X-Men

Jeu de Rôle sur X-Men, l'academie des mutants
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Le temps des explications (et du pardon ?)

Aller en bas 
AuteurMessage
Cyclope
Admin/X-men Professeur/Tuteur
Admin/X-men  Professeur/Tuteur
avatar

Nombre de messages : 5187
Age : 42
Localisation : avec vous...
Pouvoirs : rayons lasers
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: Le temps des explications (et du pardon ?)   Sam 19 Jan - 21:54

(suite du cours de méca)

Ce jour-là avait pourtant bien commençé, mais un cours de mécanique avait basculé Scott Summers dans un véritable cauchemar. En vérité, ce cauchemar avait commençé il y avait une semaine, quand il avait succombé, le temps de quelques heures, aux avances d'une élève aux allures d'anges. Il ne comprenait toujours pas comment il avait pu se laisser entrainer, ce qu'il s'était réellement passé, mais il le regrettait chaque seconde depuis, surtout quand il se trouvait avec la femme de sa vie, Jean. Il ne lui avait encore rien dit, même s'il était conscient que plus il attendait et plus ce serait dur. Mais il avait tellement peur de la perdre. Et pire : de la décevoir !

Et ce jour-là, donc, un cours de mécanique théorique, déjà difficile en soit pour le professeur, avait basculé sans qu'il ne contrôle plus rien, tout ça parce que Jean avait choisi ce moment-là pour venir assister à un de ses cours, et qu'elle avait choisi, comme par hasard, de s'asseoir pile à côté d'Ashley. Et d'ange, la jeune fille s'était transformée en un véritable démon. A priori, elle n'avait rien dit au médecin, mais il n'en était pas certain. Et elle avait lançé les graines de la discorde, ça il en était sûr. Le message était clair, elle n'oublirait pas ce quil y avait eu entre eux, et surtout qu'il l'avait rejetée, avec diplomatie, juste après.

Cyclope n'arrêtait pas de se poser la question : mais que chercait-elle exactement ? Détruire son couple, oui, mais pourquoi ? Dans quel but ? Espérait-elle vraiment qu'après il reviendrait vers elle ? Pourtant, il avait été clair, il avait eu un moment d'égarement qu'il avait regretté aussitôt. Il n'y avait rien d'autre. Ce n'était pas la première fois qu'une élève était amoureuse de lui, alors pourquoi l'avait-il laissé faire, elle ? Il n'aurait sans doute jamais la réponse, mais en attendant, le temps des explications avec le belle rousse était venu, et vu sa réaction étrange pendant le cours, cela ne s'annonçait pas bien.

En sortant du cours, il avait donc dit à sa fiancée de le rejoindre dans leur chambre, parce qu'il avait quelque chose d'important à lui dire. Il était entré le premier, et il profitait de ce temps calme pour souffler et tourner dans sa tête mille et une façon de commencer, sans rien trouver qui ne lui plaise. Cette fois, son sefl-contrôle naturel lui serait d'un grand secours !

_________________


Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Grey
X men/médecin
avatar

Nombre de messages : 417
Pouvoirs : Télépathie et Télékinésie puissantes.
Date d'inscription : 05/04/2012

MessageSujet: Re: Le temps des explications (et du pardon ?)   Sam 19 Jan - 22:42

Jean était perdue. La journée avait commencé tout à fait normalement, il n'y avait personne à l'infirmerie, elle voulait simplement soutenir son fiancé dans un cours plutôt ardu et là tout s'était enchaîné très vite, son malais dans les toilettes, les réactions de Scott et les pensées d'Ashley. Quelque chose clochait chez Scott, il lui mentait et la rousse n'aimait pas du tout ça. Lui qui lui disait toujours la vérité. Le docteur allait apparemment devoir la découvrir en demandant des explications aux chef des X-mens. Ce dernier lui avait donné rendez-vous dans la chambre, elle allait peut-être savoir ce que Cyclope lui cachait. Un pincement au cœur vint la prévenir que ça allait mal se passer et qu'elle devait faire demi-tour mais elle n'en tint pas compte, elle voulait vraiment savoir ce qui n'allait pas.
Arrivée devant la porte de la chambre la main de Jean hésita à quelques centimètres de la poignée. Ce pincement dans la poitrine la retenait d'entrer mais après une minute de réflexion, elle pénétra dans la pièce, son fiancé l'attendait soucieux. Le cœur de la rousse battait fort dans sa poitrine, elle n'aimait pas quand Scott avait cette expression là, cela voulait dire que c'était grave. Le docteur blêmit mais arriva quand même à prononcer ces quelques phrases :


« Salut Scott. Alors...tu voulais me parler. Peut-être répondre aux questions que je t'ai posées en cours ? Tu ne crois pas que tu me dois des explications ? »

Partagée, Jean voulait à la fois découvrir ce qui se tramait et en même temps était terrifiée par ce qu'allait lui annoncer Cyclope. Le mutante espérait vraiment que ce soit moins grave qu'il ne le laissait penser. Et puis elle se demandait surtout ce qu'Ashley avait à voir dans tout ça. Une petite voix lui soufflait bien la réponse mais elle ne voulait pas l'entendre, ce serait trop dur. En plus jamais Scott ne lui aurait fait ça, il est bien trop fid...elle n'avait même pas à se poser la question. Jean était sure que jamais il n'aurait fait ça. Elle allait découvrir qu'elle avait tort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyclope
Admin/X-men Professeur/Tuteur
Admin/X-men  Professeur/Tuteur
avatar

Nombre de messages : 5187
Age : 42
Localisation : avec vous...
Pouvoirs : rayons lasers
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: Re: Le temps des explications (et du pardon ?)   Mar 23 Avr - 14:39

Scott était face à la fenêtre lorsqu'il entendit la porte s'ouvrir. Il se retourna lentement, comme s'il pouvait retenir le temps qui passait et rester encore un moment l'homme que Jean croyait qu'il était. Un homme droit et franc. Un homme qu'il n'était plus. C'est elle qui lança la conversation la première, demandant des explications qu'il lui devait. Encore quelques secondes. Juste quelques secondes. Ces secondes qui passaient trop vite pour lui, mais qui devaient ressembler à des heures pour la belle rousse en face de lui. Encore quelques secondes de silence. Scott passa lentement sa main dans ses cheveux, fixant Jean, puis souffla un bon coup. Cette fois, il fallait se lancer. Il attrapa les mains de sa fiancée, espérant qu'elle ne les lui enleverait pas. Et il serra fort. Sans doute un peu trop fort.

-" Tu as raison, je te dois des explications. Tu as le droit de savoir pourquoi Ashley est aussi étrange en ce moment. Mais avant tout, je veux que tu saches que je t'aime. Toi, et personne d'autre. Depuis que je t'ai vue, j'ai été ébloui par ta présence, tu illumines ma vie. Toi seul me fait oublier mon côté dangereux. Tu es la première à croire en moi. Sache surtout que j'ai un besoin infini de toi. Tu n'oubliras pas ça, n'est-ce pas ? "

Encore quelques secondes... Sans lâcher les mains de la jeune femme, Scott se racla la gorge, et souffla à nouveau un grand coup. Puis se lança enfin.

- " Il y a une semaine, Ashley m'a rejoint dans notre chambre. Je ne sais pas ce qu'il s'est passé après. Je n'ai pas d'explication mais... J'ai fait une erreur. Une enorme erreur. Je ne sais pas pourquoi je me suis laissé entrainer. J'ai tout de suite dit à Ashley qu'il n'y aurait pas de suite, que je regrettais déjà ce qu'il s'était passé, et elle l'a très mal prit. Voilà, je ne sais pas quoi te dire de plus. Je voulais que tu l'apprennes par moi, et personne d'autre "

Piteusement, Scott baissa la tête, attendant la réaction de Jean. Comment pourrait-elle supporter un tel aveu ?

_________________


Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Grey
X men/médecin
avatar

Nombre de messages : 417
Pouvoirs : Télépathie et Télékinésie puissantes.
Date d'inscription : 05/04/2012

MessageSujet: Re: Le temps des explications (et du pardon ?)   Jeu 2 Mai - 18:17

Inquiète Jean cherchait en vain le regard de son homme mais, c'est les yeux baissés que ce dernier lui faisait face. Avant que Scott ne lui réponde des secondes passèrent pas plus d'une dizaine, mais chacune était lourde et pleine de sens. Ces secondes passaient comme d'horribles heures pour la rousse. Elle ne savait toujours pas si elle voulait connaître ce que lui cachait la leader des x-men mais s'il ne disait rien, c'était encore pire.Le docteur se doutait bien que ce n'était pas juste le fait d'avoir fait un cours théorique qui le mettait dans cet état là, il avait quelque chose sur la conscience. Elle n'était jamais rassurée quand il avait ce regard-là. Soudain, il prit ses mains, les serra et parla :

-" Tu as raison, je te dois des explications. Tu as le droit de savoir pourquoi Ashley est aussi étrange en ce moment. Mais avant tout, je veux que tu saches que je t'aime. Toi, et personne d'autre. Depuis que je t'ai vue, j'ai été ébloui par ta présence, tu illumines ma vie. Toi seul me fait oublier mon côté dangereux. Tu es la première à croire en moi. Sache surtout que j'ai un besoin infini de toi. Tu n’oublieras pas ça, n'est-ce pas ? "

La rousse ne répondit pas, mais elle hocha la tête, ne voulant pas le couper dans son élan. Car la voix mal assurée de Scott la préparait au pire des aveux ou presque. La cœur de Jean continuait de battre, toujours plus vite, elle avait peur, et généralement quand elle était dans ce cas, elle se réfugiait auprès de Scott ou du professeur. Elle se sentait seule devant cet homme qu'elle aimait, elle ne voulait pas affronter ces aveux, surtout après le discours touchant de Cyclope. Malheureusement, elle n'avait pas le choix et quand il eut prit une grande respiration, il lança la bombe.

" Il y a une semaine, Ashley m'a rejoint dans notre chambre. Je ne sais pas ce qu'il s'est passé après. Je n'ai pas d'explication mais... J'ai fait une erreur. Une énorme erreur. Je ne sais pas pourquoi je me suis laissé entrainer. J'ai tout de suite dit à Ashley qu'il n'y aurait pas de suite, que je regrettais déjà ce qu'il s'était passé, et elle l'a très mal prit. Voilà, je ne sais pas quoi te dire de plus. Je voulais que tu l'apprennes par moi, et personne d'autre "

Chacun des mots de Scott était un couteau affreusement tranchant qui lui transperçait le cœur.
*Il a fait quoi ?*, pensait-elle. Son cœur ne battait plus la chamade, pendant une seconde même il s'arrêta ou il rata un battement, elle ne savait pas. Un peu déboussolée, prise d'un vertige, un peu du mal à respirer, tout son corps s'emballait, alors elle s'appuya contre le placard. Elle ne pouvait prononcer un seul mot, elle était pétrifiée par la colère, la peine. Scott s'approcha d'elle doucement, pour l'aider, la rassurer, la soutenir, lui faire des excuses, ou quoi que ce soit. Ce qui arriva après était hors du contrôle du docteur. Un bruit retentit dans la pièce. La main de Jean était rouge, chaude et un peu douloureuse. Elle venait de gifler son fiancé. Des mots sortirent enfin de sa bouche mais les douces paroles qu'elle prononçait habituellement. Non, ces mots étaient emplis de haine.

« Avec Ashley ? »

Le regard de la rousse s'était assombri, quand elle le posa sur le traître. Puis comme un baume pour apaiser sa colère, l'image de Logan vint s'imposer à son esprit et la haine fit place à la compréhension. Avant que Scott ait le temps de dire un mot, Jean se jeta sur lui...pour le prendre dans ses bras. Laissant la silence prendre possession de la pièce. De grosses perles salées glissaient sur les douces joues de la rousse.

« Tu...tu...regrettes..vr..vraiment ? »


Les sanglots la faisaient bégayer. Il faut dire qu'elle avait ressenti tellement d'émotions en si peu de temps.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyclope
Admin/X-men Professeur/Tuteur
Admin/X-men  Professeur/Tuteur
avatar

Nombre de messages : 5187
Age : 42
Localisation : avec vous...
Pouvoirs : rayons lasers
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: Re: Le temps des explications (et du pardon ?)   Mer 8 Mai - 12:34

(hrp : et m**** mon message vient de s'effacer alors que je le terminais !!!!!! T'inquiète, je me débrouille avec ce que tu as écris. Je tente de réécrire )

Les secondes passèrent encore, lentement. Jean ne bougeait pas, ne disait rien, et c'était pire que tout. Scott attendait, les bras ballants, ne sachant trop ce qu'il devait faire, et comment allaient tourner les évènements. Enfin, elle bougea, pour s'appuyer contre le placard. Inquiet, le jeune homme s'approcha d'elle et lui toucha doucement l'épaule, pour la réconforter. Il était mal à l'aise et ne savait vraiment pas quoi faire. Soudain, le tonnerre frappa dans la chambre. En réalité, Jean venait de le gifler de toutes ses forces, mais il mit quelques secondes pour s'en rendre compte. Par reflexe, il avait fermé les yeux, parce que si ses lunettes étaient tombées, le résultat pouvait être catastrophique, puis il les remit d'aplomb, sans réfléchir, et ouvrit les yeux, se gardant bien de poser sa main sur la joue qui le cuisait. Il l'avait bien méritée, celle-là ! Maintenant, il attendant la suite, se balançant gauchement d'un pied sur l'autre. Une autre gifle ? Des insultes ? La porte qui claque ? enfin, sa fiancée parla, mais d'une voix pleine de haine :

« Avec Ashley ? »

* Quelle importance avec qui ? *. Mais ses pensées ne franchirent pas la barrière de ses lèvres. Le regard de Jean, si lumineux habituellement, était sombre, et Cyclope s'attendait au pire. Mais contre toute attente, elle se jeta dans ses bras.

Scott, toujours prudent, posa doucement ses mains sur les bras de la jeune femme, pour voir sa réaction, puis s'enhardit à les poser délicatement sur sa fine taille. Le silence s'était installé mais il était beaucoup moins menaçant, et Scott attendant patiemment. Il se rendit compte que sa chemise s'humidifiait sous la joue de sa fiancée et lorsqu'elle prit la parole, ses mots entrecoupés de sanglots lui serrèrent le cœur et la gorge, parce qu'elle pleurait à cause de lui.


« Tu...tu...regrettes..vr..vraiment ? »

Il la serra plus fort contre lui, et lui embrassa les cheveux, lui dispensant la chaleur rassurante de son corps. Enfin autant qu'il pouvait encore la rassurer !


-" J'ai regretté dès la première seconde. Je ne peux pas expliquer ce qu'il s'est passé, j'ai perdu le contrôle, mais j'ai aussitôt regretté. C'est pour ça qu'Ashley m'en veux, parce que je l'ai repoussée. Et elle t'en veux parce que je t'aime, toi. Elle est jalouse. Je te jure que je voudrais pouvoir remonter le temps et effacer ce que je t'ai fait. Je regretterais toute ma vie ce moment de folie. Et par dessus tout, j'ai peur que tu me quittes. je ne pourrais pas t'en vouloir, mais je ne m'en remettrais pas. Je t'aime. je t'en prie, je sais que c'est difficile, mais je te demande de me pardonner. Je ferais tout ce qu'il faut pour me faire pardonner "

Les mots sortaient comme ça, sans qu'il y réfléchisse vraiment. Il disait tout ce qu'il avait sur le cœur, sans trier. Pour une fois, il lui livrait son cœur et son esprit sans barrière, sans contrôle, sans réfléchir. Pour une fois, il avait fait tomber son self-control et se livrait à la femme qu'il aimait. Tout en parlant, sa main gauche lui caressait les cheveux tandis que sa main droite épousait la forme de sa hanche. Enfin, Scott tenta un baiser sur la joue de la jolie rousse, attendant sa réaction, pour savoir s'il pouvait aller plus loin ou s'il l'a remettait en colère

_________________


Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Grey
X men/médecin
avatar

Nombre de messages : 417
Pouvoirs : Télépathie et Télékinésie puissantes.
Date d'inscription : 05/04/2012

MessageSujet: Re: Le temps des explications (et du pardon ?)   Mer 8 Mai - 17:44

Le contact des doigts de son fiancé sur ses bras, la faisait frémir. Ils étaient tellement proches et tellement éloignés à la fois. Le bras de son aimé autour de sa taille, elle se sentait en sécurité protégé de tout...sauf de lui. La plaie était toujours ouverte et quand elle lui murmura la question. Il la serra dans ses bras, fort, comme pour ne pas la perdre, pour ne pas qu'elle s'enfuit et le laisse honteux de ses actes. La chaleur de Scott, réchauffait son cœur mais n'arrivait pas à le guérir. Il l'embrassait, les larmes coulaient d'autant plus sur les joues de la rousse. Après ce qui parut des heures pour elle, il murmura à son oreille :

-" J'ai regretté dès la première seconde. Je ne peux pas expliquer ce qu'il s'est passé, j'ai perdu le contrôle, mais j'ai aussitôt regretté. C'est pour ça qu'Ashley m'en veux, parce que je l'ai repoussée. Et elle t'en veux parce que je t'aime, toi. Elle est jalouse. Je te jure que je voudrais pouvoir remonter le temps et effacer ce que je t'ai fait. Je regretterais toute ma vie ce moment de folie. Et par dessus tout, j'ai peur que tu me quittes. je ne pourrais pas t'en vouloir, mais je ne m'en remettrais pas. Je t'aime. je t'en prie, je sais que c'est difficile, mais je te demande de me pardonner. Je ferais tout ce qu'il faut pour me faire pardonner "

Il regrettait, il l'aimait, c'était ce que Jean voulait entendre, elle voulait être sure qu'il avait fait ça dans un moment de faiblesse.Il l'avait embrassé sur la joue, elle était rassurée car elle aussi elle l'aimait et voulait lui pardonner. Alors avec la douceur qui la caractérise, elle recula un peu, prit le visage de Scott entre ses mains et dit, en continuant de pleurer :

« Scott, moi aussi je t'aime. Et peu importe ce que tu as fais ou ce que tu feras. Je t'aime, je ne peux pas me passer de toi. Tu ensoleilles mes journées, tu prends toute la place de mon cœur et même pour le pire des crimes, je ne pourrais t'en vouloir. L'amour que j'ai pour toi et si fort que je ne peux que te pardonner. Te quitter serait pour moi, la pire des souffrances et ne nous apporterait que malheur. Pour toi, pour moi, pour nous, je te pardonne. Parce que je t'aime. »

Sur ces mots, elle l'embrassa, avec toute la passion, toute la tristesse et tout l'amour qu'elle avait en elle.

« Jure-moi, que tu ne lui cédera plus, que tu seras à moi pour toujours jusqu'à ce que la mort nous sépare et je serais comblée, c’est tout ce que je demande. »

Elle l'embrassa, une fois de plus puis le prit dans ses bras. Scott lui avait ouvert, son cœur. Elle lui avait ouvert le sien. Ils étaient forts, plus unis que jamais. Ils ne pouvaient se passer l'un de l'autre. Elle lui avait pardonné. Elle l'aimait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le temps des explications (et du pardon ?)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le temps des explications (et du pardon ?)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men :: L'institut : Intérieur :: Les Chambres :: Chambre de Cyclope et Jean-
Sauter vers: