X-Men

Jeu de Rôle sur X-Men, l'academie des mutants
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Alexandrie sous un jour nouveau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Claire Oaré

avatar

Nombre de messages : 187
Age : 22
Localisation : un peu partout
Pouvoirs : pouvoir sonique destructeur. Peut voler en modulant sa voix. Peut aussi séduire.
Date d'inscription : 24/07/2011

MessageSujet: Alexandrie sous un jour nouveau   Dim 20 Nov - 17:21

Ses cheveux roux parsemés de mèches noires flottant au vent, Claire se tenait devant l'entrée de la pyramide. Ve nue en Egypte car elle était passionnée par ses légendes depuis l'enfance Claire observait les blocs de pierres immenses posés les uns contre les autres. Elle mourrait d'envie d'entrée mais ses pieds ne voulaient pas lui obéir. Elle frissonna à l'idée de rester enfermée ne serait-ce qu'un instant dans un endroit aux murs trop rapprochés puis se ressaisit: sa claustrophobie et son manque de sociabilité ne pouvaient pas lui grignoter sa vie ainsi! Elle ne pouvait pas continuer ainsi. Prenant son courage à deux mains Claire s'avançait vers l'entrée les yeux fermés. Comme d'eux mêmes sa bouche et sa langue se mirent en mouvement, entamant leur lente litanie.

« Ce n’est qu’une larme, juste un reste du passé
Dont je m’éloigne, mais qui ne cesse de me hanter »

Avançant au rythme de son chant, Claire ne pensait plus aux regards curieux, aux murs possiblement trop approchés ni à la possible présence de quelques mutants qui se retrouveraient par conséquent sous l'emprise de sa voix. Plus rien ne comptait, rien à part les paroles, la mélodie et ses pas.

« Ce n’est qu’une lame, qui entaille mes pensées
Je retrouve mon âme, ton regard me donne envie d’avancer. »

Il suffit de peu, de très peu pour qu'un situation bascule, une fraction de seconde. Claire entrouvrit les yeux et sa voix s'étrangla dans sa gorge. Une homme bloquait l'entrée du bâtiment. Il sembla tressaillir lorsqu'elle stoppa sa chanson mais ce n'était peut être qu'une illusion. Elle déglutit silencieusement et se décida à lui demander de bouger.


-Excusez-moi mais vous bloquez l'entrée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magister-academy.in-goo.net
Declan Anderson

avatar

Nombre de messages : 30
Age : 26
Localisation : Pour un rp avec Declan : mp sur le compte de Macha O'Toole svp.
Pouvoirs : Aérokinésie : contrôle des vents. Peut déclencher bourrasques et rafales, ainsi que des tornades. Il peut également voler grâce au vent, et ce dernier lui permet aussi de surprendre des conversations et des bruits à distance.
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Alexandrie sous un jour nouveau   Ven 2 Déc - 21:35

[HJ: Sincèrement désolée pour le retard, je n'ai vu que maintenant que tu avais posté ]


Alexandrie, Égypte. Declan Anderson n'était pas là pour son bon plaisir, il y avait longtemps qu'il avait oublié la signification du mot "vacances". Un agent du KGB ne prend pas de vacances, et les Confréristes non plus. Il avait quelques petites choses à régler pour le compte de ces derniers et n'avait donc pas le temps de flâner dans la ville ou d'apprécier les hiéroglyphes qui tapissaient les murs intérieurs de la pyramide devant laquelle il se trouvait. Le Russe savait passer inaperçu où qu'il aille, se fondre dans la masse, devenir invisible sans posséder le pouvoir d'invisibilité. Cette capacité à pouvoir se dissimuler n'importe où était important pour un agent secret, leur travail se faisait surtout en infiltration.
Face à l'imposante construction millénaire, au milieu des touristes, Declan se fondait parmi eux. Personne ne faisait attention à lui malgré sa haute stature et son visage mal rasé. Il scrutait les gens autour de lui, cherchant un visage bien précis. Une jeune recrue de la Confrérie sur laquelle il devait garder un œil, en toute discrétion bien entendu. Il y avait beaucoup de monde autour de lui mais il finit rapidement par la repérer, ses cheveux roux brillants sous le soleil dur et implacable. Un vent chaud et sec venant du désert se leva soudainement, lui intimant des secrets que lui seul pouvait comprendre. Un souffle qui le poussa à pénétrer dans la pyramide, sachant que la jeune femme le suivrait de peu.

À l'intérieur, l'air s'était fait plus lourd, chargé de sable et de poussière. Les pyramides n'étaient pas le genre de bâtiments où la ventilation était la mieux conçue. Il savait ce qu'il avait à faire. n'ignorant pas que la demoiselle n'était qu'en vacances. Elle pouvait encore se permettre d'en prendre, ce serait tout autrement lorsqu'elle serait Confrériste confirmée. La traque, ça le connaissait. Faisant se mouver les lourdes molécules d'air prisonnières de ces murs depuis des millénaires, il savait exactement où elle se trouvait à chaque instant, le bruit de ses pas résonnant à ses oreilles comme si elle avait été juste derrière elle. Il voulait simplement s'amuser un peu, il la suivait gentiment à la trace sans que cela soit un mauvais présage. Il tenait simplement à voir comme elle réagissait, cela était primordial de tester un peu les nouvelles recrues.
Cependant, il ne s'attendait pas à ce qu'elle utilise son pouvoir en public, quelle inconscience ! Elle n'avait décidément rien compris. Quand on pouvait éviter de se faire remarquer, autant par les humains que par d'éventuels mutants présents dans les parages, on le faisait. Il eut du mal à garder le fil de ses pensées, se demandant brusquement où il était et pourquoi il se baladait dans ces couloirs étroits à l'air suffocant quasi irrespirable. Il parvint à la sortie avec peine, sachant toutefois que la jeune fille se dirigeait dans la même direction. Heureusement, le chant cessa aussi rapidement qu'il s'était élevé ce fut de simples mots qui sonnèrent derrière lui, le ramenant brusquement à la réalité, ses pensées retombant brutalement à terre. Declan remarqua alors qu'il bloquait la sortie, ce dont la jeune Claire lui reprocha.


- Vous n'êtes pas étrangère à mon état, jeune fille, répliqua-t-il alors, d'un ton parfaitement égal, une fois sûr que personne ne les entendrait. C'était vraiment stupide de votre part d'user de votre don ici, Crapaud n'apprécierait pas. Imaginez que des gens mal intentionné vous aient repérées.

Il la toisait de son regard bleu acier, les yeux cyan de Claire ne l'effrayant nullement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire Oaré

avatar

Nombre de messages : 187
Age : 22
Localisation : un peu partout
Pouvoirs : pouvoir sonique destructeur. Peut voler en modulant sa voix. Peut aussi séduire.
Date d'inscription : 24/07/2011

MessageSujet: Re: Alexandrie sous un jour nouveau   Sam 3 Déc - 17:20

[Pas grave, c'est de ma faute j'aurais du mettre un message dans les demande de rp pour signaler que le notre était lancer ^^']

Insensible, Idiot et Suffisant. Se furent les premier mots qui vinrent à l'esprit de Claire lorsque l'homme lui parla. Il lui reprocha d'utiliser son pouvoir en public et parla de Crapaud. Souvent la première impression que l'on a sur les gens est mauvaise, mais tout ce que Claire retint c'est la similitude de sa conduite avec celle d'un homme qu'elle avait haït toute sa vie. Son père. Il la fixa et elle lui jetta un regard glacial. Nullement impressionné, il ne détourna pas le regard. Elle avait perçut la moindre note de mépris dans sa voix, la moindre nuances de réprimande. Côté assez peu enviable de la mutation de Claire... Elle n'osa pas l'examiner du regard car elle ne voulait pas être la première à détourner les yeux. Elle avait laisser son père la maltraitée tant par ses mots que par ses coups et elle n'allait pas recommencer avec cet homme. Il avait les yeux bleu froid et Claire cru sentir l'air pulser autour d'eux. Sa mutation n'agissait que sur le son de sa voix mais le son étant en étroite relation avec l'air ambiant, elle pouvait percevoir la tension entre eux.

-Ce qu'il y a de pratique avec ma mutation c'est qu'elle est très discrète. Les gens qui m'ont entendu me prendront pour une mélomane un peu dingue ou, au mieux, pour une chanteuse talentueuse. Même pour un mutant non avertit, lorsque j'utilise ma mutation uniquement pour moi et non pour avoir un effet quelconque sur les personnes autour de moi comme je l'ai fait il y a quelques minutes, elle est pratiquement indétectable Monsieur.

Le "Monsieur" était plus comme une marque de respect automatique qu'une véritable preuve de respect. Claire se rendit compte qu'étant donné qu'il connaissait Crapaud il venait de la Confrérie. Elle sentit une rage sourde monter en elle. La Confrérie avait-elle si peu confiance en elle qu'elle la faisait surveiller même lorsqu'elle profitait du peu de liberté dont les mutants jouissaient encore dans ce monde?! Claire était d'un naturel rebelle, depuis son père jamais elle n'avait laisser quelqu'un la piétinée, jamais. Quelques uns de ses patrons s'étaient par conséquent retrouver du jour au lendemain sans attraction vedette mais que la confrérie elle-même surveille ses moindre fait et geste l'énervait au plus haut point.

-Et depuis quand la Confrérie fait-elle surveiller ses propres alliés?

Elle ne l'avait pas laisser répliquer à sa première tirade, de toute façon elle n'aimait pas les manières de cet homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magister-academy.in-goo.net
Vif Argent

avatar

Nombre de messages : 78
Age : 34
Localisation : Difficile de savoir
Pouvoirs : Métabolisme accéléré qui lui donne une rapidité surhumaine. Ses réflexes et son agilité sont également surhumains. Peut créer des cyclones, courir sur les surfaces verticales et sur l’eau, guérison accéléré.
Date d'inscription : 03/11/2011

MessageSujet: Re: Alexandrie sous un jour nouveau   Mar 31 Jan - 19:59

Pietro errait de ville en ville de pays en pays ne sachant quel chemin prendre. Il n’était en quête de rien et cela le minait pas mal. Il avait pas mal rouler sa bosse depuis. De nature aventurier et vif il aspirait à une vie plus mouvementée dorénavant. Il était venu à Alexandrie pour dégusté des plats typique de là bas (Foul et Taamia) juste parce qu’il en avait envie et qu’il avait les moyens de se le permettre grâce à son pouvoir. C'était plutôt pratique pour assouvi une envie.

Après s’être rempli l’estomac, il traina ça et là, jouant au touriste en visitant les pyramides. Une fois dehors, il s’adossa juste à coté de la sortie, contre un immense bloc de pierre de l’immense édifice et pensait déjà à sa prochaine destination quand il surprit une conversation qui attira son intention. Deux personnes, l’une masculine et l’une féminine de pars leur voix discutaient de pouvoir, Confrérie…
Toujours adossé, les bras croisé, Vif Argent esquissa un sourire narquois avant d’intervertir dans cette conversation. Il s’ennuyait royalement et voulait se divertir :


_"Hé vous la dedans ! Vous devriez baisser d’un ton en parlant de ces choses là. C’est pas que j’écoute aux portes mais...faut dire que vous n'êtes pas très discret. Faites gaffes amis mutants."


Maintenant, il attendait avec aplomb de voir ces interlocuteurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Declan Anderson

avatar

Nombre de messages : 30
Age : 26
Localisation : Pour un rp avec Declan : mp sur le compte de Macha O'Toole svp.
Pouvoirs : Aérokinésie : contrôle des vents. Peut déclencher bourrasques et rafales, ainsi que des tornades. Il peut également voler grâce au vent, et ce dernier lui permet aussi de surprendre des conversations et des bruits à distance.
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Alexandrie sous un jour nouveau   Mer 14 Mar - 2:11

Tout le monde connaissait ce refrain mais il ne put s'empêcher de se le fredonner intérieurement : ah, les jeunes, de nos jours ! Inconscients et arrogants, et après ça s'étonne et ça pleurniche que ça n'attire que des ennuis. Et qui est-ce qui vient les sortir de leur merde ? Les vieux cons, pour employer leurs propres termes. Voilà pourquoi Declan avait une nette préférence pour le travail en solo : il n'avait pas envie de se coltiner une espèce d'abruti décérébré ou une petite sotte de ce genre qui allait se permettre de prendre des initiatives inconsidérées, cela ne ferait que le freiner dans son boulot et lui foutre les nerfs en pelote. Il n'avait absolument pas la patience de s'occuper de la formation des jeunes recrues de la Confrérie, la pédagogie, ce n'était pas du tout son truc. Il aimait le boulot bien fait et la plus petite contrariété pouvait le rendre hargneux, voire carrément méchant quand il s'y mettait. Voilà pourquoi sa conviction dans la phrase "on ne peut compter que sur soi-même" se renforça d'un cran. Bien entendu, dans cette guerre, il était plus efficace de travailler en groupe que tout seul. L'impact en était bien plus considérable. Mais le Russe ne changerait pas d'avis pour autant, en bossant seul, il obtenait de bien meilleurs résultats.

En tout cas, la gamine avait une sacrée dose de culot. Et les chevilles enflées. Retenant un grognement désagréable, Declan ne put néanmoins retenir un ricanement à la fois moqueur et surpris par de tels propos.


- Ma jolie, inutile de me prendre de haut et pour un parfait idiot. Je ne suis pas un mutant non averti : j'ai bien plus d'expérience en matière de mutants et de pouvoirs que toi, pour l'instant en tout cas, déclara-t-il d'un ton posé mais les yeux brillants d'une lueur inquiétante qui signifiait clairement qu'il valait mieux pas pousser le bouchon trop loin. Tu as beau utiliser ton don pour toi-même, sans intention de charmer quelqu'un d'autre, il n'empêche que cela m'a désorienté un instant, je te le concède. Ça résonne, ici, et mon don agi sur l'air. Tu ne sais jamais sur qui tu peux tomber. Après, libre à toi d'en faire ce que tu veux. Mais le jour où tu seras dans la mouise par imprudence, c'est pas moi qui viendrais te sauver la mise.
Et sache que ce genre de pratiques se fait régulièrement, et ce bien avant que tu ne sois à l'état de projet, ma chère.

Une autre voix, masculine cette fois-ci, s'éleva dans les murs de la pyramide. Pietro. Declan fulminait intérieurement. À son époque, les jeunes se battaient pour avoir le droit de parole et voyez le résultat. Maintenant, ils ne pouvaient plus fermer leurs grandes gueule et refusaient l'autorité en bloc, même lorsqu'elle était juste et nécessaire. Bande de sales morveux. Le Russe était franchement content de ne pas avoir de gosses.

- En même temps, si tu ne hurlais pas à qui veut l'entendre que nous sommes des "amis mutants", il n'y a pas de raison pour qu'on nous écoute, répliqua-t-il avec un agacement de plus en plus perceptible. Je peux repérer le moindre bruit de pas dans un rayon assez large, et même si cette fichue pyramide résonne, je peux te dire que le groupe de touristes allemands est suffisamment loin pour qu'ils ne nous surprennent pas. Je suis peut-être désagréable mais je suis pas con à ce point-là. Quoique tu en penses, Pietro.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alexandrie sous un jour nouveau   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alexandrie sous un jour nouveau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "L’atelier monétaire d’Alexandrie sous les Lagides...
» Betty boop 1 ère colo
» feu d'artifice
» [K-3] [MàJ Firmware]
» Proposition d'un nouveau Studio Tram Tour (mise à jour: le sam 24/08/08)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men :: Le reste du Monde :: Reste du monde :: Afrique-
Sauter vers: