X-Men

Jeu de Rôle sur X-Men, l'academie des mutants
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Retrouvailles et mise à jour [PV Macha]

Aller en bas 
AuteurMessage
Deaglann McCoill

avatar

Nombre de messages : 555
Age : 26
Localisation : Insitut du Pr Xavier ... ou dans votre esprit
Pouvoirs : Télékinésie-Télépathie
Date d'inscription : 13/06/2010

MessageSujet: Retrouvailles et mise à jour [PV Macha]   Dim 30 Oct - 18:02

[HRPG : bon tu réponds ce que tu veux, d'ailleurs tu peux même sauter tout le début du post si tu veux pas tout lire, faut croire que j'étais inspiré pour raconter des banalités ^^ J'espère que ça t'ira =P A toi petite confrériste (d'ailleurs faudrait qu'un admin change ton groupe non ?) ]

" - Ça va aller ? Vous êtes tout pâle ?

Deaglann hocha la tête et s'en alla. Il venait de s'acheter un sandwich et visiblement, il devait toujours avoir l'air fatigué pour que le vendeur se soit soucié de son état de santé. Il aperçu en banc et alla s'y asseoir pour y manger, ne faisant pas trop attention à l'agitation qui régnait autour de lui. C'est vrai qu'il était fatigué, mais il était sûr qu'être sortit prendre l'air en ville lui faisait plus de bien que s'il était rester vautré dans son lit en continuant à comater. Enfin, arriver jusqu'ici sans encombre avait été plutôt long et fatiguant, il devait le reconnaître.

Après être sorti de l'infirmerie, vu qu'il était très tôt, il avait réussis à éviter de rencontrer d'autres étudiants à l'Institut malgré son allure trainante. Il avait du s'arrêter plusieurs fois et s'appuyer constamment contre les murs pour arriver à monter jusqu'au dortoir et regagner sa chambre. Une fois dans son "refuge", seul, il constata que ses affaires n'avaient pas bougées, ce qui était étrange depuis un an mais il apprécia le geste. Fatigué par sa montée, et se sentant encore un peu mal à l'aise et engourdis, il décida d'aller se détendre et de se laver. Il se dirigea lentement vers la salle de bain, s'y enferma, et s'allongea dans la baignoire en faisant couler un peu. Il n'y avait rien de mieux pour se réveiller et se sentir bien que d'être tout propre et tout chaud après un bon bain. Se faire couler de l'eau sur le visage et ouvrir les yeux ensuite, il n'y avait pas meilleur remède contre un état amorphe. Il se sentait déjà mieux après cela, et il se sentait déjà tenir mieux sur ses jambes, même s'il avait peur de chanceler à chaque pas. Il retourna dans sa chambre et prit le temps de s'habiller, car il comptait sortir se changer les idées avant de revenir à l'Institut, mais il ne lambina pas. Il entendait déjà du bruit dans les couloirs et des voix, les autres mutants commençaient à se réveiller eux aussi. Une fois habillé, il se dit qu'il était prêt: il était bien dans ses chaussures, bien dans son corps, il se sentait revivre. C'était une sensation que les gens devaient oublier, le plaisir de vivre, d'être dans un corps sain, avec un certain confort. Retrouver tout cela était étrange pour Deaglann, il avait l'impression de rêver, de ne pas être dans la même réalité, et pourtant toutes ces sensations ne pouvaient mentir, il était bien là. Avant de sortir de sa chambre, il attrapa son portefeuille et une paire de lunettes de soleil. Étant donné qu'il comptait aller en ville, il préférait éviter de se faire remarquer à cause de ses yeux violets : il savait que l’attitude vis à vis des mutants n'avait pas changé et il ne tenait pas à attirer l'attention.
Il avait cependant toujours très faim, et malgré son état qui s'améliorait au fur et à mesure qu'il se déplaçait, qu'il revivait en quelque sorte, la fatigue était toujours là. Il se dirigea vers la cuisine pour y prendre quelque chose mais en chemin il croisa quelques étudiants qui ne firent heureusement pas attention à lui, mais s'il croisait Macha, Azelyne ou peut être même Iceberg ou la prof qui leur avait donné leur premier cours, il serait coincé et ne pourrait pas descendre en ville. Il se contenta de boire un grand verre de lait, il prit deux morceaux de sucre au cas où, puis il se força à boire un grand verre d'eau, prit une pomme pour la route et sortit le plus discrètement possible de l'établissement.

Une fois sortit, les grilles de l'Institut derrière lui, il avait tout simplement prit un tramway quelques rues en descendant, et il était arrivé en centre ville. Il était vraiment affamé et se dirigea vers le centre commercial le plus proche où il acheta son sandwich. Il était d'ailleurs toujours en train de le mastiquer lorsqu'il se rendit compte que c'était plutôt calme. Il réalisa alors que depuis son réveil, il avait eut beaucoup de mal à utiliser ses pouvoirs, et le brouhaha incessant des pensées qui le gênait habituellement lorsqu'il était en centre ville ne l'entourait pas. Il reprenait des forces en mangeant, certes, mais avec tout ce qu'il avait fait depuis ce matin, il n'était pas pressé de tester ses pouvoirs et de se faire envahir par les pensées des autres. Lorsque sa fatigue et son mal de tête se seraient complètement estompé, il ne doutait pas qu'il reprendrait possession de toutes ses capacités, aussi bien humaines que mutantes. Il lui fallait du temps, c'était tout.

Et alors qu'il se faisait ce petit raisonnement intérieurement, il croisa soudainement un regard d'un bleu qu'il connaissait. Il enleva ses lunettes de soleil, et se leva en regardant la personne en face de lui, se demandant si c'était bien elle.


" - Macha ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macha O'Toole
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 1067
Age : 27
Localisation : Un peu partout, histoire de planter les germes du Mal.
Pouvoirs : Géokinésie : elle peut contrôler et modeler la terre comme elle le souhaite. Créer des tremblements de terre ne lui pose aucun problème mais son pouvoir n'agit pas sur le principe de vie. C'est-à-dire qu'elle ne peut agir sur un arbre ou une plante quelconque tant qu'il n'est pas mort. Ressent les moindres mouvements et secousses telluriques, ce qui lui permet de localiser choses et personnes sans se servir de ses yeux.
Date d'inscription : 23/08/2009

MessageSujet: Re: Retrouvailles et mise à jour [PV Macha]   Dim 30 Oct - 23:03

[HJ : je ne suis pas encore officiellement admise à la Confrérie, le sujet est en cours avec Crapaud et Shock (d'où la couleur encore bleue de mon pseudo)^^]


Depuis son départ de l'Institut, Macha n'avait plus eu de contacts avec aucun des résidents de l'école, autant enseignants qu'élèves. Elle avait affirmé à Tornade, lorsque cette dernière l'avait surprise à Central Park en compagnie de Katharina, qu'elle n'aurait aucun problème à se retrouver face à l'un de ses anciens camarades. Elle était certaine que ce serait le cas, d'autant plus que ses anciens amis - Aileen, Kara, Paige, Deaglann - ne seraient en aucun cas ravis de son brusque changement de camp et le lui feraient sans nul doute savoir s'ils se retrouvaient face à face dans une confrontation. Elle n'aurait aucun plaisir à les combattre et répugnerait sans doute à leur faire du mal, mais c'était ainsi et il lui faudrait se détacher de l'amitié qu'elle avait encore pour eux. Il ne lui serait peut-être pas nécessaire de se comporter en "sauvage" à leur égard, ce n'était pas parce qu'on faisait partie de la Confrérie qu'on était forcément un mutant bête et méchant, il y avait des gens plus civilisés, plus subtils. Car, pour être objectif, si Macha avait été sincèrement agacée par ces superhéros suintants de bonnes intentions et d'intégrité qu'étaient les X-Mens, il fallait cependant avouer que certains Confréristes jouaient aussi bien dans les stéréotypes. Elle ne doutait nullement qu'elle changerait d'avis lorsqu'elle serait admise à la Confrérie et qu'elle le rencontrerait en tant que collègue, mais sa première rencontre avec Dent-de-Sabre dans le cinéma lui avait donné l'impression d'être face à un bad boy sauvage et borné.
Le cinéma. Macha y avait beaucoup repensé depuis que Katharina lui avait ouvert les yeux et qu'elle s'était dégoté cette chambre d'hôtel en plein Harlem. C'était là qu'elles s'étaient rencontrées pour la première fois et elles s'étaient affrontées alors que Macha était encore aux côtés de Cyclope et Tornade. Macha avait reçu un bon choc électrique et Katharina avait été bien ébranlée par la secousse sismique que l'Irlandaise avait déclenchée. C'était drôle de penser que seulement quelques semaines plus tard, elles se retrouveraient dans un bar et que la jeune femme déciderait de changer de camp. C'est la vie, comme on dit. On rencontre de nouvelles personnes qui nous apportent leur point de vue, leurs connaissances et parfois, on se rend compte qu'on a fait le mauvais choix.

Macha était en train de songer à tout cela parce qu'elle était justement dans le centre commercial. Vêtue d'un jeans et de bottes noirs, d'un simple pull violet et ses cheveux lâchés en une cascade de jais sur ses épaules, elle se tenait justement devant le cinéma en question. Tout avait été reconstruit, il fallait dire qu'ils n'y avaient pas été de main morte ce jour-là. Katharina s'était débrouillée pour bousiller toute l'installation électrique et Macha n'avait pas été tendre avec le lino en ouvrant une faille dans la salle. Elles étaient ainsi, elles avaient un pouvoir et elles s'en servaient, qu'est-ce que les X-men avaient à chipoter à ne vouloir s'en servir qu'en cas de force majeure ?! L'Irlandaise n'avait jamais compris cela, si certaines personnes étaient dotées de pouvoirs, elles étaient encore en droit d'en user comme elles le souhaitaient non ? Et pourquoi se cacher, par peur que les humains dénués de dons ne soient jaloux ? La nature était ainsi, cela avait même un nom, pour le règne animal : la sélection naturelle. Errant dans le centre sans trop savoir dans quel magasin aller, elle se demandait, une fois de plus, pourquoi les humains réagissaient de façon si hostiles. Les Confréristes ne seraient pas réduits à des actes... terroristes si on laissait les mutants tranquilles. Ils n'auraient peut-être pas envie de voir les humains sans pouvoirs dominés si ces derniers voulaient bien avoir un minimum de bon sens. Mais apparemment, il était dans la nature de l'espèce humaine de partir en guerre contre ceux qui sont différents, et ce n'était pas aujourd'hui que ça allait changer. Xavier ne comprenait pas que ce n'était pas après plus de trois ou quatre mille ans de batailles et de guerre que l'être humain allait devenir pacifiste et tolérant, l'instinct de guerre et la peur de l'inconnu étaient trop profondément ancrés en lui, une épine trop enfoncée pour qu'on puisse l'arracher.

Alors qu'elle regardait ci et là sans vraiment voir les choses et les gens autour d'elle, Macha crut reconnaître un visage familier dans la foule, un visage qu'elle n'avait plus vu depuis un an. Était-il possible que Deaglann soit enfin sorti du coma ? Elle n'avait pas eu beaucoup de détails à l'Institut, puis elle était partie... Elle se souvenait clairement du jour où il s'était effondré en plein cours d'anatomie, elle s'était inquiétée. C'était même elle qui l'avait accueilli lorsqu'il était arrivé à l'Institut, elle était couverte de boue ce jour-là. S'approchant silencieusement, Macha vint se planter devant lui, alors qu'il mangeait un sandwich assis sur un banc. Il retira ses lunettes de soleil et leva ses étranges yeux violets sur elle, l'air surpris et très fatigué. La jeune femme eut un demi-sourire compatissant mais ses yeux gris acier restaient alertes, perçants. Il ne serait sans doute pas très bon qu'elle soit vue avec quelqu'un de l'Institut, désormais.


- Deaglann... Comment tu te sens ? demanda d'une voix égale. Je n'ai pas eu moyen d'avoir de tes nouvelles, il faut dire qu'ils n'étaient pas très communicatifs, à l'Institut.

Son ton s'était fait plus amer, plus sec et il n'y avait nullement besoin d'être télépathe pour deviner la rancœur mal dissimulée de Macha.

_________________
~*Gaïa*~

Gach rud a thagann leis an té a fanann.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deaglann McCoill

avatar

Nombre de messages : 555
Age : 26
Localisation : Insitut du Pr Xavier ... ou dans votre esprit
Pouvoirs : Télékinésie-Télépathie
Date d'inscription : 13/06/2010

MessageSujet: Re: Retrouvailles et mise à jour [PV Macha]   Lun 31 Oct - 0:04

Alors qu'il se rapprochait l'un de l'autre, Deaglann reconnu clairement Macha, mais elle semblait différente des premiers jours où il l'avait connu. Elle sourit légèrement en le voyant, comme si elle était contente de le croiser mais sans grand enthousiasme, elle semblait rester sur ses gardes. Son regard n'était pas aussi pétillant qu'au début, peut être que ce n'était juste pas une bonne journée, cela arrivait de ne pas être guilleret tous les jours. Deaglann, tout comme il avait l'habitude de marcher, avait l'habitude de sonder les gens lorsqu'il les croisait. Mais aujourd'hui il avait eut beaucoup de mal à se lever et faire trois pas, le reste était aussi difficile. Il avait du mal à se concentrer et se contenta d'écouter celle qui pensait être encore sa camarade.

" - Deaglann... Comment tu te sens ? Je n'ai pas eu moyen d'avoir de tes nouvelles, il faut dire qu'ils n'étaient pas très communicatifs, à l'Institut. "

Entendre son nom, après tant de temps à être seul, cela lui était très agréable, et parler avec quelqu'un et échanger le réveillait plus que tout ce qu'il avait déjà accomplis ce matin. Mais malgré tout le ton de Macha était très loin de ce dont il se rappelait d'elle. Mais après tout il ne pouvait pas se vanter de l'avoir connu sous tous les angles à l'époque, et elle avait sûrement changée, évoluée depuis un an. En tout cas, en l'entendant lui annoncer qu'elle n'avait rien su, il fut rassuré, un peu soulagé de savoir qu'on avait respecté sa vie privé et que personne n'avait été tenu au courant de son état. Mais les responsables de l'Institut n'avaient peut être pas tout à fait compris ce qui lui était arrivé ...

" - Ça va aller, je me réveille petit à petit même si je suis encore un peu ... je n'arrive pas vraiment à réaliser que je suis bien là, c'était dur de me bouger. J'en reviens pas d'être ici et de te parler, ça me parait loin ... "

Il se rendit compte qu'il parlait de lui, sans se soucier de ce que pouvait penser Macha ou de ses réactions. Il ne savait même pas s'il avait envie de lui dire ce qu'il avait traversé et pourtant il disait la vérité sans réfléchir, il était complètement centré sur lui-même. Il avait conscience d'être encore un peu déconnecté de la réalité, et cela ne lui plaisait pas trop, même s'il n'avait pas de raisons de se méfier de Macha. Il comprit un peu à retardement que quelque chose n'allait pas pourtant, lui qui anticipait habituellement les choses, il percutait un peu tard ... Il se concentra alors uniquement sur Macha, oubliant un peu sa propre personne, sur laquelle il se focalisait un peu trop.

" - Et toi alors ? Tout va bien ? Demanda-t-il. Tu n'as pas l'air bien, et d'ailleurs qu'est-ce que tu fais en centre ville ? Je me suis comme qui dirait ... échappé de l'Institut pour la journée histoire de respirer un peu et de prendre du recul avant de retourner là bas, mais je pensais être le seul vu l'heure. Tu n'as pas des cours là bas ? "

Deaglann se maudissait intérieurement d'être si franc, cela ne lui ressemblait pas. Cependant, petit à petit, à présent qu'il sollicitait ses pouvoirs et qu'il n'avait plus besoin de trop se soucier de son état de santé, il apercevait au loin l'esprit et les pensées de Macha sans y dégager quelque chose de précis. Le passage d'un corps à l'autre l'avait un peu perturbé, il avait du mal à se réadapter. Il espérait que ce n'était que passager, et qu'il finirait par reprendre possession de tous ses moyens. Mais pour l'instant, il avait surtout hâte que la jeune mutante lui réponde : il comptait sur elle pour le tenir au courant de ce qui avait changé, afin de reprendre un peu ses repères. Il était plus ou moins au courant de l'actualité pour avoir été tout de même conscient dans le corps du bébé dans lequel i ls'était retrouvé coincé, mais dans le milieu mutant et surtout à l'Institut, il ne savait pas ce qui se passait. Il risquait d'être déçu, ignorant que Macha avait perdu contact avec les x-mens et leur établissement ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macha O'Toole
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 1067
Age : 27
Localisation : Un peu partout, histoire de planter les germes du Mal.
Pouvoirs : Géokinésie : elle peut contrôler et modeler la terre comme elle le souhaite. Créer des tremblements de terre ne lui pose aucun problème mais son pouvoir n'agit pas sur le principe de vie. C'est-à-dire qu'elle ne peut agir sur un arbre ou une plante quelconque tant qu'il n'est pas mort. Ressent les moindres mouvements et secousses telluriques, ce qui lui permet de localiser choses et personnes sans se servir de ses yeux.
Date d'inscription : 23/08/2009

MessageSujet: Re: Retrouvailles et mise à jour [PV Macha]   Lun 31 Oct - 1:52

Macha ne voulait pas se montrer trop intrusive ou insistante envers Deaglann, après tout il sortait d'un an de coma et elle imaginait bien qu'il devait être épuisé, avec l'envie qu'on le laisse un peu tranquille. Pourtant, même s'ils se connaissaient très peu, elle avait apprécié ce qu'elle avait vu de lui, à l'époque. Un jeune homme assez secret, un poil mystérieux mais néanmoins sympa. Bien entendu, elle comprenait que les profs n'en aient pas trop dit quant à son état de santé, après que son compatriote soit tombé dans le coma, mais elle était allée demander plusieurs fois de ses nouvelles et à chaque fois, les réponses avaient été assez évasives. D'accord, elle ne faisait pas partie de ses amis proches, mais tout de même...
L'œil attentif à chaque petit détail, Macha put aisément remarquer que Deaglann peinait à rester concentré, ce qui était compréhensible. Le coma était quelque chose de très mystérieux, on en savait peu de choses et il était normal qu'une personne qui en sortait avait besoin d'un petit temps d'adaptation pour s'en remettre. D'autant plus lorsqu'on possédait le don de télékinésie, un pouvoir psychique qui demandait une certaine concentration mentale. Enfin, l'Irlandaise supposait tout cela d'après la petite mine qu'affichait Deaglann, elle ne connaissait personne qui soit sorti du coma ou qui possédait un pouvoir psychique. Néanmoins, elle comprenait parfaitement les dires du jeune homme, qui venaient confirmer ses hypothèses. Il était encore un peu dans le flou, cela ne l'étonnait même pas. Pour elle aussi, tout cela lui paraissait si loin. Comme cela faisait des mois et des mois qu'elle avait quitté l'Institut alors que cela ne faisait qu'un mois à peine. Un mois seulement qu'elle avait retrouvé Katharina dans Central Park et qu'elle avait pris la décision de quitter l'Institut, ce qu'elle avait fait le soir même.


- Ça se comprend, répondit-elle d'un ton compréhensif. Même si je n'ai rien vécu de ce genre, j'imagine bien que ça doit être un peu déroutant. Mais tu es encore jeune, tu retrouveras vite la forme, j'en suis sûre.

Elle s'autorisa un petit sourire un peu plus convaincant, se rendant soudainement compte à quel point elle avait l'air formelle et droite, presque distante. Elle qui avait toujours été une fille vive, passionnée, impulsive. Oh, elle l'était toujours, il ne fallait pas s'y tromper. Simplement, elle prenait le temps de peser chaque mot, chaque parole, s'étant rendue compte qu'on s'attirait moins d'ennuis ainsi. Bornée comme elle l'était, il lui avait fallu un moment pour le comprendre et la bonne personne pour le lui expliquer. Bien sûr, elle avait envie d'adopter un ton plus enjoué, vu qu'elle s'adressait à un ancien condisciple, mais elle savait que ce serait malvenu. Ils se connaissaient peu et Deaglann avait besoin de tranquillité, pas besoin qu'une espèce de folle furieuse le harcèle de tous les côtés. Tout le monde évoluait, Macha y compris depuis peu. Elle avait grandi et sans doute le jeune mutant l'avait-il remarqué, lui qui l'avait vue quand elle était encore à l'institut.
D'ailleurs, Deaglann parut sortir tout à coup de son état de semi-léthargie et son regard posé sur elle se fit plus sérieux, moins flou. On aurait presque penser qu'il venait tout juste de prendre conscience de sa présence à elle, comme s'il ne l'avait vue qu'à travers un brouillard et qu'il se rendait compte qu'elle était belle et bien réelle, se campant bien droite devant lui. Et, comme elle aurait pu s'y attendre, il lui demanda comme elle allait. Il semblait avoir remarqué sa réserve, s'étonnant de la voir en plein centre-ville alors qu'il l'imaginait être en cours. Lui-même était sorti pour prendre un peu l'air, d'ailleurs il ne semblait pas encore suffisamment d'attaque pour reprendre les cours... À ses mots, le regard de Macha se durcit un court instant, éclair fugace dans ses iris métalliques.

*Non, je ne suis pas en cours, Deaglann. Je suis une traîtresse.* pensa-t-elle, soudainement sur ses gardes.

Que devait-elle lui dire ? Elle préférait qu'il apprenne son départ par sa bouche que par les rumeurs qui devaient aller bon train à l'Institut et qui devaient raconter des choses plus farfelues les unes que les autres sans receler beaucoup de vérité. Mais elle devait choisir les bons termes, lui apprendre juste ce qu'il fallait pour qu'il comprenne la situation sans lui révéler quoique ce soit qui puisse la compromettre, la mettre en mauvaise posture. Gardant le silence un instant, l'Irlandaise ne quittait pas Deaglann des yeux, le visage sans expression particulière. Malgré son état de fatigue apparent, il avait eu l'esprit suffisamment fin pour sentir que quelque chose avait changé chez elle et poser, sans le savoir, le doigt sur le problème, si toutefois c'en était un. Elle savait qu'elle n'avait pas à se méfier de lui mais désormais, les choses étaient différentes, ils n'appartenaient plus au même camp. Cela changeait tout entre eux et Macha ne pouvait se permettre de lui en dire trop, même ce qui pouvait paraître insignifiant au premier abord.


- Deaglann, je vais être directe, dit-elle après ces quelques secondes de silence. J'ai quitté l'Institut il y a un mois de cela. Je ne m'y sentais plus à ma place, il y avait trop de désaccords entre les X-Men et moi. Je suis avec d'autres gens, désormais.

Macha espérait qu'il comprendrait l'allusion à la Confrérie et qu'il n'en ferait pas tout un pataquès, parce qu'elle n'avait vraiment pas besoin de ça. S'il ne comprenait pas son choix, ce serait dommage et elle en serait peinée, mais elle passerait outre. C'était son choix et si les autres ne le respectaient pas, tant pis pour eux, elle n'allait pas perdre son temps et son énergie à les convaincre du bienfondé de sa décision. Elle avait fait de son mieux pour parler d'un ton posé mais il n'empêchait que ses yeuy devaient exprimer tout ce qu'elle ne disait pas.

_________________
~*Gaïa*~

Gach rud a thagann leis an té a fanann.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deaglann McCoill

avatar

Nombre de messages : 555
Age : 26
Localisation : Insitut du Pr Xavier ... ou dans votre esprit
Pouvoirs : Télékinésie-Télépathie
Date d'inscription : 13/06/2010

MessageSujet: Re: Retrouvailles et mise à jour [PV Macha]   Lun 31 Oct - 2:29

Deaglann se rassurait au contact de Macha, il retrouvait les échanges qu'il n'avait plus vraiment eut depuis longtemps et était stimulé à nouveau. Elle aussi semblait moins ailleurs que lorsqu'il l'avait appelé et qu'elle était perdue dans des pensées sûrement peu joyeuses. Elle lui souriait et se détendait, mais lorsqu'il aborda le sujet de l'Institut, elle sembla se refermer, et, malgré elle, Macha lui envoya inconsciemment une pensée qu'il n'aurait pas saisit tout seul si elle n'était pas tournée vers lui en lui étant personnellement adressé. Deaglann fut plutôt surpris d'une telle pensée, mais il gardait ses réflexes et ne laissa rien paraître, ou peut être qu'il n'était capable d'exprimer que de la fatigue pour l'instant. Elle se définissait elle-même comme une "traîtresse", et profitant de ce contact, le jeune télépathe y suivit le fil et sans réussir à accéder aux souvenirs récents qui auraient permis de lui apprendre un peu ce qui était arrivé à son ancienne camarade, il suivit sa réflexion mentale et son hésitation à lui répondre, détournant un peu le regard tandis qu'elle restait silencieuse un instant. Elle avait donc rejoint ou tentait de rejoindre la Confrérie, même si Deaglann ne connaissait pas trop ce groupe de mutant, l'ayant seulement entendu de nom aux informations qu'il avait suivit lorsqu'il était piégé dans le corps du bébé. Il n'avait pas vraiment d'à priori sur eux, même s'il n'en avait pas entendu du bien, mais Macha se trouvait dans une position délicate et elle pensait ne plus pouvoir avoir de contacts avec des gens de l'Institut, tel que lui, ce qu'il comprenait assez facilement.

" - Deaglann, je vais être directe, j'ai quitté l'Institut il y a un mois de cela. Je ne m'y sentais plus à ma place, il y avait trop de désaccords entre les X-Men et moi. Je suis avec d'autres gens, désormais. "

Lorsqu'elle lui répondit, sa voix était moins claire qu'avant, Deaglann avait du mal à faire deux choses à la fois et eut un instant d'hésitation, où il du avoir l'air un peu déconcerté, avant de se mettre hors de porté de l'esprit de Macha et de lui répondre. Il espérait qu'elle n'avait pas remarqué mais tant qu'elle ne savait pas, elle interpréterait autrement, le mutant ne se faisait pas trop de soucis : même s'il était un peu trop méfiant et craignait qu'on ne découvre ses pouvoirs de télépathe, il savait que lorsqu'il avait des petits moments d'inattention comme cela venait de se produire, cela ne marquait pas les gens. Il s'en rendait compte parce qu'il savait, et en ce moment précis, vu ce que lui disait Macha, cela pouvait passer pour de la surprise. Il sourit, content de voir qu'il commençait à penser comme avant, en analysant tout ce qui se passait, cette conversation était décidément revigorante pour lui. Il n'attendit pas trop pour répondre, et MAcha devait sûrement se demander pourquoi il souriait et c'est pourquoi il répondit légèrement, comme si ce qu'elle venait de lui dire n'était pas vraiment important, et c'était ce qu'il pensait d'ailleurs.

" - J'avoue que ça m'étonne que tu sois partie comme ça mais bon, si tu te sens mieux là où tu es maintenant tant mieux pour toi ... Hm ... Deaglann laissa un petit silence et fronça les sourcils, un léger rictus de douleur ou de gêne au coin des lèvres. Il se sentait bien, il avait récupéré, mais il avait peur que la fatigue ne revienne après avoir utilisé ses pouvoirs, et voulait pouvoir utiliser la télépathie correctement et pouvoir suivre une conversation sans pour autant mettre de côté les pensées de son interlocuteur. ... Tu ne voudrais pas qu'on s'assoit par contre ? Je suis debout depuis plusieurs heures déjà et ça va, ne t'inquiètes pas, mais je me sens mieux assis. Il faut que je termine mon sandwich aussi, je n'ai pas très faim mais je dois reprendre des forces. "

Il fit mine de réfléchir un instant puis ajouta rapidement :

" - Ou si tu veux on peut aller se poser dans un bar ou un café pour boire ou manger un coup tous les deux, tu me raconteras un peu ce que tu deviens et tout ce que j'ai raté. On a toujours le même président ? L'Irlande est toujours le plus beau pays du monde ? " Fit-il en souriant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macha O'Toole
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 1067
Age : 27
Localisation : Un peu partout, histoire de planter les germes du Mal.
Pouvoirs : Géokinésie : elle peut contrôler et modeler la terre comme elle le souhaite. Créer des tremblements de terre ne lui pose aucun problème mais son pouvoir n'agit pas sur le principe de vie. C'est-à-dire qu'elle ne peut agir sur un arbre ou une plante quelconque tant qu'il n'est pas mort. Ressent les moindres mouvements et secousses telluriques, ce qui lui permet de localiser choses et personnes sans se servir de ses yeux.
Date d'inscription : 23/08/2009

MessageSujet: Re: Retrouvailles et mise à jour [PV Macha]   Mer 2 Nov - 16:47

Beaucoup de choses avaient changé, en un an. Les gens évoluaient, faisant de nouvelles rencontres et de nouvelles expériences. Macha avait appris à avoir un meilleur contrôle sur son pouvoir, le sol ne se mettait plus à trembler à la moindre de ses sautes d'humeur. Elle avait fait de nouvelles rencontres, fait ses expériences et voilà où elle en était. Elle avait fait le choix de changer de camp et n'avait pas à s'en sentir coupable par rapport à ses anciens condisciples. Elle était encore libre de prendre ses décisions toute seule, sans avoir à en référer aux autres non !? Elle fut donc satisfaite d'entendre Deaglaan déclarer que si elle se sentait mieux là où elle était, alors c'était tant mieux même s'il était étonné. Parfait, même s'il trouvait quelque chose à y redire, elle resterait intransigeante. Elle n'éprouvait plus aucune culpabilité, ne regrettait pas d'être partie, sachant pertinemment qu'il y aurait eu de plus en plus de conflits entre les X-Men et elle si elle était restée. C'était mieux ainsi pour tout le monde.

- Les choses ont évolué, en un an. Et moi aussi, répondit-elle, haussant simplement les épaules.

Deaglann affichait une mine surprise, ce qui n''étonna pas Macha. Cette dernière pouvait imaginer ce que cela faisait de retrouver une ancienne condisciple, un an plus tard, qui vous apprenait qu'elle avait changé de camp, un camp qui usait de méthodes pas forcément légales. Mais la vie était ainsi faite et la jeune femme ne tenait pas à se justifier.
Alors, son compatriote lui demanda s'il était possible qu'ils aillent s'asseoir dans un café, se sentant fatigué après être resté tout ce temps debout. Ne répondant pas tout de suite, Macha évalua Deaglann d'un rapide coup d'œil. Ils avaient plus ou moins la même taille et même si le garçon paraissait reprendre du poil de la bête, son visage fatigué lui donnait un air chétif. Pour l'instant, elle ne voyait pas en quoi il pouvait lui être dangereux mais elle avait comme une espèce de pressentiment. Elle n'aurait su l'expliquer mais elle ne sentait pas aussi à l'aise que d'habitude, sans pouvoir cependant se l'expliquer. Bon, après tout Deaglann n'était qu'un copain, un jeune télékinésiste sortant du coma qui ne devait qu'aspirer à un peu de calme. Ce n'était certainement pas lui qui allait chercher la bagarre aujourd'hui. Macha hocha donc de la tête, le visage toujours impassible, estimant que Deaglann n'était pas dangereux pour elle pour le moment.


- D'accord, il y a un café à cent mètres de là, on n'a qu'à aller là-bas, dit-elle en désignant ledit café d'un léger signe de tête.

À l'intérieur, très peu de gens étaient installés aux tables en Formica blanc. Un jeune couple et un autre, dans la trentaine, avec leurs deux enfants. Elle aurait aimé qu'il y ait un peu plus de monde, ainsi,dans le brouhaha des conversations, on n'aurait pas prêté attention à la leur. Macha jaugea rapidement le jeune couple et la petite famille, sans nul doute des humains. Que ressentiraient ces parents, si, dans une dizaine d'années, la petite fille aux cheveux roux tout bouclés ou son grand frère aux grands yeux noisettes et au nez constellé de taches de rousseur révélaient un pouvoir alors qu'ils entraient dans l'adolescence ? Réagiraient-ils favorablement ou prendraient-ils peur et mettraient leurs propres enfants à la porte ? Il était dingue de voir à quel point elle était devenue méfiante, depuis son départ de l'Institut. Elle restait beaucoup plus sur ses gardes, évaluant les risques avant de voir s'il elle pouvait accorder sa confiance, elle qui était d'un naturel si enjoué, si spontané. Avant, elle aurait fait confiance à n'importe qui et cela aurait pu poser problème.
Elle s'installa donc à une table, assez loin des autres personnes, et la serveuse vint prendre leur commande. Macha demanda un café, puis reporta son regard acier sur Deaglann, assis en face d'elle. Il avait plaisanté en s'assurant que le même Président était toujours au pouvoir et si l'Irlande était toujours le plus beau pays du monde. En repensant à son pays natal, Macha se demanda si elle n'aurait pas mieux fait d'y retourner. Vu qu'elle n'avait plus sa place à l'Institut, peut-être aurait-il mieux valu qu'elle retrouve sa ville natale et le pub familial, où son oncle Eddie aurait sans doute été impressionné par ses talents de géokinésie. Lui aurait compris tout cela, mais en aurait-il été autant pour leurs voisins, les autres habitants de leur quartier où tout le monde se connaissait depuis des années ? Auraient-ils été heureux et tolérants envers la nièce du gérant du pub, la fille des partons qui s'étaient exilés aux États-Unis, en plus pour s'occuper d'une vieille harpie qui avait quitté le pays depuis vingt ans, comme tant d'Irlandais avant eux ?


- Le président est toujours à son poste et l'Irlande restera toujours le plus beau pays du monde, ça je n'en doute pas, déclara-t-elle avec une fermeté aux consonances presque dures qui n'étaient pas familières dans sa voix, et ce malgré le sourire qu'elle avait sur les lèvres.

Quant à lui révéler ce qu'elle devenait, elle lui avait déjà tout dit. Macha ne tenait pas à lui donner des détails qui ne le regardaient pas et ne voyait de toute façon pas ce qu'elle aurait pu lui dire. La situation lui paraissait un peu cocasse, Deaglann était si étrange, avec ses yeux violets, son teint pâle, son air presque maladif... Quand elle parlait, il semblait un peu ailleurs, comme s'il n'écoutait pas vraiment, qu'il se concentrait sur autre chose. Elle n'avait aucun moyen de savoir qu'il sondait ses pensées, n'étant pas elle-même télépathe.


- Je ne vois pas ce que je pourrais t'apprendre de plus à mon sujet, finit-elle par dire, en buvant une gorgée du café que la serveuse venait de lui apporter. Mis à part le fait que je suis partie de l'Institut, comme je t'ai dit avant... Tu sais, là-bas, c'est un peu la routine. Les cours, les entraînements, c'est le train-train. Il y a régulièrement de nouveaux arrivants, de nouvelles têtes qui s'ajoutent à toutes les autres et auxquelles on finit par ne plus faire attention au bout de quelques jours. Seuls les X-Men partent en mission, ils ont beaucoup trop peur de prendre des élèves avec eux, même les plus anciens et par conséquent les plus expérimentés. Ça m'étonnerait qu'ils le fassent encore, car si on se permet de prendre une initiative, ils nous crient dessus parce qu'on fait n'importe quoi. Du coup, je ne pense pas que ce soit une pratique qui se fasse encore.

Agacée, Macha ne put s'empêcher de repenser au fiasco du cinéma. Elle avait foncé droit dans le tas pour venir en aide à Tornade et Cyclope, alors que ce dernier lui avait demandé de rester en retrait pour jouer sur l'effet de surprise Eh bien, ça avait plutôt bien fonctionné, sur le moment. Ils étaient en train de se prendre une bonne gifle quand elle avait déboulé dans la salle avec deux énormes pierres sous son contrôle, elle était venue les aider, pourquoi s'en étaient-ils plaint ? C'était cela qui était incroyable, Cyclope l'avait laissée venir avec eux et il se permettait ensuite de désapprouver tout e qu'elle avait fait. Une telle injustice l'avait forcément mise en rogne. Mais elle n'avait pas l'intention de s'étendre là-dessus avec Deaglann, tout avait déjà été dit entre les X-Men et elle, pas besoin de revenir sur le sujet.

_________________
~*Gaïa*~

Gach rud a thagann leis an té a fanann.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deaglann McCoill

avatar

Nombre de messages : 555
Age : 26
Localisation : Insitut du Pr Xavier ... ou dans votre esprit
Pouvoirs : Télékinésie-Télépathie
Date d'inscription : 13/06/2010

MessageSujet: Re: Retrouvailles et mise à jour [PV Macha]   Lun 21 Mai - 10:31


*Quelques mois plus tard …*

Profitant d'une après-midi de libre, Deaglann était descendu en ville afin de s'aérer un peu et de se changer d'air. Il n'avait pas quitté l'Institut depuis son réveil, et sa dernière sortie remontait à cette même date, lorsqu'il avait rencontré Macha et qu'ils s'étaient rendus à un café après s'être retrouvés par hasard. Elle avait été la première personne à lui avoir parlé lors de son arrivée à l'Institut, et encore une fois, elle était la première personne à qui il avait parlé après qu'il eut quitté son coma. Ce n'était quand même pas une raison pour Deaglann de s'attacher à elle, il n'était pas du genre à se lier d'amitié avec qui que ce soit, humain ou mutant, mais il lui arrivait de se demander ce qu'elle devenait, si elle avait trouvé sa voie … L'idée de la rechercher par télépathie, juste par curiosité, pour s'informer, lui caressa l'esprit, mais même s'il pensait objectivement pouvoir y arriver sans trop de risque en se concentrant au calme, il avait peur de se perdre de nouveau et ne pouvait s'empêcher de redouter ce genre d'expérience.

Cherchant un endroit où il pourrait s'asseoir et réfléchir un peu, Deaglann qui ne connaissait pas très bien New-York se rendit au dernier qu'il avait fréquenté avant de retourner à l'Institut et ne plus le quitter pour plusieurs mois, le café où il avait vu Macha pour la dernière fois. Lorsqu'il entra, il constata que l'endroit était peu animé, mais c'était généralement le cas durant l'après-midi, les gens avaient toujours quelque chose à faire et peu de monde se rendait dans ce genre d'endroit. Quelques clients buvaient tranquillement un café, une pression, un autre lisait son journal le dos tourné au jeune homme qui entrait, et le mutant se dirigea dans un coin à une table isolée. Il aperçu le serveur se diriger vers lui, celui ci ne devait pas avoir beaucoup de travail et n'avait pas attendu très longtemps que Deaglann fasse son choix pour venir prendre sa commande.

" - Bonjour, qu'est-ce que je vous sers ? "

Le jeune homme jeta un coup d'œil à la carte qui reposait au milieu de la table, et qu'il ne quitta pas du regard. Il n'avait pas la moindre honte vis à vis de ce qu'il était, mais il préférait éviter de se faire remarquer à cause de ses yeux. Sa tantes et ses professeurs de Californie croyaient peut être à l'excuse de la modification génétique qui ne touchait que ses yeux (peut être un peu aidés par Deaglann aussi), mais à New-York, ville des x-men et de la Confrérie, les mutants se faisaient souvent remarquer et les humains n'étaient pas dupes.
Ne le voyant pas réagir tout de suite, le serveur se défoula mentalement sur Deaglann, mais annonça neutralement et d'un ton professionnel :


" - Si vous n'avez pas encore fait votre choix je peux repasser plus tard "

Le télépathe avait cependant entendu clairement l'agacement du serveur qui lui était personnellement destiné, mais il n'en tint pas compte. Ce genre de réaction n'était pas si inhabituel chez les gens et il ne s'en formalisait pas. Il coupa rapidement le serveur afin qu'il ne reparte pas et passa sa commande :


" - Non, répondit-il, c'est bon je prendrai un mocha, désolé de vous avoir fait attendre. "

Le serveur lui lança un rapide "Pas de problème", ayant des pensées plus positives à son égard en repartant, et Deaglann releva la tête pour observer un peu autour de lui : deux jeunes femmes discutaient à une table en se souriant l'une l'autre, un homme buvait un demi au comptoir et l'homme plus âgé qui lisait son journal le referma avant de se lever, remettant son manteau, et se retourna pour sortir. Deaglann ne dit rien mais ne le lâcha pas des yeux alors qu'il sortait. Cet homme ressemblait d'une façon surprenante à l'homme qui avait tué son frère et ses parents, et dont le mutant s'était vengé en revenant une fois en Irlande. Ce n'était qu'une coïncidence, et le télépathe avait l'habitude d'écraser ses sentiments au fond de lui pour les contrôler et ne pas les laisser rejaillir, mais son rythme cardiaque accéléra malgré lui. Il gardait les yeux rivés sur la porte que venait de refermer l'inconnu, mais le serveur arriva vers lui avec sa commande et Deaglann décrocha son regard de l'entrée du café. Le serveur lui annonça le prix en déposant une tasse devant lui alors que la porte s'ouvrait de nouveau sans que le mutant n'y prêta trop attention, sortant des pièces de son portefeuille. Il remercia le serveur qui s'éloigna à nouveau, prêt à servir la personne qui venait d'entrer pendant que Deaglann se concentrait sur sa boisson, repensant à de vieux souvenirs qui participaient à sa crainte de rencontrer un jour un télépathe qui finirait par découvrir son passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macha O'Toole
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 1067
Age : 27
Localisation : Un peu partout, histoire de planter les germes du Mal.
Pouvoirs : Géokinésie : elle peut contrôler et modeler la terre comme elle le souhaite. Créer des tremblements de terre ne lui pose aucun problème mais son pouvoir n'agit pas sur le principe de vie. C'est-à-dire qu'elle ne peut agir sur un arbre ou une plante quelconque tant qu'il n'est pas mort. Ressent les moindres mouvements et secousses telluriques, ce qui lui permet de localiser choses et personnes sans se servir de ses yeux.
Date d'inscription : 23/08/2009

MessageSujet: Re: Retrouvailles et mise à jour [PV Macha]   Mar 22 Mai - 2:35

Depuis qu'elle était devenue Confrériste à part entière, Macha O'Toole n'avait plus une seule seconde à elle. Il fallait dire que depuis cette fameuse journée durant laquelle elle avait rencontré Crapaud et qu'il lui avait confié une mission aux côtés de Katharina - plus connue sous le pseudonyme de Shock - pour ensuite les laisser en plan le soir-même, les deux femmes avaient du pain sur la planche. Pour ne pas dire une véritable boulangerie, il fallait vraiment jeter un œil à la Confrérie pour voir le travail que demandait la remise en état des lieux. C'était croire qu'en devenant mutants et sbires de Magnéto, leurs "collègues" avaient oublié toute notion de propreté et de nettoyage. L'Irlandaise avait beau ne pas être une manique du nettoyage, il avait quand même des limites et honnêtement, c'était parfois franchement dégoûtant. Du coup, Kath et elle s'étaient lancées dans une mission récurage total, histoire de pouvoir repartir sur de bonnes bases et de mettre à mal le stéréotype du méchant bête et sale. Non, parce que là, ça faisait vraiment cliché, pas étonnant que les X-Men aient une aussi piètre opinion d'eux, et au fond, on ne pouvait pas leur en vouloir. Mais bon, les deux Confréristes avaient bien l'intention de changer cela, et comme on dit, il fallait bien commencer par le commencement pour pouvoir lancer de grands projets.

Donc, ce n'était pas par hasard que Macha se trouvait au centre commercial, un après-midi sur semaine. Il y avait peu de monde - enfin, moins qu'un samedi où le centre grouillait généralement de monde - les gens étant au boulot et les jeunes à l'école. C'était plutôt agréable, ainsi elle pouvait faire rapidement ce qu'elle avait à faire, c'est à dire de banales courses, car il fallait bien que quelqu'un les fasse. Et quand il y avait pénurie de lessive et de javel, eh bien... direction le centre commercial. N'aimant pas perdre de temps dans les magasins, Macha avait fait ses emplettes vite fait bien fait. Le shopping, très peu pour elle. Généralement, elle faisait les magasins quand elle avait besoin de quelque chose, avec une idée très précise en tête, et cela prenait une heure tout au plus. Quand tu as une amie qui met plus de quarante-cinq minutes à essayer deux jeans et un pull, il y a de quoi de te faire péter une pile et te dégoûter à vie du shopping intensif. Alors non, elle qui déjà ne voyait pas l'intérêt de passer une journée entière à courir les boutiques sans avoir d'achat précis à faire, ce n'était pas maintenant qu'elle allait commencer à errer sans but dans un centre commercial.
Ses produits ménagers jetés pêle-mêle dans son cabas, la jeune femme s'autorisa néanmoins une pause café dans l'une des petites échoppes du centre. Un lieu qui lui rappela un visage, celui d'un compatriote et éphémère condisciple, vu qu'il était tombé dans le coma peu après son arrivée et que Macha avait quitté l'Institut bien avant qu'il n'en ressorte. Elle avait recroisé Deaglann il y avait quelques mois, lorsqu'elle était toute jeune apprentie Confrériste. Ils avaient causé un peu, puis chacun était reparti de son côté. Simplement. Depuis, Macha devait bien avoué qu'il lui était un peu sorti de l'esprit, elle avait eu tellement de choses à penser et à accomplir, ces dernières semaines ! Ce ne fut qu'en passant la porte du café qu'elle se souvint que c'était ici même qu'ils s'étaient trouvés. Elle tiqua un instant, lorsqu'elle jeta un rapide regard à la petite salle du café, il n'y avait que trois ou quatre clients tout au plus. C'était sans doute parce qu'elle pensait à lui qu'elle avait cru le voir, mais le jeune homme en question était de dos, et il devait y avoir un nombre incalculable de garçons aux cheveux bruns dans cette ville. Un seul aux yeux violets, bien sûr, mais pour l'instant, elle n'avait aucune idée de la couleur des yeux de celui-ci. D'ailleurs, elle s'en fichait un peu.

Elle se dirigea à grands pas vers le comptoir et commanda un café bien serré, Kath et elle avaient encore du boulot pour le reste de la journée. C'était bien beau d'être géokinésiste mais ce n'était pas le pouvoir qui t'aidait à faire le ménage de lui-même. un peu perdue dans ses pensées, elle se retourna légèrement tandis que le serveur lui tirait son café. Et de suite, le violet brillant des iris de Deaglann attira ses propres yeux. Comme quoi, une fois de plus, elle avait eu une bonne intuition sans avoir aucun don de voyance ou de télépathie. Alors que le barman lui demanda les deux dollars cinquante que coûtait son café, la jeune femme lança un paisible salut au jeune apprenti X-Men.


- Tiens, Deaglann. Ça faisait un bail.

Café à la main, elle s'assit tranquillement sur le tabouret de bar, étant non loin de la table de son ancien camarade.

_________________
~*Gaïa*~

Gach rud a thagann leis an té a fanann.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deaglann McCoill

avatar

Nombre de messages : 555
Age : 26
Localisation : Insitut du Pr Xavier ... ou dans votre esprit
Pouvoirs : Télékinésie-Télépathie
Date d'inscription : 13/06/2010

MessageSujet: Re: Retrouvailles et mise à jour [PV Macha]   Mar 22 Mai - 14:34

Lorsque le serveur retourna de l'autre côté de son comptoir pour servir la cliente qui venait d'arriver, Deaglann cru reconnaître Macha lorsque celle-ci s'avança pour commander quelque chose, mais comme elle était tournée en direction du serveur, il n'avait pas eut le temps d'apercevoir son visage et il n'était pas sûr de lui. Cela méritait bien une petite vérification, et en effet c'était bien son ancienne camarade, s'il avait attendu à peine un instant il l'aurait peut être reconnu à sa voix alors qu'elle passait sa commande. Elle semblait devoir s'occuper de beaucoup de choses du fait de ses nouvelles activités, avec une certaine "Kath" qu'elle tenait en grande estime. Deaglann n'avait pas besoin d'en savoir plus et en même temps, il était curieux de la nouvelle vie de l'Irlandaise qui avait l'air bien plus épanouie que quand elle était à l'Institut.

Elle se tourna, attendant patiemment qu'on lui serve son café, et elle l'aperçu. Elle régla sa commande tout en le saluant, et s'assit au comptoir. Le jeune homme hocha la tête, en effet, leur dernière rencontre remontait à bien longtemps, et même cette fois là, il ne s'était pas vu depuis des mois, quasiment une année.


" - Hey, salut Macha, ça fait un moment oui, confirma le télépathe, ça ne te dérange pas que je te rejoigne ? "

Il avait déjà commence à se lever en désignant un tabouret au même niveau que son ancienne camarade au comptoir, mais il supposait que si elle n'avait pas voulu de sa présence, elle aurait avalé son café en une gorgée et serait repartie en feignant de ne pas l'avoir vu. Cependant, il se demandait si elle allait rester très longtemps vu les tâches qu'elle devait accomplir, elle pouvait très bien terminer sa boisson et lui annoncer qu'elle était très occupée et qu'elle devait filer.
Deaglann jeta un coup d'œil au cabas de la géokinésiste, et demanda avec un sourire amusé :


" - Alors, tu comptes faire fortune et t'as décidé de te lancer dans le business du ménage ? J'espère qu'on ne te laisse pas faire que les tâches ingrates et que tu profites quand même de ton nouveau chez toi. Ça se passe bien ?

Le télépathe avait terminé sa question d'un ton neutre, sans porter aucun jugement. Il se demandait quelle impression Macha avait de la Confrérie, et même s'il pouvait entendre ses pensées, il ne pouvait pas lire celles des autres confréristes à travers les siennes. Comment se comportaient-ils avec elle ? Ce n'était pas qu'il s'inquiétait pour elle, mais il se posait la question. D'ailleurs, il se demandait si ce qu'il avait demandé à Macha n'allait pas la rendre méfiante vis à vis de lui, le télépathe se dit qu'il fallait se concentrer un peu plus sur le fil de ses pensées. Elle ne portait pas les x-mens et l'Institut dans son cœur, elle pouvait très bien penser que Deaglann venait l'espionner. Il venait de s'en rendre compte à l'instant où il lui avait demandé comment cela se passait, aussi il ajouta juste après, sans aucun empressement ni gêne qui aurait pu faire penser qu'il tentait de se rattraper :

" - Enfin, dit-il d'un ton désintéressé, tu n'es pas obligée de me répondre tu sais. Et puis, continua-t-il en glissant son regard vers Macha et en baissant la voix, je ne voudrais pas que tu me dévoiles tes sombres opérations secrètes de gangster, Scott serait obligé de me torturer dans une salle des sous-sols pour me faire parler. "

Avec un peu d'humour et de dérision, c'était mieux. Il se moquait complètement de cette rivalité entre les deux groupes de mutants : il savait ce que pensaient les X-men de la Confrérie, et même s'il était très bien à l'Institut et qu'il n'avait aucune envie de rejoindre Macha dans son nouveau clan, il comprenaient les raisons qui les poussaient à agir. Enfin bon, leurs méthodes non conventionnelles attiraient tout de même l'attention et l'aversion, et des humains et de certains mutants. L'intégrité et la discrétion (hum hum, pas toujours ^^ ) des X-men lui convenait mieux, mais ce n'était qu'une question de point de vue.
Il savait ce qu'il pensait, mais il suivait attentivement ce qu'allait lui répondre Macha, ainsi que ce qu'elle pouvait penser, car selon le sujet qu'il abordait, elle pouvait peut être changer d'attitude et faire ses preuves pour elle-même en se montrant qu'elle était capable de couper les ponts avec les étudiants de l'Institut pour le bien de la Confrérie.

Enfin, ce n'étaient que des pensées et des suppositions qui le traversaient, il était tout le temps dans la réflexion, il ne pouvait s'en empêcher. Pour l'instant cela se passait normalement avec Macha, ils se croisaient, ils discutaient, rien d'extraordinaire mais y avait-il des sujets à éviter ? Il bu quelques gorgées de sa boisson, écoutant l'Irlandaise lui répondre en la soutenant du regard, lui montrant qu'il lui prêtait attention même s'il buvait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macha O'Toole
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 1067
Age : 27
Localisation : Un peu partout, histoire de planter les germes du Mal.
Pouvoirs : Géokinésie : elle peut contrôler et modeler la terre comme elle le souhaite. Créer des tremblements de terre ne lui pose aucun problème mais son pouvoir n'agit pas sur le principe de vie. C'est-à-dire qu'elle ne peut agir sur un arbre ou une plante quelconque tant qu'il n'est pas mort. Ressent les moindres mouvements et secousses telluriques, ce qui lui permet de localiser choses et personnes sans se servir de ses yeux.
Date d'inscription : 23/08/2009

MessageSujet: Re: Retrouvailles et mise à jour [PV Macha]   Jeu 24 Mai - 18:44

Après réflexion, Macha pouvait dire qu'elle était plutôt contente de voir Deaglann. Un gentil garçon, mais pas facile du tout à cerner, surtout pour elle qui était d'un naturel expansif et enjoué. Il livrait très peut de lui-même, ce qui faisait que c'était un peu difficile de savoir si on était content ou non de voir une personne qu'on connaissait à peine. Bien sûr, la première impression faisait beaucoup, il y avait bien des gens qui savaient dès le premier regard qu'ils ne se supporteraient pas. Lors de leur première rencontre, la jeune Irlandaise n'avait pas eu une mauvaise impression, au contraire elle lui avait trouvé l'air sympa, quoique réservé. Ils n'avaient pas vraiment eu le temps de faire plus ample connaissance, et surtout pour Macha de trouver la confiance de son compatriote. Sans doute la raison pour laquelle Deaglann semblait toujours garder cette réserve lorsqu'il prit l'initiative de venir s'installer sur la tabouret à côté du sien. Macha hocha de la tête pour lui faire signe qu'il pouvait venir. Elle n'avait pas de raison de refuser cette demande, elle avait un peu de temps et cela ne lui ferait pas de mal de bavarder un peu avec une personne qu'elle n'avait pas revue depuis un bon moment. Une personne extérieure à la Confrérie tout court, en fait.
Une fois installé en face d'elle, Deaglann remarqua ses achats et se permit une plaisanterie à ce sujet, avant de s'assurer qu'elle n'était pas uniquement de corvée ménage. C'était délicat de sa part, mais Macha ne répondit pas immédiatement, se contentant d'abord d'un petit sourire. Elle aussi était sur ses gardes, après tout elle ne pouvait pas se permettre de lui donner des détails qui pourraient se révéler compromettants. Il ne fallait pas oublier qu'ils étaient dans deux camps différents, désormais. Mais avant qu'elle n'ait eu le temps de répondre, Deaglann s'empressa d'ajouter, d'un ton qu'il rendait nonchalant, qu'elle n'était pas obligée de répondre et Macha fut légèrement étonnée. Elle ne voyait pas pourquoi elle aurait dû s'offusquer de sa question, c'était uniquement à elle de voir ce qu'elle voulait lui dire ou non, ce qu'elle pouvait lui donner comme informations. Elle avala une gorgée de café, puis répondit d'une voix lente :


- Tout va bien pour moi, vraiment. On a beaucoup de boulot et on ne peut pas faire du bon travail dans un endroit dégoûtant. Alors, il a bien fallu que quelqu'un se dévoue pour aller acheter des produits ménagers. Mais ne t'en fais pas, ça ne veut pas dire pour autant que je suis uniquement de corvées ménages. Je suis bien mieux à la Confrérie, je ne regrette pas ma décision. Et toi, comment ça va ? Je vois mal Scott torturer l'un de ses élèves, ce n'est pas du tout son genre.

Il fallait bien qu'elle pose la question de savoir comment il se portait, après tout Deaglann était était resté un an dans le coma et sa remise sur pieds n'avait pas du se faire en deux semaines seulement. C'était simplement pour savoir comment il allait, après elle se fichait pas mal de savoir ce que trafiquaient les X-Men. Pour le moment, c'était plutôt calme et si l'un de leurs collègues Confréristes avait eu une info, Kath et elle en auraient été averties. Après tout, c'était bien à elles que Crapaud avait laissé les clefs de la Confrérie. En soit, c'était plutôt gratifiant mais au bout de quelques jours, l'Irlandaise s'était rendue compte du travail et des responsabilités que cela comportait et pouvait désormais comprendre pourquoi Toad avait décidé de se barrer, bien qu'elle ne connaisse pas les raisons exactes de son départ précipité. Tout le monde n'avait pas les épaules et les qualités pour être un leader, autant pour diriger un groupe que pour soi-même. On ne pouvait pas tous supporter ça.

Buvant une autre gorgée, Macha resta un instant silencieuse, observant Deaglann sans ciller. Elle se demandait si c'était vraiment une bonne chose qu'elle reste là à papoter tranquillement avec lui dans ce café. Et dut admettre qu'au fond d'elle-même, la réponse tirait sur le "non". Elle était partie définitivement de l'Institut, et ce n'était pas dans le but de boire paisiblement un café avec ses anciens condisciples pour prendre de temps en temps de leurs nouvelles. Ce n'était pas comme si elle avait donné une simple démission pour un autre poste et qu'elle revoyait ses anciens collègues. Ici, on parlait de la guerre entre humains et mutants, et parfois entre les mutants eux-mêmes. ce n'était pas qu'elle se sentait gênée, mais elle ne savait pas trop quoi dire à Deaglann. Cet Irlandais un peu étrange au regard violet et dont elle ne savait pas grand chose. Elle était heureuse d'être à la Confrérie et se sentait donc à des kilomètres de l'Institut, et de Deaglann.

_________________
~*Gaïa*~

Gach rud a thagann leis an té a fanann.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deaglann McCoill

avatar

Nombre de messages : 555
Age : 26
Localisation : Insitut du Pr Xavier ... ou dans votre esprit
Pouvoirs : Télékinésie-Télépathie
Date d'inscription : 13/06/2010

MessageSujet: Re: Retrouvailles et mise à jour [PV Macha]   Mar 29 Mai - 15:27

Finalement, Macha ne nourrissait aucune suspicion envers lui ou les X-mens, et elle s'étonna plus de la prudence de Deaglann par rapport à ce qu'il disait que sur les questions qu'il pouvait lui posait. Après tout, il ne faisait que lui demander des nouvelles et elle semblait bien le comprendre. Elle lui répondit tranquillement en lui annonçant qu'elle était très occupée -ce qu'il avait deviné plus ou moins sans ses pouvoirs- et autant par le ménage que par des missions avec la Confrérie. Les souvenirs accompagnaient les paroles de l'Irlandaise mais Deaglann ne s'y attarda pas trop alors qu'elle lui demandait comment il allait, évoquant notamment Scott. La télépathie, accompagnée de la curiosité du jeune homme bien sûr, était sûrement une des raison de sa discrétion lorsqu'il parlait avec les autres : il lui était difficile de s'exprimer tout en suivant le fil des pensées de son interlocuteur, c'était comme s'il devait regarder un film tout en parlant, il aurait une vague idée de l'histoire mais il ne pouvait pas s'écouter parler et comprendre chaque détail de ce qui l'intéressait en même temps. Aussi, il préférait répondre brièvement et être à l'écoute des autres, ce qu'ils appréciaient généralement, s'habituant au mutisme de Deaglann.

" - Non, sourit le jeune mutant, je ne pense pas non plus, mais à vrai dire je ne l'ai jamais vraiment rencontré. J'ai entendu parler de lui comme tout le monde dans l'Institut, et je l'ai vu de loin, mais je ne lui ai jamais parlé. "

En y réfléchissant, il n'avait pas rencontré grand monde à l'Institut, à part les mutants qu'il croisait en cours ou bien ceux qui leur donnaient des cours justement. Et encore … son corps avait passé plus de temps allongé dans un lit de l'infirmerie plutôt que dans les salles de classe de l'établissement. Mais à présent c'était terminé, il était réveillé, rétablit, et il pouvait profiter calmement de la vie.

" - Et sinon, continua-t-il, je vais bien, j'ai du te laisser un mauvais souvenir la dernière fois. Mais là ça va mieux, j'ai ma petite routine à l'Institut, alors ça fait du bien de sortir parfois. A vivre enfermé là dedans on va perdre le sens de la réalité, surtout que … Scott et les autres ne nous informent pas trop sur leurs actions, je me demande comment avance la situation d'ailleurs. "

Deaglann évitait de prononcer le mot "mutant", ou encore "X-men". Le serveur n'était pas loin et jusqu'à présent leur discussion pouvait sembler banale pour des gens extérieurs, autant ne pas attirer l'attention, surtout lors qu'il entendait d'une oreille quelques fragments des pensées de Macha qui considérait qu'ils étaient en guerre. En même temps, tant qu'ils seraient tous obligés d'adopter ce type de comportement, de faire attention à leurs faits et gestes afin de ne pas se faire remarquer en public, cela voulait sans doute dire que la cause n'avait pas beaucoup évoluée. Les mutants, certes toujours en minorité, devenaient de plus en plus nombreux et pourtant les humains manquaient encore cruellement de tolérance. Seuls les familles concernées par le "problème" se mettaient à comprendre et accepter les différences entre humains et mutants, mais c'était un peu ridicule qu'il faille attendre d'être touché par la situation pour prendre conscience de la situation …

Cette réflexion lui était en grande partie venue suite aux pensées de Macha, et Deaglann aurait aimé parler de sujets un peu plus sérieux et intéressants avec elle, mais ce n'était pas le bon endroit, et la coïncidence entre les pensées de la géokinésiste et le sujet qu'aurait abordé Deaglann lui aurait surement mis la puce à l'oreille.
Il se contenta donc de continuer à s'intéresser à ce que faisait son ancienne camarade, profitant de l'avoir revu par hasard pour en apprendre un peu plus sur elle avant de ne peut être plus la recroiser avant longtemps.

" - En parlant de ça, dit-il en parlant normalement mais en baissant tout de même un peu la voix, je ne sais pas ce que vous faites et je ne te le demande pas, mais je voudrais savoir si tu penses que ça change les choses. Est-ce que tu sais si ça a un impact positif ? Finalement ce serait pas mal que je rencontre Scott, je me sens pas prêt à les suivre mais j'aimerai bien qu'il m'explique ce qu'ils font et à quoi ça peut servir. Deaglann baissa à nouveau encore un peu le ton, mais le serveur s'était éloigné d'eux. On devrait se sentir impliqué mais ce n'est pas exactement le sentiment général à l'Institut j'ai l'impression. On arrive tous d'un peu partout, avec nos problèmes, et on fait comme si on vivait normalement mais le fait est qu'on est isolé. On devrait pouvoir aller dans les mêmes écoles que n'importe qui d'autre sans se poser de questions et que ça semble normal aux yeux de tout le monde. "

Deaglann s'arrêta, toujours le visage indéchiffrable mais ses propos n'avaient pas besoin d'être illustrés par ses sentiments, on comprenait très bien que la situation ne lui convenait pas et il se demandait s'il ne s'était pas un peu emporté. Enfin … cela paraissait naturel de découvrir un peu les opinions d'une personne avec qui on parle, le fait de se livrer un peu le rendrait plus discret que sa manie à se rien dire qui finissait par attirer l'attention au final.

" - Enfin bref, fit-il en soupirant doucement et en souriant, je ne voulais pas te faire une tirade, t'en pense quoi de tout ça toi alors ? "

C'était plus une question de rhétorique qu'autre chose, mais il y avait toujours un décalage plus ou moins important entre les pensées et les paroles des gens, et Macha ne pouvait pas voir l'ironie de cette simple question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macha O'Toole
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 1067
Age : 27
Localisation : Un peu partout, histoire de planter les germes du Mal.
Pouvoirs : Géokinésie : elle peut contrôler et modeler la terre comme elle le souhaite. Créer des tremblements de terre ne lui pose aucun problème mais son pouvoir n'agit pas sur le principe de vie. C'est-à-dire qu'elle ne peut agir sur un arbre ou une plante quelconque tant qu'il n'est pas mort. Ressent les moindres mouvements et secousses telluriques, ce qui lui permet de localiser choses et personnes sans se servir de ses yeux.
Date d'inscription : 23/08/2009

MessageSujet: Re: Retrouvailles et mise à jour [PV Macha]   Dim 3 Juin - 16:09

C'était quand même un peu étrange de se retrouver là, face à Deaglann alors que la dernière fois qu'ils s'étaient croisés, il venait tout juste de se réveiller d'un long coma et elle avait quitté l'Institut peu de temps après son malaise lors du cours de Samira. Ce genre de rencontres imprévues et sporadiques lui faisaient bizarres dans le sens qu'ils se connaissaient encore trop peu et qu'elle ignorait par conséquent s'il était réellement fiable et digne de confiance. C'était vraiment dommage de penser de cette manière et d'afficher une telle méfiance mais elle était obligée. Elle ne pouvait se permettre de prendre le risque de lui raconter des choses qu'il irait ensuite répéter aux X-Men. Ceci, Kath ne lui pardonnerait jamais. Elle avait bien fait comprendre à l'Irlandaise, lorsqu'elles s'étaient rencontrées dans ce café et ensuite à Central Park, qu'il lui faudrait couper les ponts avec ses anciens camarades de l'Institut et qu'elle serait, un jour ou l'autre, plus que certainement confrontées à eux alors qu'ils se battraient aux côtés des X-Men. Si Macha était passée Confrériste haut-la-main, elle savait depuis le jour où elle avait décidé de quitter l'Institut et de rejoindre les rangs de la Confrérie qu'il lui faudrait encore passer cette épreuve-là. Celle de se retrouver face à ses anciens amis et les combattre sans aucun remords, sans aucune pitié. Elle avait bien fait basculer une étagère sur Ambre, ce fameux jour dans le centre commercial, et cela ne l'avait fait nullement culpabiliser. Mais qu'en serait-il le jour où elle serait confrontée à Aileen, Paige ou Kara ? Ou encore Deaglann ?

- Ce n'est pas quelqu'un de méchant, même si je ne le connais pas bien non plus, répondit Macha d'un ton neutre. Il a simplement... du mal à déléguer, à faire confiance. Du moins, c'est mon avis.

Deaglann reprit ensuite pour lui assurer qu'il allait bien qu'il avait désormais sa petite routine à l'Institut. Cette petite routine qui faisait qu'au bout d'un certain temps, on se sentait déconnecter de la réalité et de ce qui se passait dehors. D'ailleurs, son compatriote mit le doigt sur l'un des points qui avaient fait que Macha était partie : Scott et les autres X-Men étaient particulièrement avares d'informations sur leurs missions au dehors de l'Institut et sur ce qui se passait au-delà des murs de l'école tout court. Alors, pour quelqu'un comme Macha qui était taillée sur mesure pour la castagne et l'action, c'était particulièrement frustrant de se sentir isolé, enfermé entre quatre murs et un parc, sans qu'on nous informe de quoi que ce soit. Même si leur système d'école était parfaitement louable, et même super, il fallait bien le dire, néanmoins si l'un des jeunes mutants était prêt à risquer sa peau pour aider la cause X-Men, pourquoi l'en empêcher si c'était ce qu'il voulait ? Elle n'était pas stupide non plus, elle savait très bien, même à l'époque, qu'il y avait des risques, mais après tout, c'était elle que ça regardait. C'était son intégrité physique, si elle voulait se mettre en danger, c'était son problème. Après, elle reconnaissait qu'elle avait aussi fait des erreurs par rapport aux autres membres de l'équipe, mais Macha n'était pas le genre de personnes qu'on avait besoin de couver, de surprotéger. À force de la brider, de lui assener qu'elle n'était qu'une gamine inconsciente qui ferait mieux de rester tranquillement dans sa chambre à faire ses devoirs au lieu de vouloir à tout prix faire comme les grands, eh bien elle avait fini par se barrer, et tant pis pour eux. Tout le monde l'avait bien compris, Macha était une grande susceptible, particulièrement têtue et qui n'aimait pas beaucoup s'entendre dire ce qu'elle avait à faire ou non. Chacun ses défauts, après tout.

En face d'elle, comme à son habitude, Deaglann semblait légèrement perdu dans ses pensées mas ceci n'étonnait plus Macha. Au fond, elle savait qu'il l'écoutait. Oui, vraiment étrange, ce petit. Et pas très bavard sur lui-même, c'en était déroutant pour la jeune Irlandaise qui aimait bien savoir à qui elle avait affaire. Mais ce n'était pas à elle de le presser de questions indiscrète, après tout elle n'aimait pas non plus qu'on vienne se mêler de ses affaires si elle n'avait rien demandé. Ce fut pourquoi elle s'abstint de dévier la conversation et de réfléchir à ce que Deaglann lui disait, aux bons mots à employer.


- Eh bien, oui je pense qu'à mon niveau, le fait que j'aie changé de camp change les choses, avoua-t-elle, les sourcils froncés. On ne me cache rien, je suis au cœur de l'action. Tu vois, ce que tu me dis-là... c'est exactement ce que j'ai fini par reprocher aux X-Men. Ils font leurs petits bidouillages dans leur coin sans que personne ne sache ce qu'ils font. Ils décrètent qu'ils veulent intégrer les gens comme nous dans la société, mais qu'est-ce qu'ils font ? Ils nous cachent dans une école pour jeunes surdoués, sans même oser afficher clairement que c'est en fait une école pour jeunes mutants.

Elle but une autre gorgée de café, histoire que Deaglann aie bien le temps de saisir le paradoxe des X-Men. Ensuite, elle reprit :

- Je comprends bien qu'ils ne veuillent pas faire combattre les plus jeunes, les plus inexpérimentés, ce serait les mettre en danger pour rien. Mais de là refuser les plus âgés, ceux qui maîtrisent suffisamment leurs pouvoirs pour partir en mission et qui sont volontaires, donc qui savent à quoi s'attendre... Au bout d'un moment, je me suis demandée à quoi cela servait d'être là. Au final, maintenant que j'ai un niveau de contrôle suffisant pour ne par perdre les pédales et en tirer du bon, à quoi je leur sers concrètement ? Si c'est pour passer mes petites journées à suivre leurs cours, isolée du monde "normal", autant faire mes valises pour faire quelque chose d'utile et de concret.
Ce serait pas mal que tu ailles voir Scott, histoire de savoir ce que tu fiches chez eux, au final. C'est bien beau d'apprendre à contrôler ses dons - et c'est tout à fait nécessaire, on est d'accord là-dessus - mais si ce n'est pour ne rien en faire tout en se laissant traiter de monstres et de sauvages sans rien dire... je vois pas comment la situation pourrait s'améliorer. Et honnêtement, à par recruter des jeunes et nous mettre des bâtons dans les roues à chaque fois qu'on tente une action, je ne vois pas trop ce qu'ils fichent pour la cause mutant et en quoi ça l'aide à avancer.


Macha n'était certes pas tendre, mais Deaglann lui avait posé la question et c'était la pure vérité. Comment pouvait-on aider les mutants à s'intégrer dans la société si on restait gentiment enfermé à l'Institut ? Après tout, les jeunes mutants n'allaient tout de même pas rester là-bas jusqu'à leur mort, il allait bien falloir qu'ils retournent dans leur famille et ainsi reprendre une vie normale... c'était bien ça, le but de l'Institut... non ?

_________________
~*Gaïa*~

Gach rud a thagann leis an té a fanann.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deaglann McCoill

avatar

Nombre de messages : 555
Age : 26
Localisation : Insitut du Pr Xavier ... ou dans votre esprit
Pouvoirs : Télékinésie-Télépathie
Date d'inscription : 13/06/2010

MessageSujet: Re: Retrouvailles et mise à jour [PV Macha]   Ven 8 Juin - 16:58

Ainsi donc Macha devait se défaire de tout ce qui la liait encore à l'Institut et aux X-men, ce qui était plutôt normal dans cette situation, Deaglann devait le reconnaître. Mais cela ne semblait pas être aussi évident pour elle, surtout quand à priori certains élèves tels que lui, même si elle doutait indubitablement de sa fiabilité, ou d'anciennes connaissances de Macha n'avaient rien à voir dans l'histoire et n'était aucunement une menace pour elle ou la Confrérie. Mais la jeune géokinésite semblait s'avancer dans cette voie petit à petit, comme lorsqu'elle avait eut un bref affrontement contre une certaine Ambre par exemple.
Lorsqu'il aborda le sujet de Scott et des X-mens, Deaglann sentit qu'il avait appuyé là où il fallait pour comprendre l'avis de Macha, mais lorsqu'elle s'exprima elle se contenta de lui répondre brièvement, évoquant le nom des X-men avant de boire une gorgée de café. Sans rien laisser paraître, Deaglann garda son regard fixé sur Macha alors qu'il apercevait du coin de l'œil le serveur qui essuyait des verres de l'autre côté du comptoir incliner légèrement la tête vers eux, l'air septique et les sourcils froncés, cherchant à comprendre et vérifier s'il avait bien entendu.

A nouveau, Macha continua à lui répondre en parlant de combats, de pouvoirs, et s'emportant un peu, tout comme Deaglann l'avait fait avant elle, ce qui était intéressant pour lui car il s'apercevait qu'ils partageaient tous les deux la même opinion. Cependant, elle tenait un discours qui devenait de plus en plus clair et Deaglann laissa glisser son esprit vers le serveur, mal à l'aise à l'idée d'être démasqué par un humain. C'était quelque chose qui ne lui était jamais arrivé et contre quoi il s'était toujours efforcé de ruser. Il avait été content de pouvoir vraiment parler avec Macha mais là cela devenait gênant, il se dit qu'il allait arrêter de lancer l'irlandaise sur de tels sujet. Le serveur croisa son regard, et sembla un peu plus étonné et sérieux en voyant la couleur inhabituelle de ses yeux.


°°Des mutants, pensa l'homme en réalisant qui ils étaient, … « Je ne vous traite ni de monstres, ni de sauvages, mais si vous êtes bien ce que je pense j'espère que vous n'allez pas utiliser vos pouvoirs pour mettre le bazar ici et que vous allez bientôt partir », ouais, voilà ce qu'il faut que je leur dise … je ne veux pas attirer ce genre de clients dans le pub, ils doivent partir, je vais aller le leur dire calmement autrement, j'appellerai la police °°

Deaglann sentit son rythme cardiaque s'accélérer en entendant de telles pensées et en voyant le serveur poser le verre qu'il était en train d'essuyer, prêt à venir leur parler. Mais il ne devait pas montrer son affolement à Macha. Il se mit à hésiter, il devait faire quelque chose, ce n'était rien de très grave au fond, mais pour le télépathe, c'était une sorte de fin du monde pour lui d'être découvert. Macha, même s'il appréciait sa présence et sa discussion, n'était plus vraiment dans son camps, elle même y pensait parfois, et il ne fallait pas qu'elle se mette à comprendre quoique ce soit. Mais le fait que l'humain ait comprit pour eux deux l'inquiétait plus que la possibilité pour la géokinésite de découvrir son talent secret.

A présent le serveur s'était approché d'eux et il s'apprêtait à leur dire ce qu'il avait prévu. Cependant, Deaglann gardait les yeux fixés sur lui, son regard violet s'animant soudainement d'une lueur nouvelle, et il intima un ordre sec par télépathie, stimulé par le stress.


°°Ne dit rien ! … attend ...°°

Le serveur s'arrêta devant eux, et il était flagrant que quelque chose se passait, Deaglann se traitait intérieurement d'idiot alors que Macha devait surement l'observer aussi bien lui fixant le serveur sans ciller, que ce dernier devant eux avec son regard éteint. Il n'avait pas l'habitude de ce genre de manipulation mentale, mais il avait déjà utilisé ce genre de méthode sur sa tante et sur un de ses professeurs qui doutait de sa nature une année. Pourtant, cela lui paraissait beaucoup moins compliqué que lorsqu'il était enfant, il avait du accroitre son contrôle et sa concentration sans s'en rendre compte.

°°Est-ce que vous prendrez autre chose ?°°

" - Est-ce que vous prendrez autre chose ? Demanda le serveur en répétant, le regard s'éclairant un peu plus alors qu'il s'adressait à eux et que le télépathe le faisait s'exprimer.

" - Euh … non, répondit Deaglann en feignant d'être étonné par l'attitude du serveur. "

Mentalement, le télépathe intima l'ordre au serveur d'oublier la discussion que lui et Macha venaient d'avoir, modifiant ce qui venait de se passer : ce n'étaient que des étudiants qui parlaient de leurs études, rien de plus, les yeux violets n'étaient pas du tout suspects et le serveur appréciait ces deux jeunes gens parce qu'ils lui semblaient sympathiques. Sur cette dernière modification, Deaglann débarrassa l'esprit du serveur de son emprise et le vit leur afficher un large sourire.


" - Désolé de vous avoir dérangé, je vous laisse finir, annonça le serveur avant de retourner essuyer ses verres. "

Deaglann sentit la pression redescendre et son cœur ralentir alors qu'il inspirait et soupirait de soulagement sans avoir pu se retenir. Il tenta de se rattraper en se tournant vers Macha, un petit sourire en coin :

" - Wow, il a du avoir une dure journée ce serveur, fit-il doucement, il avait l'air super bizarre. Tu crois qu'il va bien ? "

Mais ses yeux brillaient encore légèrement d'une lueur magenta qui semblait s'éteindre doucement. Il se demanda s'il devait faire la même chose avec Macha mais il avait tellement honte et peur de se faire démasquer qu'il n'osait même pas lire ses pensées. Allait-elle partir loin de lui en comprenant ce qui venait de se passer ou allait-elle accuser l'étrange comportement du serveur ? Ce qui était sûr, c'est que malgré les efforts de Deaglann pour ne pas inquiéter Macha vis à vis de lui et pour parler normalement avec elle, il venait de lui donner une sérieuse raison de douter de lui si elle réalisait ce qu'il était.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macha O'Toole
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 1067
Age : 27
Localisation : Un peu partout, histoire de planter les germes du Mal.
Pouvoirs : Géokinésie : elle peut contrôler et modeler la terre comme elle le souhaite. Créer des tremblements de terre ne lui pose aucun problème mais son pouvoir n'agit pas sur le principe de vie. C'est-à-dire qu'elle ne peut agir sur un arbre ou une plante quelconque tant qu'il n'est pas mort. Ressent les moindres mouvements et secousses telluriques, ce qui lui permet de localiser choses et personnes sans se servir de ses yeux.
Date d'inscription : 23/08/2009

MessageSujet: Re: Retrouvailles et mise à jour [PV Macha]   Sam 9 Juin - 23:31

Voilà, une fois que Macha était lancée, on ne l'arrêtait plus. Après tout, elle était passionnée et c'était ce qui comptait. Elle était totalement impliquée dans le combat et si Deaglann ne l'était pas, c'était lui que ça regardait. Elle comprenait que certains mutants aient envie de vivre comme tout le monde, sans prendre part au conflit qui opposait mutants et humains. C'était ce qu'elle aurait également voulu, mais comment vivre sa petite vie tout en subissant injustices, moqueries et haine au quotidien ? Si on voulait que les choses changent, il fallait se battre. Et Macha en avait par dessus la tête des méthodes douces des X-Men, des méthodes qui ne menaient à pas grand chose de concluant. Certes, mener des attentats contre les humains attisaient leur colère, mais après tout, ils avaient commencé à persécuter les mutants les premiers. Et tout persécuté finit par se rebeller, c'était une réaction toute naturelle. Macha n'avait plus envie que elle et les siens subissent tout cela plus longtemps. Elle avait bien vu cela avec sa grand-mère et sa propre famille. La vieille femme n'avait pas su que sa petite-fille était une mutante, puisqu'elle était morte dans le premier tremblement de terre créé par cette dernière, mais si elle y avait survécu, elle n'aurait pas manqué de se défouler deux fois plus sur Macha. Et durant les quatre mois qui avaient suivi la mort de Margaret O'Toole, ses parents et son frère jumeau ne lui avaient pratiquement plus adressé la parole, si ce n'était pour lui faire reproche sur reproche. Il y avait un moment où le pacifisme ne servait plus à rien, rencontrant trop de limites. Mais si frappait plus fort, on marquait plus facilement les esprits. Rien que le fait de repenser à sa famille la mettait en colère. Elle n'avait plus eu aucune nouvelle d'eux depuis qu'elle était partie et elle leur en voulait pour leur indifférence et leur dégoût envers elle. Personne ne devrait réagir ainsi, encore moins la famille...

Emportée par son véhément discours et ensuite plongée dans ses âpres souvenirs, elle ne remarqua pas l'attitude du serveur derrière le bar, et celle, étrange, de Deaglann. Ce dernier était assis en face d'elle et l'Irlandaise n'était pas aveugle. Elle s'était habituée à son air rêveur, mais au bout d'un moment, il lui parut franchement bizarre. Elle n'aurait su dire exactement ce qui changea chez son compatriote, si c'était un air inquiet fugitif qui passa sur son visage ou simplement le fait qu'il semblait de plus en plus concentré sur quelque chose qui échappait manifestement à Macha. Son regard acier captait beaucoup de détails et quelque chose lui intimait que ça ne tournait plus très rond. Son intuition n'allait pas en s'arrangeant lorsque le serveur s'approcha de leur table, puis se figea d'un seul coup, le regard vide. La géokinésiste fronça les sourcils et jeta un regard interrogateur à Deaglann. mais ce dernier avait le regard fixé sur le serveur. Était-ce son esprit qui lui jouait des tours ou les yeux violets de l'Irlandais brillaient d'une étrange lueur ? Macha ne dit rien, préférant observer ce qui se passait. Pendant un instant, le serveur resta silencieux avant de demander s'ils désiraient autre chose. Deaglann répondit par la négative.


- Non merci, répondit-elle également, avec un léger signe de tête.

Quand le serveur reprit sa place derrière le bar, Deaglann plaisanta, avec une nervosité perceptible pour quiconque y aurait fait attention, sur le fait que le pauvre homme avait sans doute eu une dure journée et se demanda s'il allait bien. Macha n'eut pas le moindre sourire à cette réflexion, son visage resta impassible, ses yeux fixés sur les iris violets dans lesquels une lueur magenta sembla s'éteindre peu à peu comme une flamme épuisée. Elle savait qu'elle n'était pas folle, qu'elle n'avait rien imaginé et qu'elle pouvait s'attendre à tout de la part des mutants. Il y avait bon nombre de talents qu'elle n'avait pas encore vus en action, alors Deaglann en cachait peut-être un autre derrière sa télékinésie.


- Si ce serveur a eu une dure journée, alors j'imagine que toi, tu as passé une journée épouvantable, répliqua-t-elle d'un ton bas mais légèrement dur. Ne me prends pas pour une idiote, qu'est-ce que tu lui as fait ?

Deaglann n'avait nul besoin d'être médium pour comprendre que Macha, qu le fixait sans ciller, était on ne peut plus sérieuse et qu'il n'avait pas intérêt à la faire passer pour une imbécile. Parce qu'elle n'aimait pas du tout - mais alors vraiment pas du tout - qu'on la fasse passer pour une imbécile, et qu'elle n'aurait pas peur de lui montrer de quoi elle était capable, que ce soit à l'instant même en public, ou la prochaine fois qu'ils se retrouveraient.

_________________
~*Gaïa*~

Gach rud a thagann leis an té a fanann.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deaglann McCoill

avatar

Nombre de messages : 555
Age : 26
Localisation : Insitut du Pr Xavier ... ou dans votre esprit
Pouvoirs : Télékinésie-Télépathie
Date d'inscription : 13/06/2010

MessageSujet: Re: Retrouvailles et mise à jour [PV Macha]   Sam 16 Juin - 3:39

" - Si ce serveur a eu une dure journée, alors j'imagine que toi, tu as passé une journée épouvantable. Ne me prends pas pour une idiote, qu'est-ce que tu lui as fait ? "

Un silence s'installa alors que Deaglann hésitait à répondre. Macha venait de changer d'attitude et semblait à présent très sèche et sérieuse. Le ton autoritaire qu'elle avait employé ne laissait planer aucun doute sur ce qu'elle avait vu ou compris, et le télépathe n'avait pas d'autre choix que de lui donner une explication. Cependant, il était hors de question de lui révéler la vérité, cela pouvait compromettre la relation qu'il avait avec elle et Macha remettrait tout en question sur lui. Il soupira, comme s'il se rendait, et en baissant le ton, livra un secret qui n'était pas le sien mais qui pourrait permettre à Macha de comprendre ce qui venait de se passer, tout en la gardant rassurée sur son intimité. Elle ne devait pas se sentir menacée par le pouvoir de Deaglann, elle ne devait même pas en saisir l'étendue, et le mutant ferait tout pour garder cet aspect de ses pouvoirs dans l'ombre.

" - Et bien, commença-t-il en parlant lentement et en fixant sa tasse, ce n'est pas quelque chose dont je parle beaucoup, je n'aime pas trop en parler, d'ailleurs je n'en parle jamais ..."

Il se tu un bref instant. A mesure qu'il s'exprimait, il se sentait moins en danger, et avait moins peur de suivre le fil des pensées de Macha. Elle ne pouvait pas le détecter et il était stupide d'avoir réagit comme ça, il n'y avait aucune raison de s'inquiéter. Il avait fait face à des situations largement pires que celle là, il suffisait de se montrer le plus honnête possible, de croire à ce qu'il disait comme s'il avouait tout, cela irait très bien. Le télépathe tripotait sa tasse, la faisant tourner doucement sur elle-même, et continua à se "livrer" :

" - Je ... ne fait pas que de la télékinésie. J'ai découvert que je pouvais entendre les pensées des humains et ... les modifier si je le voulais. Je l'ai fait très rarement dans ma vie, uniquement quand c'était nécessaire comme maintenant. Mais c'est insupportable comme pouvoir, entendre ce genre de choses toute la journée ... c'est une des raisons pour lesquelles je me sens bien à l'Institut, entourés de mutants, j'ai l'impression d'être au calme. "

Normalement, il n'y avait pas de raisons pour que Macha ne le croit pas, et si elle cherchait à le mettre en difficulté sur le fait qu'il ne puisse faire ça qu'avec les humains, il savait déjà quoi lui répondre. Cependant, Macha semblait l'écouter et Deaglann finit ses explications, puisque la géokinésiste lui avait demandé ce qui s'était passé et qu'elle cherchait à comprendre.

" - Ce qui vient de se passer, c'est que ... le serveur t'as entendu parler et a compris qui nous étions, il a pensé appeler la police et venait s'adresser à nous. J'ai fait de mon mieux pour que ce soit comme s'il n'avait rien entendu, je l'ai ... arrêté avant qu'il ne vienne nous parler, mais il ne faut pas que tu penses que je fais ça sur tous les humains que je croise, parce que ce n'est vraiment pas le cas. "

Deaglann conclu doucement, comme s'il s'excusait :

" - Je ne voulais pas t'en parler, j'ai toujours eut peur d'être jugé à cause de ça ... j'espère que tu comprends. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macha O'Toole
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 1067
Age : 27
Localisation : Un peu partout, histoire de planter les germes du Mal.
Pouvoirs : Géokinésie : elle peut contrôler et modeler la terre comme elle le souhaite. Créer des tremblements de terre ne lui pose aucun problème mais son pouvoir n'agit pas sur le principe de vie. C'est-à-dire qu'elle ne peut agir sur un arbre ou une plante quelconque tant qu'il n'est pas mort. Ressent les moindres mouvements et secousses telluriques, ce qui lui permet de localiser choses et personnes sans se servir de ses yeux.
Date d'inscription : 23/08/2009

MessageSujet: Re: Retrouvailles et mise à jour [PV Macha]   Sam 30 Juin - 1:13

Macha était complètement désemparée. L'attitude de Deaglann et du serveur était tellement étrange qu'elle ne savait plus comment prendre la chose. En tant que mutante, elle pouvait sentir qu'il y avait du pouvoir derrière l'air étrangement distant du serveur, il suffisait d'avoir l’œil et de s'y connaître un minimum en pouvoirs. Et comment expliquer l'étrange lueur qu'elle avait vue briller dans les yeux de son compatriotes quelques secondes plus tôt, s'il n'y avait pas un pouvoir là-derrière ? Elle savait qu'elle n'avait rien imaginé et qu'elle ne se faisait pas d'idées. Un malaise s'était installé entre eux tandis que le serveur s'était remis à la tâche derrière son bar. Visiblement, elle avait posé le doigt là où il fallait et la jeune ne lâcherait pas le morceau tant que la situation ne serait pas devenue plus claire. Si Macha avait été un animal, il était clair qu'elle aurait été une hyène. À la manière des puissantes mâchoires de l'animal, elle ne lâchait jamais sa prise quand elle la tenait. Et là, elle avait flairer un os à déterrer, elle n'allait pas abandonner la partie comme cela.

En face d'elle, Deaglann était gêné et semblait réfléchir à la manière dont il allait lui présenter les choses. Au final, il finit par lui avouer qu'il y avait bel et bien quelque chose qu'il n'avait jamais avoué à qui que ce soit. Il était un peu nerveux, il n'avait qu'à voir la manière dont il tripotait sa tasse entre ses doigts. Il laissa passer quelques secondes de silence après ce début d'aveu. Cependant Macha ne desserra pas les dents, se contentant d'un hochement de tête un peu sec pour l'inciter à continuer. Enfin, il lui avoua timidement qu'il n'était pas doté uniquement de télékinésie, mais également d'une forme de télépathie qui ne fonctionnait qu'envers les humains. Du coup, il se sentait particulièrement bien à l'Institut, il se retrouvait au calme.
L'Irlandaise était vraiment étonnée, elle n'avait encore jamais entendu parler d'une forme de télépathie qui ne fonctionnait que sur les humains, mais après tout pourquoi pas. Peut-être que, dans son cas, le gêne X bloquait sa télépathie, c'était possible. Le génome humain était tellement vaste, il existait sans nul doute différentes formes de télékinésie, de télépathie et de n'importe quel autre pouvoir, Deaglann en était la preuve. Au moins, la jeune femme était tranquille pour ses pensées, elle avait un peu tiqué lorsqu'il avait parlé de télépathie. Elle laissa parler son ancien compatriote jusqu'au bout, elle apprit ainsi qu'il pouvait, en non télépathe, modifier les pensées des humains et qu'il s'était servi de cette capacité sur le serveur. Ce dernier les avait entendu parler et avait prévu de les faire sortir du bar, et même d'appeler la police, Deaglann avait donc agi pour qu'il oublie tout et retourne à son bar, même s'il disait ne pas avoir l'habitude de faire cela. Encore heureux, ce n'était sans doute pas éthiquement correct d'entrer dans les pensées des gens à tout va, et ce sans leur permission. Après, c'était mutant de voir ce qu'il acceptait ou non, Macha espérait donc que son compatriote ne se baladait pas non stop dans les pensées des humains, même si cela ne l'affectait moyennement, vu qu'il s'agissait d'humains. Si son pouvoir avait également englobé les mutants, elle ne l'aurait pas pris de la même manière. On n'entrait pas impunément dans les pensées de Macha O'Toole sans en ressortir indemne.


- Eh bien... Je suis heureuse que tu m'en aies parlé, ça ne doit pas être facile à assumer, et tu nous as sans doute sauvé la mise, merci, fit-elle par dire, toujours aussi sérieuse, quoique un peu plus détendue malgré tout.

Deaglann disait également avoir peur d'être jugé par rapport à cette capacité, la jeune femme comprenait pourquoi. Les mutants étaient tellement persécutés, alors si un mutant télépathe se révélait, c'était encore moins bien vu. Entrer sans aucun souci dans l'esprit des autres, on trouvait cela plutôt dangereux, et même Macha restait légèrement sur ses gardes, tout en sachant que son gêne X la protégeait de celui de Deaglann. Pourtant, elle se disait que son compatriote n'avait plus à avoir peur et à se terrer dans l'institut. Si les mutants possédaient un pouvoir, ce n'était pas pour s'en cacher et à avoir peur de ce qu'ils étaient ainsi que des autres. Et elle le lui fit savoir.


- Deaglann, tu n'as pas à avoir peur de tes pouvoirs, reprit-elle, en prenant soin cette fois-ci de baisser la voix. Je comprends très bien ce que tu ressens, je suis aussi passée par là. Mais désormais, je n'ai plus peur des autres ni de mon don. Nous n'avons plus à avoir peur d'être jugés, ce n'est pas normal. Et je pense qu'il n'est pas sain de se terrer dans une école, coupés de tout et de tout le monde, comme je te l'ai dit avant. Tu as un don fantastique et tu n'as pas à t'en cacher, après c'est à toi de respecter les pensées et l'intimité psychique des autres. Après, chacun son point de vue.

Elle termina sa tasse de café, ne lâchant pas Deaglann de son regard métallique.

_________________
~*Gaïa*~

Gach rud a thagann leis an té a fanann.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deaglann McCoill

avatar

Nombre de messages : 555
Age : 26
Localisation : Insitut du Pr Xavier ... ou dans votre esprit
Pouvoirs : Télékinésie-Télépathie
Date d'inscription : 13/06/2010

MessageSujet: Re: Retrouvailles et mise à jour [PV Macha]   Dim 1 Juil - 21:42

Ne le prenant pas personnellement grâce à la nuance qu'avait apporté Deaglann à la vérité, Macha prit les aveux du télépathe sans s'énerver ou se sentir mal, mais il ne fallait pas crier victoire pour autant. Il avait de la chance que la mutante fasse preuve d'assez d'altruisme et de compréhension pour arriver à se mettre à sa place et ne pas le juger, elle lui donnait même des conseils pour le rassurer, comment aurait-elle pu faire autrement ? Elle se sentait concernée, elle avait vécu plus ou moins le même genre de sensation, comme tous leurs semblables qui connaissent eux aussi la "condition mutante" et qui se questionnent sur leur existence par rapport au monde qui les entoure, Deaglann en était conscient.
Les encouragements et les compliments que lui faisait Macha étaient d'ailleurs touchants, le jeune homme avait du mal à ne pas être mal à l'aise, il se sentait peut être plus mal que lorsqu'il avait cru qu'elle l'avait percé à jour. Pour quelqu'un comme lui, qui cherchait à se montrer sympathique mais sans jamais nouer de relation de confiance et de proximité, cette situation de semi aveu (c'en était presque un pour lui, à moitié),les paroles qu'avait eut Macha à son égard … c'était inhabituel, il ne savait pas quoi lui répondre. C'était aussi également la première fois qu'on lui disait qu'il avait un "don fantastique" alors qu'il s'efforçait de le dissimuler aux yeux de tous. Heureusement, il se sentait beaucoup plus rassuré d'avoir réussi à lui cacher la vérité, ce qui compensait un peu ce qu'il ressentait, mais tout ce qu'il souhait c'était partir et laisser Macha dans ce pub, d'arrêter net cette situation de confession avec la jeune mutante.

Il n'avait pas envie qu'on soit compatissant avec lui ou qu'on cherche à le comprendre, il ne voulait pas qu'on lui prête attention, il n'avait pas l'habitude que les rôles soient inversés ainsi, mais il n'osait pas non plus partir brusquement après ce que venait de lui dire Macha. S'il était fier et pernicieux, n'hésitant pas à tout faire pour arriver à ses fins, vu que pour lui seul le résultat importe et non pas le chemin pour y arriver, il était incapable de se comporter de manière à manquer de respect à quelqu'un. Son but était que les gens l'apprécient : il tenait à faire bonne impression, à soigner sa présentation, et il ne fallait pas chercher à aller au fond des choses ou voir plus profondément en lui. Il sourit donc gentiment à la géokinésiste, sans pour autant cacher son malaise qui déformait son sourire de manière crispée. Il ne pouvait pas se montrer pleinement rassuré, elle risquait de comprendre qu'il avait réussi à lui dissimuler encore quelques secrets.


" - Merci, répondit-il à Macha, c'est gentil de me dire ça mais je ne pense pas que ça soit aussi simple. On verra si les mentalités évoluent, si les gens sont un peu plus ouverts d'esprit … et crois moi je serais le premier au courant. "

Il ne pouvait pas s'empêcher de jouer sur les mots, de faire diversion avec un peu d'humour, mais ça permettait de détendre un peu l'atmosphère et peut être d'esquisser un bref sourire.

Macha avait finit son café, et sa propre tasse était également vide. Il se dit qu'il était temps de se quitter, il avait été content de la revoir, mais finalement, à présent, il ne pouvait plus souhaiter de la croiser à nouveau. Il ne pourrait pas oublier ce qui venait de se passer. Mais en tant que mutant, dans New York, ils risquaient d'être amenés à se revoir …


" - Bon, dit-il en prenant un ton plus décidé, ça m'a fait plaisir de te parler, j'espère que ça continuera à bien se passer pour toi, mais moi je pense que je vais retourner à l'Institut, je ne préfère pas rentrer trop tard. Encore désolé si je t'ai surpris tout à l'heure, mais c'est vraiment gentil de ta part de m'avoir compris, je ne savais pas que tu étais autant à l'écoute. "

Il se leva, sans savoir s'il devait lui faire la bise ou pas, mais il se contenta de lui faire un sourire en commençant à s'éloigner du comptoir, puis il lui fit un léger signe de la main.

" - Merci pour tout, à une prochaine peut être, et bonne chance pour ton ménage. "

Puis il recula et sortit du bar, en adressant un dernier signe de tête à Macha lorsqu'il referma la porte du pub derrière lui. Le serveur, de l'autre côté du comptoir, du le prendre pour lui, car il le salua en agitant frénétiquement la main lorsqu'il le vit partir. Deaglann rit intérieurement sur le chemin du retour, en pensant à ce pauvre serveur qui allait garder un très bon souvenir de lui et de Macha. Maintenant que tout était fini et qu'il se retrouvait enfin seul, le télépathe se sentait pleinement rassuré : il n'avait aucun scrupule, et ne regrettait rien … à part évidemment de s'être fait griller par Macha.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macha O'Toole
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 1067
Age : 27
Localisation : Un peu partout, histoire de planter les germes du Mal.
Pouvoirs : Géokinésie : elle peut contrôler et modeler la terre comme elle le souhaite. Créer des tremblements de terre ne lui pose aucun problème mais son pouvoir n'agit pas sur le principe de vie. C'est-à-dire qu'elle ne peut agir sur un arbre ou une plante quelconque tant qu'il n'est pas mort. Ressent les moindres mouvements et secousses telluriques, ce qui lui permet de localiser choses et personnes sans se servir de ses yeux.
Date d'inscription : 23/08/2009

MessageSujet: Re: Retrouvailles et mise à jour [PV Macha]   Mer 4 Juil - 0:04

Tout comme elle, Macha avait envie que Deaglann puisse vivre en se sentant bien avec son pouvoir et n'aie plus peur qu'on le juge et qu'on le craigne à cause de cela. C'était ce qu'elle désirait pour chacun des mutants vivants sur cette planète, la raison pour laquelle elle avait quitté l'Institut pour rejoindre la Confrérie, et user de méthodes peut-être un peu moins douces, moins conventionnelles. Même si elle connaissait peu ce jeune garçon, assis en face d'elle, elle ne pouvait s'empêcher d'éprouver une certaine sympathie à son égard. Mais à entendre ses paroles, elle se rendait compte qu'elle ne pouvait pas non plus lui mettre la pression pour qu'il se demande si l'Institut était vraiment le meilleur endroit pour lui. Il l'avait avoué lui-même, il s'y sentait bien. Il avait sollicité son point de vue, elle le lui avait donné. Désormais, c'était à lui de voir. S'il avait des doutes, il savait à quelle porte sonner, il savait qui demander. Kath l'avait laissée cogiter trois semaines sans pour autant la harceler pour savoir quelle décision elle avait prise. On ne pouvait pas décider pour les autres, elle-même n'aurait pas du tout apprécié qu'on le fasse pour elle. Il lui déclara d'ailleurs qu'il verrait comment les mentalités évoluent... Macha ne put retenir un léger sourire.

-Ce n'est rien, répondit-elle. Je n'ai jamais dit que c'était simple. J'ai de la peine à croire qu'on puisse encore faire quoi que ce soit pour changer les mentalités. Quand ta propre famille te hait et te rejette, quand on voit ces foules qui manifestent conte nous... On devient rapidement pessimiste. Mais je doute que ce soit le bon moment pour en débattre.

Deaglann avait pensé à la même chose qu'elle, au même instant. Leurs tasses étaient vides, il était temps pour eux de se quitter. Salutations d'usage, blablabla. Il s'excusa de l'avoir surprise avec sa capacité "secrète" et se montra surprise de la voir autant à l'écoute. Ce qui la fit éclater de rire, son drôle de rire aux accents évoquant les ricanements d'une hyène.

- Tu sais, ce n'est pas parce qu'on est des "méchants" qu'on est pas pour autant solidaires envers les membres de notre équipe et qu'on ne sait pas être à l'écoute, glissa-t-elle d'un ton malicieux alors qu'elle se levait à son tour.Bonne chance à toi aussi, Deaglann. Je ne doute pas qu'on se recroisera. Et peut-être plus tôt qu'on ne le pense.

Il lui fit un signe amical de la main, puis sortit du café. Restée seule, la jeune femme enfila son blouson puis croisa le regard du serveur, toujours derrière son comptoir. Ce dernier lui adressa un sourire qui ne laissait aucun doute sur le fait qu'elle devait lui plaire.

*Tu ne pensais pas cela, il y a dix minutes.* ricana intérieurement l'Irlandaise.

Elle quitta également le bar, sans se retourner, un sourire aux lèvres, au final amusée par la démonstration du talent secret de Deaglann McCoill.




-Topic terminé-

_________________
~*Gaïa*~

Gach rud a thagann leis an té a fanann.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retrouvailles et mise à jour [PV Macha]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retrouvailles et mise à jour [PV Macha]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [INFO]Mise à jour OTA 2.10.405.2 disponible pour le Desire
» Galerie de Patou76 mise à jour du16 déc p12
» Mon blog avec mise à jour
» [INFO] Mise à jour pochette album
» [AIDE] Problème configuration messagerie suite Mise à jour ROM

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men :: Hors Jeu :: Topics finis :: Ville-
Sauter vers: