X-Men

Jeu de Rôle sur X-Men, l'academie des mutants
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Journée à la bibliothèque (Evalyna et ceux qui veulent)

Aller en bas 
AuteurMessage
Evangéline Klali

Evangéline Klali

Nombre de messages : 68
Localisation : New York
Pouvoirs : Empathie, elle est capable de percevoir les sentiments d'autrui et de manipuler leurs émotions. Ainsi elle peut provoquer la colère chez ses victimes, la tristesse, le désir, ainsi que le sentiment amoureux.Elle n'est obligée de toucher la personne pour que son pouvoir se déclenche mais si elle la touche, les sensations sont plus fortes pour les 2 personnes.
Date d'inscription : 11/02/2012

MessageSujet: Journée à la bibliothèque (Evalyna et ceux qui veulent)   Jeu 16 Fév - 0:39

C'était une journée banale, Evange c'était levée de bonne heure pour préparer le petit déjeuner de sa mère et le sien. Elle sentait que sa mère voudrait du café et des croissants avec de la confiture ce matin. Elle ne savait pas pourquoi mais lorsqu'elle suivait ses intuitions étranges, elle touchait toujours en plein dans le mille alors elle s'y était habituée. Elle alla réveiller sa mère qui descendit et qui fût heureuse de trouver ce qu'elle avait voulu. Ensuite elles partirent ensemble à la bibliothèque leur lieu de travail. Evange avait passé son Baccalauréat il y a deux ans et elle avait réussi le concours pour pouvoir assister sa mère dans son travail. Elle était heureuse de s'occuper des livres recélant tant de secrets; comme les personnes.
En effet elle pouvait découvrir ceux d'un livre aussi facilement que quand un client lui mentait. Elle sentit soudain que quelqu'un de soucieux venait d'entrer dans la bibliothèque. Elle alla alors vers l'entrée pour accueillir ce visiteur...

[Hrp: Evalyna en priorité pour quand sa présentation sera validée et ensuite les autres]


Dernière édition par Evangéline Klali le Ven 2 Mar - 21:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evalyna Johnson

Evalyna Johnson

Nombre de messages : 49
Age : 28
Localisation : New York
Pouvoirs : Télékinésie - Télépathie
Date d'inscription : 04/02/2012

MessageSujet: Re: Journée à la bibliothèque (Evalyna et ceux qui veulent)   Jeu 16 Fév - 20:42

Evalyna se leva dans sa chambre, dans son appartement. Elle se prépara dans pour se rendre à son travail. La métisse vivait à New York dans un beau quartier où elle se trouvait à l’institut comme étudiante. Ayant finit sa douche, elle finit de se préparer et une heure passer. Celle-ci prend un petit déjeuner léger et elle complétait ses articles avec son ordinateur portable. Regardant l’heure de son portable, elle prit ses affaires. Elle roulait dans sa voiture en direction du magazine, la circulation était fluide et elle arriva devant l’immeuble. Eva gara sa voiture sur le parking, elle montait dans son étage. Allant dans son bureau, on lui donna un nouvel article pour la bibliothèque de New York. Elle tapa quelque article, Eva repartit de suite à la bibliothèque. Elle marchait dans la rue animée lorsqu’elle s’approcha de l’entrée de la bâtisse, elle monta les escaliers et rentra à l’intérieur des lieux. A l’accueil, elle regarde un peu les étagères d’une car elle aimait la lecture. Etant ici pour le magazine, elle fit son travail en interviewant le responsable de la bibliothèque pendant une heure et elle prit quelque interview de quelque membre lorsque…..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangéline Klali

Evangéline Klali

Nombre de messages : 68
Localisation : New York
Pouvoirs : Empathie, elle est capable de percevoir les sentiments d'autrui et de manipuler leurs émotions. Ainsi elle peut provoquer la colère chez ses victimes, la tristesse, le désir, ainsi que le sentiment amoureux.Elle n'est obligée de toucher la personne pour que son pouvoir se déclenche mais si elle la touche, les sensations sont plus fortes pour les 2 personnes.
Date d'inscription : 11/02/2012

MessageSujet: Re: Journée à la bibliothèque (Evalyna et ceux qui veulent)   Jeu 16 Fév - 21:30

Mais oui c'était bien Evalyna, sa meilleure amie. Elle était en train de parler à sa mère. Evangéline avança vers elle doucement.
"Hé, ça faisait un moment que je t'avais pas vu brunette. Laisse moi deviner..."
Une des intuitions d'Evange revenait à la charge. Elle sentait qu'Eva était venue pour le travail, "une interview pour le journal peut-être",pensa t-elle.
"...tu veux une interview de la plus chouette des mamans ? Non, je sais tu viens demander un autographe à ta meilleure amie"
Evange esquiva alors un sourire ce qui souligna sa beauté naturelle, mais elle se sentait un peu perdue: à cause des études d'Eva et de son travil à la bibliothèque: les deux amies ne se voyaient plus beaucoup et cela lui manquait terriblement . Le plus étrange c'est que la blonde à mèche noire savait que sa meilleure amie ressentait la même chose.
Elle sourit davantage pour rassurer sa sœur d'esprit.


Dernière édition par Evangéline Klali le Ven 2 Mar - 21:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evalyna Johnson

Evalyna Johnson

Nombre de messages : 49
Age : 28
Localisation : New York
Pouvoirs : Télékinésie - Télépathie
Date d'inscription : 04/02/2012

MessageSujet: Re: Journée à la bibliothèque (Evalyna et ceux qui veulent)   Jeu 16 Fév - 23:21

Eva reconnait sa meilleure amie Evangéline Klali qu’elle surnomme Evane. Elle parlait à la mère d’Evangéline. La brune était surprise de voir la blonde, elle fit la bise à celle-ci.

"Evane, tu travaille à la bibliothèque de New York, je te félicite. Je suis journaliste pour un magazine féminin. "

"Tu veux bien une interview avec moi ? Tu as des choses à dire sur ce lieu ? On discutera comme ça."

Je ne savais pas comment, elle visait toujours juste dans les émotions. Peut être une empathe? Elle était qu'une humaine pour la métisse et pareillement à mon sujet pour Evane. Elle s’asseyait avec la jeune bibliothécaire aimant les livres aussi. Elles ont des points communs et une complicité qui rapprochaient les deux jeunes femmes. Eva regrettait d’avoir peu de temps pour son amie et elle se dit qu’elle devrait essayer de se voir aux mieux. La journaliste posa des questions à sa meilleure amie, elle répondait bien et la discussion passer simplement.

"Je viens pour faire mon article, tu me fais rire Evane. Donne moi ton autographe, on va se voir un moment, ne t’inquiète pas."

Elle continua son interview avec son amie, elle avait suffisamment de notre pour taper son article, les deux continuèrent de discuter ….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangéline Klali

Evangéline Klali

Nombre de messages : 68
Localisation : New York
Pouvoirs : Empathie, elle est capable de percevoir les sentiments d'autrui et de manipuler leurs émotions. Ainsi elle peut provoquer la colère chez ses victimes, la tristesse, le désir, ainsi que le sentiment amoureux.Elle n'est obligée de toucher la personne pour que son pouvoir se déclenche mais si elle la touche, les sensations sont plus fortes pour les 2 personnes.
Date d'inscription : 11/02/2012

MessageSujet: Re: Journée à la bibliothèque (Evalyna et ceux qui veulent)   Ven 17 Fév - 16:45

Evangéline, pendant qu'Eva lui posait des questions, répondait mais elle sentait que son amie était préoccupée par autre chose: si seulement elle savait quoi. Evange, avait l'impression que son amie se sentait spéciale, voire différente. Il y aurait eu un changement dans sa vie et elle ne lui en aurait pas parlé. C'était très étrange. D'habitude elles se disaient tout. Si Eva avait un secret, elle le découvrirait.

"Dis-moi, tu n'as pas remarqué qu'il t'arrivais des choses bizarres depuis quelques temps. Je te sens troublée.", demanda-t-elle après l'interview.

Avec ça, Evalyna sera obligée de répondre. Je dois savoir sinon je crois que je m’inquièterais trop., pensait-elle.
Evange était tellement inquiète pour Eva qu'elle en oubliais de lui parler des ses drôles d'intuitions qui s'accompagnait malheureusement d'un mal de tête car elle voulait repousser ses impressions étranges.


Dernière édition par Evangéline Klali le Ven 2 Mar - 21:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evalyna Johnson

Evalyna Johnson

Nombre de messages : 49
Age : 28
Localisation : New York
Pouvoirs : Télékinésie - Télépathie
Date d'inscription : 04/02/2012

MessageSujet: Re: Journée à la bibliothèque (Evalyna et ceux qui veulent)   Ven 17 Fév - 18:39

Evange s’inquiétait pour Eva, elle savait qu’elle était pensive et lui dire n’est pas évident. Elle protégea son esprit par un bouclier mental et elle bloquait l’accès à ses pensées. Elle ne pouvait subir aucune intrusion ou attaque mentale psychique. Sa vie avait changée, elle naquit mutante et ne dévoila pas grand chose de sa personne. La belle brune se demanda comment elle connaitre ses émotions, ce fut comme-ci elle détenait des pouvoirs empathiques. Cela voudrait dire qu’elle serait une empathe, serait-elle une mutante ? Elle était différente, Evange et Eva se disait tous mais elle avait ses secrets. Elle aurait du mal à comprendre peut être, elles se sont pas beaucoup vue dernièrement.

"Pas tellement mais en réfléchissant quelque chose bizarre, j’ai l’habitude des choses comme ça dans ma vie, ne t’inquiète pas Evange."

"Dis moi, tu fais comment pour connaitre les émotions des autres, sans te tromper. Est-ce que tu ressens des émotions parfois, quelque chose du genre?"

Elle répondait sans donner une réponse précise, celle-ci résumait sa réponse. Evange s’inquiétait beaucoup à son sujet, elle tenta de rassurer sa meilleure amie.

"Je suis différente comme tout le monde, je ne peux pas te dire ça comme ça. Tu semble avoir des maux de tête, tu n’as rien à me dire ? Je me fais du souci pour toi."

Etant dans un coin tranquille, Elle attendait les réponses à propos de ses questions….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangéline Klali

Evangéline Klali

Nombre de messages : 68
Localisation : New York
Pouvoirs : Empathie, elle est capable de percevoir les sentiments d'autrui et de manipuler leurs émotions. Ainsi elle peut provoquer la colère chez ses victimes, la tristesse, le désir, ainsi que le sentiment amoureux.Elle n'est obligée de toucher la personne pour que son pouvoir se déclenche mais si elle la touche, les sensations sont plus fortes pour les 2 personnes.
Date d'inscription : 11/02/2012

MessageSujet: Re: Journée à la bibliothèque (Evalyna et ceux qui veulent)   Ven 17 Fév - 19:52

Evangéline avait raison quelque chose la tourmentait. Et d'un seul coup Evange eu vraiment l'impression qu'elle lui cachait quelque chose comme si le lien entre elles avait diminué.
Mais c'est quand Eva lui a répondue que ses soupçons se sont confirmèrent

" Quoi ! Si moi je ressens des émotions ? Ben oui, je suis humaine. Et je sais pas les émotions des autres, comment je pourrais le savoir ? Non, j'ai juste..."

Elle du s'arrêter. Comment pouvait-elle décrire ce qui se passait en elle ? "Je ressens ce que veulent les autres, leurs craintes, leurs peines, leurs joies...", se dit-elle.

Qu'était-elle ? Un médium ?Un monstre ? Elle se mit à réfléchir, en se disant qu'Evalyna avait raison ses fichus maux de tête n'arrangeaient. Evange se sentait si perdue, si seule que c'est comme si cette sensation s'était propagée dans toute la pièce. Elle avait besoin de réconfort, de se sentir en sécurité mais même sa meilleure amie lui cachait des secrets.
Soudain ce ne fut plus la solitude qui envahissait l'âme: c'était de la colère. Elle voulut crier mais la seule chose qui se produisit ce fut comme une vague de colère qui s'étendit cette fois-ci à tout le paté de maisons. Puis après cette surcharge d'émotions, Evangéline sentit sa tête tourner, ses jambes faiblir, sa vision se brouilla et elle s'évanouit.


Dernière édition par Evangéline Klali le Ven 2 Mar - 21:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evalyna Johnson

Evalyna Johnson

Nombre de messages : 49
Age : 28
Localisation : New York
Pouvoirs : Télékinésie - Télépathie
Date d'inscription : 04/02/2012

MessageSujet: Re: Journée à la bibliothèque (Evalyna et ceux qui veulent)   Mer 22 Fév - 16:32

Evange tomba d’évanouissement, les questions trouvant une réponse tournaient dans l’esprit de la jeune femme. Elle commençait probablement à réaliser la possibilité de posséder des pouvoirs empathiques, cette idée inquiétait Evange se sentant humaine. Eva courut à ses côtés, elle se doutait qu’elle avait semé le trouble chez sa meilleure amie. Elle essaya de réveiller la blonde en douceur, ceci afin qu’elle se remette calmement. Attendant son réveil, elle se posa des questions sur ce qu’elle devait faire, révéler qu’elle était une mutante lui paraissait brusque. Comme elle le découvrirait un moment, elle allait lui révéler sa nature de mutante et ses pouvoirs, une démarche loin d’être évidente pour la mutante. Eva vit les yeux d’Evangéline s’ouvrir peu à peu, la tête à se demander pourquoi était-elle allongée sur le sol. Cependant quelque chose avait changé chez elle, ce fut comme-ci elle prenait conscience de sa nature, le fait qu’Eva ait donné des réponses inconsciente à la blonde à put déclencher une découverte. Eva releva doucement Evange et l’installa sur sa chaise, elle fit attention qu’elle tienne debout et retrouve ses esprits.

-Tu vas mieux Evange, tu t’es évanouis d’un seul coup, le flux d’émotion peut être. Tu veux une boisson, j’ai une bouteille d’eau si tu veux ? Tu m’as fais peur comme ça, dis moi si ça va pas?

Eva ressentit une peur pour Evange, elle resta un peu avec celle-ci pour se rassurer. Elle semblait contente de voir des couleurs sur son visage. Soudainement, elle toucha la main d’Evalyna qui se mit à ressentir sa joie et la sienne également, elle fut intensifiée à son contact. Elle cessa le contact et se remit à sa place, cela étonna intérieurement Eva….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangéline Klali

Evangéline Klali

Nombre de messages : 68
Localisation : New York
Pouvoirs : Empathie, elle est capable de percevoir les sentiments d'autrui et de manipuler leurs émotions. Ainsi elle peut provoquer la colère chez ses victimes, la tristesse, le désir, ainsi que le sentiment amoureux.Elle n'est obligée de toucher la personne pour que son pouvoir se déclenche mais si elle la touche, les sensations sont plus fortes pour les 2 personnes.
Date d'inscription : 11/02/2012

MessageSujet: Re: Journée à la bibliothèque (Evalyna et ceux qui veulent)   Sam 25 Fév - 16:50

Evange n'avait absolument aucune idée de ce qui se passait dans sa tête: tout était noir à part un petit endroit où elle apercevait le visage d'Evalyna. Autour de ce visage, Evange voyait une sorte d'aura grise et comme si elle comprenait ce code étrange, elle devinait que cela voulait dire qu'Eva réfléchissait ou était troublée. Evange vit alors un mot s'affichait devant le visage de sa meilleure amie: "Mutante".
Evangéline ne comprenait plus rien:

"Est-ce que je suis une mutante ? Eva en est-elle une aussi ?", se demanda t-elle.

Elle devait de plus en plus savoir ce qui se passait dans la tête de son amie. Mais tout redevint noir et elle n'eut pas le temps de plus y réfléchir, elle rouvrait déjà les yeux doucement. le visage d'Evalyna était au dessus d'elle. Evange se demandait pourquoi elle était par terre mais elle se souvint qu'elle était tombée. Eva lui donna alors quelques explications. La blonde à la mèche noire si particulière sentait la peur d'Eva alors pour la rassurer et se rassurer elle-même, elle lança:

"Ne t'inquiète pas je vais un peu mieux. Mais dis-moi quand tu parles de...", commençait-elle alors qu'Evalyna lui tendait-la main pour l'aider. Mais quand les deux mains fragiles des jeunes filles se touchèrent, la mèche noire d'Evange crépita comme électrifiée, nourrie par un flot d'énergie, nourrie par la joie de son amie, qu'elle ressentit et fit ressentir tellement fort à elle et à Eva qu'elle envoya toute cette joie aux quatre coins de New York. Mais il y en avait encore trop alors elle en expulsa dans la pièce et un rayon d'émotion pure (je sais pas si ça existe) alla exploser littéralement un vase contenant un bouquet de roses. Puis ce fut terminée, en effet, la brune lâcha sa main et tout disparut. Evangéline posa alors la question qui lui brûlait les lèvres depuis son rêve:

"Eva, mais qu'est-ce que tu m'as fait ? Qu'est-ce qui m'arrive ?"
, dit-elle, des larmes lui coulant sur les joues, implorant une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macha O'Toole
Modo
Modo
Macha O'Toole

Nombre de messages : 1067
Age : 27
Localisation : Un peu partout, histoire de planter les germes du Mal.
Pouvoirs : Géokinésie : elle peut contrôler et modeler la terre comme elle le souhaite. Créer des tremblements de terre ne lui pose aucun problème mais son pouvoir n'agit pas sur le principe de vie. C'est-à-dire qu'elle ne peut agir sur un arbre ou une plante quelconque tant qu'il n'est pas mort. Ressent les moindres mouvements et secousses telluriques, ce qui lui permet de localiser choses et personnes sans se servir de ses yeux.
Date d'inscription : 23/08/2009

MessageSujet: Re: Journée à la bibliothèque (Evalyna et ceux qui veulent)   Ven 2 Mar - 1:30

Il n'était pas dans les habitudes de Macha O'Toole de se rendre dans une bibliothèque publique. Pas qu'elle soit une ignare absolue qui fuyait tout ce qui ressemblait de près ou de loin à un livre, elle avait toujours eu de bonnes notes en classe et ne rechignait pas à faire un travail ou des recherches écrites, mais sa coriace réputation de mutante de terrain - autant lors de son passage à l'Institut que désormais à la Confrérie - n'était plus à refaire. Ce n'était pas elle qui allait passer des heures à élaborer un plan pour telle ou telle mission. Macha, elle, avait pour habitude de le faire une fois arrivée sur place, en ayant la situation concrète sous les yeux, et en agissant deux minutes plus tard tout au plus. Et tout le monde le sait, les mauvaises habitudes - même si elles peuvent être des qualités au départ - sont parfois très tenaces. Non, si la ténébreuse mutante venait d'entrer en trombe dans la bibliothèque, c'était bêtement parce qu'elle avait un besoin urgent d'aller au petit coin et qu'elle ne voulait pas se payer un café dans le bistrot d'à-côté pour juste se rendre aux toilettes. Parce que ça ne se fait pas d'entrer dans un café pour profiter des toilettes sans rien consommer.

C'était donc la raison de sa présence dans le grand bâtiment, et non pas le désir d'emprunter un quelconque livre ou de faire des recherches. Lorsqu'elle ressortit des toilettes pour dames, elle songeait au rendez-vous auquel elle devait se rendre un peu plus tard dans la journée, rien n'aurait donc pu la prédestiner à surprendre la conversation entre deux filles qui papotaient entre deux étagères croulant sous les livres. Une conversation d'apparence banale entre deux amies qui n'aurait pas éveillé l'intérêt de l'impétueuse Irlandaise si cette dernière n'avait pas vu que le lacet de sa Doc Martens était défait, s'immobilisant derrière une étagère pour le renoue pile à l'endroit où les deux filles se tenaient. Ces deux dernières ne pouvant la voir mais Macha étant suffisamment proche pour les entendre parfaitement, cette dernière fut intriguée par les propos de l'une d'elles. Elle se redressa alors et leur jeta un regard par dessus les livres tout en essayant de rester discrète. L'une des filles était brune et l'autre châtain clair avec une mèche noire. La brune s'inquiétait de savoir si son amie pouvait ressentir les émotions des autres, quelque chose du style, et pourquoi elle avait des migraines. Et l'autre de répondre qu'elle ressentait effectivement des émotions, mais uniquement les siennes, elle n'avait aucune idée de celles des autres. Ceci suffit à mettre la puce à l'oreille de Macha, qui baignait dans le monde des mutants depuis suffisamment longtemps pour en reconnaître un dans un cas tel que celui-ci. Elle n'avait aucun talent d'empathe ou de télépathe mais savait par contre très bien mentir : le ton que la blondinette tentait maladroitement de rendre faussement désinvolte ne laissait absolument aucun doute. Cela sentait le mensonge à plein nez, parce que le ton était trop fébrile et par conséquent par convaincant du tout.
Largement intriguée, Macha jeta un coup d’œil rapide autour d'elle pour s'assurer qu'il n'y avait personne dans les alentours pour la surprendre puis elle reporta son attention sur les deux filles tout en restant invisible à leurs yeux, cachée par l'étagère. Ces deux-là n'avaient pas l'air plus âgée qu'elles, donc si la blonde était détentrice d'un pouvoir, elle ne devait pas être très entraînée, Macha ne se rappelant pas l'avoir vue dans les couloirs de l'Institut.


*Mais elle aurait très bien pu arriver après que tu sois partie, cela fait plus de trois mois,* se dit-elle en se traitant d'idiote.

Macha avait beau être jeune, ayant passé le cap de la vingtaine, elle contrôlait suffisamment son pouvoir pour ne pas en perdre le contrôle lors d'un dérapage émotionnel trop important mais cela laissant encore à désirer. Elle contrôlait en fait mieux sa colère que son pouvoir en lui-même, c'était la base, mais elle savait que si elle traversait une crise de rage, les secousses telluriques allaient s'en donner à cœur joie...
Tout se passa alors trop rapidement pour qu'elle puisse faire pour garder ce fameux contrôle. La blonde parut soudainement se sentir mal et une puissante vague de colère atteignit Macha comme une onde de choc. Une onde de choc qui n'avait rien de "naturel", une onde de choc émotionnelle d'origine mutante qui ébranla la jeune femme jusqu'aux tréfonds d'elle-même. Car c'était de la colère à l'état pur et quiconque la connaissait un tant soit peu, même de vue ou de réputation, savait que la colère était son point faible. Qu'il était ridiculement facile de provoquer sa rage et que cette fameuse rage adorait déclencher son pouvoir à tout-va sans que la jeune femme puisse y faire quoique ce soit. Ce fut comme une grosse claque dans la figure et Macha, se repliant presque sur elle-même, sentit son pouvoir lui échapper comme une savonnette qui vous glisserait peu à peu des mains...


*Pas maintenant, pas maintenant !* s'intima-t-elle, ressentant cette colère jusqu'aux orteils et sentant la panique poindre à l'idée de provoquer une secousse.

Malgré tous ses efforts, au bout d'une lutte intérieure qui dura quelques courts instants, la colère finit par exploser en elle et se répliqua dans le sol qui se mit à trembler franchement. Ce fut bref, une quinzaine de secondes tout au plus, avant que la jeune femme ne parvienne à reprendre le contrôle d'elle-même et par conséquent de son don. Merde. Relevant les yeux, Macha put constater à quel point son pouvoir pouvait être dévastateur. Si un tremblement de terre parait toujours impressionnant, cette secousse avait été riquiqui comparé au summum de son potentiel mais tout de même suffisante pour que les quelques personnes présentes se retrouvent par terre - que ce soit à cause de la secousse elle-même ou par leur réflexe de survie qui les avait jetés sous une table - et que plusieurs étagères se soient écroulées, ainsi qu'un nombre plus importants de bouquins.
Bien joué, Macha. Une fois de plus. Déjà que l'une des filles non loin d'elle était capable de capter les émotions des gens qui l'entouraient, il manquait plus qu'elle provoque un mini tremblement de terre. Au moins, là ce n'était pas de sa faute. Elle s'était simplement retrouvée dans le champ d'action d'une jeune empathe inexpérimentée, qui avait malgré elle envoyé une onde de colère à laquelle l'Irlandaise n'avait pas été préparée. Accroupie derrière son étagère qui tenait toujours debout et n'osant pas détaler vite fait d'ici de peur de révéler à tout le monde "c'est moi la géokinésiste du coin", Macha espéra de toutes ses forces que les deux filles partiraient vite fait et qu'elle ne trouvait pour l'instant pas dans le fameux champ d'action de la fille empathique, un champ d'action qui ne devait pas être très étendu si elle était une mutante en herbe. Une fois de plus, elle se retrouvait dans la mouise parce qu'elle avait fouiné, parce qu'elle s'était demandée si ces deux filles pouvaient être de potentielles recrues pour la Confrérie.

_________________
~*Gaïa*~

Gach rud a thagann leis an té a fanann.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangéline Klali

Evangéline Klali

Nombre de messages : 68
Localisation : New York
Pouvoirs : Empathie, elle est capable de percevoir les sentiments d'autrui et de manipuler leurs émotions. Ainsi elle peut provoquer la colère chez ses victimes, la tristesse, le désir, ainsi que le sentiment amoureux.Elle n'est obligée de toucher la personne pour que son pouvoir se déclenche mais si elle la touche, les sensations sont plus fortes pour les 2 personnes.
Date d'inscription : 11/02/2012

MessageSujet: Re: Journée à la bibliothèque (Evalyna et ceux qui veulent)   Ven 2 Mar - 22:53

Evalyna allait répondre à la question de la blonde mais soudain une secousse inquiétante fit trembler le sol. Et une fois de plus, le sol se déroba sous Evangéline et elle se retrouva à nouveau par terre essayant de comprendre désespérément ce qui se passait. Elle trouva la réponse à sa question quand elle sentit la peur et la colère derrière un mur de la bibliothèque. D'après ce qu'elle ressentait c'était une jeune fille. Alors Evange tenta de se lever mais retomba immédiatement. Elle retenta l'expérience mais à quatre pattes pour assurer sa stabilité.

"Ne t'en fais pas, je reviens"
, lança-t-elle à son amie.

Se rapprochant du mur petit à petit, la blondinette ressentait de plus en plus les émotions de la jeune fille. Esquivant une étagère et les livres anciennement dessus qui tombait, Evangéline arriva à son but.
Elle mis sa main sur l'épaule de la magnifique demoiselle aux cheveux noirs comme la plus sombre des nuits, puis pour la rassurer, elle lui adressa le plus doux des sourires qui aurait anéanti la méfiance de n'importe qui (ou presque). Le mini tremblement de terre s'arrêta. Sa mèche noire lui tombant devant les yeux, elle lui demanda:

"Tout va bien ? Vous avez l'air mal à l'aise, vous ne vous êtes pas blessée ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macha O'Toole
Modo
Modo
Macha O'Toole

Nombre de messages : 1067
Age : 27
Localisation : Un peu partout, histoire de planter les germes du Mal.
Pouvoirs : Géokinésie : elle peut contrôler et modeler la terre comme elle le souhaite. Créer des tremblements de terre ne lui pose aucun problème mais son pouvoir n'agit pas sur le principe de vie. C'est-à-dire qu'elle ne peut agir sur un arbre ou une plante quelconque tant qu'il n'est pas mort. Ressent les moindres mouvements et secousses telluriques, ce qui lui permet de localiser choses et personnes sans se servir de ses yeux.
Date d'inscription : 23/08/2009

MessageSujet: Re: Journée à la bibliothèque (Evalyna et ceux qui veulent)   Mar 6 Mar - 22:38

Macha aurait voulu pouvoir faire quelque chose sans s'attirer systématiquement des ennuis. Surtout quand on n'y était pour rien. Ou qu'on avait bêtement prêté l'oreille à une conversation anodine sous bien des aspects, ou du moins qui l'aurait été complètement si la jeune femme avait été humaine, ne saisissant ainsi pas que les deux filles parlaient de mutation. Mais non, Macha O'Toole avait, en plus de celui de géokinésie, le don de s'attirer d'innombrables problèmes. Il n'y avait qu'à voir quand elle était gosse, combien de fois n'était-elle pas rentrée couverte de boue et de bleus, ou encore avec un carnet scolaire avec une note de la maîtresse qui déclarait qu'elle faisait plus de bêtises que les autres élèves de la classe ? Surtout que son propre jumeau était sage comme tout. Bah, elle en faisait sans doute pour deux...

Planquée derrière son étagère, elle espérait de toutes ses forces qu'elle n'était pas comprise dans ce foutu champ d'action et qu'elle ne se ferait ainsi pas repérer. Bien entendu, cela ne marchait pas comme cela, c'était bien plus compliqué. Trop occupée à stabiliser peu à peu son pouvoir et à faire cesser tout ce bazar, elle s'aperçut avec un certain agacement que la jeune mutante empathique avançait peu à peu vers elle pour poser ensuite sa main sur son épaule. Elle lui demanda si tout allait bien, si elle n'était pas blessée. Et tout cela avec le sourire. Les secousses cessèrent mais elles pouvaient reprendre d'un instant à l'autre, vu que Macha avait également pour défaut d'être un tantinet susceptible (rien qu'un peu, hein !) et qu'elle crut que cette fille se fichait d'elle. Soit elle était stupide, soit complètement naïve. Ne sentait-elle pas l'agacement grandissant qui enflait dans le ventre de l'Irlandaise comme un venin, mêlé à une certaine stupeur et à un soupçon de crainte ?! Parce que Macha le savait pour être très bien placée, les émotions pouvaient être très dangereuse et se retrouver face à quelqu'un capable de les ressentir et de les accentuer... c'était cela qui était dangereux : le pouvoir d'empathie n'était pas dangereux en lui-même, n'étant pas un pouvoir qu'on pouvait qualifier de réellement et concrètement offensif (n'allant pas créer des dégâts matériels ou des blessures lui-même) mais faire perdre le contrôle de son don à un pyrokinésiste, imaginez un peu les dégâts...
De plus en plus énervée, Macha se dégagea de la main de la fille d'un brusque coup d'épaule puis, sans trop savoir pourquoi, elle se mit à rire. Un ricanement sans joie, qui tenait plus du rire nerveux, qu'un méchant de film aurait très bien pu avoir.


- Tu es bien gentille, mais tu te fiches de moi, c'est ça ?

Se redressant sur ses deux jambes, l'Irlandaise ne quitta pas son interlocutrice de son regard acier, se demandant ce qu'il lui passait par la tête et ce qui l'avait poussée à venir s'inquiéter pour elle.

- Tout irait très bien si tu faisais un minimum attention à ce que tu fais avec ton pouvoir, lança-t-elle, le visage dur comme un masque. C'est pas une bonne idée de jouer avec la colère d'un autre mutant, imagine que ce soit le feu que je contrôle, et non la terre !

Macha n'avait aucune envie qu'une gamine fasse mumuse avec ses émotions et elle avait bien l'intention de lui faire passer le message.

_________________
~*Gaïa*~

Gach rud a thagann leis an té a fanann.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangéline Klali

Evangéline Klali

Nombre de messages : 68
Localisation : New York
Pouvoirs : Empathie, elle est capable de percevoir les sentiments d'autrui et de manipuler leurs émotions. Ainsi elle peut provoquer la colère chez ses victimes, la tristesse, le désir, ainsi que le sentiment amoureux.Elle n'est obligée de toucher la personne pour que son pouvoir se déclenche mais si elle la touche, les sensations sont plus fortes pour les 2 personnes.
Date d'inscription : 11/02/2012

MessageSujet: Re: Journée à la bibliothèque (Evalyna et ceux qui veulent)   Jeu 8 Mar - 0:31

Après avoir posé sa question, Evangéline ne se rendit pas compte tout de suite qu'elle venait de vexer, ou plutôt de grandement agacer son interlocutrice. En effet, ce n'est quand regardant plus précisément l'étrange aura qui entourait la belle jeune femme aux cheveux sombres qu'elle compris son erreur. Elle avait énervée la mauvaise personne et pourtant, elle avait les plus bonnes intentions du monde. Evange examina plus précisément cette fameuse lumière émanant de la brune et la vit se colorer passant du blanc au orange puis virait très lentement au rouge. Oh oui ! C'était de l'agacement mais pas seulement, la blonde sentait également de la crainte, de l'étonnement, et elle eu pitié de la jeune fille qui avait comme elle des problèmes avec ses propres pouvoirs.
Cependant la jeune fille avait l'air plus énervée ou pensive que dépassée par les événements. La belle brune eu donc une micro-seconde de réflexion avant d'envoyer à la douce blonde ce qu'elle avait sur le cœur. Puis ce fût une attaque brutale de la fille susceptible déclarant à Evangéline que la blonde se fichait d'elle. Elle n’eut d'ailleurs même pas le temps de justifier son geste que l'autre jeune femme relançait une autre offensive. Mais celle-ci déchira littéralement le cœur d'Evange.

- Tout irait très bien si tu faisais un minimum attention à ce que tu fais avec ton pouvoir, lançait la brune, le visage dur comme un masque. C'est pas une bonne idée de jouer avec la colère d'un autre mutant, imagine que ce soit le feu que je contrôle, et non la terre !

Cette fois-ci elle laissa le temps à la ravissante blonde, à la mèche noire si spéciale, de répondre:

"Non je ne me moques pas de toi, je suis sincère, je veux juste t'aider. Et pour...mon...pouvoir...je suis désolée, c'est la première qu'il... s'activait...alors je n'avais pas le contrôle et je t'ai fait perdre le tien. Alors ce ne sont que des mots mais excuse-moi, je suis vraiment désolée.", expliqua-t-elle tant bien que mal.

Elle sentait soudain si coupable mais elle ne laissa son pouvoir lui échapper qu'un petit peu. Elle se concentra donc pour faire ce qu'elle était venue accomplir: Aider la belle brune. Elle respira un grand coup fermant les yeux se laissant emporter par le calme, qu'elle laissa doucement glisser dans le corps de sa voisine. Evange sentit la tranquillité envahir l'âme de la fille qui lui avait beaucoup de mal quelques secondes auparavant.

"Je ne peux pas faire grand chose de plus", dit-elle espérant de tout son cœur que ça avait marché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macha O'Toole
Modo
Modo
Macha O'Toole

Nombre de messages : 1067
Age : 27
Localisation : Un peu partout, histoire de planter les germes du Mal.
Pouvoirs : Géokinésie : elle peut contrôler et modeler la terre comme elle le souhaite. Créer des tremblements de terre ne lui pose aucun problème mais son pouvoir n'agit pas sur le principe de vie. C'est-à-dire qu'elle ne peut agir sur un arbre ou une plante quelconque tant qu'il n'est pas mort. Ressent les moindres mouvements et secousses telluriques, ce qui lui permet de localiser choses et personnes sans se servir de ses yeux.
Date d'inscription : 23/08/2009

MessageSujet: Re: Journée à la bibliothèque (Evalyna et ceux qui veulent)   Ven 9 Mar - 1:32

Macha avait l'impression d'être au bord de l'implosion et sentait un mal de crâne l'envahir peu à peu sous le coup de la colère. Il y avait des tempéraments ainsi, qu'il ne valait mieux pas provoquer au risque de s'en prendre plein la figure ; et d'autres dans la tempe de cette fille en face d'elle. Le genre de personnes qui semblaient résolument voir le bien et le beau en chaque chose, en chaque personne, alors que certaines personnes ne l'étaient pas, ayant en eux de plus sombres qualités. C'était bien beau mais Macha trouvait cette attitude carrément naïve et il n'y avait rien de tel pour lui taper sur les nerfs. Cela lui rappelait forcément les X-Men et leurs idéaux pleins de candeur. On vivait dans un monde si sombre et si cruel que ce type de pensées n'avait aucun effet, plus personne n'entendait leur message et celui de la Confrérie était le seul qui fasse suffisamment de bruit pour les gens réagissent.

Macha toisa un instant cette fille, dont elle ignorait le nom, qui venait de s'excuser pour ce qu'elle venait de faire, ne sachant pas jusque-là qu'elle était une mutante. Au fond d'elle, l'Irlandaise savait qu'elle était sincèrement désolée, elle n'avait pas besoin d'être télépathe ou empathe pour en être certaine. Après tout, elle était un peu pareille lorsqu'elle avait découvert son pouvoir, d'ailleurs, n'avait-elle pas causé accidentellement la mort de sa propre grand-mère ce jour-là ? Elle ne pouvait vraiment lui en vouloir, ce genre d'accidents étaient arrivés à bon nombre de jeunes mutants inexpérimentés. Aujourd'hui, elle contrôlait bien mieux son pouvoir même si une émotion forte pouvait lui faire perdre ce contrôle, même si elle savait qu'elle avait encore beaucoup de choses à apprendre à son sujet et à affiner sa technique. Car à part créer des secousses et manipuler terre et roche de manière assez simpliste, on ne pouvait pas dire qu'elle en faisait des choses franchement renversantes pour l'instant.


Sans trop savoir comment, Macha n'eut même pas le temps de répondre quoi que ce soit, ressentant soudainement un calme étrange l'envahir, chassant toute colère de chaque cellule de son organisme. Un calme totalement extérieur à elle-même et qu'elle avait été loin d'éprouver encore quelques secondes plus tôt. La jeune blondinette avait donc à nouveau utilisé son pouvoir sur elle et sans son accord. Mais, au moins, elle avait tenté de réparer son tort donc Macha retint du bout des lèvres la pique qu'elle s'apprêtait à lui lancer. Elle soupira et ne quittant pas la fille des yeux, elle ne répondit pas tout de suite.

- Ton pouvoir a un sacré potentiel, finit-elle par dire, d'un ton grave, et il peut être dangereux autant pour toi-même que pour les autres si tu n'apprends pas à le contrôler. Jouer avec le sentiments des autres, ce n'est pas une mince affaire et tu pourrais t'attirer des ennuis, suivant sur qui tu tombes... Il y a des gens comme moi, comme nous, qui peuvent t'aider.

Après tout, pourquoi ne pas tenter de savoir dans quel camp elle pourrait se situer. Une empathe pouvait toujours être utile...

_________________
~*Gaïa*~

Gach rud a thagann leis an té a fanann.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evalyna Johnson

Evalyna Johnson

Nombre de messages : 49
Age : 28
Localisation : New York
Pouvoirs : Télékinésie - Télépathie
Date d'inscription : 04/02/2012

MessageSujet: Re: Journée à la bibliothèque (Evalyna et ceux qui veulent)   Mar 20 Mar - 23:31

Le sol cessa de trembler, je me relevai sur mes pieds car les secousses sismiques étaient assez forte, pas de la à ouvrir le sol mais de quoi causé quelque dégât mineur. Celle qui avait le pouvoir de géokinésie est une mutante, j’en suis sur car ceci ne peut pas se produire tous seul, à moins d’une cause naturelle du à l’activité sismique. Enfin, je pus tenir debout et je m’inquiétais pour ma meilleure amie. Celle-ci semblait discuter avec la responsable des secousses, elle devait être une mutante de la confrérie ou une apprentie confrériste, il aimait bien causer des dommages et montrer leur force, je ne généralise pas pour autant mais la plupart correspondent aux critères. Bref, je ne voulais pas laisser Evange, elle vient de découvrir sa nature mutante et ses pouvoirs empathiques. Cela devait faire beaucoup de chose à mettre dans son esprit, elle sera capable de contrôler ses capacités d’empathe avec le temps. L’institut Xavier est l’endroit idéale pour acquérir une bonne maitrise ou on y parvient de son côté avec un entrainement et en apprenant à connaitre ses pouvoirs. J’imagine déjà le temps qu’il lui faudra pour y parvenir et je pensais qu’elle pouvait y arriver. Si elle concentre ses émotions et développe sa panoplie empathique, elle deviendra une puissante mutante et elle pourra se mettre aux combats rapprochés si elle veut un atout en cas de besoin. Je suis douée aux arts martiaux naturellement, ça me permet d’avoir un atout non négligeable. Ce n’est que mon avis, elle avait sa manière de pensée et moi la mienne. Nous sommes proche depuis un moment et nous nous connaissons très bien, nos points communs font qu’ont n’est proche l’une de l’autre.

C’est ma meilleure amie et notre lien ne changera pas, peut être bien un jour mais pour l’instant, nous n’avons aucune dispute, ni mésentente à plusieurs sujets. Je ne savais pas quoi lui répondre, on venait de lui révéler qu’elle était une mutante et je l’ai mis sur la voie à propos de ses doutes. J’espère que je ne l’ai pas dérangé avec tous ça et qu’elle accepte ceux-ci aux mieux, cela se déroula plutôt bien et je m’attends à ce qu’elle me pose des questions. Je répondrais à Évangeline calmement, rien que toute les deux pour qu’elle comprenne ses découvertes. Je l’aiderais de mon côté car j’aime beaucoup ma meilleure amie, elle comptait pour moi et je comptais pour elle. Dans quel camp elle se situait, est-ce qu’elle était sympathique ou méchante, le seul moyen d’avoir des réponses est de rejoindre Evange et parler avec la jeune femme aux cheveux noirs. Je me posais des questions sur celle-ci et j’allais en profiter pour faire sa connaissance. Je marchais jusqu’à chez la blonde et je lui dis…

-Tu vas bien Evange, tu n’as pas mal ? Je me suis inquiétée pour toi, tu ne revenais pas. Je vous dérange pas j’espère ?

-A Propos des questions que tu m’as posé, elle t’a donnait des réponses je crois. La nouvelle passe assez bien, tu t’appelle comment ?

-J’en déduis que tu as causés ses secousses sismiques, je me trompe pas. Tu aurais pus créer des dégâts importants, tu as mis l’ambiance à la bibliothèque aux moins.

Ayant ma nature mystérieuse, je discutais avec les deux et j'écoutais celle-ci me répondre....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangéline Klali

Evangéline Klali

Nombre de messages : 68
Localisation : New York
Pouvoirs : Empathie, elle est capable de percevoir les sentiments d'autrui et de manipuler leurs émotions. Ainsi elle peut provoquer la colère chez ses victimes, la tristesse, le désir, ainsi que le sentiment amoureux.Elle n'est obligée de toucher la personne pour que son pouvoir se déclenche mais si elle la touche, les sensations sont plus fortes pour les 2 personnes.
Date d'inscription : 11/02/2012

MessageSujet: Re: Journée à la bibliothèque (Evalyna et ceux qui veulent)   Mer 21 Mar - 2:10

Super ! Ca avait marché, le calme avait envahi la brune au caractère bien trempé. Quelques instants avant qu'elle n'utilise son pouvoir de la "sérénité", elle se retrouva comme dans le rêve qu'elle avait fait quelques minutes plus tôt, Evangéline se retrouva ailleurs devant l'aura brillante de noir de...qui d'ailleurs.Evange semblait discerner un nom devant le visage dure et fragile de la confrériste: Macha. Cependant le plus important était le halo l'entourant, noir, reflétant la tristesse de la jeune fille. Macha pensait donc à un souvenir douloureux...non, la blonde se reprit. C'était peut-être tentant de connaître les émotions des gens juste en les regardant mais elle se refusa à ce jeu pervers et décida de baisser les yeux. Quand elle les releva, ce fut pour affronter le regard couleur acier de la brune, mais cette fois-ci ses paroles furent plus...accueillantes :

- Ton pouvoir a un sacré potentiel, finit-elle par dire, d'un ton grave, et il peut être dangereux autant pour toi-même que pour les autres si tu n'apprends pas à le contrôler. Jouer avec le sentiments des autres, ce n'est pas une mince affaire et tu pourrais t'attirer des ennuis, suivant sur qui tu tombes... Il y a des gens comme moi, comme nous, qui peuvent t'aider.

La morale déclarée pour la blonde à mèche noire fut aussi flatteuse et terrifiante. Evangéline se posait beaucoup de questions et elle pensa alors que sa tête allait exploser:

*Mon...pouvoir...plutôt une sorte de malédiction, oui ! Si je suis dangereuse pour les autres, cela veut dire que je dois m'isoler, abandonner ma mère, mes amis. Non, gardons espoir, Macha m'a dit qu'elle connaissait des gens, comme elle, qui pouvaient m'aider.*, songea-t-elle.

Evange se reprit, craignant que son mal de tête atteigne la jeune brune quelque peu susceptible. Elle allait demander plus d'informations sur les dons étranges qu'elles avaient en commun, quand Evalyna arriva un peu inquiète comme le soulignait l'aura autour de celle-ci. Elle s'intéressait à l'état de la sublime blonde:

-Tu vas bien Evange, tu n’as pas mal ? Je me suis inquiétée pour toi, tu ne revenais pas. Je vous dérange pas j’espère ? A Propos des questions que tu m’as posé, elle t’a donnait des réponses je crois. La nouvelle passe assez bien.
puis se tournant vers la confrériste, enchaîna, tu t’appelle comment ? J’en déduis que tu as causés ses secousses sismiques, je me trompe pas. Tu aurais pus créer des dégâts importants, tu as mis l’ambiance à la bibliothèque aux moins.

La métisse paraissait calme mais ses sentiments parlaient pour elle. Alors pour rassurer sa meilleure amie, la blonde l'enlaça, sa mèche noire lui tombant une fois de plus devant les yeux. Et se dégagea avec toute l'amitié du monde en lançant:


"Ne t'inquiète pas tout va bien, tu ne nous dérange pas, je te présente..., elle hésita, dire le nom de la géokinésiste revenait à avouer qu'elle avait fouiller dans ses émotions mais elle continua,...Macha. Elle aussi a un pouvoir mais c'est de ma faute si elle en a perdu le contrôle. Elle peut m'aider à contrôler celui qu’apparemment, je détiens."

Evangéline regarda Macha, demandant à la fois son pardon pour son intrusion psionique et cherchant son approbation sur la véracité de ses propos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macha O'Toole
Modo
Modo
Macha O'Toole

Nombre de messages : 1067
Age : 27
Localisation : Un peu partout, histoire de planter les germes du Mal.
Pouvoirs : Géokinésie : elle peut contrôler et modeler la terre comme elle le souhaite. Créer des tremblements de terre ne lui pose aucun problème mais son pouvoir n'agit pas sur le principe de vie. C'est-à-dire qu'elle ne peut agir sur un arbre ou une plante quelconque tant qu'il n'est pas mort. Ressent les moindres mouvements et secousses telluriques, ce qui lui permet de localiser choses et personnes sans se servir de ses yeux.
Date d'inscription : 23/08/2009

MessageSujet: Re: Journée à la bibliothèque (Evalyna et ceux qui veulent)   Mer 21 Mar - 20:34

Ayant recouvré un semblant de calme, Macha fut plus en mesure de mesurer ses paroles et ainsi de jouer sur les mots. Peut-être que cela faisait très "cliché" mais ne pensait-on pas généralement que les méchants étaient des manipulateurs accomplis ? Shock ne l'avait en aucun cas forcée à rejoindre le clan des Confréristes mais elle avait su la cerner et trouver les bons mots pour lui faire comprendre les choses. Et manifestement, cette jeune fille qui venait de découvrir son don aurait besoin qu'on la guide, surtout avec un pouvoir comme le sien. Elle allait forcément se poser des questions, avoir peur et comprendre par la suite à quel point les mutants étaient rejetés et persécutés. Si elle suivait l'Irlandaise, ce serait de son plein gré, car cette dernière savait très bien ce que c'était, d'être avec des gens dont elle ne partageait plus les idéaux. car sur la fin, elle avait fini par ne plus approuver les valeurs et les moyens des X-Men.

Donc, tout semblait aller dans son sens, quand la copine de l'empathique déboula et s'en prit directement à elle. Macha n'avait une fois de plus pas besoin d'être détentrice d'un pouvoir d'empathie pour deviner que la deuxième venue était pleine de mépris à son égard. Et une fois de plus, il n'en fallut pas plus pour qu'une veine sur sa tempe se mette à cogner dangereusement, ce qui n'était généralement pas bon signe - et cette fois-ci, Macha n'était pas sûre qu'à son niveau, la jeune empathe ne puisse y faire quoi que ce soit. Tandis que cette dernière assura à son amie que tout allait bien, l'Irlandaise se redressa de toute sa haute taille et dirigea son regard étincelant sur la brunette. D'une oreille, elle perçut son prénom dans les propos de l'empathe, elle se demanda comment elle avait fait pour le deviner. Depuis quand l'empathie menait à la télépathie ?! Passant outre ce détail, elle répliqua durement au reproche qui lui avait été fait, car elle ne laissait jamais marcher sur les pieds sans répliquer. C'était pas marqué "paillasse" ou "bonne poire" sur son front.


- En effet, c'est bien mon pouvoir. Et sache que cela fait plus de deux ans que je l'ai découvert, et que de manière générale, je le contrôle plutôt bien. Du moins, suffisamment pour éviter d'en perdre le contrôle de moi-même, à moins de me pousser vraiment à bouts, répondit-elle d'une voix parfaitement calme mais aux accents durs. Ce qui s'est passé là, c'est que ton amie a perdu le contrôle du sien, ce qui a déclenché le mien sans que j'ai pu le contenir, d'où la réaction en chaîne. Ce que tu as vu là n'est rien par rapport maximum. Voilà pour le topo. Donc, quand on ne sait pas, on dit rien.

Les derniers mots résonnèrent plutôt violemment, Macha ne supportait pas les gens qui parlaient sans savoir, c'était un bon moyen parmi tant d'autres pour lui taper sur les nerfs. Cette fille ne savait pas tout ce qui s'était passé et se permettait ensuite de rejeter la faute sur elle. Bien pratique d'avoir une Confrériste dans le coin, n'est-ce pas ?? Et il fallait avouer, dans son nouvel accès de mauvaise humeur, qu'elle avait été un tantinet touchée dans son orgueil, parce que oui, elle était parfaitement capable de créer des dégâts importants et n'avait aucune envie qu'on sous-entende qu'elle n'était qu'une incapable et que son don n'était pas aussi puissant que cela. Elle voulait juste faire ses preuves. Susceptible ? Pas du tout.

- Et ne t'en fais pas, je n'ai aucune envie de te piquer ta pote, reprit-elle avec un ricanement moqueur. Mais elle aurait besoin d'aide pour comprendre et contrôler son don, et je pense qu'il est important d'avoir les deux sons de cloche. J'ai été un temps chez les X-Men, jusqu'à ce qu'on me donne une autre version des Confréristes. C'est à elle de se renseigner et de faire son choix. Ni à moi, ni même à toi.

Macha, narquoise, reprit son sac et fit quelques pas pour s'éloigner un peu des deux filles.

_________________
~*Gaïa*~

Gach rud a thagann leis an té a fanann.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evalyna Johnson

Evalyna Johnson

Nombre de messages : 49
Age : 28
Localisation : New York
Pouvoirs : Télékinésie - Télépathie
Date d'inscription : 04/02/2012

MessageSujet: Re: Journée à la bibliothèque (Evalyna et ceux qui veulent)   Ven 23 Mar - 18:32

Ayant écouté sa réponse, je sentais bien qu’on n’allait pas s’entendre comme ça. Il fut clair qu’elle faisait partie des confrériste, cela explique son pas mal de chose. Néanmoins, je n’avais rien contre celle-ci et je n’appréciai pas ses sous-entendus douteux à mon égard, encore moins son rire narquois me donnant envie de lui faire mal ou l’envoyait balader pour rester poli. Elle voulait essayer de guider ma meilleure amie afin qu’elle devienne un membre de la confrérie. Peut être qu’elle désire seulement apporter son aide à Evange par gentillesse, j’en doute un peu mais je suis là pour ça. Dans tous les cas, elle devra choisir la confrérie ou l’institut Xavier, puis elle avait le temps pour le moment. Evangéline venait de découvrir ses pouvoirs empathiques, c’est donc une mutante empathe. Une nouvelle qu’elle avait finit par accepter, il fallait qu’elle apprenne à maitriser ses capacités d’empathe. Ce pouvoir est loin d’être le plus simple à contrôler, il requit la maitrise de ses émotions et celle d’autrui qu’elle ressent et ensuite utiliser ceux-ci de manière optimal, bien qu’à la base, il s’agit d’une puissance défensive. On peut le rendre offensive à une bonne maitrise de l’empathie, enfin je sais qu’elle peut arriver à développer ses pouvoirs à son maximum, je n’en doute pas. Je me trouvais à côté de la géokinésiste et Evange, nous discutons ensemble de façon agréable au possible et l’autre brune m’expliquait pourquoi il s’est produit des secousses sismiques, Evange à ressentit sa colère qu’elle intensifie par la pensée.

Je me rendis compte qu’elle était dotée d’un grand potentiel, je ferais mon nécessaire pour qu’elle parvienne à y arriver, avec mon soutient et mon amitié. Je m’inquiétais pour ma meilleure amie sur son état et là, elle m’enlaça dans ses bras pour me rassurer, je me sentis mieux en sachant qu’elle allait bien. On ne pouvait pas s’introduire ou me faire subir des attaques mentales dans mon esprit, je suis une jeune femme mystérieuse et peu de personne me connaissait, Evange savait ce que je ressentais sans que j’ai à lui dire, normale pour une empathe. Je maitrisais mes pouvoirs télékinésiques, je suis une mutante psionique de grande puissance et une combattante redoutable aux arts martiaux. Je me vantais pas de mes capacités et me montrer humble, je viens d’une famille riche new yorkaise mais nous ne sommes pas prétentieux. Pour mon cas, je me montre naturelle avec les autres et ne rabaisse personne par rapport à mon statut. Depuis quelque temps, je semble entendre des pensées dans ma tête, un avancement vers la télépathie peut être. Je vais en parler avec le professeur Xavier ou un membre de l’institut pour me donner des réponses. Je répondis aux deux jeunes femmes m’ayant répondu auparavant à mes questions.

-Ben Macha, je m’appelle Evalyna et à côté Evangeline. Merci de m’avoir expliqué la situation, je comprends mieux la source de tout ça. Tu es venu lire un livre ou te documenter sur un sujet peut être ? J’espère que tu m’excuseras pour t’avoir parlé de cette manière, je ne t’ai pas vexé j’espère ? Je suis sympa en général.

Dis-je d’un ton calme et compréhensive, je me montrais gentil avec Macha. Je me méfiais de sa personne mais je me laissais une chance de la connaitre…

-Aucun problème, je ne m’inquiète pas et on peut faire connaissance, ça me dérange pas. Tu étais à l’institut Xavier, je ne savais je suis là bas et je travaille en même temps. Je suis d’accord, elle fera son choix dés qu’elle voudra et j’apprécie que tu veuille l’aider.


Dis-je en faisant un sourire à Macha, elle pouvait se montrer gentil derrière son côté dur qui m’impressionne pas. La confrérie est l’autre version de l’institut Xavier, je ne veux pas comparer les deux camps de toutes façon, ça nous mène à rien. Je répondis à Evangeline ensuite…

-Ton pouvoir n’est pas une malédiction, tu dois apprendre à contrôler tes capacités empathique et lorsque tu développeras ceux-ci avec une bonne maitrise, tu seras t’en servir de façon optimal, tu peux me croire. Tu as lancé un rayon d’émotion pure sur une étagère, tu ne m’as pas atteinte par chance.

-Tu n’as pas à te cacher, on peut t’aider Evange, je connais des gens qui peuvent y parvenir aussi. Mais comme je dis, tu vois les deux choix et tu choisiras, je ne te brusque pas. Tu vas vivre comme une personne normale sauf qu’à la différence, tu possède des dons et une nature que t’aimera jour après jours. Je suis ta meilleure amie et je serais là quand tu voudras de l’aide Evange.

Je rassurai la blonde à mon tour, elle devait savoir qu’elle n’était pas toute seule. Même si elle allait chez les confrériste, on resterait des meilleures amies. Je refis un sourire à Evange…..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangéline Klali

Evangéline Klali

Nombre de messages : 68
Localisation : New York
Pouvoirs : Empathie, elle est capable de percevoir les sentiments d'autrui et de manipuler leurs émotions. Ainsi elle peut provoquer la colère chez ses victimes, la tristesse, le désir, ainsi que le sentiment amoureux.Elle n'est obligée de toucher la personne pour que son pouvoir se déclenche mais si elle la touche, les sensations sont plus fortes pour les 2 personnes.
Date d'inscription : 11/02/2012

MessageSujet: Re: Journée à la bibliothèque (Evalyna et ceux qui veulent)   Sam 24 Mar - 0:02

Le sourire de sa meilleure amie faisait chaud au coeur de la blonde, elle était heureuse qu'Evalyna soit là et aie retenue la brune. Evangéline pensait vraiment que tout allait être résolu, mais ce n'était que le commencement. Même sans son pouvoir d'empathie, elle sentait la tension entre Eva et Macha et ça ne lui plaisait pas du tout: elle recevait beaucoup trop d'informations d'un coup. Elle essaya donc de faire le tri dans sa tête. Evange devait commencer par les zones les plus floues et pour cela elle allait devoir poser des questions aux deux jeunes femmes, beaucoup de questions:

"Bon, je suis un peu perdue donc vous aller devoir répondre à certaines questions si ça vous dérange pas . Tout d'abord, qu'est-ce que c'est que les X-men, la Confrérie, l'Institut Xavier ? D'où je sors le...truc... que je fais aux gens ? Me cacher, de qui, de quoi ? Un rayon d'émotion pure ? Faire un choix, entre quoi et quoi ? Je crois que j'ai besoin de plus d'explications", dit-elle d'une voix plus dure que d'habitude et qui lui sembla étrange.

Mais pendant qu'elle déclamait toutes ses interrogations, son cerveau fonctionnait à 100 à l'heure. Quelque chose la gênait dans ce qu'avait dit la métisse, mais quoi ? Soudain, elle mis le doigt sur ce qui la dérangeait:


"Au fait Eva, je n'ai jamais parlé de malédiction, je l'ai juste pensé. Tu n'aura pas un...pouvoir toi aussi ?", lui chuchota-t-elle le plus discrètement possible pour éviter de faire croire à Macha qu'elle faisait des messes basses. Ce n'était pas du tout son intention, la blonde ne voulait juste pas mettre Evalyna mal à l'aise.

Le regard de Macha d'un gris aussi dur que le métal, se posait sur l'empathe, cela la renferma un peu sur elle-même et lui fit réfléchir à l'influence que la brune avait sur elle. Evange avait tout de suite eu confiance en Macha et elle avait envie de la suivre quoi qu'il y ai après, car elle avait l'air d'en savoir beaucoup sur le coup du destin qui venait de s'abattre sur Evange, c'était étrange. Mais Evangéline préféra tourner son regard vers sa meilleure amie avec ses beaux yeux marrons comme une montagne forte et douce, sa sœur d'âme, celle avec qui elle pouvait pleurer, rire, affronter tous les dangers. Et l'idée qu'elle allait faire un choix probablement cornélien entre les deux allait la déchirer entre: l'Aventure, la découverte de nouveaux amis et l'Amitié, lien indéfinissable qui ne pouvait pas être brisé.

[Hrp: Vous le dites si je vous embrouille trop ou si je dis des trucs que vos personnages ne pensent pas vraiment.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macha O'Toole
Modo
Modo
Macha O'Toole

Nombre de messages : 1067
Age : 27
Localisation : Un peu partout, histoire de planter les germes du Mal.
Pouvoirs : Géokinésie : elle peut contrôler et modeler la terre comme elle le souhaite. Créer des tremblements de terre ne lui pose aucun problème mais son pouvoir n'agit pas sur le principe de vie. C'est-à-dire qu'elle ne peut agir sur un arbre ou une plante quelconque tant qu'il n'est pas mort. Ressent les moindres mouvements et secousses telluriques, ce qui lui permet de localiser choses et personnes sans se servir de ses yeux.
Date d'inscription : 23/08/2009

MessageSujet: Re: Journée à la bibliothèque (Evalyna et ceux qui veulent)   Jeu 29 Mar - 0:51

C'était bien, tout ça, mais Macha n'avait pas que ça à faire. Elle avait rendez-vous dans moins d'une heure et ne tenait pas à le rater. Ces deux filles étaient bien mignonnes, dans leurs belles démonstrations d'amitié limite gnangnan, mais après tout, ce n'étaient pas ses potes, juste deux inconnues. Ne ferait-elle pas mieux de s'en aller, et de donner le signalement des deux filles à la Confrérie, au cas où ? C'était ce qu'y avait de mieux à faire et de plus, elle commençait à manquer de patience face à ces deux filles. Si Evangéline venait avec elle, tant mieux, mais si elle ne venait pas... elle n'en ferait pas une histoire. Elle s'apprêta à quitter cette foutue bibliothèque, mais c'était sans compter les excuses de la dénommée Evalyna qui la retinrent malgré elle. Les dents serrées et retenant un soupir exaspéré, Macha se força néanmoins à faire volte-face et à accepter les excuses, c'était la moindre des politesses. Evalyna fut étonnée qu'elle ait été à l'Institut, un temps. L'Irlandaise fut franchement étonnée, elle était également à l'Institut ? Donc, les deux filles avaient chacune un pouvoir. Cela devenait intéressante, quoi que plus compliquée, vu que l'une d'elles était à l'Institut...

- Je dois sans doute t'en faire également, même si tu peux t'imaginer que ça me coûte de le faire, répondit-elle, faisant de son mieux pour être aimable même si ce n'était pas donné. Je suis pas du genre à me laisser critiquer et crier dessus sans réagir, tu as pu le constater. En fait, j'étais juste là pour aller aux toilettes, j'étais en route pour me rendre à un rendez-vous.

Ensuite, Evalyna se tourna vers son amie et lui sortit à peu près le même baratin que Macha quelques instants plus tôt, afin de la racoler chez les X-Men. Étonnement, cela ne fit pas grand chose à l'Irlandaise. Elles étaient de grandes amies et elles seraient sans doute mieux ensemble, et ce n'était pas comme si elle les connaissait. Elle n'était pas la mère d'Evangéline, elle n'avait pas à choisir pour elle. Et puis, même si elle était désormais dans le camp adverse des X-men, elle n'oubliait pas qu'ils avaient été les premiers à l'accueillir et l'avaient aidée pour son pouvoir.

- C'est vrai, j'ai d'abord été chez les X-Men, mais cela fait plusieurs mois que je les ai quittés, expliqua-t-elle, un peu agacée par ces excès de tendresse amicale. Cela faisait déjà un moment que je commençais à ne plus me sentir à ma place chez eux, lorsque j'ai rencontré une Confrériste. Elle m'a expliqué concrètement leur point de vue et ce qu'ils faisaient, et elle m'a ouvert les yeux sur le fait que les convictions étaient en fait les miennes. Mais je ne nierai jamais qu'ils m'ont soutenue et aidée à un moment où j'en avais besoin, je ne suis pas ingrate à ce point-là.

Elle se tourna ensuite vers Evangéline qui posa à voix haute des questions qui la turlupinaient, et reprit la parole.

- Vois-tu, Charles Xavier a ouvert un Institut, une école pour les jeunes mutants afin de leur venir en aide pour qu'ils contrôlent leurs pouvoirs. Ils préfèrent la méthode douce, pacifiste, pour faire cours. Ne pas répondre à la violence des humains à l'encontre des mutants par la violence, car ça ne servirait à rien. Sur le principe, je veux bien, mais je n'ai pas franchement vu de résultats concluants... Chez les Confréristes, on a les mêmes objectifs, le même but. Sauf les méthodes changent. Disons qu'on se donne les moyens d'être un peu plus... frappants. Histoire qu'on nous entende. Après, c'est à toi de voir quelles sont tes convictions et qui pourra le mieux les comprendre et les mettre le mieux en action.

Macha ne voyait pas comment elle pouvait expliquer les choses de manière plus simple. Elle ne posa cependant pas de question à Evalyna sur son prétendu pouvoir, attendant de voir ce qu'elle allait dire à son amie.

_________________
~*Gaïa*~

Gach rud a thagann leis an té a fanann.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangéline Klali

Evangéline Klali

Nombre de messages : 68
Localisation : New York
Pouvoirs : Empathie, elle est capable de percevoir les sentiments d'autrui et de manipuler leurs émotions. Ainsi elle peut provoquer la colère chez ses victimes, la tristesse, le désir, ainsi que le sentiment amoureux.Elle n'est obligée de toucher la personne pour que son pouvoir se déclenche mais si elle la touche, les sensations sont plus fortes pour les 2 personnes.
Date d'inscription : 11/02/2012

MessageSujet: Re: Journée à la bibliothèque (Evalyna et ceux qui veulent)   Lun 16 Avr - 19:37

Evangéline ne comprenait rien à toutes les informations que Macha lui sortait. Au fur et à mesure, tout ce qui lui semblait logique fut détruit et elle voulait seulement fuir. Son cœur lui disait de rester mais c'était beaucoup trop pour elle. Alors enlaçant une dernière fois, sa meilleure amie dans ses bras, elle lui souffla:

"Je suis désolée, vraiment, mais tout ne se sera plus jamais comme avant. Sache que quoi que tu fasses tu resteras toujours ma meilleure amie, mais je ne peux pas rester ici. Toi qui me connais mieux que quiconque, je suis sure que tu comprendras. Je t'aime fort Eva, mais je vais partir loin, le plus loin d'ici. Je dois oublier toute cette histoire; mais ne t'inquiète pas je ne t'oublierais jamais. Je fais mes bagages et je pars dès ce soir."


Les larmes aux yeux, Evange alla voir sa mère pour lui expliquer et le cœur gros mais certaine d'avoir fait le bon choix, elle partit loin laissant celle qu'elle aime comme une sœur derrière elle.

" Adieu Evalyna.", dit-elle à la ville dans laquelle dans laquelle elle avait vécu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Journée à la bibliothèque (Evalyna et ceux qui veulent)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Journée à la bibliothèque (Evalyna et ceux qui veulent)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour ceux qui veulent se tenir informé
» pour ceux qui veulent savoir ce que c'est le pergamano
» Pour ceux qui veulent rouler en 1/24 en 2010
» Pour ceux qui veulent découvrir Julie Ferrier
» Voila pour ceux qui veulent le TF3D II en noir HTC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men :: Hors Jeu :: Topics finis :: Ville-
Sauter vers: