X-Men

Jeu de Rôle sur X-Men, l'academie des mutants
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Tremblement de Terre Groupe 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Deaglann McCoill

avatar

Nombre de messages : 555
Age : 25
Localisation : Insitut du Pr Xavier ... ou dans votre esprit
Pouvoirs : Télékinésie-Télépathie
Date d'inscription : 13/06/2010

MessageSujet: Tremblement de Terre Groupe 2   Lun 2 Juil - 16:33

De la poussière partout et l'obscurité … à peine un rai de lumière permettait de voir des débris de bâtiments au dessus, à gauche, à droite, partout … Deaglann, la respiration haletante, sortit le visage de ses vêtements. Il essayait de bouger le moins possible en regardant autour de lui : il ne voyait aucune issue, il devinait la forme des blocs de bétons, du gravât et des poutres en acier qui l'encerclaient dans le noir. Tout cela s'était produit tellement vite ...

*Plus tôt dans la journée*

On était samedi, le début du week-end, et ce jour là particulièrement ensoleillé la plupart des étudiants de l'Institut profitait de leur temps libre et de la possibilité de sortir de l'enceinte de leur école pour aller se promener en ville. Ils n'étaient d'ailleurs pas les seuls, cette journée s'annonçait très agréable et le centre ville de New-York fourmillait de monde. Deaglann en faisait parti, fermant étroitement son esprit aux passants qui le frôlaient, car bien qu'il ait pour habitude de se laisser glisser dans les pensées des gens proches de lui, il ne tenait pas à avoir une migraine ou à se faire assaillir par une myriade d'idées et sensations en raison du grand nombre de personnes qu'il pouvait croiser aujourd'hui.
Il n'avait rien de spécial à faire, il se disait qu'il allait juste profiter du temps, peut être manger quelque chose dans un parc ou se poser dans un coin tranquille pour lire, ou bien encore pour pratiquer la télépathie sur les personnes qui pourraient l'intriguer, cela l'entrainerait un peu … Il allait finir par se ramollir à ne rien faire à l'Institut, car malgré son tempérament paisible, il lui fallait un peu d'action, un événement inhabituel pour le sortir de sa routine.
S'il avait su …
Alors qu'il marchait le long d'une rue, il tourna la tête et aperçu un bâtiment : il semblait neuf et s'il se rappelait bien, il avait été construit et terminé depuis peu de temps, il se souvenait encore des échafaudages et des panneaux qui annonçaient ce que ce serait une fois les travaux achevés. Des bureaux sûrement, mais il ne se savait plus vraiment pour quelle compagnie c'était, ni dans quel but, à vrai dire cela ne l'avait ni marqué, ni intéressé plus que ça. Il devait cependant avouer que dans le soleil, avec ses vitres étincelantes et son métal chromé, cet énorme bâtiment avait de la stature et le jeune mutant s'arrêta un instant en face pour le contempler, levant les yeux au ciel jusqu'à atteindre le sommet du building de son regard d'améthyste. C'était impressionnant …

Soudain, un léger frémissement parcouru le sol, traversa la ville, et s'intensifia progressivement. Un tremblement de terre. Deaglann, habitué comme la plupart des résidents de New-York, fut un peu surpris mais s'agrippa à un lampadaire par réflexe afin de ne pas tomber. La secousse dura quelques instants, secouant la ville, mais ce n'était pas d'une très forte amplitude, et personne ne s'affola plus que cela. Le jeune mutant s'appuyait encore au lampadaire en reprenant son souffle lorsque presque aussitôt après que le tremblement de terre ne se soit terminé, un terrible grincement se fit entendre. Le sol se remit à trembler, et Deaglann eut l'impression qu'il était en train de tomber en voyant le bâtiment en face de lui se mettre à tanguer. Mais il réalisa tout à coup que c'était le building qui s'effondrait et non pas lui. Très rapidement les passants se mirent à courir dans tous les sens, c'était la panique. Une ombre gigantesque précéda la chute des morceaux du bâtiments qui s'écrasait avec fracas sur le trottoir.

En quelques instants, Deaglann se colla contre le mur du magasin le plus près derrière lui, mais alors qu'un bloc de béton lui tombait dessus, il réagit aussitôt. Il n'était plus question d'avoir peur du regard des autres ou de se cacher, il était question de survie. Il leva la main vers le projectile qui lui fonçait dessus et en ralentit la course de toute ses force par télékinésie, déviant sa trajectoire afin qu'il tombe devant lui. Le bâtiment s'écroulait, il allait l'écraser lui ses yeux violets dans lesquels dansaient à présent des flammes violettes, il devait tout donner pour se protéger. Il détourna le plus rapidement possible les gravats qui s'abattaient sur lui comme une pluie, prenant parfois des risques en les amenant près de lui, et il eut à peine le temps de se recouvrir complètement, terminant son igloo de décombres, à genoux dans la poussière, lorsque l'immeuble finit de s'abattre complètement sur le sol. Le cœur de Deaglann fit un bond dans sa poitrine, comme s'il était frappé lui aussi par le choc du bâtiment contre la ville. Un nuage de poussière se souleva et il du se recroqueviller sur lui même en fermant les yeux, étouffant à moitié dans la fumée. Il cacha son visage dans ses vêtements pour le protéger, sentant de la poussière et des petits fragments de pierre lui couler sur la tête et glissant le long de sa nuque. Il espérait ne pas mourir asphyxié et ensevelit sous les débris … Il sentit au dessus de lui son abri trembler, quelques craquements se firent entendre, et se faire écraser complètement par de gros blocs de béton n'était pas beaucoup mieux … Les yeux fermé, il fit de son mieux pour s'entourer d'un cocon télékinésique qu'il repoussa contre les parois de son tipi de pierre afin de les consolider et de les empêcher de s'effondrer sur lui. Cela eut au moins pour effet d'empêcher la poussière de tomber.



Cela faisait donc un bon moment qu'il était là, bloqué sous les ruines du building. Tout était bel et bien tombé, plus rien ne bougeait, le bâtiment s'était complètement effondré. La poussière ne se soulevait plus mais Deaglann étouffait là dessous. Il respirait bruyamment, il ne voyait presque rien dans le noir … Le seul point positif, c'étaitt que son "igloo" improvisé semblait tenir le coup. Mais cela le retenait également prisonnier … Qui donc allait l'entendre, le trouver, ou même deviner qu'il était là dessous ? Il pouvait peut être utiliser la télépathie, en dernier recours … Est-ce que ce serait nécessaire ?
Pour l'instant il était trop exténué pour tenter l'expérience, il se sentait beaucoup trop fatigué pour tenter de sonder les environs afin de peut être tomber sur une âme charitable qui accepterait probablement d'indiquer aux secours ou à n'importe qui d'autre qu'en dessous de tout, au plus profond des décombres de l'immeuble, à des dizaines de mètres, un mutant était piégé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyclope
Admin/X-men Professeur/Tuteur
Admin/X-men  Professeur/Tuteur
avatar

Nombre de messages : 5187
Age : 41
Localisation : avec vous...
Pouvoirs : rayons lasers
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: Re: Tremblement de Terre Groupe 2   Mar 3 Juil - 18:42

Une belle journée ensoleillée, surtout, un samedi, sans élèves, sans cours. La plupart des jeunes étaient partis faire un tour en ville, puisqu'ils en avaient l'autorisation. Scott savourait le calme de la grande batisse quand il senti la terre trembler sous ses pieds. Cela ne dura que quelques secondes, puis il reçu un message télépathique du professeur X qui lui demandait de venir le plus rapidement possible. Il s'était donc passé quelque chose, mais Charles voulait le voir pour lui en dire plus. Le mutant courru donc à travers les couloirs pour rejoindre son mentor, inquiet, et c'est légèrement essouflé qu'il arriva.

* Ca ne peut pas être en rapport avec le tremblement de terre, il était faible, et l'institut en a vu d'autres ! Je ne vois rien de toute façon. Qu'est-ce que ça peut être alors ? *

-" Scott, il s'est passé quelque chose de très grave. Un effondrement dans New York, suite au tremblement de terre qui vient de se produire "

-" Un effondrement ? Mais Professeur, les buildings sont construits depuis longtemps selon des normes exigeantes ! Ce n'est pas possible ! ". Mais en parlant, le mutant savait très bien que Charles n'aurait pas pu se tromper, et il voyait à son visage que tout était vrai.

-" Ce n'est pas tout. Quelque uns de nos élèves sont à New York. Je n'ai pas utilisé Cerebro, mais je sent la detresse de certains. On a des enfants de chez nous dans les décombres, Scott, je veux que tu y ailles, et que tu me les ramènes. Je compte sur toi "

Charles avait les yeux humides. Comme Cyclope, il tenait à chacun de ses élèves, qu'il considérait un peu comme ses enfants d'adoption. Il les connaissait tous, leurs forces, leurs faiblesses. Ressentir leur douleur, et leur peur, c'était comme souffrir lui-même. L'homme aux lunettes rouges reçu cette nouvelle comme un coup de poing à l'estomac. Il se retrouva sonné une seconde, mais se reprit aussitôt.

-" J'y vais tout de suite. Soyez assuré que je ferais tout pour les sauver. Vous pouvez compter sur moi " dit-il en pressant la main du vieil homme.

Scott parti à nouveau en courant à travers l'institut, le coeur cognant dans sa poitrine, en reflechissant. A moto il irait plus vite, mais il risquait d'avoir besoin de la voiture pour ramener les élèves. Quelque soit leur état, ils ne devaient pas aller à l'hopital et se retrouver comme des cobayes. Jean s'en occuperait. Il était persuadé que Charles l'avait déjà prevenue. Mais en partant, il n'entendit pas Charles murmurer "pauvre garçon". Ce dernier savait que Jean se trouvait sous les décombres, mais il avait choisi de ne pas le lui dire. Scott comprendrait-il qu'il préférait qu'il ai les idées claires et qu'il se concentre sur un maximum d'élèves plutôt que de risquer qu'il ne se focalise que sur sa femme ?

_________________


Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 970
Age : 28
Localisation : L'institut
Pouvoirs : libère son énergie vitale dans le corps de ceux qu'elle touche
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: Tremblement de Terre Groupe 2   Ven 6 Juil - 22:35

Depuis son petit incident en ville lors de sa dernière sortie, Ambre avait peu fait usage de son droit d'aller et venir à sa guise dans l'Institut et dans la belle ville de New York, pleine d'habitants si charmants avec leur générosité qui s'exprimait au travers d'étagères qui lui tombaient dessus... De ce fait, elle s'était réapproprié certains endroit de l'Institut qu'elle avait délaissé ces derniers mois, comme les petites alcôves devant les grandes fenêtres. Elle venait régulièrement s'y asseoir, un livre à la main ou son ordinateur portable, cherchant malgré elle des nouvelles de sa famille restée au Texas, et parfois cherchant une trace de Piotr, mais cette dernière recherche restait irrémédiablement vaine.

Cela dit, en ce beau samedi après midi, Ambre avait à nouveau trouvé place dans une de ces alcôves, plus précisément celle qui était jalonnée d'étagères pleines de livres. (On sent arriver la "chute" muahahaha) Elle était tranquillement adossée à quelques coussins quand tout se mit à trembler. Pas très fortement bien sûr, mais pour qu'elle en ressente les secousse et que les livres branlent sur les étagères, on devait quand même être en présence d'un incident d'une certaine importance.

Se redressant, alerte, Ambre se demandait ce qui allait bien pouvoir encore lui tomber dessus, après les épisodes des pertes de pouvoirs, les rencontres malheureuses au centre commercial, pourquoi pas la fin du monde ou un truc de ce genre? Et bien non, juste une fidèle étagère et son armée de petits livres qui lui tomba dessus d'un coup, sans prévenir!

"BAM! " suivit bien rapidement d'un "Mais aïe! C'est pas bientôt fini oui???"

Envoyant tout bouler nerveusement, Ambre poussa l'étagère et ses bébés sur la banquette et détala rapidement, fulminant intérieurement contre cette manie qu'avaient les étagères à lui tomber dessus ces derniers temps. C'était incroyable, à croire qu'elle était maudite ou quelque chose de ce genre...

Et ce qui devait arriver arriva bien entendu. Bien trop concentrée sur son plan de vengeance contre l'armée des étagères, Ambre ne regarda pas si quelqu'un arriva lorsqu'elle tourna l'angle du corridor encore calme quelques secondes auparavant.


"BAM" suivi d'un "Ah non alors! Si c'est ENCORE une étagère je me fâche pour de bon cette fois!"

Mais non, ce n'était QUE Scott. Un Scott qui paraissait bien inquiet d'ailleurs et qui semblait tout aussi pressé qu'Ambre à quitter cet endroit

"Euuh... Ca va Professeur Summers?" lui demanda-t-elle, alarmée par la mine grave du mutant.

(Bon désolée mais j'ai pas trop d'inspi à vrai dire donc ça tourne un peu autour du pot... et j'ai juste envie d'aller dormir en permanence ha ha ha)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shock
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1121
Age : 31
Localisation : Dans un bar tranquille a boire une bière
Pouvoirs : Absorbe l’énergie électrique ambiante de l’atmosphère et de sources électriques, la stocke et la renvoit par de petites charges ou des rafales électriques, provoque des pannes d’appareils électriques et peu former un bouclier protecteur.
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Tremblement de Terre Groupe 2   Jeu 12 Juil - 20:44

Les activités de la Confrérie étaient au plus calme en ce moment. Macha était partie en mission depuis la veille. Shock et Crapaud s’ennuyaient fortement et décidèrent d’aller manger un morceau en ville, histoire de casser la routine. Ce samedi était agréablement ensoleillé et annonçait une belle journée. Arriver au centre ville, les deux conférèrent décidèrent de s’installer en terrasse pour profiter au maximum du beau temps. Avant de commander le plat principal, ils commencèrent par un petit apéro, histoire de se mettre en appétit. Kath commanda une Vodka Martini puis elle sortit son paquet de cloppes, en sortit une pour elle et en proposa une à Toynbee qui accepta volontiers.

Shock, alluma sa clope, aspira une bouffée et se relâcha avec bonheur dans sa chaise. Elle inclina sa tête en arrière pour capter les rayons du soleil puis releva la tête et secoua sa chevelure. Elle voulait attirer l’attention sur elle, alors elle surenchéri en dégrafant langoureusement un bouton de son chemisier. Des clients de la terrasse ne manquèrent pas la scène et des regards masculins croisèrent son regard. Elle était ravie et s’est ce qu’elle voulait. Elle répondit alors à leur regard par un clin d’œil et un sourire de séductrice. Puis en peste qu’elle était, se détourna immédiatement de leur attention, dédaignant et entama la conversation avec son partenaire.



_"T’as vu ca, ils tombent tous à mes pieds comme des mouches." Dit elle sur d’elle.


D’humeur enjouée, elle ajouta :


_"Bon, qu’est ce qu’on fait après ?"


Crapaud ne pu lui répondre, un évènement extérieur immobilisa le temps pendant quelques secondes. Un bruit sourd survint et s’en suivit d’un tremblement de terre au début minime puis s’intensifiant progressivement. Shock eu le souffle couper et resta pétrifier sur sa chaise attendant que cela s’arrête et plongea son regard interrogateur dans celui de Toynbee.
L’amplitude de ce tremblement n’était pas forte sur l’échelle de Richter mais assez pour descendre un immeuble récemment implanter non loin des Confréristes. Instinctivement, au vu du bruit infernal de l’immeuble qui s’effondrait, Kath et Crapaud se levèrent et reculèrent brusquement. La poussière prit place, ce n’était qu’un immense brouillard. La panique régnaient en maître, les gens horrifiés courraient dans tous les sens et criaient. Les Confréristes toussèrent un peu puis reprirent leurs esprits. Ils l’avaient échappé belle et s'en sortirent indemne. L’immeuble en question récemment construit n’était vraisemblablement pas très solide. Une galerie marchande était au sous sol et des bureaux aux étages.


Les deux malfrats de mutants se regardèrent tout deux sourire aux lèvres comme si la même idée trottait dans leur tête. Shock réjouit des dégâts occasionnés lança :


_"Et si on allait faire quelques emplettes !"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crapaud
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 831
Age : 33
Localisation : En ville ... et en bonne compagnie .
Pouvoirs : Agilité, langue préhensible et super force
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Tremblement de Terre Groupe 2   Ven 13 Juil - 20:18

Un samedi sans mission, sans projets particuliers et au calme! Cela faisait deux mois que Crapaud en rêvait et ce jour était enfin venu. Pour être sûr que personne n'allait déranger ce moment d’accalmie, Mortimer fit le tour du propriétaire et remarqua que, effectivement, seul trois personnes zonaient dans le salon et Shock squattait le garage. Il alla l'a voir et ils discutèrent tranquillement pendant deux heures avant d'aller déjeuner en ville. Tout se passait pour le mieux.

Mais une fois arrivés en ville, leur instinct reprirent le dessus. Toynbee ne put s'empêcher de voler deux portes-feuilles à deux hommes d'affaires trop occupés à comparer leurs photos de leurs maîtresses sur leur cellulaire. Les deux confréristes attaquèrent l'apéro et ce fut au tour de Kath de reprendre ses vielles habitudes. Elle alluma allègrement tous les gars de l'assistance et Crapaud n'en perdit pas une miette, bien caché derrière ses lunettes de soleil. Le pantalon en cuir lui donnait un certain avantage et le coup du décolleté en désarçonna plus d'un, dont Crapaud. Mais il la connaissait bien et il ne voulait pas jouer avec le feu, ou plutôt la foudre .

Crapaud n'avait d'idée précise de quoi faire de sa journée mais en cherchant bien et après un bon repas, une multitude de projets allaient certainement lui jaillirent de l'esprit sauf que, le sort en décida autrement. Un tremblement de terre survint.
Tout se passa très vite et en moins de temps qu'il ne faut pour le dire, Mortimer était sous la poussière, assis, en se palpant, pour voir si il n'avait perdu aucuns membres durant la secousse.
Tout était bien là et Kath l'aida à se relever et lui proposant des faire les emplettes.


"_ Plutôt deux fois qu'une ! Il parait que le centre commercial est en soldes avancés et qu'ils font moins cent pour cent sur tout le bâtiment !"

Crapaud et Shock profitèrent de la cohue pour prendre un peu de hauteur et élaborer un plan.

"_ Bon écoute ! Faut qu'on trouve le magasin de sport pour y récupérer des grands sacs de sports. Ensuite, on va ratisser large et rapidement toutes les enseignes. On prends que ce qui a de la valeur pour la revente au marché car la confrérie est limite niveau thunes et y'a pas mal de bouche à nourrir et les faux papiers ça coûte cher !
Si tu veux te prendre des trucs persos (bijoux, vêtements...), hésites pas mais transportes-y sur toi .
On reste ensemble, à portée de vue l'un de l'autre, au cas ou il y aurait un pépin car les flics et les pompiers vont pas tarder et le S.H.I.E.L.D pourrait bien traîner dans les parages. Ou pire !
Allez on y va! "


Dit'il en l’entraînant vers le sous sol. Puis, une fois dans le magasin de sport, alors qu'il lui lança deux sacs de sport, il dit d'un ton un peu sec:

"_ On fait vite et bien! Au premier évènement un peu bizarre, on prends la tangente, on prends pas de risque!
Passe devant, je surveille tes arrières !"




[ HRP: Quand je dis "surveiller ses arrières", il faut pas y voir de trucs salasses ......
Ambre, je suis pas content, je voulais te faire le coup de l'étagère mais je t'aurais autrement !]

_________________


Dernière édition par Crapaud le Mer 8 Aoû - 0:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marvel-heroes.forumactif.fr
Deaglann McCoill

avatar

Nombre de messages : 555
Age : 25
Localisation : Insitut du Pr Xavier ... ou dans votre esprit
Pouvoirs : Télékinésie-Télépathie
Date d'inscription : 13/06/2010

MessageSujet: Re: Tremblement de Terre Groupe 2   Sam 14 Juil - 12:17

Toujours emprisonné sous les débris du bâtiment, Deaglann reprenait ses forces et commençait à se calmer aussi bien qu'il le pouvait. Tant qu'il survivait, il n'y avait pas de quoi s'affoler, il n'était pas blessé et il avait la mauvaise manie de penser que quoi qu'il pouvait lui arriver, il finirait toujours s'en sortir, qu'il y avait toujours une solution et qu'il n'avait qu'à attendre un peu pour la trouver. Assis en tailleur, légèrement courbé, il prenait appuis avec ses coudes sur ses genoux et se tenait la tête dans les mains, ou plutôt, se massait doucement les tempes. C'était peut être un peu cliché pour un télépathe, mais ce contact était réellement apaisant et il sentait son esprit reprendre des forces. Il fermait les yeux, à la fois pour se concentrer mais aussi car il était totalement inutile de chercher à voir dans cette quasi obscurité quelque chose pour l'aider à sortir. La seule solution, c'était d'agir de l'autre côté de l'immeuble détruit. Certes, le jeune mutant avait encore un peu d’appréhension, il avait peur de se perdre une nouvelle fois, de tomber dans le coma et de reperdre le lien avec son corps, mais son expérience en avait vraiment été une, qui lui avait appris beaucoup de chose et il ne referait pas les mêmes erreurs. Et puis, parasiter l'esprit d'un autre lui semblait moins dangereux, impossible ou compliqué avec le temps. Ses intrusions dans le mental d'autrui devenait une habitude, cela lui posait de moins en moins de cas de conscience, plus de problème moral.

Ainsi, sans oublier de toujours garder un lien, une issue de secours en direction de son propre corps, Deaglann projeta son esprit hors de lui, hors des ruines et de la prison de béton. Intangible, immatériel et invisible pour les non télépathes, l'esprit s'éleva jusqu'à la surface, où il vit d'autres blessés, comme lui, et des policiers au loin qui balisaient à peine le secteur. Mais une jeune femme blonde en pleurs, légèrement blessée à la jambe, mais qui semblait traumatisée attira son attention. Elle faisait vraiment peine à voir et attirerait très certainement la pitié et la compassion des secours. De plus, son état fragile était une faille béante pour Deaglann. Il ne perdit pas un instant pour entrer en elle. Le changement fut un peu déstabilisant, il fallait s'adapter à un nouveau corps, un nouveau poids, une nouvelle taille, mais il n'avait pas le temps de faire la transition surtout qu'il ne resterait pas longtemps. Ouvrant un nouveau regard à travers les yeux de la jeune femme, ceux ci devinrent subitement violets, signe révélant qui était réellement l'hôte de ce corps, mais cela, Deaglann s'en savait rien. Il se sentit boiter mais se dépêcha de repérer par son lien mental où se trouvait précisément son vrai corps et il s'y dirigea, grimpant maladroitement au dessus des gravats, pitoyablement ... pourvu que quelqu'un voit cela et s'en attendrisse.


" - PITIE ! Hurla-t-il, surpris toutefois par le son de sa voix et e son intonation féminine. Mon fils est bloqué là dessous ! Je vous en prie ! Que quelqu'un vienne le sortir de là !

La jeune femme, possédée, tournait le regard partout autour d'elle mais on avait du mal à la repérer dans la poussière, l'agitation. Cependant, à travers les yeux qui le trahissaient, Deaglann cru reconnaître au loin Scott Summers, un des x-men, accompagné d'une jeune fille. Tous deux se dirigeaient vers l'effondrement, sûrement pour secourir les blessés. Malgré la douleur qu'il ressentait, le mutant se dirigea à grands pas boitillants vers eux, en criant. Il fallait qu'il tire sur la corde sensible du leader des x-men et qu'il joue sur son dévouement envers sa race.

" - Vous ! Hurla à nouveau la jeune femme en pointant du doigt vers Scott, que reconnaissait bel et bien Deaglann à travers elle à présent qu'il s'approchait. Je vous en prie mon fils est sous les décombres, la bas ! Il a survécu, je le sais, c'est un mutant, mais il faut l'aider quand même, pitié, aidez-moi ! "

La jeune femme tentait de diriger Cyclope jusqu'à un amassement de débris en le tirant par le bras, le suppliant du regard.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyclope
Admin/X-men Professeur/Tuteur
Admin/X-men  Professeur/Tuteur
avatar

Nombre de messages : 5187
Age : 41
Localisation : avec vous...
Pouvoirs : rayons lasers
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: Re: Tremblement de Terre Groupe 2   Lun 6 Aoû - 11:50

(hrp : Les confréristes ont de la chance on dirait, les boutiques qu'ils veulent ne se sont pas écroulées du tout ? ^^)

Scott se dirigeait vers le garage lorsqu'il croisa l'angle d'un autre couloir et, sans avoir le temps de comprendre ce qu'il lui arrivait, se retrouva percuté de plein fouet par quelque chose. En fait le "quelque chose" se trouva être la jeune Ambre, toujours aussi écervelée, marmonnant un truc sur des étagères.

-" Mais c'est pas vrai ça ! Tu peux pas faire attention pour une fois ? " lui hurla-t-il dessus, autant pour se décharger d'un trop plein d'adrénaline que pour lui faire la morale.

Puis il repartit aussi vite, sans même prendre le temps de répondre à sa question. Est-ce qu'il avait l'air de bien aller, franchement ? Sans s'apercevoir que la jeune mutante s'était mise à le suivre, il entra dans le garage et ouvrit à distance sa voiture la plus grande, au cas où il devrait ramener plusieurs personnes. Il se jeta dedans plutôt qu'il n'entra, et au moment de mettre le contact, il entendit la portière passager qui claquait. Il sortait déjà à l'extérieur, et jeta un coup d'oeil. Ambre l'avait suivi jusqu'ici et s'était glissée à ses côtés !


-" Qu'est-ce que tu fais là toi ? Tu as décidé de me pourrir la journée ? " lui dit-il. " Descends de là, tout de suite " enchaina-t-il avant de se rendre compte qu'il avait machinalement guidé la voiture hors du parc et qu'ils s'élançaient déjà à vive allure vers la ville.

-" Bon, ok, mais surtout ne reste pas dans mes pattes ! "

L'approche du bâtiment indiqué par le professeur se révéla quasi impossible, les premiers policiers sur place commençant déjà à mettre les liens de sécurité. Mais déjà la vision d'horreur avait imprégné la rétine du mutant. Des gravats, des gens affolés et/ou blessés qui courraient, du sang, et de la poussière. Partout. Sur la route, sur les immeubles alentour, et dans l'air ! On y voyait mal. Scott fit demi-tour et sa connaissance du terrain lui permit de retrouver la rue qui donnait derrière le bâtiment. Là personne n'était encore intervenu, mais les dégâts étaient considérables. Pendant une seconde de découragement, Cyclope se demanda ce qu'il pourrait bien faire, s'il serait vraiment utile. Mais cela dura peu, et à nouveau il était prêt.

* Je ferais ce que je pourrais, mais je ne resterais pas là à regarder *

Alors qu'il allait sortir de la voiture, il se retourna vers Ambre qui paraissait choquée.

-" Ambre, il vaut mieux que tu restes là si tu ne te sens pas bien. Je comprendrais, tu sais. Ce qu'on risque de voir dépasse l'entendement. Tu n'as pas à t'en vouloir " dit-il doucement. Ce qu'il ne lui dit pas, c'est qu'il ne pouvait pas se permettre de s'occuper d'elle avec tout ce qu'il aurait à faire. Mais quand il sorti de la voiture, elle l'avait suivie, encore une fois.

Alors qu'il arrivait sur les lieux du drame, d'un côté qui lui parut moins accidenté, une jeune femme blonde qu'il ne connaissait pas lui cria quelque chose de loin qu'il ne comprit pas. Alors qu'il s'approchait, elle vint à sa rencontre.


" - Vous ! Hurla à nouveau la jeune femme en pointant du doigt vers Scott, que reconnaissait bel et bien Deaglann à travers elle à présent qu'il s'approchait. Je vous en prie mon fils est sous les décombres, la bas ! Il a survécu, je le sais, c'est un mutant, mais il faut l'aider quand même, pitié, aidez-moi ! "

Elle le tirait par le bras, et le suppliait du regard. Cyclope ne pouvait rester insensible à cet appel. Et puis il était venu pour aider, alors autant commencer par quelque chose ! Il jeta un regard vers Ambre et suivit la femme.

-" D'accord, ne paniquez pas. Montrez-moi où il était, et allez retrouver les secours. Vous avez besoin d'aide aussi. Je vais le chercher, faites-moi confiance. Vous dites que c'est un mutant, quel est son nom ? Et savez-vous quel pouvoir il a ? Quel âge a-t-il ? "

Scott le connaissait peut-être, mais de toute façon ça ne changerait rien. Il avait promis de l'aider, et il le ferait. Mais la connaissance de son pouvoir pouvait être un atout majeur dans ses recherches, et surtout dans l'espérance de survie du garçon. Vu l'âge de la jeune femme, son fils devait être très jeune. Pourtant elle savait qu'il était mutant, donc au moins adolescent... Etrange...

_________________


Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 970
Age : 28
Localisation : L'institut
Pouvoirs : libère son énergie vitale dans le corps de ceux qu'elle touche
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: Tremblement de Terre Groupe 2   Mar 14 Aoû - 1:02

Non mais ça c'était la meilleure! Il lui rentrait dedans, et c'était encore de sa faute à elle? Et puis quoi encore? Disons qu'au moins la faute était partagée, ni l'un ni l'autre n'avait pensé à regarder si quelqu'un arrivait de l'autre côté du couloir, et leur rencontre quelque peu musclée était le résultat de leur inattention commune, pas uniquement celle d'Ambre. Et pour une fois, elle n'allait pas en rester là... Que les étagères lui tombent dessus, c'était une chose, mais si les gens s'y mettaient et lui rejetaient la faute, c'en était une autre...

"Non mais ho! Tu pouvais pas faire attention toi aussi! T'étais pas plus attentif à ce que je sache!" lui lança-t-elle quelque peu énervée...

Et énervée fut un euphémisme quand au lieu de prendre la peine de lui répondre, car oui, elle lui avait quand même posé une question, inquiet de savoir ce qu'il se passait, et qu'il prenait la poudre d'escampette, en direction du garage apparemment. Ni une ni deux, elle se décida à le suivre, continuant à lui poser des questions sans obtenir la moindre attention de sa part.


"Mais qu'est-ce qu'il se passe? C'est trop dur de me répondre? Je compte pour des prunes? Tu me boudes? Je peux conduire? Non?" bref, aucune réaction de sa part, pas plus quand elle s'installa dans la grosse voiture que Scott venait de déverrouiller. Complètement borné oui... Cela faisait déjà plusieurs centaines de mètres qu'ils roulaient sans que Cyclope se soit rendu compte de sa présence, et maintenant qu'il la remarquait il lui demandait de descendre, en marche, à pleine vitesse... mais oui bien sûr. Essayant de lui faire comprendre la situation par une position ridicule de démonstratrice de télé-achat qui présenterait le paysage qui défile, elle obtint malgré tout un résultat, un petit "Bon, ok, mais surtout ne reste pas dans mes pattes ! ". Toujours mieux que rien...

Et à mesure qu'ils s'approchaient de leur destination, Ambre commençait à comprendre où ils se dirigeaient. Le tremblement de terre qu'elle avait ressenti un peu plus tôt devait avoir fait pas mal de dégât en ville, et à en croire par la quantité de poussières et les gravats, un ou plusieurs immeubles avaient dû s'effondrer, rappelant à la mémoire collective la tragédie du 11 septembre et ses nombreuses victimes... Ambre était choquée, et cela se voyait apparemment puisque même Scott lui disait qu'elle pouvait rester dans la voiture, que ce n'était pas grave si elle n'arrivait pas à faire quelque chose.

Et qu'aurait-elle pu faire à vrai dire? Tant que les victimes seraient enfermées sous les décombres, elle ne pourrait pas leur venir en aide. Sans la possibilité de les toucher physiquement, elle ne pourrait pas les aider à se soigner, ou même leur éviter de mourir si les lésions étaient trop graves et nécessitaient une prise en charge plus importante...


"Je... Je... Je vais rester ici en attendant, et... et si on trouve des rescapés je pourrais aider! Mais pour le moment je ne serai pas d'une grande aide... malheureusement..."

Impuissante face à toute cette horreur, Ambre réalisait bien ses possibilités restreintes. Sa seule option envisageable pour le moment était bel et bien de rester à l'abris dans la voiture et d'attendre que les secours arrivent, et que Scott trouve quelqu'un à aider. En attendant, elle savait déjà qu'elle allait prier. Prier de tout son coeur pour que les personnes encore en vie puissent être sauvées facilement, et que les malheureuses personnes mortes soient accueillies par Dieu...

"Sois prudent surtout! " eut-elle juste le temps de crier à Scott avant qu'il ne se précipite vers une femme qui criait et l'appelait à l'aide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shock
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1121
Age : 31
Localisation : Dans un bar tranquille a boire une bière
Pouvoirs : Absorbe l’énergie électrique ambiante de l’atmosphère et de sources électriques, la stocke et la renvoit par de petites charges ou des rafales électriques, provoque des pannes d’appareils électriques et peu former un bouclier protecteur.
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Tremblement de Terre Groupe 2   Ven 17 Aoû - 18:13

_"Ok, ca me va." Répondit elle vivement à Crapaud.


_"Attends deux minutes, je vais téléphoner à Macha pour voir si tout va bien pour elle."


Shock était ravie de tout ce bazar et de la panique qui y régnait. Enfin un peu d’animation pensa elle. Avant de faire quoi que ce soit, ses pensées premières allèrent pour Macha, espérant qu’elle ne fut pas dans les parages à ce moment là. Pour s’assurer que tout aille bien, elle l’appela sur son portable. Une sonnerie, deux sonneries et enfin elle décrocha.


_"Macha, tout va bien ?"


Celle dernière lui affirma que tout allait bien et demanda à son tour si elle n’avait rien de casser. Kath lui assura que tout allait bien ainsi que pour Crapaud qui était avec elle en ville au moment de la secousse et non loin d’eux un gigantesque immeuble contenant en autre des galeries marchandes s’était écroulé. La brune l’informa que Toynbee et elle allaient profiter du chaos actuel pour chaparder un max de trucs de valeurs et autres pour pouvoir revendre par la suite. L’électrokinésiste invita la géokinésiste à en faire de même. Et comme les grands esprits se rencontre Macha lui fit part qu’elle eu la même idée. Shock bienveillante envers sa protégée l’avertie de ne pas faire trop de zèle, de rester prudente et vigilante à ce qui l’entoure, et de ne surtout pas prendre de risque vu qu’elle était toute seule, elle insista sur ce point et qu’à la moindre complication, elle regagne la Confrérie. Shock ne voulait pas lui faire la morale mais ca l’ennuyait qu’elle soit seule sans personne pour assurer ses arrières. Sur ce, elle ajouta pour conclure :


_"Fait toi plaisir et on se voit tout à l’heure."



Une fois son portable ranger, Shock était fin prête pour faire les boutiques, enfin de se qu’il en restait. Ce n’est pas tous les jours, que ca arrivait ce genre de d’opportunité.
Après avoir élaboré un plan, les deux coéquipiers machiavéliques se précipitèrent au sous sol de la galerie marchande, ce n’était pas trop facile d’accès vu les décombres mais ils y arrivèrent. Ils s’aventurèrent en direction du magasin de sport pour y récupérer des grands sacs afin d’y mettre leur butins.
Des personnes gisaient à terre demandant de l’aide, mais nos deux compères passèrent à côté d’eux sans dédaigner y apporter de l’intérêt, trop intéresser parce qu’ils allaient bien ramener.
Kath avançait vigilante du moindre danger venant de l’avant accompagné de Crapaud qui assurait leur arrière. Elle se dirigea en direction du matériel hifi vidéo. Ils embarquèrent caméscope numérique, téléphone portable et autres camelotes du genre qui ne prennent pas de place mais qui coute très chère. Ca se vend très bien au marché noir.
En sortant à droite direction la bijouterie huppée. Tout roulait à merveille, pas d’obstacle à l’horizon. Shock émerveillé comme toute femme par tous ces rubis et diamant qui brillaient sous ses yeux, ne s’attarda pas et en enfila tant qu’elle pu, colliers, bracelets et bagues, c’était un rêve éveillé. Elle attira l’attention de Toynbee lui montrant ses belles parures en adoptant une attitude hautaine pleine de moquerie à un accent so british :



_"Alors très cher, comment me trouvez vous ?" Puis elle pouffa de rires.


Reprenant leur sérieux, ils continuèrent à remplir leurs sacs en continuant avec prudence, enjambant les gravats tombé et autres morceaux de ferrailles. Certains magasins étaient hors de portés ensevelis sous les débris. Fallait faire au plus vite avant l’arrivée imminente des secours ou avant que l’immeuble ne s’effondre complètement. Un vigil blessé qui aidait les occupants à sortir remarqua le petit manège des deux mutants. Il leur fit signe d’arrêter et de venir les aider plutôt, il était armé et Crapaud ne négligea pas ce détail et alla s’en préoccupé. Shock tranquilliser, tourna les talons et en profita pour aller chercher une paire de « Louboutin », les fameuses chaussures à la semelle rouge tant désirer mais affreusement chères, elle chercha sa taille, ouvrit la boite, déroba les chaussures et les mit dans le sac rapidement et revint illico presto à sa place. Elle ne savait pas à quelle occasion elles les porteraient mais elle les avait et c’était le principal !
Soudain, les détecteurs de fumée se mirent en action dû à des feux détectés et les sprinkler (extincteur d’eau automatique) se mirent en route, pulvérisant de l’eau. La mutante vite trempé s’essuya le front toute dégoulinante.
Une fois que Toynbee eu finit de s’occuper du vigile, elle lui lança soucieuse :

_"Faut pas moisir ici, suis pas trop à l’aise ici, s’il arrive quelque chose je ne pourrais pas me servir de mes pouvoirs, faut se magner."

Fallait de toute évidence stopper les pulvérisateurs d’eau ou ne pas lambiner et se grouiller de prendre un max de trucs et se casser à toute bringue.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crapaud
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 831
Age : 33
Localisation : En ville ... et en bonne compagnie .
Pouvoirs : Agilité, langue préhensible et super force
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Tremblement de Terre Groupe 2   Mar 28 Aoû - 23:33

Une fois que leurs emplettes furent finies; non sans mal après 25 minutes passées à retourner les décombres des quelques galeries à peu près intact; nos deux mutants continuèrent leurs routes, ou plutôt leurs Via ferrata vu l'état du terrain. Mais à peine avait'il fait 10 mêtres qu'un vigile les interpella fermement:

"_ Arrêtez ça tout de suite! Je vous ai vu faire! Mais si vous laissez vos paquets ici et que vous m'aider, je fermerais les yeux !"

Crapaud se retourna vers Shock et lui dit doucement:

"_ J'ai pas une tête de boy scoot à ce que je sache, il m'a prit pour Cyclope !
Tiens ça me donne une idée, Continue, je te rejoint !"


Toynbee avança vers le vigile et arbora un gentil sourire niais et dit en chantonnant:

"_ Ne vous inquiétez pas monsieur le vigile! Je suis Scott Summers et je suis un gentil mutant. Je vais vous aider car j'ai les pouvoirs des bisounours! "


Le vigile, qui se tenait le bras gauche en écharpe avec un tee-shirt, en resta bouche bée et ne vit pas le coup de pied retourné arrivé au niveau de sa tempe. Il tomba donc immédiatement dans les pommes et Mortimer en profita pour lui faire les poches. Pas d'armes à feu mais un tonfa et un talkie walkie vinrent remplirent son sac. Toad entendit quelques gémissements au loin mais les sirènes dehors lui rapellèrent que la cavalerie n'était pas très loin et mieux équipés que lui pour le souvetage. Il murmura un léger " Bonne chance" et se retourna pour aller chercher sa complice.
Sur le chemin, les quelques Sprinklers encore en état de marche se mirent en route. Il arrosèrent donc allègrement les confréristes mais le mélange eau et poussière n'était pas fameux. Une fois au coté de l'allemande, Mortimer acquiesça à sa requête par un léger signe de tête et ils avancèrent ensuite vers une éventuelle sortie.

Après vingt minutes de crapahutage, Shock et Crapaud virent enfin de la lumière au bout du tunnel, enfin si on puis dire, et se dirigèrent donc normalement vers elle. Mais avant de sortir à l'air libre, Toynbee retint Kat par le bras et jeta rapidement un coup d'oeil dehors. Des flics, des pompiers et des médecins commençaient à affluer dans tout les sens et Crapaud savait que sa tête était encore rechercher mais pas celle de sa collègue.


"_ Ecoute, passe par là et débrouille toi pour te faire prendre en charge par les pompiers mais pas par les flics! Coupe toi volontairement ou improvise. Moi je vais attendre quelques secondes et me barrer avec une caisse. On se rejoint ce soir à Central Park! "

Shock suivit donc les conseils de Crapaud et avança. Toynbee, quand à lui, longea les parois çà et là avec son sac en bandoulière tout en faisant attention de ne pas se faire remarquer par quiconque et surtout par la police. Après deux sauts et quelques mètres d'escalade, le confrériste se trouva à trois mètres du sol et vit que devant lui se trouvait une petite blondinette, toute innocente qui attendait on ne sait quoi, les mains posées sur sa bouche et le regard hagard. Il se laissa donc glisser doucement au sol, déchira son jean au niveau de la cuisse droite et se taillada ladite cuisse, le visage et les mains avec un bloc de béton. Il avança en boitillant vers la blonde, ouvrit la porte arrière et s' affala sur la banquette arrière.

"_ S'il vous plait, aidez moi! Les pompiers m'ont dit de me mettre sur le coté car des blessés plus grave sur en train de se faire ausculter mais il fait que j'aille à l’hôpital!
Je vous en prie, conduisez moi là-bas pour l'amour du ciel !"





[HRP: Ambre, la blondinette, c'est toi....... ]

_________________


Dernière édition par Crapaud le Mer 12 Sep - 19:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marvel-heroes.forumactif.fr
Deaglann McCoill

avatar

Nombre de messages : 555
Age : 25
Localisation : Insitut du Pr Xavier ... ou dans votre esprit
Pouvoirs : Télékinésie-Télépathie
Date d'inscription : 13/06/2010

MessageSujet: Re: Tremblement de Terre Groupe 2   Mer 12 Sep - 14:00

(Hey ! Je profite d'une longue pause entre midi et deux pour débloquer le rp =P Encore désolé pour le temps que j'ai mis à répondre, il me tarde de voir vos réponses Wink Bon rp ! )

Deaglann tressaillit en entendant la réponse que lui faisait Scott : il devait l'admettre, il avait un peu paniqué et s'était précipité sur le x-men sans prévoir ce qu'il allait lui annoncer, ou quel mensonge il allait élaborer. Se présenter à travers une inconnue comme étant sa propre mère n'avait pas été une bonne idée, ils étaient surement au courant de sa situation à l'Institut et devaient savoir qu'il était orphelin. En le trouvant sous les décombres Cyclope s'interrogerait peut être -pas sur le moment, mais après c'était sûr- sur la véracité de ses dires en le recroisant dans les couloirs du manoir. Ou alors le reconnaitrait-il dès qu'il le verrait ? S'il s'occupait des nouveaux arrivants, il connaissait peut être déjà son visage. Encore fallait-il qu'il le sorte vivant des décombres pour le reconnaître ... Mais il fallait qu'il arrête de faire des suppositions, et qu'il cherche à se rattraper. Fuyant du regard la visière de Scott, ne cachant pas un air affolé qui pourrait l'aider à justifier des incohérences, il aperçu du coin de l'oeil Crapaud s'approcher de la fille qui accompagnait le leader des x-men et se tailler la cuisse. C'était louche, très louche, mais il n'avait pas de temps à accorder à ça et sentait toujours par-delà le lien psychique qui le reliait à son corps que l'air lui manquait un peu, il fallait qu'il s'en sorte, rapidement. Il/elle se prit la tête dans les mains et s'adressa à Scott d'une voix hésitante :

" - Quel âge il ... a ? Je ... je ne sais pas ce qui m'a prit, ce, ce n'est pas mon fils, enfin je crois ... il lui ressemble ... C'était un garçon, un mutant c'est sûr ! Je l'ai vu utiliser ses pouvoirs pour diriger les débris autour de lui et s'en protéger. Mais ... il fit semblant de chercher ses mots, de rester crédible, il s'est retrouvé dépassé, il est coincé sous ... tout ce qui est tombé ! Aidez le, je ... je vais voir les secours, mais il est là, elle/il pointa du doigt, la ! Je suis sûre qu'il est vivant, faites le sortir, pitié, il ressemble tellement à ... "

Il ne finit pas sa phrase, et s'éloigna en boitillant. Après cette scène, il se dit qu'il méritait sûrement l'oscar du menteur de l'année mais il n'avait pas de temps à perdre. Il abandonna le corps de la jeune femme qu'il laissa au soin des secours, après être passé devant Crapaud et Ambre, faisant perdre à la femme qu'il avait possédé le regard pourpre qui le trahissait. Il s'inquiéta un instant de ne pas réussir à revenir dans son corps mais l'expérience était le meilleur apprentissage, et il réussit à se retrouver en se concentrant. Les sensations de son corps endolori, de sa gorge qui le brûlait et cet étouffement le déstabilisèrent, mais il ne souffrait plus de la blessure de celle qu'il avait habité. Il se demanda si Cyclope pouvait l'entendre, des mètres de débris le séparaient de la liberté, mais il tenta quand même d'établir un contact. Si jamais il sentait la situation désespérée, il serait obligé d'utiliser la télépathie ...

" - HEEEEY ! Je suis là ! Est-ce que quelqu'un m'entends ? "

Il hésita à déplacer les blocs de béton pour faire légèrement trembler l'endroit où il était, afin de signaler sa position, mais c'était trop risqué. Si tout s'effondrait sur lui, il n'aurait pas la puissance nécessaire pour tout soutenir. Il fallait qu'il attende, Cyclope n'était pas le leader des x-men pour rien, il comptait sur lui pour trouver une solution ... S'il ne croisait pas les confréristes ! A présent qu'il avait regagné son corps et qu'il se retrouvait au "calme" dans son abri, il se remettait à réfléchir et à tout analyser, comme à son habitude. L'homme qu'il avait vu s'approcher d'Ambre, il avait aperçu son visage dans l'esprit de Macha, il faisait partie de la Confrérie. Il fallait espérer que Scott le sorte avant qu'un combat n'éclate.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyclope
Admin/X-men Professeur/Tuteur
Admin/X-men  Professeur/Tuteur
avatar

Nombre de messages : 5187
Age : 41
Localisation : avec vous...
Pouvoirs : rayons lasers
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: Re: Tremblement de Terre Groupe 2   Mer 17 Oct - 20:01

Les questions de Scott parurent déstabilier la jeune femme qui se mit à bredouiller et à chercher ses mots. Finalement ce n'était plus son fils, et elle ne le connaissait pas vraiment. Etrange tout ça non ? Et puis ces prunelles pourpre, c'était franchement étrange. Scott resta perplexe un moment, se demandant s'il ne pouvait pas s'agir d'un piège. Après tout, la femme le dirigeait vers un endroit particulièrement accidenté, et changeait de version. Mais après refléxion, le leader des Xmen décida qu'il était venu pour aider, et qu'il devait tout tenter s'il pouvait sauver une vie. Cependant, il restait sur ses gardes, au cas où.

Après avoir rassuré la femme sur son intervention, celle-ci s'éloigna vers les secours qui commençaient à s'organiser. Cyclope s'avança précipitamment, sachant que la police ferait sortir toutes les personnes étrangères au secours. Il devait entrer plus profondément dans les décombres avant qu'on ne le voit. Aussi ne prit-il pas la peine de se retourner vers la voiture et surtout Ambre. S'il l'avait fait, il aurait pu voir Crapaud se glisser derrière la jeune mutante blonde et il aurait compris que son mauvais pressentiment n'était pas devant lui, mais bien derrière.

Donc sans se douter que la jeune fille dont il était responsable courrait un grand danger, il s'engagea dans ce qui ressemblait vaguement à un chemin tracé plus ou moins. Il enjamba des morceaux de murs, évita des barres de métal dressés comme des armes et entra plus profondément. Après un moment, il tomba sur le vigile, étendu par terre, qui commençait à reprendre ses esprits. Scott se précipita sur lui et le recoucha doucement. Arrachant un morceau de sa chemise, il comprima la plaie qu'il avait au visage.


-" Doucement, ne bougez pas. Je vais vous aider. Vous avez eu de la chance, vous savez, vous n'avez pas été écrasé "

L'homme se rallongea, mais semblait se méfier de son vis-à-vis. En dehors de la plaie à la tête, et d'un bras en écharpe, un examen rapide de Scott lui apprit qu'il ne semblait pas avoir de plus graves blessures. Mais il n'était pas médecin, et Jean n'était pas là. D'ailleurs, une seconde, il se demande où elle était. Qu'avait-elle dit déjà ? Aller faire les magasins, c'est ça... Non, il y a des centaines de boutiques à New York, elle ne pouvait pas être juste dans celui-ci, ce n'était pas la peine de paniquer. Mais il avait envie de s'en assurer. Cependant, un rapide coup d'oeil à son portable lui apprit qu'il n'avait pas de reseau, ici. Alors qu'il pensait à sa chère et tendre rousse, l'homme essaya de parler :

-" Attention... des voleurs... ils ont prit des bijoux... m'a frappé avant de s'enfuir... "

C'était un peu décousu, mais Scott avait compris le principal. Ainsi, ce quil craignait était arrivé. Des personnes peu scupuleuses en avaient profité pour voler du matériel. Decidemment, la cupidité humaine le laissait toujours sans voix ! Et cela expliquait la méfiance que l'homme avait eu envers lui. Il devait se demander s'il n'était pas là pour ça, lui aussi. Le vigile reprenait peu à peu ses esprits, et insista pour s'asseoir. Scott allait l'aider à se lever et le sortir de là, pensant qu'il valait mieux aider une personne bien vivante qu'essayer de chercher un mutant qui n'existait sans doute pas, lorsqu'il entendit une voix.

-" Chut... vous entendez ? " dit-il à l'homme assis près de lui.

-" Non... si ! Il y a quelqu'un là-bas ! Ne vous inquiétez pas, je me sens mieux, je peux vous attendre ici. Vous me reprendrez au passage "

Scott hésitait. Il y avait bien un autre homme qui appelait à l'aide, il n'était pas le seul à l'avoir entendu. Mais abandonner le vigile...

-" Vos truc sur vos yeux, c'est pour la vision nocturne ? Il fait sombre là-bas, vous allez en avoir besoin ! "

Cyclope sourit. Autant qu'il croit ça, d'autant que ses yeux particuliers, même s'il ne pouvait contrôler leurs puissance sans l'aide de son viseur, lui donnaient l'avantage de voir dans le noir comme en plein jour. C'est à dire tout en rouge, en ce qui le concernait.

-" Vous êtes sûr que ça va aller ? Bon, je vais aller voi là-bas, mais vous m'appelez si ça ne va pas, promis ? "

Le vigile promit, et Scott s'éloigna vers le bruit qu'il avait entendu. Par terre, il trouva un collier qui avait certainement une grande valeur. Ah oui, les voleurs... La priorité c'était de sauver les personnes, mais ces agissements le dégoutaient. Si jamais il tombait sur eux... Après s'être frayé un pseudo chemin plus ou moins stable, Scott se retrouva complètement dans le noir, loin du regard du vigile. Il fallait se rendre à l'évidence, s'il déplaçait plus de pierres, il risquait de tout faire écrouler. Le mieux était de localiser au mieux celui qui était coincé.

-" Hé ho, vous êtes là ? J'ai entendu appeler. Il y a quelqu'un ? S'il vous plait, dites quelque chose, il faut que je sache où vous êtes. Je viens vous aider, ne vous inquiétez pas... Ho ho ? Vous m'entendez ? "

_________________


Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 970
Age : 28
Localisation : L'institut
Pouvoirs : libère son énergie vitale dans le corps de ceux qu'elle touche
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: Tremblement de Terre Groupe 2   Dim 28 Oct - 20:12

Bon sang, c'était un vrai champ de bataille qui se déroulait devant ses yeux, et Ambre était malgré tout contente de se retrouver à l'abris dans la voiture de Scott. Il y avait tellement de gens blessés et de secouristes qui courraient dans tous les sens. Autant dire autant de meurtriers potentiels pour elle si son pouvoir se remettait à faire des sales tours comme plusieurs mois auparavant. Elle n'avait pas eu de problèmes depuis de longues semaines, si on excluait sa petite rencontre avec deux confréristes au centre commercial quelques semaines auparavant, mais rien de comparable.

Focalisée sur la silhouette de Scott qu'elle regardait disparaître petit à petit dans les décombres, elle ne vit pas le fameux Crapaud se blesser volontairement et foncer dans sa direction une fois qu'il fut bien barbouillé de sang et complètement méconnaissable. Ce qui allait probablement lui valoir quelques ennuis... de sérieux ennuis même! Et dire qu'on lui avait montré des photos de confréristes connus quelques jours auparavant puisqu'elle avait repris l'habitude de sortir de l'Institut pour aller courir en dehors des limites de l'Institut. Il fallait qu'une des seules personnes qu'elle aurait été en mesure de reconnaître et d'éviter soit aussi méconnaissable!!! Ca et bien entendu sa naïveté, une personne blessée ne pouvait bien entendu pas être du côté des méchants dans son esprit...


"_ S'il vous plait, aidez moi! Les pompiers m'ont dit de me mettre sur le coté car des blessés plus grave sur en train de se faire ausculter mais il fait que j'aille à l’hôpital!
Je vous en prie, conduisez moi là-bas pour l'amour du ciel
!"

Bon sang, Ambre avait cru mourir de peur quand l'inconnu pas si inconnu s'était engouffré dans la voiture. Essayez donc de résoudre l'équation inconnu + violemment entré dans une voiture + sang + blondinette = X ... La réponse est bien entendu gros sursaut, hoquet de frayeur et petit cri!

"Oh mon Dieu! Mon Dieu! Mon Dieu! Est-ce que ça va aller? Vous êtes blessé sérieusement?"

Alors qu'elle était assise sur le siège conducteur, Ambre s'était retournée pour mieux voir le blessé et essayer de jauger de la gravité de ses blessures, mais sans toutefois ne serait-ce que l'effleurer. Il y avait du sang partout, ce qui n'est jamais bon signe, mais pas forcément gravissime... Surtout quand le patient lui-même vous informe que les secouristes vous ont dit qu'il y avait des blessés plus sérieux... Mais heureusement pour Ambre, et manque de pot pour le Crapaud, elle n'allait pas pouvoir l'emmener à l'hôpital. Et oui, on sait tous que Scott Summers aime ses véhicules. Et ils n'oserait jamais laisser les clés sur un si bel engin, surtout si la personne susceptible de le conduire s'appelle Ambre et est une catastrophe ambulante!

"Je... Je suis désolée, je n'ai pas les clés... Mais je peux vous aider! N'ayez pas peur... ça.. ça ne prendra pas longtemps et ce n'est pas douloureux!"

*Du moins pas pour vous...*


Pas douloureux... autant dire à un gamin qui va pour la première fois chez le dentiste que tout se passera bien et que ça ne fera pas mal! Elle avait beau lui dire que tout irait bien, elle n'en savait rien. Pour elle l'expérience ne s'était jamais très bien passé, et le problème avec les mutants c'est qu'ils prennent toujours plus et plus d'énergie, nourrissant leurs capacités inexploitées. On pouvait dire qu'ils gagnaient largement en puissance, au détriment d'Ambre bien entendu!

A genoux sur son siège, elle le contourna tant bien que mal pour finir sur la banquette arrière et,commencer une partie de jambes en l'air hésitante malgré tout, elle apposa en tremblant une main sur la cuisse blessée, tout près de la blessure, et de l'autre agrippa l'appui tête du siège passager, préparée malgré tout à commencer à ressentir la douleur typique de l'utilisation de son pouvoir. Ce qui ne tarda pas, tandis que du côté du Crapaud il devait probablement commencer à ressentir une douce chaleur à l'endroit de ses blessures qui commençaient à cicatriser et auraient complètement disparu au bout d'une vingtaine de secondes...

Et les yeux mi-clos, concentrée sur l'état de la blessure à la cuisse du Confrériste et essayant de faire abstraction de la douleur, Ambre ne pouvait bien entendu pas voir l'expression que devait afficher le Crapaud
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shock
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1121
Age : 31
Localisation : Dans un bar tranquille a boire une bière
Pouvoirs : Absorbe l’énergie électrique ambiante de l’atmosphère et de sources électriques, la stocke et la renvoit par de petites charges ou des rafales électriques, provoque des pannes d’appareils électriques et peu former un bouclier protecteur.
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Tremblement de Terre Groupe 2   Mar 30 Oct - 17:22

Crapaud et Shock marchèrent doucement se frayant un chemin à travers les décombres. Ils faisaient attention aux débris instables sous leurs pieds et optaient pour les chemins les plus sûrs. Ils cherchèrent l’issue la plus proche. Puis, ils aperçurent un filet de lumière au loin, enfin la sortie était proche.
Shock était soulagée, plus que quelques mètres et elle allait enfin sortir de ce trou. C’est toujours flippant de se sentir enfermer, emprisonner sous un monticule de gravas et de barres métalliques prêt à s’effondrer à tout moment sur vous et d’y rester ou pire d’y resté coincer vivant. De plus, elle ne sortirait pas les mains vides, son sac de sport bien remplis de divers produits Hi Tech et de bijoux volés. Elle était d’avantage impatiente de sortir et se voyait déjà avec Macha, faisant l’inventaire de leurs butins. Mais avant de sortir, Toynbee jeta un œil dehors et lui donna des consignes. Comme elle n’était pas encore connue des forces de l’ordre, et donc pas recherchée, elle pouvait se faire passé pour une victime et se fondre dans la masse pour s’éclipser tandis que Mortimer ne pouvait pas. Ils se séparèrent à cet endroit. Crapaud lui donna rendez vous ce soir à Central Park.


Kath, s’arrangea de façon à faire croire qu’elle était une victime sortant miraculée des débris. Elle se décoiffa les cheveux, salis volontairement ses vêtement et son visage avec la poussière des gros blocs de béton. Il fallait une blessure pour simuler au mieux. Kath hésita mais finalement s’en fit une superficielle en se frottant rigoureusement le bras contre une paroi. C’est vrai qu’un peu d’hémoglobine et ca fait tout de suite plus crédible. Elle était parée à jouer la victime, le sac en bandoulière, elle sortit.

Il y avait encore de la poussière résiduelle, mais les pompiers, médecins et surtout les flics étaient là et commencèrent à envahir les lieux. Shock se mit à jouer la comédie, simulant très bien. Elle marchait désorienté, apeuré les yeux larmoyants. Elle allait éviter de peu les secours, la poussière étant son allié elle allait se faufiler dans une ruelle voisine. Malheureusement, un pompier intervenu et la prit dans ses bras. Ca aurait été un autre jour, elle aurait été plus que ravie, l’uniforme, c’était terriblement sexy. Mais pour l’heure ce n’était pas d’actualité. Il n’arrivait pas au bon moment. En la prenant dans ses bras vaillamment, il fit tomber son sac de sport. Aussitôt Shock eu des sueurs froides et dit au pompier :


_"Mon sac ! S’il vous plait mon sac !"


Le pompier lui attrapa son sac.


_"Merci !" Dit elle soulagé en esquissant un ravissant sourire à son sauveur.

Elle fut partit des premières victimes « retrouver ». Il l’emmena vers une ambulance pour lui prodiguer les premiers soins. Assise sur l’arrière de la voiture, un médecin l’examina tandis qu’elle tenait serrer entre ses jambes son sac de sport tant précieux. Jusqu'ici tout se passait pour le mieux.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crapaud
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 831
Age : 33
Localisation : En ville ... et en bonne compagnie .
Pouvoirs : Agilité, langue préhensible et super force
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Tremblement de Terre Groupe 2   Sam 17 Nov - 14:56

Il avait tout prévu. La blondinette aurait du l' éloigner d'ici en direction d'un hospital et arrivé à mi-chemin, Toad serait descendu en lui faisant une blague vaseuse. Ensuite, il aurait rejoint Kat à central park ou celle-ci, tellement ravi de sa venue, lui aurait offert le repas et lui aurait même fait un massage pour le remercier d'être aussi brillant. Ensuite, Mortimer aurait ....

Enfin bon, ses plans tombaient, encore une fois, à l'eau et c'est le risque quand on mise sur la chance. Au début, Ambre lui affirma qu'elle n'avait pas les clefs et qu'elle ne pouvait pas l'aider, elle avant donc cru à son histoire, mais elle décida de sauver cet inconnu autrement. Miss Ryan passa donc à l'arrière, enjamba Crapaud, pencha sa tête légèrement sur la blessure et mît sa chevelure sur son côté gauche d'un revers de la main.
C'était féerique et quoi que vous en pensiez, notre mutant n'avait pas d'idée lubrique sur le moment. Ambre posa donc sa main sur sa cuisse et la guérison commença. Mr Toynbee ne comprit pas tout de suite ce qui se passa et il ne sentit rien d'autre, au début, qu'une légère sensation de chaleur. Il faillit lui dire
" Écoute poupée, je suis pas trop massage et la je suis assez pressé mais si tu veux, tu peux me laisser ton numéro et on se fera un petit cinq à sept !"
Il ouvrit donc la bouche mais aucun son ne sortit. Il eut tout d'abord du mal à respirer et profita du fait que sa bouche était ouverte pour prendre de grandes bouffées d'air. La sensation de chaleur grandit crescendo au fur et à mesure des secondes et la vraie féérie commença réellement. Une douce et agréable chaleur envahit tout son corps, des frissons le parcouraient par intervalle irrégulier et les muscles des ses jambes et des ses bras se contractaient tout seul. C'était purement jouissif. Mortimer n'avait, semble t'il, jamais connu pareil sensation.
Une fois la guérison fini, Crapaud ne pût retenir sa joie et il prit rapidement le visage de miss Ryan entre ses mains pour y déposer un rapide baiser. (Non, Mortimer ne met pas la langue au premier rendez-vous, ce n'est pas un garçon facile.)


"_ Nom de dieu, une mutante guérisseuse! J'ai du boulot pour toi si tu es intéressée mais on en reparlera plus tard car là il faut que je me sauve.
Je suis désolé mais j'ai besoin de ta voiture et ce n'est pas le fait qu'il manque les clefs qui va m'arrêter !"


Toad passa sur le siège conducteur et retira le cache situé sous le volant pour faire démarrer la voiture en faisant se toucher les fils mais une surprise l'y attendait. Les fils étaient sertis dans un tube de métal. Quel tordu ce Summers. Il se retourna vers Ambre qui était revenu sur le siège passager et lui dit :

"_ C'est quoi ce délire avec cette caisse ? Ton pote est complètement siphonné !"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marvel-heroes.forumactif.fr
Ambre
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 970
Age : 28
Localisation : L'institut
Pouvoirs : libère son énergie vitale dans le corps de ceux qu'elle touche
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: Tremblement de Terre Groupe 2   Jeu 9 Mai - 16:57

Bon sang! A croire qu'elle ne pourrait jamais se débarrasser de cet aspect de son pouvoir. La douleur qu'elle ressentait chaque fois qu'elle soignait n'était même pas proportionnelle à la gravité de la blessure de la victime. Même une simple coupure lui était douloureuse à soigner, comme si toujours plus d'énergie était nécessaire pour réparer les dégâts que ce qui était constaté avant de commencer... Se pourrait-il que son pouvoir répare plus que ce qui était visible? Probable, il y a toujours des petites choses à réparer dans un corps humain, et plein de choses à développer dans un corps de mutant... Trop même! Soigner le Crapaud n'aurait pas du être aussi douloureux d'après Ambre, surtout croyant qu'il n'était qu'un simple humain blessé en apparences.

Mais c'était terminé. Tout était largement soigné, et Ambre pouvait reprendre son souffle tranquillement, ses yeux encore fermé sous l'effort et son corps parcouru de frissons comme si elle venait de terminer une petite course d'une dizaine de kilomètres, sous la pluie et dans le froid. Son corps cherchait à se réchauffer et à se régénérer. Il lui fallait du sucre, de l'eau, quelque chose pour remplir son estomac et lui apporter l'énergie nécessaire si quelqu'un d'autre s'avérait blessé et avait besoin de son aide, ce qui serait probablement le cas rapidement...

Mais en tout cas il n'était certainement pas le moment de s'embrasser avec un inconnu! Surtout un ennemi... Le fameux Crapaud de la Confrérie! ..... qu'elle ne reconnaissait toujours pas bien entendu. Guérir ne veut pas dire faire disparaître les taches de poussières et de sang... Si c'était le cas, elle aurait essayé depuis longtemps de se reconvertir en machine à laver le linge ou douche personnelle! Mais ce ne fut qu'un bref baiser suivi de ce qui ressemblait à une offre d'emploi...? Etrange...


"Du boulot? Comment ça?"

Intriguée Ambre suivit Toad sur les sièges avant de la voiture, fouillant dans la boîte à gants qui regorgeait d'un joyeux bordel... Des lunettes, des gants, des bonbons et une bouteille de Coca à moitié entamée... Tout ce qu'il fallait pour se remettre d'aplomb! Quoi qu'un bon hamburger n'aurait pas été de refus, mais il ne faut pas trop en demander... Surtout quand on regarde un inconnu essayer de traffiquer la voiture de son professeur la faire démarrer et qu'on s'énerve parce que cette dernière est bien protégée...

"Hey! Qu'est-ce que vous faites! Arrêtez ça tout de suite! Je vais pas vous laisser voler notre voiture!"

Abandonnant son idée de finir la bouteille de Coca qu'elle avait déjà bien vidée, elle eut le joyeux réflexe de la lancer sur son passager qui devenait quelque peu indésirable..

"Descendez de cette voiture! Ouste! Plus vite que ça! Non mais!"

Et la boite de bonbons en métal suivi le même chemin que la bouteille, droit sur le Crapaud...


"J'vous aide et c'est comme ça que vous me remerciez? Vous m'embrassez et ensuite vous essayer de me voler! Dégagez!!! Malpoli!"

(Comme discuté, à toi de faire la suite mon p'tit Crapaud Very Happy sois pas trop violent non plus... ha ha ha)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tremblement de Terre Groupe 2   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tremblement de Terre Groupe 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TREMBLEMENT DE TERRE
» Tremblement de terre au Québec
» Tremblement de terre et Tsunami au Japon
» le plus grand tremblement de terre au Japon depuis 140 ans
» Tsunami et tremblement de terre au japon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men :: En ville (New York) :: Les rues-
Sauter vers: