X-Men

Jeu de Rôle sur X-Men, l'academie des mutants
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 A la recherche d'une bombe (port)

Aller en bas 
AuteurMessage
Cyclope
Admin/X-men Professeur/Tuteur
Admin/X-men  Professeur/Tuteur
avatar

Nombre de messages : 5187
Age : 42
Localisation : avec vous...
Pouvoirs : rayons lasers
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: A la recherche d'une bombe (port)   Mer 20 Oct - 18:23

Après avoir retrouvé Crapaud à Staten Island, Cyclope avait apprit que deux bombes se trouvaient en ville, prêtes à exploser. Il avait donné des instructions pour que Diablo suive le confrériste afin de savoir pouvoir il faisait tout cela, et s'il n'était pas sous l'influence d'une autre personne après avoir remarqué une trace étrange dans son cou. D'autre part, il avait demandé à Tornade, fraichement rentrée d'Afrique, d'aller voir si la bombe de la mairie exitait vraiment. De son côté, il avait emmené les deux jeunes filles qui l'accompagnait et était reparti avec le X-jet vers la ville. Il avait vu de loin l'explosion de la statue de la liberté, et celle-ci s'écrouler dans l'eau.

-" NONNNNNN "avait-il hurlé, prêt à faire demi-tour. Mais une bombe l'attendait, et il était sans doute trop tard pour faire quoique ce soit.

-" Diablo ? Diablo, est-ce que ça va ? " avait-il demandé par le transpondeur.

En attendant la réponse, il avait décidé de se focaliser sur cette fichue - et hypothétique- bombe. Puisqu'elle était sensée se situer dans le port, autant se rapprocher le plus possible. Il se mit en mode furtif et se posa sur l'eau, seul endroit assez grand et discret pour accueillir le véhicule, prêt des quais. La nuit lui était d'un grand secours. Il ordonna aux filles de rester dans l'appareil et sorti.


* Comment trouver une bombe ici ? Je n'ai aucune indication ! Autant chercher une aiguille dans une botte de foin ! Maudit confrériste *

Scott fit le tour des quais. Il n'y avait que très peu de bâteaux cette nuit, trois en tout, et seulement deux bâtiments en comptant les douanes. Seulement il y avait des centaines de containers entassés les uns sur les autres, créant un dédale dans lequel il était difficile de s'y retrouver. Il avait évité un gardien, mais il y en avait peut-être d'autres. Et un groupe de dockers éméchés avait élu domicile entre deux piles de containers. La bombe, si elle existait, pouvait se trouver n'importe où. Devait-il entrer en contact avec un gardien ? Il aurait peut-être vu quelque chose, où au moins saurait-il où chercher. Mais allait-il le croire ? Il pouvait tout aussi bien sonner l'alerte, d'autant que les mutants n'étaient pas bien vus en ville et il n'était pas discret avec sa tenue en cuir noir et son viseur rouge.

_________________


Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azélyne Breker

avatar

Nombre de messages : 324
Age : 25
Pouvoirs : Télékinésie et bouclier d'énergie (= champ de force).
Date d'inscription : 12/07/2010

MessageSujet: Re: A la recherche d'une bombe (port)   Dim 24 Oct - 15:37

Azélyne marchait d'un pas rapide en direction de la ville. Elle était sortit de l'Institut assez tard et allait surement se faire remonter les bretelles en rentrant mais qu'importe … Elle devait retourner dans son ancienne battisse – si on pouvait appeler ça comme cela – elle s'était rendu compte une fois installer à l'Institut qu'elle n'avait pas toutes ses affaires. Deux ou trois d'entre elles avaient dû tomber de son sac ou tout simplement devaient ne pas être directement visible pour qu'elle pense à les prendre. Il fallait absolument qu'elle les récupère.
La jeune mutante était presque arrivée en ville quand elle se rendit compte qu'elle arriverait beaucoup plus vite dans son ancien quartier en passant par le port. En plus elle le connaissait par cœur et aucun risque pour elle de se faire prendre par les gardes puisqu'elle connaissait l'un d'eux. Il suffisait juste qu'elle se débrouille pour ne pas tomber sur des dockers bourrés pour cause de fin de journée ou encore des dealeurs et autres toxicomanes. Au pire elle se défendrais comme elle le pourrait …
Ses trois premières semaines à l'Institut n'avais pas étaient faciles pour la jeune télékinésiste, elle ne s'était pas fait de nouveaux amis et les seuls personnes qu'elle connaissait n'était pas très disponible : Deaglann qui l'avait sauvée et amenée ici était à l'infirmerie depuis un bout de temps déjà et Kara passait la plupart de son temps avec une nouvelle amie dans le parc, étant assez discrète et timide Azélyne ne voulait pas s'incruster. Elle en avait donc profité pour s'exercer un peu et s'était plutôt bien améliorée. Elle repensait à tout ce qui s'était passé ces derniers temps pour elle, beaucoup de choses avaient changées et elle avait pour le moment du mal à s'adapter. Mais elle ne put divaguer plus longtemps dans ces souvenirs : une explosion venait de se produire ! Elle chercha des yeux d'où cela pouvait bien venir et s'aperçut que la Statue de la Liberté n'était plus sur pied. Mais qui avait eu l'idée saugrenue et complètement stupide par la même occasion de faire sauter un monument pareil ?!

* Mais quels bande d'inconscients ! pensa-t-elle pour elle même, j'espère qu'il n'y a pas de blessés au moins … *

Elle n'avait pas trop le temps pour le moment d'aller voir de plus près ce qu'il se passait alors elle décida de continuer son chemin. Une fois ses affaires récupérées elle irait voir l'ampleur des dégâts. Elle pourrait peut être même donner un coup de main …
La jeune fille se frayait à présent un chemin entre tout les conteneurs entreposés ça et là. Elle trouvait étrangement qu'il y en avait plus que d'habitude mais ne prêtât pas plus attention à se détail : elle venait d'entendre du bruit dans une allée toute proche. Après avoir discrètement jeté un coup d'œil elle fut soulagée de constater qu'il ne s'agissait que de dockers un peu joyeux probablement à cause de l'alcool. Elle pressa le pas pour ne pas se faire voir mais se stoppa net en tombant sur l'ombre de quelqu'un.
A première vue il s'agissait d'un homme, plutôt grand et baraqué. En plissant les yeux elle remarqua qu'il portait une tenue de cuir noir et une paire de lunette rouge, ces dernières bien étranges d'ailleurs : on aurait dit que c'était une sorte de viseur. En tout cas l'individu était là à quelques mètre devant elle et ne bougeait pas.

- Euuh … Bonsoir. Tenta-t-elle de dire sur le ton le plus neutre possible. Elle préféré essayer d'engager la conversation plutôt que de laisser le silence s'installer. La situation avait quelque chose d'inquiétant, elle n'avait jamais était en face d'une personne qu'elle ne connaissait pas, la nuit au beau milieu d'un port. Vous êtes qui au juste ? Y'a pas grand monde qui traine par ici normalement et je ne crois pas vous avoir déjà vu dans le coin, ajouta-t-elle.
Elle espérait qu'il lui réponde même si l'idée de se trouver face à un taré lui traversa rapidement l'esprit. L'homme s'approcha un peu et elle pu enfin apercevoir son visage. Elle le connaissait, il était de l'Institut :
- Je … Vous … Pardon je ne vous avait pas reconnut monsieur.

Si c'était bien la personne à qui elle pensait, c'était un professeur. Et un X-men en plus de ça. Elle était définitivement mal barrée …

(HRP : Désolée pour cette mise en page très rapide mais j'avais peu de temps, et désolée aussi pour le retard ... J'espère que tu ne m'en veux pas trop Embarassed )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyclope
Admin/X-men Professeur/Tuteur
Admin/X-men  Professeur/Tuteur
avatar

Nombre de messages : 5187
Age : 42
Localisation : avec vous...
Pouvoirs : rayons lasers
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: Re: A la recherche d'une bombe (port)   Lun 25 Oct - 20:05

(hj : pas de soucis, je suis aussi surbookée Razz )

Scott était toujours indécis, et il s'inquiétait pour Diablo qui ne lui avait pas repondu. Il tentait de se persuader qu'il n'était pâs loin de Crapaud et ne pouvait pas lui répondre, mais s'en voulait de ne pas être retourné voir si tout allait bien. Quel leader faisait-il, à abandonner ses coéquipiers pour sauver des humains qui le detestaient d'une bombe qu'il ne trouvait pas ? Puisqu'il était trop tard pour faire demi-tour, autant avancer ce qu'il avait commencé. Scott décida donc de se rapprocher des bateaux le long du port lorsqu'il tomba sur une forme dans le noir. Il était plus facile pour lui de voir dans le noir et il s'aperçu rapidement qu'il s'agissait d'uen adolescente. Avant même qu'il ai eu le temps de dire quoique ce soit, elle l'avait abordé en lui souhaitant le bonsoir et en lui posant des questions indiscrètes. Cette rencontre avait un goût surréaliste : une jeune fille le soir qui se promenait au milieu des conteneurs du port et qui lui demandait qui il était.

Alors qu'il allait lui faire remarquer que lui aussi pourrait lui dire exactement la même chose, il s'était approché et elle changea d'expression, bredouillant et s'escusant. Scott, derrière son viseur, plissa les yeux afin de tenter de reconnaitre la fille. Il lui sembalit l'avoir déjà vue, et elle l'avait appelé Monsieur, titre pompeux que lui donnaient en général les élèves à leur arrivée à l'insitut. Ils apprenaient en général rapidement à l'appeler par son prenom. Il fouilla sa mémoire, tenant de savoir s'il l'avait vu à l'école. En tout cas, elle n'avait pas suivi ses cours, ça il en était certain. Soudain, il se rappela. Il l'avait vue plusieurs fois, dans les couloirs ou le parc, en compagnie d'un autre élève. Il s'était d'ailleurs promis de demander qui elle était, mais il n'en avait pas encore toruvé le temps. C'était le bouquet, Diablo qui ne répondait pas, Tornade qui cherchait une autre bombe, lui-même qui avait laissé deux jeunes filles de l'institut dans le X-jet et voilà qu'il rencontrait une autre élève sur les docks.

Rapidement, Scott l'attrapa par le bras et la plaqua contre un conteneur, jetant des regards à droite et à gauche pour vérifier que ses paroles n'avaient attiré personne. Même si ce n'était pas lui qui l'avait amenée ici, elle restait uen élève et il se sentait responsable d'elle, comme de tous ceux qui habitaient l'institut.


-" Que fais-tu là ? Il fait nuit et c'est dangereux ! Tu as eu l'autorisation de qui ? C'est quoi ton prenom, au fait ? " lui dit-il tout bas, menaçant.

La deuxième question était superflux, avec les évènements de la soirée, il doutait qu'un professeur ai eu la bétise d'autoriser une adolescente à sortir le soir seule.

A ce moment-là, une lumière dans le ciel suivie d'une détonation attira son attention. Il sursauta, pensant à la bombe, et tourna vivement la tête en direction de l'eau. Un feu d'artifice ! Ouf, la bombe n'avait pas encore explosée mais... Il y avait manifestement la fête sur un bateau qu'il n'avait pas vu. Il fallait absolument aller voir sur place. S'il voulait tuer un maximum de personnes sur le port, il choisirait un bateau plein d'invités ! Oui, mais que faire de cette invitée surprise ?

_________________


Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azélyne Breker

avatar

Nombre de messages : 324
Age : 25
Pouvoirs : Télékinésie et bouclier d'énergie (= champ de force).
Date d'inscription : 12/07/2010

MessageSujet: Re: A la recherche d'une bombe (port)   Jeu 28 Oct - 20:34

L'X-men s'était avancé et semblait à présent réfléchir, comme s'il tentait de se rappeler de quelque chose. Puis sans qu'Azéline eu le temps de réagir le grand brun la saisit par le bras et la plaqua, plutôt violemment à son goût, contre un conteneur. Il jetait des regards de gauche à droite comme pour vérifier que personne ne les avait vu. Pourquoi elle n'en savait rien, après tout ils ne faisaient rien de mal et ils n'étaient à sa connaissance pas des terroristes, juste des mutants non belliqueux en plus donc rien à craindre.

- Que fais-tu là ? Il fait nuit et c'est dangereux ! Tu as eu l'autorisation de qui ? C'est quoi ton prénom, au fait ?

Il avait dit tout ça sur un ton très menaçant qui glaça le sang de la jeune fille. On lui avait bien dit que le professeur Summers était gentil mais qu'il pouvait parfois être très dur quand il le voulait, surtout quand il s'agissait de ses élèves, mais l'avoir en face de lui c'était encore plus … disons que pour le moment Azélyne trouvait qu'il était plutôt effrayant.

- Je … Je voulais aller en ville, j'ai oublié des affaires là où je vivais avant. Je sais qu'il est tard mais la journée avec les cours je n'est pas le temps d'aller en ville enfin pas encore, je … elle était en train de se conforme en excuse puis décida de faire court ; en fait je je n'ai pas d'excuses je suis sincèrement désolée, je n'ai eu la permission de personne …

Elle était vraiment sincère, être dehors à cette heure là et seule en plus ce n'était vraiment pas malin, elle était bien placée pour le savoir. Mais l'Institut n'était pas encore pour elle un lieu familier où elle se sentait en parfaite sécurité et ne s'étant pas faite d'amis elle avait besoin de voir des endroits familiers.
Avant qu'elle ne puisse répondre à la dernière question que lui avait posé le X-men, une lumière apparut dans le ciel et le bruit d'une détonation se fit entendre. Le professeur sursauta, Azélyne surprise déclencha son bouclier télékinésique instantanément : une sorte de halo blanc l'entourait. Elle avait progressivement appris pendant les deux dernières semaines à mieux le contrôlait mais elle restait tout de même méfiante, cette partie de son don avait causé beaucoup de dégâts dans le passé et elle pouvait encore recommencer. Elle respira un coup et suivit le regard du jeune homme. Ce n'était qu'un feu d'artifice, sont rythme cardiaque commença à diminuer et avec un peu de concentration elle réussit à le stopper.

- Je m'appelle Azélyne … Azélyne Breker. Je suppose que vous êtes le Professeur Summers ?

Elle ne savait pas si il avait déjà entendu parler d'elle ou si il savait tout simplement « ce qu'elle était » mais elle décida de ne pas en dire plus pour le moment. Il ne lui avait pas demandé plus que son nom elle ne lui avait donc pas donné plus d'informations, s'il lui demandait elle le lui dirait tout simplement.

- Je ne voudrais pas être indiscrète mais qu'est ce que vous faites ici ? Enfin je veux dire le port à cette heure là il n'y a rien à y faire, ajouta-t-elle. Vous avez l'air un peu tendu en plus … Quelque chose ne va pas ?

Elle avait l'habitude de trainer sur le port mais même pour elle la nuit elle ne trouvait pas grand chose à y faire. Elle passait juste son temps à regarder les bateaux, la plupart d'entre eux étaient des navires de riches où s'organisait de grandes fêtes. Elle était allé sur l'un d'eux un jour avec Gérode mais elle n'avait pas du tout aimé, les gens était trop pénibles et trop bourgeois pour elle, elle s'y sentait trop mal à l'aise bien qu'elle connaissait ce milieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyclope
Admin/X-men Professeur/Tuteur
Admin/X-men  Professeur/Tuteur
avatar

Nombre de messages : 5187
Age : 42
Localisation : avec vous...
Pouvoirs : rayons lasers
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: Re: A la recherche d'une bombe (port)   Lun 1 Nov - 13:54

La jeune fille était en train d'expliquer sa présence sur les quais quand surgit la détonation, ce qui empêcha le Xmen de répondre, même s'il avait entendu la réponse. Alors qu'il se détendait, il se rendit compte qu'une force invisible lui avait fait lâcher le bras d'Azélyne, en même temps qu'il avait été repoussé de quelques pas. Ce n'était pas douloureux, juste surprenant. Lorsqu'il tourna la tête vers la mutante, elle était entourée d'un halo blanc qui disparut assez vite. Il ne lui fallu en fallu pas plus pour faire le lien, puisqu'elle possédait manifestement le même pouvoir que Jean, du moins en partie. Il fronça les sourcils, espérant que ce pouvoir n'était pas aussi fort que celui de sa femme.

-" Azéline... Nous ne nous sommes pas encore rencontrés je crois. Tu m'as bien reconnu, mais appelle-moi Scott, ou Cyclope, comme tout le monde. Dis-moi, es-tu aussi télépathe, ou télékinésiste ? "

Dans le mot "aussi", Scott faisait allusion au bouclier qu'il avait reconnu, même si ce n'était pas forcément évident. Les pouvoirs assossiés de Jean étaient très rares ensmble, aussi il était peu probable qu'Azélyne les aient tous, mais, si ses souvenris étaient bons, le bouclier était un dérivé courant de la télékinésie.

Les présentations incongrues en ce lieu étant faites, restait un autre problème. Que devait-il faire ? Il ne pouvait pas la laisser partir seule, maintenant qu'il l'avait rencontrée, surtout sachant qu'elle était élève à l'institut. Il ne pouvait pas non plus la ramener à l'école, c'était évident. Du moins pas tout de suite. S'il lui demandait de l'attendre, il était peu probable qu'elle obéisse, d'autant qu'en ne sachant pas où se cachait la bombe, il prenait le risque de la laisser juste à côté, mme s'il avait maintenant une petite idée de sa localisation. Restait donc deux solutions, soit l'emmener au X-jet avec les filles qu'il avait laissées, mais il perdrait encore du temps, et il ne savait pas combien il lui en restait, soit il l'emmenait avec lui.


-" Mais pourquoi les élèves ne respectent-il jamais les consignes de sécurité ? "soupira-t-il pour lui-même.

-" Tu ne pouvais pas demander à un professeur de t'emmener après les cours ? " dit-il plus haut, s'adressant à la jeune fille cette fois. Il n'attendait pas de réponse, puisque sa présence ici à cette heure était un "non" évident. Il aurait tout le temps plus tard de comprendre pourquoi. Il se passa la main dans les cheveux, signe chez lui d'embaras.

-" Ce que je fais là ? " il marqua une pause... " Tu as déjà entendu parler de la confrérie des mauvais mutants, et de Crapaud ? Je te la fait courte. En gros, ce sont des mutants qui ont décidé qu'ils étaient supérieurs aux humains, ils ont pour but de prendre le pouvoir. Cette nuit Crapaud a incendié pluisieurs points de New York, il a fait tomber la Statue de la Liberté et il semblerait qu'il ai caché uen bombe ici. Pourquoi, je ne sais pas trop, mais je dois l'empêcher de faire plus de mal. Je comprendrais que tu aies peur, mais je ne peux pas te laisser seule, tu serais en danger, tu vas donc devoir rester avec moi. Je pense savoir où il pourrait avoir placé sa bombe "

En disant ses derniers mots, Scott tourna sa tête vers les quais, plus précisemment d'où venait le feu d'artifice. C'était évident, quitte à mettre une bombe, autant qu'il y ai un maximum de dégâts, ou de victimes. Un bateau en fête paraissait le meilleur endroit. De toute façon, il n'avait pas d'autre idée.

-" Qu'en penses-tu, on va jeter un coup d'oeil ? "

_________________


Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azélyne Breker

avatar

Nombre de messages : 324
Age : 25
Pouvoirs : Télékinésie et bouclier d'énergie (= champ de force).
Date d'inscription : 12/07/2010

MessageSujet: Re: A la recherche d'une bombe (port)   Sam 6 Nov - 2:10

Lorsque son bouclier d'énergie se déclencha le professeur lâcha instantanément le bras de la jeune fille et se vit obligé de reculer de quelque pas. Une fois le bouclier disparut il avait parut intrigué, Azélyne s'en doutait il devait se demander quels genres de pouvoir elle avait d'autant que le siens ou plutôt les siens était assez … pas surprenant certes puisque beaucoup de gens avaient les mêmes mais … disons qu'elle avait appris par expérience qu'ils pouvaient être très puissants et dévastateurs. La jeune mutante en avait déjà vu un petit aperçu.

-" Azélyne... Nous ne nous sommes pas encore rencontrés je crois. Tu m'as bien reconnu, mais appelle-moi Scott, ou Cyclope, comme tout le monde. Dis-moi, es-tu aussi télépathe, ou télékinésiste ? "

La question fatidique … Elle s'y attendait de toute manière, mais le fait de savoir que la personne qui lui posait la question était effectivement le professeur Summers là rassurer.
Cependant au mot télépathe, Azélyne se crispa et baissa la tête. Ce mot, ce pouvoir lui rappelait Deaglann, en somme un de ses seuls amis à l'Institut … Elle n'était pas télépathe, seulement télékinésiste et n'avait d'après ses connaissances pas eu besoin de développer ce don pour se rendre compte qu'elle pouvait générer des boucliers d'énergie protecteurs et des champs de force, ce dernier étant tout de même celui qu'elle ne contrôlait ainsi dire très peu. Mais peu de personne la connaissait pour le savoir, presque personne à vrai dire.

- "Euuh non nous ne sous sommes jamais rencontrés en effet monsieur pardon … Cyclope, il allait falloir qu'elle s'habitue à l'appeler par son prénom ou son nom de mutant ça lui faisait bizarre mais finalement elle trouvait ça plutôt sympa elle nota même dans un coin de la tête l'idée de se trouver un nom un peu plus « spécial ». Non je suis seulement télékinésiste, ne vous inquiétait pas je ne sais rien de se que vous pensez ", ajouta-elle en plaisantant.

Puis il commença à se poser des questions, une qui paraissait rhétorique et à laquelle Azélyne n'eut pas besoin de répondre et une deuxième qui était plus une réprimande. A celle-ci la jeune télékinésiste ne répondit pas et baissa simplement le regard. Elle n'avait pas d'excuses valables à lui donner, mieux valait ne rien dire. Puis quand elle releva le regard, Cyclope se passait la main dans les cheveux comme un signe d'embarras :

-" Ce que je fais là ? " il marqua une pause... " Tu as déjà entendu parler de la confrérie des mauvais mutants, et de Crapaud ? Je te la fait courte. En gros, ce sont des mutants qui ont décidé qu'ils étaient supérieurs aux humains, ils ont pour but de prendre le pouvoir. Cette nuit Crapaud a incendié plusieurs points de New York, il a fait tomber la Statue de la Liberté et il semblerait qu'il ai caché une bombe ici. Pourquoi, je ne sais pas trop, mais je dois l'empêcher de faire plus de mal. Je comprendrais que tu aies peur, mais je ne peux pas te laisser seule, tu serais en danger, tu vas donc devoir rester avec moi. Je pense savoir où il pourrait avoir placé sa bombe "

La confrérie des mauvais mutant ? Oh que oui ça lui disait quelque chose ! Gérode était ce que l'on pouvait considérer comme un allié de ces mutants. Crapaud par contre elle ne le connaissait pas et n'en avait encore jamais entendu parler … C'était donc eux qui avait provoqué l'explosion de la Statue de la Liberté ! Finalement il y avait bel et bien des abrutis pour faire une chose pareil.
Pire il y avait apparemment un bombe ici même au port. Azélyne sentit des frissons parcourir son épine dorsal et le bouts de ses doigts frétillèrent comme s'ils étaient parcourues par de petites déchargent électriques … A ce moment là elle avait peur c'était bien le cas de le dire … Mais quand le brun lui dit qu'elle resterait avec lui elle ne fit aucune objections : avec lui elle se sentirais beaucoup plus en sécurité et si jamais quelque chose arrivait, être avec un adulte de surcroit mutant et expérimenté serait beaucoup plus rassurant.
Le regard de Scott se dirigea ensuite vers les quai, au lieu même du feu d'artifice. Le lieu était bondé, la bombe devait certainement être là-bas puisque cela pouvait toucher beaucoup de personnes …

- " Alors c'est cette bandes de … rigolos, il fallait quand même qu'elle reste polie devant un de ses professeurs, qui ont fait exploser la Statue de la Liberté ? Je les connais en effet, Gérode, enfin je veux dire mon ancien « propriétaire » était de leur coté. En tout cas y'en a qui savent pas quoi faire de leur temps libre ! … Alors y'a une bombe ici aussi et vous pensez qu'elle est là-bas ". Ajouta-elle en regardant dans la même direction.

- " Qu'en penses-tu, on va jeter un coup d'oeil ? "

Il avait dit ça simplement comme s'ils allaient faire une sorte de chasses au trésor. Dans un sens ça y ressemblait certes, mais ici c'était quand même beaucoup plus dangereux qu'un simple jeu … Azélyne ne savait pas trop quoi répondre. Elle posa le « pour et le contre » et finit par se décider que le suivre était la meilleure chose à faire.
Déjà elle ne voulait pas rester toute seule et puis Cyclope était lui aussi seul pour chercher une bombe, tout seul il allait chercher un moment et le temps il n'en avait pas beaucoup … A deux ils y arriveraient surement plus vite et plus facilement et puis peut être que ses dons pourrait servir. C'était comme une sorte de mission en fait, sauf qu'elle n'avait jamais suivit d'entrainement particulier …

- " Je vous suis chef ! Dit-elle enfin en miment un garde à vous, mais ... on va faire comment pour aller là-bas sans trop se faire remarquer ? En général tout le monde se connait et on peut pas dire qu'on est du coin, moi encore certains m'auront peut être déjà vu parler avec le vigile mais c'est tout. Et puis je ne suis pas sur d'être d'une très grande aide je n'ai pas encore était entrainer à vrai dire … "

En réalité elle avait plus peur d'être un handicap qu'autre chose et de faire des bêtises mais au fond d'elle, Azélyne avait envie de prouver à Scott ce qu'elle savait faire et que l'on pouvait compter sur elle. Il ne lui restait plus qu'à faire ses preuves …

[HRP : YES I CAN ! J'ai enfin trouver le temps de le poster ^^ ah au fait pour la petite anecdote: Gérode est un mauvais mutant arachnéen qui considère qu'Azélyne lui appartient =) vu que tu peux pas le savoir je préfère le dire Wink]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isobel Walker

avatar

Nombre de messages : 139
Age : 26
Pouvoirs : Géomorphe capable de contrôler les phénomènes sismiques afin de créer des tremblements de terre localisés, de mouvoir la roche selon sa volonté et de la restructurer, pouvant ainsi la transformer en diamant.
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: A la recherche d'une bombe (port)   Sam 6 Nov - 22:10

Une fois que l'entretien entre le Crapaud et Cyclope fut terminé, ce dernier ordonna à Isobel et à Esther, la nouvelle recrue de l'institut, de se diriger vers le X-jet et quelques instants plus tard une lumière transperça la nuit. Cette lumière provenait de l'explosion de la première bombe. L'explosion fut si puissante que la statue de la liberté tout entière sombra au fond du port de New-York en quelques instants. Le professeur Summers hurla un « non » dans son transpondeur, un « non » poignant en direction de Diablo resté sur place pour mener l'enquête. Et après multiples tentatives de communication avec lui, celles-ci restèrent sans réponse.

Isobel pris sa tête entre ses mains tout en pensant à Diablo, espérant qu'il avait put fuir avant l'explosion. L'équipe continua vers la ville, passant en mode furtif et se posant sur les quais, afin de trouver l'hypothétique bombe qui si trouvait. L'appareil sur la terre ferme, Isobel enleva sa ceinture et se dirigea vers son professeur, mais celui-ci lui ordonna de rester à bord du X-jet avec Esther et de l'attendre là et surtout de ne sortir sous aucun prétexte, bref le mutant avait été clair aucune d'elles ne devait mettre le pied dehors. La jeune demoiselle s'exécuta, elle referma la porte derrière, puis s'assit à sa place, les yeux rivés sur l'extérieur suivant du regard les moindres faits et gestes de son aînés.

Le mutant se rapprochait des portes-conteneurs qui avaient accostés là, quand il s'arrêta net. La géokinésiste sembla alors apercevoir une fine silhouette en face de son professeur, elle décida donc de désobéir aux règles fixées et de sortir de l'appareil au nez et à la barbe d'Esther. Il faisait particulièrement frais et un frisson parcourut tout son corps, un frisson mêler à l'angoisse et l'excitation de la jeune mutante. Sa tenue en cuir noir lui permettait de se faufiler dans la nuit sans que personne ne la remarque et c'est ainsi qu'elle réussit à grimper incognito sur un conteneur, juste au-dessus de Scott et de la silhouette, qui s'avérait être une jeune fille, de taille moyenne et à la chevelure châtain clair. Elle resta là, immobile sur le conteneur, écoutant la conversation des deux protagonistes.
L'inconnue, ne l'était finalement pas, en effet, tout comme Isobel, la demoiselle n'était autre qu'une nouvelle élève de l'institut profitant de la nuit pour aller chercher quelques affaires rester en son ancienne demeure. Soudain une détonation se fît entendre et une lumière étincelante apparût dans le ciel et tout de suite Isobel cru que la seconde bombe venait d'exploser, mais en levant la tête vers les cieux elle ne vit que les éclats scintillant d'un feu d'artifice. Fort heureusement personne ne l'avait encore remarqué là où elle était perchée. La jeune recrue de l'institut s'appelait Azélyne et maîtrisait la télékinésie, Scott le remarqua quand celle-ci le repoussa de quelques pas avec une sorte de champs de force.

Les présentations terminées, Cyclope informa Azélyne de la situation et lui proposa de l'accompagner afin de trouver la bombe mais surtout pour ne pas que la jeune fille ne reste seule sur le port. Même si Isobel savait qu'elle allait avoir droit à une remontrance de Scott pour lui avoir désobéit, elle décida de descendre de son conteneur pour leur prêter main forte.


- "Professeur, je sais que je devais rester dans le X-jet avec Esther mais j'ai cru qu'Azélyne était une ennemie, mais j'ai cru entendre qu'elle était des nôtres. Je sais aussi que vous avez peur pour nous, mais les autres et moi-même ne vous laisserons pas risquer votre vie tout seul, nous aussi, nous voulons aider les humains et les mutants de ce monde et ceux même s'il y a de nombreux risques et maintenant que je suis là... Je serais prudente, puis faut bien que quelqu'un assure vos arrières. De plus depuis que je suis à l'institut on m'a appris à être solidaire, à aider son prochain, contrôler nos pouvoirs et les utilisés pour de bonnes causes, des causes nobles. Ce soir vous m'avez permis de revêtir cette uniforme, l'uniforme des X-men, nous sommes une équipe alors un pour tous et tous pour un." Dit-elle avec un ton sûr et déterminé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyclope
Admin/X-men Professeur/Tuteur
Admin/X-men  Professeur/Tuteur
avatar

Nombre de messages : 5187
Age : 42
Localisation : avec vous...
Pouvoirs : rayons lasers
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: Re: A la recherche d'une bombe (port)   Lun 8 Nov - 20:54

Azéline confirma au professeur qu'ils ne s'étaient jamais rencontrés (hj : cool il devient pas gateux Razz ) et lui expliqua qu'elle était bien télékinesiste, comme il le pensait, mais pas télépathe, risquant même une plaisanterie, assez déplacée au goût de Scott, vu les circonstances.

-" Je ne m'inquiète pas, car ceux qui possèdent un tel pouvoir doivent en priorité apprendre le respect des autres à l'institut. J'ose espérer que tu aurais respecté mon intimité " répondit-il froidement, sans l'ombre d'un sourire.

Alors qu'il avait le regard tourné vers l'endroit d'où venait la fête, Azélyne lui répondit qu'elle connaissait la confrérie pour y avoir connu un membre. Ce n'est pas cette information qui le fit tourner la tête vivement vers la jeune fille, mais l'évocation d'un "propriétaire". L'esclavage sous toutes ses formes avait toujours revolté le mutant et il eut dû mal à contenir sa colère.


-" Un propriétaire ? " dit-il en détachant chaque syllabe. " Tu n'es la propriété de personne ! Ce n'est pas le moment, mais en rentrant il faudra que nous ayons une conversation "

Sa machoire était crispée, et même s'il l'on ne pouvait voir son regard, il aurait fallu être aveugle pour ne pas comprendre dans quel état cela le mettait. Il était autant en colère contre ce fameux Gérode qui avait troité une jeune fille comme sa chose que contre ladite jeune fille qui se considérait encore comme telle, puisqu'elle employait encore les termes du confrériste.

Pendant ce temps, la mutante semblait avoir reflechi puisqu'elle mima un garde à vous en lui annonçant qu'elle le suivait. Décidemment, son humour en ces circonstances lui déplaisait fortement. Elle ne semblait pas avoir compris le danger que représentait leur présence sur le port à la recherche d'une bombe, et semblait même s'amuser. Il l'emmenait avec lui parce qu'il n'avait pas trouvé d'autre solution, mais il redoutait qu'elle se mette en danger bêtement. Sa machoire se contracta à plusieurs reprises. D'ailleurs la suite de la réponse d'Azéline lui confirma ses craintes
.

-" Oui, j'avais remarqué que tu n'étais pas entrainée ". Dit sèchement, cela voulait tout dire.

-" Je ne sais pas encore comment nous allons faire, déjà on va s'approcher et... " à ce moment-là Isobel, qu'il avait laissée dans le Xjet, descendit du conteneur contre lequel ils se trouvaient. De surprise, Scott ne termina pas sa phrase et laissa sa bouche ouverte, pendant que la jeune fille débitait tout ce qu'elle avait à dire d'un trait.

-" Et l'obéissance, j'ai oublié de vous l'apprendre ? " dit-il en levant le bras comme s'il allait la frapper. mais il ferma sa main en poings et finit par la baisser, se rangeant à ses arguments.

-" D'une, ce n'est certainement pas à une gamine inexpérimentée que je demanderais de garder mes arrières " dit-il en lui pointant son index sous le nez.

-" De deux, tu as interêt à être digne de cet uniforme " lâcha-t-il, acceptant tacitement sa présence.

Décidement, la soirée s'annonçait vraiment très mal. Scott n'avait toujours pas de nouvelles de Diablo ni de Tornade, et il était à présent chargé de protéger deux jeunes filles, même si elles étaient certainement persuadées de pouvoir se débrouiller seules. Il se dirigea vers les quais, mais se retourna d'un coup
: " Et vous avez interêt à m'écouter, cette fois ! "

Puis il s'approcha silencieusement du bateau en fête, se demandant comment il avait pu ne pas le remarquer avant. La musique était assourdissante et la lumière aurait pu éclairer la moitié du centre-ville ! L'avantage, c'est qu'ils pourraient facilement passer inaperçus, tant qu'ils restaient du côté sombre. Scott finit par s'accroupir derrière des caisses, non loin du bateau.

-" Bon, reflechissons maintenant. Crapaud n'a pas dû pouvoir entrer dedans, il est bien gardé et a dû l'être toute la journée. Je parirais pour la coque. L'une de vous aurait-elle une super idée pour vérifier facilement ? Sinon il va falloir plonger. Le bruit courvira notre entrée dans l'eau, mais à cette heure-là elle est glaciale, j'aimerais autant éviter ! "

_________________


Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ
Modo
Modo


Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: A la recherche d'une bombe (port)   Mar 16 Nov - 22:27

Bon, on va faire avancer tout ça !

Effectivement, il y un bateau ou la fête bas son plein et c'est le bateau du maire, donc pour s'en approcher ça va être coton. D'autant plus qu'il serait un peu anti-mutant ...

Il y a deux bombes.
La première est sur une bouée flotante qui est à proximité du quai (elle est facilement reconnaissable, c'est la seule bouée blanche qui clignote vert Wink )
La seconde est quand à elle belle et bien fixé sur la coque du bateau au niveau de la ligne de flotaison, mais une fois que vous serez dans l'eau gelée, vous vous rendrez compte qu'il faudra la couper de l'intérieur.

Voili, voilou



PS: A oui j'allais oublier, une fois que vous aurez essayer de bidouiller la 2 eme bombe, un décompte de 30 min apparaitra!
Bonne soirée !!!


PS 2: Bombe n° 2: Il faut qu'une personne se jette à l'eau pour aller voir ce fameux boitier et le démonter. Pour désamorcer la bombe il faut qu'un personne entre sur le bateau car les pains de C4 sont au niveau de la coque.
Si il y a des questions, n'hesirez pas à questionner Crapaud.

Allez bougez vous !!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azélyne Breker

avatar

Nombre de messages : 324
Age : 25
Pouvoirs : Télékinésie et bouclier d'énergie (= champ de force).
Date d'inscription : 12/07/2010

MessageSujet: Re: A la recherche d'une bombe (port)   Jeu 24 Fév - 13:55

Quant elle avait prononcé le mot « propriétaire » le grand brun était littéralement sortit de ses gongs sans qu'Azélyne ne sache vraiment pourquoi. Certes elle n'était pas à Gérode mais celui-ci lui avait tellement bourré l'esprit de bêtises sur l'arrogance humaine envers les mutants qu'elle avait finit par se faire à l'idée qu'en dehors de cette ordure elle n'avait personne …
Puis elle évoqua ses lacunes en matières d'entrainements et là le jeune Summers ne pris pas de pincettes :

-" Oui, j'avais remarqué que tu n'étais pas entrainée ". Dit sèchement, cela voulait tout dire.

Cyclope était visiblement plus que tendu et l'humour qu'utiliser Azélyne pour tenter de ne pas paniquer avait plutôt un effet agaçant sur l'humeur -déjà bien massacrante- du X-men. Mieux valait arrêter ou cela pourrait mal tourné … Il n'avait pas l'air ravis du tout de se trouver avec une élève sur les bras, la discrétion, l'obéissance et l'attention étaient donc plus que recommandaient.


-" Je ne sais pas encore comment nous allons faire, déjà on va s'approcher et... "

Scott n'eut pas le temps de finir qu'une jeune fille sauta du haut d'un conteneur pour se retrouver devant eux. Elle portait elle aussi un uniforme similaire à celui de l'X-men mais paraissait bien plus jeune que lui et bien plus fougueuse. Le professeur était pour le moins scotché par cette nouvelle arrivée et la jeune blondinette dont il était question en profita donc pour sortir un grand discours sur l'entraide et sur sa détermination à lui prêter main forte. Elle avait l'air sûr d'elle, confiante et ne se démontait pas même devant un X-men aussi expérimenté que Cyclope.
Du cran elle en avait et quelque part au fond d'elle la jeune télékinésiste l'enviait. Si elle avait eu un comportement similaire au coté de Gérode tout aurait pu être différent, dans le bon comme dans le mauvais sens …
En y repensant une chose l'avait frappé dans les propos de la jeune mutante : elle avait parlé d'un X-jet. Ce nom ne lui disait strictement rien et elle se demandait bien quel objet l'on pouvait placer sous cet intitulé. Elle était cependant persuadée que cela avait un rapport avec l'équipe des X-mens puisque l'appellation comportait un X.
Azélyne se détourna de ses pensées quand Cyclope leva le bras comme pour frapper la jeune fille. Il stoppa heureusement son geste en pestiférant sur le fait que l'obéissance était quand même ce que l'on nous enseignez à l'Institut. Puis il continua :

-" D'une, ce n'est certainement pas à une gamine inexpérimentée que je demanderais de garder mes arrières, dit-il en lui pointant son index sous le nez. De deux, tu as intérêt à être digne de cet uniforme. Lâcha-t-il, acceptant tacitement sa présence. Et vous avez intérêt à m'écouter, cette fois ! "

Là il avait été très dure. Il avait été -préalablement- assez sec et froid avec Azélyne quelque instants plus tôt mais là il était carrément méchant. Comme s'il cherchait à la blesser pour lui donner une leçon. La jeune française était consciente que désobéir était stupide mais la jeune X-men faisait quand même preuve de courage et d'audace pour venir d'elle même malgré les risques. N'était-ce pas un semblant de qualités ? A bien y réfléchir courage pouvait essaiment rimer avec catastrophe … Quoiqu'il arrive Azélyne écouterait Cyclope et essaierais de l'aider au mieux. Il était hors de question de le décevoir !

-" Bon, réfléchissons maintenant. Crapaud n'a pas dû pouvoir entrer dedans, il est bien gardé et a dû l'être toute la journée. Je parierais pour la coque. L'une de vous aurait-elle une super idée pour vérifier facilement ? Sinon il va falloir plonger. Le bruit couvrira notre entrée dans l'eau, mais à cette heure-là elle est glaciale, j'aimerais autant éviter ! "

La télékinésiste réfléchie soigneusement à toutes les possibilités qui s'offraient à eux à cet instant précis et il était vrai qu'elles étaient assez limités. Elle ne connaissait ni le nom ni les capacités de mutante de la nouvelle arrivée mais en plus l'environnement n'arrangeait pas les choses. Une idée lui vains quand même et elle décida de la soumettre aux deux personnes bien mieux qualifiée qu'elle pour juger de sa cohérence :

- « Accéder à la coque par la nage semble être la seule solution, je ne vois aucune barque et aucun navire que l'on pourrait emprunter discrètement pour éviter l'eau glaciale. Je ne connais pas non plus tes aptitudes, s'adressa-t-elle à la jeune X-men, cependant … Je ne suis pas trop mauvaise nageuse et je pourrais peut être utiliser mon bouclier d'énergie pour me protéger du froid de l'eau assez longtemps pour vous informez de ce que je trouverais sur place. »

Elle attendait les critiques de ses nouveaux coéquipiers quand elle se souvint d'un détails qui pourrait peut être les aider :

- « Sinon il y a la cabane des vigiles du port, la clé est derrière une brique du mur que l'on peu enlevée à gauche de la fenêtre. Normalement il y a des uniformes de rechange dans l'armoire et les clé qui permettent l'accès à une barque de l'autre coté du ponton … Peu être qu'avec ça vous pourriez vous introduire sur le navire prétextant une alerte donnée par la gendarmerie qui demandent je ne sais pas un contrôle ou quelque chose de ce genre. Ce n'est qu'une idée après c'est à vous de trancher. Ajouta-t-elle pas certaine que son plan soit infaillible. Cyclope qu'en pense-tu ?


[HRP : En espérant avoir fait un peu avancer le RP, j'avais pas vraiment d'idées donc merci au MJ d'avoir un peu précisé le contexte Razz. ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isobel Walker

avatar

Nombre de messages : 139
Age : 26
Pouvoirs : Géomorphe capable de contrôler les phénomènes sismiques afin de créer des tremblements de terre localisés, de mouvoir la roche selon sa volonté et de la restructurer, pouvant ainsi la transformer en diamant.
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: A la recherche d'une bombe (port)   Ven 8 Juil - 13:37

Isobel avait vu juste, à peine avait-elle fini son beau discours sur l'entraide entre X-men, que Scott la sermonna comme jamais. Il faut bien avouer que la jeune femme se doutait fortement que son professeur n'allait pas l'accueillir à bras ouverts, mais de la façon dont il l'avait fait, ça, ça ne lui avait pas traversé l'esprit. Malgré la remontrance de Cyclope, la considérant comme une gamine inexpérimentée, et ne respectant pas les valeurs que ses professeurs lui avait inculquées, Isobel voulait lui montrer ce qu'elle avait dans le ventre, elle resta inflexible à ses remarques, et il faut l'avouer, malgré une certaine pointe d'amertume traversant son corps de part et d'autres, notre sulfureuse blondinette en était sûre, elle voulait démontrer à tous, et surtout à Scott, qu'elle n'était plus la gamine craintive, maladroite, et qui n'avait jamais confiance en elle, comme lors de son arrivée à l'institut. Ce soir elle portait l'uniforme des X-men, pour la première fois, et peut-être la seule fois, elle allait donc s'en montrer digne.

Puis elle pensa quelques instants à sa meilleure amie, Paige, qui était partie elle aussi en mission avec Aïleen et Macha sur le lieu d'un grave incendie.


*J'espère que tout ira bien pour toi...* Pensa-t-elle.


La voix grave de Scott là fit vite revenir à la réalité, en effet ils devaient trouver et désamorcer cette fameuse bombe. Scott avait l'intime intuition que celle-ci devait se trouver sur le bateau que l'on pouvait apercevoir au loin, et plus précisément au niveau de la coque. Il demanda donc à Isobel et Azélyne, si l'une d'entre elle aurait une idée lumineuse pour parvenir jusqu'au navire.

Pour Azélyne, la seule solution était de le rejoindre par la nage, malgré une température des plus glaciale, elle pensait pouvoir y parvenir grâce à ses pouvoir et ses aptitudes à la natation. Elle se questionna sur les pouvoirs que pouvait détenir Isobel, avant d'avouer qu'elle connaissait l'endroit où était caché les clefs de la cabane des vigiles du port.


Après mure réflexion, la jeune géomorphe décida de donner son avis.


- Pour répondre à ta question Azélyne, je me présente Isobel, ou Terra, c'est toi qui vois, et je suis ce que l'on appelle une géomorphe, je peux contrôler les phénomènes sismiques de petite ampleur afin de créer des tremblements de terre, mouvoir la roche selon ma volonté et de la restructurer en ce que je veux, par exemple pour me protéger, je peux m'entourer d'un halo de roche, mouvantes ou non. Je pourrais donc élever le niveau du sol, le faire sortir de l'eau afin de créer un pont, mais côté discrétion, on va dire que j'ai connue beaucoup mieux. Dit-elle avec une note d'humour pour tenter de détendre l'atmosphère, et surtout pour dé-stresser.

- Je pense que l'idée de se faire passer pour des gardes de côtes n'est pas une mauvaise idée. Si tu te sens capable d'accéder au bateau en nageant jusqu'à lui, fait le, pendant ce temps on pourra faire diversion et inspecter le reste du navire avec Cyclope. Après ce n'est que mon avis... C'est à vous de voir professeur... Ajouta-t-elle tout en le regardant droit dans les yeux, avant de rajouter :


- Mais, une autre question se pose, n'y a-t-il qu'une seule bombe ? Et est-ce que cette bombe se trouve réellement sur le bateau et non dans ses alentours, si c'est le cas... Nous ne pourrons rien faire, Azélyne avant d'accéder au bateau, peut-être pourrait tu faire un état des lieux autour du bateau, du genre bouée, par exemple. Dit-elle avec un air des plus songeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la recherche d'une bombe (port)   

Revenir en haut Aller en bas
 
A la recherche d'une bombe (port)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» recherche produit en bombe pour revêtement de sieges
» Recherche possesseur de Hartsfield PORT ROYAL AUDIO
» Jantes avec gros déport pour nos ERBEs ? ? ?
» Le port d'Hendaye
» [Info] Prix + Frais de port d’une trémie 320gr Sj Mini

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men :: Hors Jeu :: Topics finis :: Ville-
Sauter vers: