X-Men

Jeu de Rôle sur X-Men, l'academie des mutants
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Une amie ? (Kara et Azélyne)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kara Passoan

avatar

Nombre de messages : 263
Age : 23
Localisation : Là où mes pieds me mèneront...
Pouvoirs : Maîtrise l'énergie sous toutes ses formes : force, chaleur, électricité, lumière, etc. et peut donc générer des rafales d'énergie destructrices puissantes.
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Une amie ? (Kara et Azélyne)   Lun 30 Juil - 1:29

La matinée ne commençait pas, ah non, il n’était pas dans les habitudes de Kara de se lever tôt les matins de week-end. C’est pour cette raison qu’à 11h30, la blonde sortait à peine de sa douche. Mais évidemment, quand on a le cerveau aussi embrumé que le sien le matin, il arrive quelques bricoles. En effet, elle s’était levée vers 11h, n’avait pas déjeuné. Et, comme un zombie, elle s’était dirigée vers la salle de bain des élèves. (A ce stade du réveil, personne ne devait lui dire quoique ce soit car son humeur, on pouvait la qualifier de massacrante, comme tout les matins. Et aussi quelques journées. )
Bref, évidemment, peu réveillée comme elle l’était, elle avait oublié... ses vêtements. Et évidemment, à cette heure, personne n’ère dans la salle de bain. Kara ne savait pas si elle devait s’en réjouir ou non. C’est ainsi qu’elle se retrouva devant le grand miroir collé derrière les lavabos, drapée dans sa serviette de bain blanche.

*Quelle idiote, mais quelle idiote. Comment je vais faire, je ne vais pas sortir dans les couloirs en serviette ! J’ai l’air ridicule. Je hais le matin !!!*

Elle continua de se sermonner intérieurement. Et elle se mit à attendre. Quoi ? Elle n’en avait pas la moindre idée ! La jeune fille fixa intensément son reflet dans le miroir. Elle se dévisageait. Jamais la mutante n’avait su que penser d’elle-même. Jamais elle n’avait eu droit à une jeunesse normale, personne n’avait jamais fait attention à elle. Pas d’amis ou petits amis non plus. Pouvait-elle se considérer comme jolie ? Aucune idée. Alors elle se dévisageait.

*Probablement pas.* se dit-elle.

Les filles jolies, tout le monde les aime. Même si la blonde était méfiante, elle aurait eu des amies si elle l’avait été ! Elle pensa à son père, lui ne l’avait pas rejetée pour ça. Alors ce devait être sa condition de mutante le problème... Chose qu’elle ne comprenait pas. Pourquoi rejeter les mutants ? Elle était pourtant fière d’en être une.
C’est à ce moment qu’elle se rappela du visage de son père qui la trahissait. Sa haine, sa colère et ce dégout... Mais surtout, la peur dans les yeux de sa sœur. Jamais, elle ne pourrait oublier ça...

Kara serra ses mains autour du bord du lavabo, ses articulations palissaient. Elle se retenait tant bien que mal, mais ces souvenirs... Tout son corps le voulait, à se retenir elle en tremblait. L’énergie qui faisait s’éclairer les lampes de la salle de bain s’évaporait, la lumière vacillait. Après quelques minutes, l’éclairage redevint fixe, elle avait lutté en vain : une larme s’écrasa sur sa main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azélyne Breker

avatar

Nombre de messages : 324
Age : 24
Pouvoirs : Télékinésie et bouclier d'énergie (= champ de force).
Date d'inscription : 12/07/2010

MessageSujet: Re: Une amie ? (Kara et Azélyne)   Ven 3 Aoû - 0:09

Ce matin Azélyne avait l'esprit embrumé. Pas étonnant, le week-end venait tout juste de commencer, c'était un samedi matin radieux et il était 10H.Cela faisait maintenant plus d'une heure qu'Azélyne errait dans les couloirs, son survêtement de pyjama et son débardeur sur le dos. Depuis quelques jours elle n'arrivait plus à dormir et encore moins le matin. Pourtant la jeune fille était plutôt un oiseau de nuit, couche tard lève tard, pour qui les grasses matinées étaient sacrées. Cette balade matinale n'était donc vraiment pas dans ces habitudes ...

Elle avançait sans convictions dans les couloirs et pièces de l'Institut, ne croisant personne à cette heure. Elle ne savait pas vraiment quoi faire et n'ayant rien envie de manger elle se refusa d'aller déjeuner dans la cuisine. Elle tournait maintenant visiblement en rond. Trois fois déjà elle était passée devant la bibliothèque et elle n'avait même pas eu envie d'entrer pour feuilleter un bouquin.

Ça n'allait pas, Azélyne le sentait. Elle ne savait pas pourquoi mais ces derniers temps elle se sentait seule. Elle n'avait pas vraiment fait connaissance avec beaucoup d'élève et ne s'était toujours pas fait d'amis. Les amis avec un grand A, ceux à qui ont pouvait confier ses secrets, ses peines et ses doutes. Quelqu'un qu'elle pourrait aller voir quand ça n'allait pas, quelqu'un à qui parler, quelqu'un pour lui tenir compagnie et en qui elle aurait confiance. Mais non elle n'avait pas d'amis.

Pourquoi aurait-elle des amis ? Après tout les amis cela se mérite. Le méritait-elle ? Pas assez selon la jeune française ...

Énervée de s'énerver et de se torturer l'esprit à ce point Azélyne essayait de se changer les idées : en vain. L'image de son frère Kentin lui revint à l'esprit. Lui qui avait été plus que son frère, un frère mais aussi un ami. son SEUL amie à ce jour.
Tout les bons moments à ses côtés refirent surface d'un coup, violemment, rendant les yeux de la jeune télékinésiste plus humides qu'ils n'auraient du l'être. Pleurer en plein milieu des couloirs, en pyjama, un samedi matin ? Jamais !

Azélyne accéléra ses pas et entra dans sa chambre. Elle attrapa sa serviette, un jean et un t-shirt vert des plus basique et se dirigea le plus vite vers les vestiaires et les douches.Une douche froide s'imposait.
Faisant voler la porte elle s'arrêta nette à l'entrée quant-elle s’aperçut qu'une autre personne était déjà sur les lieux. C'était une jeune fille blonde comme les blés,
aux yeux bleues ciel. Elle était penchée au dessus des lavabos, face au miroir des vestiaires, uniquement vêtu d'une serviette de bain. C'était Kara. Kara, la jeune mutante qu'Azélyne avait rencontrée dans la coque du bateau qui l'avait amenée à New-York.Les deux jeunes filles s'étaient perdu de vu depuis et voilà qu'elles se retrouvaient ici.

"Kara ? C'est bien toi ?" Demanda timidement la jeune française.

En détaillant un peu mieux la jeune blonde Azélyne remarqua que Kara n'avait pas l'air d'aller très bien. Ses muscles étaient tendus, sa mine était triste et ses yeux étaient humides comme si elle avait légèrement pleuré.
Ne voulant pas paraitre déplacée elle préféra attendre que la jeune fille lui réponde avant de lui demander gentiment et sans arrière pensée si quelque chose n'allait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Passoan

avatar

Nombre de messages : 263
Age : 23
Localisation : Là où mes pieds me mèneront...
Pouvoirs : Maîtrise l'énergie sous toutes ses formes : force, chaleur, électricité, lumière, etc. et peut donc générer des rafales d'énergie destructrices puissantes.
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Re: Une amie ? (Kara et Azélyne)   Ven 3 Aoû - 21:47

Et voilà, l’inévitable arrivait : Kara versait des larmes. Dieu sait qu’elle détestait ça. Pleurer l’énervait vraiment, c’était se sentir vulnérable et elle ne l’était pas !
La blonde entendit la porte s’ouvrir. Elle tenta de ravaler ses larmes, sa fierté lui criait que personne ne devait la voir pleurer. La mutante ressentait cette faiblesse comme une honte, elle ne supportait pas qu’on puisse la voir faible.
Une petite voix s’éleva :

« Kara ? C'est bien toi ? »


Kara reconnut cette voix immédiatement : c’était celle d’Azélyne. Une des seules personnes qu’elle connaissait à l’Institut. Une jeune fille qu’elle aurait aimé mieux connaître, mais ce n’est pas pour ça qu’elle voulait que l’autre mutante la voie pleurer.
Elle attendit donc quelques secondes avant de répondre, elle serra les dents pour ravaler ses larmes, passa son doigt sous ses yeux pour chasser quelques larmes et se retourna :

« Oui c’est moi ! Dis moi, tu passes à la salle de bain bien tard toi aussi Azélyne ! »
Lança-t-elle d’une voix mal assurée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azélyne Breker

avatar

Nombre de messages : 324
Age : 24
Pouvoirs : Télékinésie et bouclier d'énergie (= champ de force).
Date d'inscription : 12/07/2010

MessageSujet: Re: Une amie ? (Kara et Azélyne)   Sam 4 Aoû - 0:24

Azélyne attendait patiemment que Kara réponde à sa question. La mâchoire de la jeune mutante se crispa, elle prit une grande inspiration et essuya un peu ses yeux, probablement pour cacher ses larmes. Azélyne en était maintenant sûr, Kara n'allait pas bien du tout, restait à savoir pourquoi.La jeune française continuait de scruter sa camarade quand celle-ci se retourna :

" Oui c’est moi ! Dis moi, tu passes à la salle de bain bien tard toi aussi Azélyne ! " Lança-t-elle d’une voix mal assurée.

Ah oui elle n'avait pas tord ... Comment expliquer ou plutôt cacher qu'elle était levée depuis bien longtemps parce qu'elle se sentait mal depuis quelques jours ? Comment omettre le fait qu'elle avait tourné en rond dans l'Institut pendant plus d'une heure, ne sachant que faire, ne sachant pourquoi et ne sachant comment elle en était arrivé là. Plus le temps de réfléchir : l'improvisation était la seule issue. Hors de question de révéler ce qui la hante depuis plusieurs années déjà, hors de question de se montrer faible, elle ne pouvait plus, elle n'avait plus le droit !

"Ah oui, je n'arrivait pas à dormir à cause de la chaleur alors je suis allé à la bibliothèque. Je n'ai pas vu le temps passé d'ailleurs, quand j'ai vu l'heure je me suis dépêchée d'arriver aux douches avant le repas. Toi par contre tu es déjà lavée à ce que je peux voir. Il y a encore de l'eau chaude ? " Demanda-t-elle avec un sourire timide pour détendre l’atmosphère et cacher son mensonge.

En effet Kara avait les cheveux mouillée, des gouttes d'eau fines coulaient même le long de sa peau. Azélyne se rappelait la tête que Kara faisait avant qu'elle ne s'aperçoive qu'elle était rentrée. Mais la jeune française aussi avait pleuré, Kara s'en était peut-être même rendu compte ...

"Je t'ai vu penchée au dessus du lavabo quand je suis arrivée ... Tu es sûr que ça va ? Tu ne te sens pas bien ? " Rajouta-t-elle doucement, la voix audiblement inquiète.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Passoan

avatar

Nombre de messages : 263
Age : 23
Localisation : Là où mes pieds me mèneront...
Pouvoirs : Maîtrise l'énergie sous toutes ses formes : force, chaleur, électricité, lumière, etc. et peut donc générer des rafales d'énergie destructrices puissantes.
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Re: Une amie ? (Kara et Azélyne)   Ven 10 Aoû - 2:29

En regardant Azélyne, Kara s’aperçut qu’elle avait les yeux rouges. Elle semblait avoir pleuré. Vu le malaise que la mutante repéra sur le visage de sa camarade, ce fut une certitude : Azélyne avait pleuré et tout comme la blonde, elle tentait de le cacher tant bien que mal. Ah la fierté, surement ce qui empêchait la télékhinésiste de montrer ses larmes, au même titre que Kara. Avec un petit sourire timide, la nouvelle venue répondit avec un sourire un peu timide :

"Ah oui, je n’arrivais pas à dormir à cause de la chaleur alors je suis allée à la bibliothèque. Je n'ai pas vu le temps passer d'ailleurs, quand j'ai vu l'heure je me suis dépêchée d'arriver aux douches avant le repas. Toi par contre tu es déjà lavée à ce que je peux voir. Il y a encore de l'eau chaude ? "

C’était louche, très observatrice et perspicace, Kara savait quand on lui mentait et la jeune fille en face d’elle ne savait pas bien mentir derrière son joli sourire timide. Elle semblait tellement gênée et pressée de changer de sujet... Kara baissa la tête sur elle-même, ah oui, on pouvait aisément voir qu’elle venait de prendre sa douche : elle était en serviette, détail qu’elle avait un peu oublié. A ce petit « détail », Kara rougit un peu et fronça les sourcils, elle allait surement devoir expliquer pourquoi elle n’avait pas d’habit ! Mais Azélyne reprit :

"Je t'ai vu penchée au dessus du lavabo quand je suis arrivée ... Tu es sûr que ça va ? Tu ne te sens pas bien ? "

Kara releva vite la tête et planta ses yeux bleus dans ceux noisette de son interlocutrice :

« Oui, tout va bien. Je cherchais seulement une petite solution à mon problème... vestimentaire, puisque comme tu peux le voir j’ai oublié mes vêtements ! Enfin, pour l’eau chaude, rassure-toi, j’ai pris une douche à en vider le quota d’eau chaude, mais je crois qu’ici, elle est illimitée ! Une chance pour toi. » Répondit Kara d’une voix plus assurée et complice, en ignorant la deuxième question.

Elle réfléchit au petit mensonge et aux yeux larmoyants d’Azélyne et continua sur un ton plus grave et moins enclin aux rires :

« Tu sais, je pourrais te demander la même chose : est-ce que tu vas bien ? Je me souviens de ce petit visage triste et de ces yeux brillants. J’ai vu les mêmes il y a quelques années quand j’ai traversé l’Atlantique. Les circonstances étaient toutes autres mais je suis sure que cette expression est la même. Je sais que nous nous sommes perdues de vue, je suis peut-être encore plus froide que je ne l’étais quand je t’ai rencontrée mais tu peux être sincère, je t’écouterais. Nous nous sommes aidées lors de cette traversée, et j’aimerais que... ce soit la même chose ici. Qu’est ce qui ne va pas ? »

Kara avait adoucit au mieux son regard pour faire comprendre à Azélyne qu’elle n’était pas seule. Elles étaient toutes les deux, elles avaient une chance de ne plus être seules. Kara savait qu’elle n’était pas la personne à qui il était le plus facile de se confier, elle n’était pas avenante. Mais la blonde se souvenait bien de la façon dont les deux jeunes filles s ‘étaient entraidées et elle apercevait peut être en Azélyne quelqu’un sur qui compter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azélyne Breker

avatar

Nombre de messages : 324
Age : 24
Pouvoirs : Télékinésie et bouclier d'énergie (= champ de force).
Date d'inscription : 12/07/2010

MessageSujet: Re: Une amie ? (Kara et Azélyne)   Dim 12 Aoû - 18:07

"Je t'ai vu penchée au dessus du lavabo quand je suis arrivée ... Tu es sûr que ça va ? Tu ne te sens pas bien ? "

A cette phrase la jeune allemande relava la tête très vite et planta son regard dans celui d'Azélyne.

"Oui, tout va bien. Je cherchais seulement une petite solution à mon problème... vestimentaire, puisque comme tu peux le voir j’ai oublié mes vêtements ! Enfin, pour l’eau chaude, rassure-toi, j’ai pris une douche à en vider le quota d’eau chaude, mais je crois qu’ici, elle est illimitée ! Une chance pour toi."

Azélyne reconnaissait dans la voix de Kara ce ton complice qu'avaient eux les deux jeunes filles lors de leur voyage en direction de New-York. Revoir la jeune blonde était une bouffée de chaleur pour son cœur. Avoir une conversation avec quelqu'un à l'Institut était rare pour Azélyne. La plupart des élèves se connaissaient déjà et Azélyne de nature timide n'avait pas osé s'imposer pour s'intégrer ...

Reposant de nouveau toute son attention à Kara, Azélyne se rendit compte qu'effectivement elle n'avait pas ses vêtements. Vraiment problématique sachant que les dortoirs étaient "mixtes" et donc qu'il était possible de tomber sur un garçon à la sortie des douches. Autrement dit : vraiment pas recommandé dans cette tenue ! Heureusement que la jeune télékinésiste était passé par là comme ça elle pourrait aller chercher de quoi habiller la blonde.
Quant-à l'eau chaude, peu importe de toutes façons il fallait qu'elle se lave, c'était juste pour détendre l’atmosphère. Ceci dit elle préférait quand même l'eau chaude le matin.

Pendant qu'Azélyne réfléchissait Kara avait pris un air plus grave et plus sérieux :

" Tu sais, je pourrais te demander la même chose : est-ce que tu vas bien ? Je me souviens de ce petit visage triste et de ces yeux brillants. J’ai vu les mêmes il y a quelques années quand j’ai traversé l’Atlantique. Les circonstances étaient toutes autres mais je suis sure que cette expression est la même. Je sais que nous nous sommes perdues de vue, je suis peut-être encore plus froide que je ne l’étais quand je t’ai rencontrée mais tu peux être sincère, je t’écouterais. Nous nous sommes aidées lors de cette traversée, et j’aimerais que... ce soit la même chose ici. Qu’est ce qui ne va pas ? "

Elle s'était faite démasquée. Kara l'avait bien cernée ... Azélyne réfléchie quelques instants avant de se dire que si elle devait se confier à quelqu'un Kara sera surement la seule personne qui serait capable de la comprendre et surtout de ne pas la juger ! Après tout comme lui avait rappelé la jeune allemande, elles s'étaient entraidées jadis et dans des moments particulièrement difficiles. Elle se lança donc dans des explications, maigres certes, mais elle se livrait quand même.

" Je. Tu as raison ça ne va pas trop en ce moment ... Je n'ai pas trop le moral, cela fait presque 6 mois que je suis arrivée à l'Institut et je me sens un peu seul.
Je ne sais pas pour toi mais je n'ai pas vraiment d'amis ici, je ne me sens pas vraiment à l'aise entourée de tout ses autres jeunes qui se connaissent tous. "


Finalement Azélyne avait tout lâché. Elle s'était montrée faible, encore une fois !

" Enfin bon j'imagine que ça passera,
ajouta-t-elle avec un sourire pour le moins forcé. Mais tu veux peut-être que j'aille te chercher des vêtements ? Si tu m'indique où se trouve ta chambre je peux te prendre de quoi sortir de ces douches sans problèmes. Ou je peux aussi te prêter des vêtements à moi mais je suis beaucoup moins fine que toi tu risque de nager un peu dedans. Comme tu veux ! "

Azélyne avait eu un petit rire sincère en imaginant la jeune Kara dans ses vêtements trop grands et surtout à des kilomètres du style de l'allemande. Mais elle avait rit.
Et cela faisait bien longtemps que cela ne lui était pas arrivé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kara Passoan

avatar

Nombre de messages : 263
Age : 23
Localisation : Là où mes pieds me mèneront...
Pouvoirs : Maîtrise l'énergie sous toutes ses formes : force, chaleur, électricité, lumière, etc. et peut donc générer des rafales d'énergie destructrices puissantes.
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Re: Une amie ? (Kara et Azélyne)   Lun 13 Aoû - 18:04

Immédiatement après avoir parlé à Azélyne, Kara s’aperçut qu’elle avait visé juste. Sa camarade avoua :

" Je. Tu as raison ça ne va pas trop en ce moment ... Je n'ai pas trop le moral, cela fait presque 6 mois que je suis arrivée à l'Institut et je me sens un peu seul. Je ne sais pas pour toi mais je n'ai pas vraiment d'amis ici, je ne me sens pas vraiment à l'aise entourée de tout ses autres jeunes qui se connaissent tous. Enfin bon j'imagine que ça passera. Mais tu veux peut-être que j'aille te chercher des vêtements ? Si tu m'indique où se trouve ta chambre je peux te prendre de quoi sortir de ces douches sans problèmes. Ou je peux aussi te prêter des vêtements à moi mais je suis beaucoup moins fine que toi tu risque de nager un peu dedans. Comme tu veux ! "

Kara s’était tue en écoutant Azélyne. Elle sourit intérieurement en la voyant tenter de changer de sujet et elle prit la parole :

« Mais non je ne nagerais pas dedans ! Enfin, plus sérieusement, moi aussi je me sens seule ici, je ne connais personne à part toi. Je me lève tard, je vais en cours, je lis, je mange et je vais me coucher. Même chose tout les jours parce que je n’ai pas d’amis. Je ne fais pas d’effort peut-être, je n’ai jamais eu d’ami. Je ne sais pas comment m’y prendre. Toi et moi, nous nous étions bien entendues dans la cale de ce bateau non ? Je ne te promets pas d’être une amie parfaite, mais je peux au moins te proposer qu’on apprenne à se connaître... On se sentirait moins seules... »

La blonde s’étonnait elle-même. Pour une fois elle parlait et proposait son amitié à quelqu’un. En même temps, c’est parce que c’était Azélyne. Elle n’avait jamais oublié cette jeune fille rencontrée lors de son échappée de l’Europe. La télékinésiste était une personne extrêmement gentille, sensible mais aussi très timide, elle n’aurait jamais osé trop s’approcher, c’est pourquoi Kara avait, cette fois, pris les devants. Et après tout, en regardant les grands yeux tristes d’Azélyne, elle n’avait qu’une envie : lui donner une épaule sur laquelle pleurer et l’écouter. Oui, ce n’était pas le genre de la mutante mais elle se sentait plus douce face au regard noisette de sa camarade.
Etait-ce enfin l’occasion pour Kara d’avoir une personne à qui parler... une amie à qui s’ouvrir ? Certes elle aurait du mal, mais peut-être qu’avec Azélyne... Abandonnant ses pensées, elle regarda de nouveau la jeune fille en face d’elle dans les yeux avec douceur, pour lui montrer sa sincérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azélyne Breker

avatar

Nombre de messages : 324
Age : 24
Pouvoirs : Télékinésie et bouclier d'énergie (= champ de force).
Date d'inscription : 12/07/2010

MessageSujet: Re: Une amie ? (Kara et Azélyne)   Dim 26 Aoû - 20:20

Azélyne attendait perplexe sur la tournure de la conversation. Elle venait de révéler la raison de son mal être à Kara. Kara qui avait toujours était forte, belle et surtout débrouillarde en toutes circonstances. Azélyne paressait avoir tout les défauts à côtés de la jeune allemande ...
Elle espérait juste que cette dernière ne s'apitoie pas sur son sort, la pitié était la pire des choses pour la jeune française. Les gens en avaient trop eu à son
égard et elle n'en voulait plus !

" Mais non je ne nagerais pas dedans ! "

Azélyne rit intérieurement. Kara changerait très vite d'avis en enfilant ses habits quand elle s'apercevrait de la marge qu'elle avait dans les vêtements basiques de la jeune télékinésiste. Mais Azélyne se ressaisit et redevint sérieuse quand Kara continua son discours :

" Enfin, plus sérieusement, moi aussi je me sens seule ici, je ne connais personne à part toi. Je me lève tard, je vais en cours, je lis, je mange et je vais me
coucher. Même chose tout les jours parce que je n’ai pas d’amis. Je ne fais pas d’effort peut-être, je n’ai jamais eu d’ami.
Je ne sais pas comment m’y prendre. Toi et moi, nous nous étions bien entendues dans la cale de ce bateau non ? Je ne te promets pas d’être une amie parfaite, mais je peux au moins te proposer qu’on apprenne à se connaître... On se sentirait moins seules... "


Alors là elle n'en croyait pas ses oreilles ! Kara venait elle aussi de lui dire qu'elle se sentait seule à l'Institut et qu'elle n'avait elle aussi pas d'amis. Les deux jeunes
filles avaient apparemment les mêmes "problèmes" et les même peines ... Cela rassurait Azélyne, après tout si elles étaient dans la même situation elles pouvaient se soutenir !
A deux on est toujours plus forte que seule. Heureusement pour Azélyne c'est Kara qui avait proposer de passer du temps ensemble, la jeune française n'aurait jamais osé proposer une telle chose, la peur d'être un boulet ou un pot de colle lui revenait toujours en pleine face.

Sans même s'en rendre compte Azélyne avait maintenant les yeux humides et le tint rosé. Elle était émue et heureuse. Kara lui proposait quelque chose d'inespéré et de précieux. C'était peut-être une belle et longue amitié qui commençait, ici, dans ses douches ! Azélyne en pouvait pas laisser passer cette change, d'autant plus que Kara avait raison les deux jeunes filles s'étaient très bien entendue dans la soute du bateau pour New-York. Tout semblait les éloigner et les différencier mais malgré tout les deux mutantes avaient rient, parlés et échangés leurs expériences dans une entente et une ambiance amicale.

Le regard doux que lui lança Kara finit par délier sa langue :

" Oui on avait passé de bons moments dans ce bateau je me souviens que nous avions bien rit aussi malgré les circonstances. Et ne t'inquiète pas tu n'as pas besoin d'être une amie parfaite tu es comme tu es et je t'appréciais déjà comme ça avant."


Azélyne souriait. Elle tentait sa chance, coute que coute elle ne voulait pas laisser partir Kara sans essayer au moins d'être son amie. La jeune mutante se demanda comment elle pouvait bien montrer à Kara qu'elle était partante et surtout ravie de sa proposition ? Elle se ravisa à l’étreindre, elle savait que la blonde n'aimait pas trop les démonstrations d'affection. Puis une idée lui vint comme par évidence même :

" Tiens ! Soyons seules à deux maintenant ! "

Elle tendit à Kara les vêtements qu'elle avait amenée avec elle dans l'intention de les mettre après sa douche. A cette phrase elle ajoute un clin d’œil complice et un sourire des plus chaleureux.

Aujourd'hui était un jour important. Elle n'était plus seule dans l'Institut !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une amie ? (Kara et Azélyne)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une amie ? (Kara et Azélyne)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Portrait d'mon amie
» Willow ou Maria : la meilleure amie
» Une cartes pour une amie 13 sept.
» Kyou kara maoh
» L'anorexie d'une amie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men :: Hors Jeu :: Topics finis :: L'institut Intérieur-
Sauter vers: