhaal mais vous pouvez m'appeler Sibylla . Je me suis dit que vous préféreriez parler avec une humaine . »

Le mensonge sur le prénom de Len...Sibylla intrigua la rousse, elle ne comprenait pas encore pourquoi elle cachait son identité mais rien ne pressait. Pendant qu'elle était dans ses pensées, la brune s'était rapprochée et elle se lança dans une myriade de questions que la télépathe attendait.

« Et concernant votre proposition , je ne vois pas pourquoi je viendrais . Je peux être moi-même , les forets sont vastes et j’ai mes spectacles de magie , je ne suis pas sure de pouvoir continuer à avoir cette vie-là dans votre institut . Même si l'idée d'apprendre de nouvelles choses avec mes pouvoirs me tente. J’aimerais juste savoir pourquoi j'accepterais ? Bon d’accord je veux pas savoir que ça mais c’est ma principale interrogation . »

Jean tenta alors de trouver les mots qui l'aurait convaincue elle, quelques années plus tôt. La rousse se montrant aussi douce et maternelle qu'à son habitude, utilisant sa gentillesse naturelle:

"Je comprends tout à fait que tu ne veuilles pas quitter ta routine car tu as réussi à trouver un compromis entre ton don et ta vie professionnelle. Mais sache que si tu venais à l'institut, tu découvrirais la nature de tes pouvoirs, la richesse de nouvelles expériences et même de nouveaux amis qui sont comme toi. Pas des dragons mais des mutants ayant eux aussi des dons uniques, des différences qui les rendent spéciaux comme nous. Et si ta décision est de rester alors nous la respecterons et tu retourneras à tes habitudes. Prends le temps de réfléchir à ton choix mais dis-toi que tu auras mon approbation quel qu'il soit. Si tu restes, alors nous partirons comme si rien ne s'était passé et si tu viens avec nous alors nous t'accueillerons bras ouverts.", dit-elle calmement en lui adressant un sourire.



[HRP: Ça y est j'ai posté, vraiment désolée du retard petits problèmes personnels ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyclope
Admin/X-men Professeur/Tuteur
Admin/X-men  Professeur/Tuteur
avatar

Nombre de messages : 5187
Age : 41
Localisation : avec vous...
Pouvoirs : rayons lasers
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: Re: Spectacle en France   Lun 2 Juil - 13:52

(Hrp : comment m'excuser ?)

Alors que Jean et Scott s'étaient présentés succintement à l'immense dragonne, celle-ci leva sa griffe et un nuage opaque la recouvrit totalement. Par reflexe, Scott recula de quelques pas et mis sa main sur son viseur, prêt à réagir. Il sentait à côté de lui que Jean était aussi sur la défensive. Lorsque le nuage se dissipa, ils découvrirent une charmante jeune femme, pas très grande, portant un chateau à la main, qu'elle remit sur sa tête à la suite d'un salut assez théatral. Ne sentent plus de menace, le mutant se détendit et baissa sa main. Sans surprise, la jeune femme posa une succession de questions, habituelles pour eux. C'est Jean qui répondit la première, et il la laissa faire. Sa douceur naturelle rassurait toujours, c'était pour ça que la plupart des élèves la considéraient comme une grande soeur. Ils venaient la voir s'ils avaient des problèmes personnels, alors que lui était plutôt là pour des soucis techniques. Ce partage lui allait très bien, puisqu'il s'était fait naturellement, et il écouta avec plaisir les arguments de sa compagne. Encore une fois, elle ne pouvait faire que du bien.

Une fois que Jean eut terminé, il lui prit la main et la serra affectueusement, puis s'adressa lui aussi à Sybilla. Son naturel calme et neutre n'avait rien de chaleureeux, contrairement à sa douce amie, mais il incarnait la force tranquille, sans agressivité, sans stress.


-" Jean a raison, nous ne sommes pas là pour t'obliger à quoique ce soit. Beaucoup de mutants dans le monde sont hélas obligés de se cacher pour survivre. Certains ne savent même pas comment utiliser leurs pouvoirs et ont peur d'eux-mêmes ! Notre rôle est de montrer qu'il existe au moins un endroit où on peut être mutant et bien, où on peut vivre en harmonie, sans jugement. En plus de ce havre de paix, nous offrons aussi des entrainements adaptés aux mutations, afin de ne plus avoir peur de soit-même. Nous sommes nés avec des pouvoirs particuliers, il n'y a aucune raison que nous ne les utilisions pas, mais dans de bonnes conditions "

Il fallait avouer qu'en disant cela, Scott n'était pas tout à fait honnête puisqu'il lui arrivait souvent de se haïr pour être aussi dangereux. Il savait que sans ses lunettes ou son viseur, il pouvait tout détruire autour de lui. Mais ce n'était pas son pouvoir qu'il haïssait ainsi, mais son accident qui lui avait abimé la partie du cerveau l'empêchant de contrôler ce pouvoir. Parfois, il se disait qu'il aidait tous ces mutants à contrôler leurs pouvoirs alors que lui-même n'en était pas capable, et il se sentait comme un imposteur. Mais jamais il ne l'aurait dit à quique ce soit en dehors de Jean et du professeur X, et encore moins à une jeune femme qu'il souhaitait rassurer.

-" Cependant, il faut que nous soyons tout à fait honêtes avec vous. Il existe un groupe de mutants basés sur New-York, aux Etats-Unis, comme nous. Eux sont persuadés que les mutants devraient gouverner le monde et qu'il faut asservir ou tuer les humains. Nous ne sommes evidemment pas d'accord avec ces principes, mutants et humains peuvent cohabiter ensemble, si nous leur prouvons que nous ne sommes pas dangereux. Evidemment, ce groupe, appelés la confrérie des mauvais mutants, ne nous facilite pas la tâche en organisant des attaques contre les humains. Ils entretiennent la peur et la méfiance par rapport à nous. Je vous dit ça parce que si nous avons découvert votre existance, ils le feront aussi. Je vais être direct : un dragon dans leurs rangs serait un atout majeur pour eux. Alors je suis certain qu'ils viendront vous voir et vous vanterons les avantages d'être avec eux. Et peut-être, parce qu'ils ne reculent devant rien, utiliserons des moyens plus... comment dire... convaincaints. Plus musclés aussi. Tout ça pour vous dire que oui, vous avez le choix, vous n'êtes obligée à rien, mais surtout, méfiez-vous. Je n'aimerais pas vous retrouver dans leurs rangs. Ce serait vraiment dommage. Nous allons repatir maintenant, et vous laisser reflechir à tout ça. Retenez juste que vous trouverez toujours asile et aide à l'institut Charles Xavier à New York. Je vous souhaite une bonne fin de journée "

Puis il se retourna vers Jean, tenant toujours sa main.

-" On y va ? " lui dit-il, signifiant en réalité " Tu n'as rien d'autre à ajouter ? ". Ils n'avaient jamais obligé quique ce soit à les suivre, et aujourd'hui ne dérogeait pas à la règle. Et si Sybilla avait d'autres questions, elle avait largement le temps de réagir avant qu'ils ne s'en aillent pour de bon. Dans sa démarche, il voulait uniquement lui prouver qu'ils n'étaient pas là pour la contraindre. Juste pour lui proposer leur aide. A elle de l'accepter. Ou non.

_________________


Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sibylla

avatar

Nombre de messages : 1045
Age : 25
Localisation : Quelque part entre ici , ici et là
Pouvoirs : Possède un chapeau d'où il est possible de sortir toutes sortes d'objets ou d’animaux. Est entourée par un champ runique protecteur et peux se transformer en dragon.
Date d'inscription : 14/04/2012

MessageSujet: Re: Spectacle en France   Mer 4 Juil - 12:59

(hrp : T'inquiète pas un mois et demi c'est pas si long Razz )

Ses pensées étaient agitées et elle mit du temps à les remettre en place .

*Ainsi il existait un institut pour les personnes ayant des dons comme moi. Est-ce que mon père l’avait su ? M’avait-il cachée pensant que c’était une sorte d’hôpital où on est considérés comme des cobayes ? Mais en même temps , je pourrais en apprendre plus sur mes dons et faire de nouvelles rencontres*

Plongées dans ses réflexions , elle s’est à peine rendu compte que celui qui se nommait Mr Scott avait pris la parole , il parlait d’un groupe de « mutants » aux mauvaises intentions qui risquaient d’être moins gentils avec elle
Légèrement vexée par ce sous-entendu qui la diminuait , elle était un dragon tout de même ! Sybilla continuait d’écouter le flot de paroles de cet inconnu


*Au moins j’ai la possibilité de refuser leur proposition , aurai-je la possibilité de partir aussi une fois que j’aurais accepté ? ...*

Sa vivacité d’esprit lui permit d’interrompre l’homme qui désirait s’en aller pour lui donner sa réponse et une question

« J’accepte votre proposition mais à une condition ... Je veux avoir la possibilité de partir si jamais je ne trouve pas ma place dans votre institut »

Sybilla leur fit un grand sourire plein de fossettes , de joie et de gentillesse . La jolie rousse lui rendit son sourire mais le brun fut plus timide malgré son sourire souvent contagieux.

« Oh , et j’aimerais faire un détour par chez moi si ça vous gêne pas »

Ils partirent en direction de leur jet tandis qu’elle sortit de son chapeau un intense nuage de fumée , lui permettant de se transformer sans qu’ils puissent la voir et elle prit son envol dissipant le nuage noir d’un puissant coup d’aile.

Avant de caresser les vents et de rêver les nuages, elle eut une petite pensée pour son manager qui risque de lui passer un savon magistral quand elle lui annoncerait sa décision et à cette pensée elle ne put retenir un rire puissant et grave , qui , sortit de sa gorge de dragon résonnait comme un grondement de tonnerre.



(hrp : Topic fini ? ou on le déplace à l'insitut ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Spectacle en France   

Revenir en haut Aller en bas
 
Spectacle en France
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Spectacle des Catt'mômes
» quelle coiffure pour votre spectacle ?
» quel maquillage pour votre spectacle ?
» SPECTACLE DE RAPACES AU MONDE SAUVAGE
» Casting - Projet Spectacle Musical Bénévole

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men :: Hors Jeu :: Topics finis :: Monde-
Sauter vers: