X-Men

Jeu de Rôle sur X-Men, l'academie des mutants
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Un pouvoir, deux mutants... [PV Dead Boy]

Aller en bas 
AuteurMessage
Death
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 463
Age : 28
Localisation : Central Park
Pouvoirs : Voir les fantôme, passer à travers la matière...
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Un pouvoir, deux mutants... [PV Dead Boy]   Mer 18 Aoû - 22:32

"Bon, ok, tu as gagné..." Souffla Hayden en repoussant sa couverture loin de lui dans un geste rageur. Il jeta un œil mauvais à la jeune femme fantôme qui le harcelait depuis plus d'une heure, l'empêchant de dormir tant elle était insistante. Il sortit ensuite de son lit en faisant bien attention à ne pas réveiller ses camarades de dortoir et regarda de façon nostalgique son réveil qui affichait 00:23. Il soupira alors, attrapa dans son armoire les premiers vêtements qu'il trouva - de toute façon il n'y voyait rien - et les enfila rapidement. Il mit ensuite ses chaussures et prit son sac à bandoulière.

~Tu devrais aussi prendre un manteau, il fait frais dehors...~ fit remarquer la jeune femme fantôme en désignant le vêtement sur la chaise de bureau.

"Je croyais que les morts ne sentaient plus rien," ironisa Hayden à voix basse, saisissant au passage son manteau qu'il passa sur ses épaules.

Il quitta ensuite silencieusement la chambre et inspecta le couloir avant de s'y engager. Il serait bête de croiser un professeur au moment même où il sortait en douce... Certes il était majeur, mais il passeraittout de même un mauvais quart d'heure... Après quelques minutes, Hayden arriva devant la grille de l'institut et hésita un instant à sortir. Finalement il ouvrit la porte et se retrouva à l'extérieur.

"Rappelle-moi ce que je dois faire ?" Demanda Hayden en inspectant le contenu de son sac afin de vérifier si sa lampe torche était bien dedans.

~Retrouver le collier de ma mère!~ fit le fantôme.

"Et ça ne pouvait pas attendre demain?" Bougonna le mutant en marchant vers l'arrêt de bus en espérant qu'il n'aurait pas à faire le trajet à pied.

~En journée, quelqu'un risque de le trouver et de ne pas le rendre... Il est vraiment précieux.~

"Et où va-t-on?"

~Au cimetière, là où ma mère a fait tomber son collier.~

"QUOI?!" S'étrangla Hayden peu enchanté à l'idée de se rendre dans un cimetière la nuit. "Hors de question, je n'y vais pas," finit-il par dire en faisant demi-tour.

~Comme tu veux, mais si ma mère retrouve pas son collier, je te hanterai durant toute ta vie!~ Menaça la femme fantôme.

Et une nouvelle fois, Hayden céda et après avoir pris plusieurs bus et marché - guidé par la femme - il se retrouva dans un endroit perdu au milieu de nulle part. Une chose était sûre: il aura du mal à rentrer à l'institut...

Quand il arriva à l'entrée du cimetière, il hésita à entrer. Il devait se l'avouer, cela lui faisait bien peur... Mais il songea ensuite que plus vite il aurait retrouvé ce collier, plus vite il serait débarrassé du fantôme. Évidement, lorsqu'il tenta d'ouvrir la porte, elle resta fermée. Hayden avait oublié que la plupart des cimetières fermaient la nuit pour éviter que les gens comme lui y entrent n'importe quand... Il regarda alors la femme en haussa les épaules, ce à quoi elle répondit depasser par dessus le mur.

Hayden n'était pas un acrobate mais le mur était suffisamment bas et bien disposé pour lui permettre de monter. C'est là qu'il regretta de nepas totalement maîtriser son pouvoir qui lui permettait de traverser lamatière. En effet, il ne voulait pas prendre le risque d'être coincé entre le mur s'il n'arrivait pas le traverser...

C'est avec une légère angoisse qu'il constata qu'il faisait presque noircar les réverbères étaient rares... Il sortit alors sa lampe qu'il alluma. Certes, ce n'était pas une façon très discrète de se déplacer mais rester dans le noir lui était impossible, sa peur de l'obscurité était bien trop forte. Plus il avança, plus le stress s'emparait de lui et il regretta presque le silence du fantôme qui se contentait de flotter devant lui pour lui indiquer la direction.
Ils passèrent par tellement d'allées qu'Hayden fut incapable de savoir par où ils étaient arrivés. Cela augmenta encore plus sa crainte. C'est alors que la femme fantôme désigna une tombe, sa tombe. Le mutant s'approcha et la pointa avec sa lampe torche. Il scruta les alentours à la recherche de quelque chose ressemblant à un collier mais il ne trouva
rien. Sans grande conviction, il chercha vers les fleurs récemment posées sur la pierre tombale et à sa grande surprise, il y trouva le bijou en or. Il le prit dans ses doigts et le montra à la femme fantôme qui esquissa un large sourire.
Le mutant lui demanda alors le nom de sa mère pour qu'il puisse lui rendre son collier.

Maintenant qu'il avait toutes les informations et le collier en poche, Hayden jugea qu'il était temps de partir. Finalement, il pensa que ce n'avait pas été si terrible que cela et par la même occasion, il se trompa de chemin quand il fit demi-tour... Au lieu de se diriger vers l'entrée, il allait au contraire vers le fond du cimetière. Et la femme fantôme ne semblait plus être à ses côtés pour le guider.

C'est alors que l'inimaginable se produisit: sa lampe s'éteignit. Hayden songea que ça ne pouvait pas tomber plus mal: il n'y voyait rien, avait peur du noir et sa lampe, dont les piles étaient neuves, venait de le lâcher. Tout en avançant -cela lui paraissait impensable de rester immobile dans un endroit pareil - il tapota sur l'objet pour tenter de rétablir le contact, mais surtout pour se calmer un peu... Il décida de tourner à gauche et de s'engager dans une allée qui lui paraissait plus large.

La lune qui éclairait faiblement le cimetière fut le point de repère d'Hayden, il se décida à la suivre pensant que c'était mieux que rien. A sa panique s'ajouta soudainement un mauvais pressentiment, quelque chose qui lui soufflait de se sortir de là rapidement. C'est alors qu'iltapa de plus en plus fort sur sa lampe qui, par miracle, se ralluma. Mais ce que vit Hayden devant lui le fit violemment sursauter et perdre l'équilibre. Il tomba alors en arrière, sur les fesses, et pour une raison étrange il ne lui vint pas l'idée de se relever.

Hayden crut d'abord que la personne qui se tenait devant lui était le gardien du cimetière mais quand il observa le jeune homme, cela lui parut improbable. D'une, il paraissait avoir à peu près le même âge qu'Hayden, et de deux, il n'avait pas de lampe pour s'éclairer. Pour Hayden, la lampe paraissait être indispensable dans le métier... Le mutant fixa le jeune homme devant lui et tenta de calmer son appréhension. Étrangement, il trouva qu'il dégageait une atmosphère dérangeante, oppressante même. Sa respiration se faisait de plus en plus saccadée et difficile. C'est alors qu'Hayden parvint à identifier cette
sensation: la mort. Sa propre mort? Non, ce n'était pas cela... C'était ce garçon devant lui qui dégageait cette impression. Pourtant, le mutant était certain qu'il ne s'agissait pas d'un fantôme. Alors pourquoi ressentait-il cela?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dead Boy

avatar

Nombre de messages : 111
Age : 28
Localisation : Institut Xavier
Pouvoirs : Immortel, intangible, lecture des résidus psychiques des défunts.
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: Un pouvoir, deux mutants... [PV Dead Boy]   Jeu 19 Aoû - 16:41

Dead Boy s'assit péniblement sur une tombe près de lui. Tremblant de tous ses membres, il regarda le poignard encore sanglant entre ses mains. C'était un cauchemard, n'est-ce pas? Il essayait de ne pas repenser à ce qui venait de se passer... mais les images surgirent comme un flash douloureux dans son esprit. Une tombe qui se rouvrait, un éclair argenté suivi de refets rouge sombre... Il avait tué un homme.

Et aujuste, que faisait-il dans ce cimetière? Il n'en avait aucune idée. Dead Boy ressentit un étrange vertige lorsqu'il se rendit compte qu'il avait oublié son propre nom. Est-ce qu'il était mort? Est-ce que la mort ressemblait à ça? Il passa sa main sur à l'endroit de son coeur, pour se rassurer, et sentit un faible battement, mais pire encore, il sentit un liquide chaud imbibé dans le tissus de son tee-shirt...

Dead Boy passa la main dans la déchirure de son vêtement pour s'assurer qu'il n'était pas blessé. Un autre flash dououreux dans sa mémoire lui montra un homme avc le regagard fou, furieux même.

~Bien joué~ fit une voix grave juste à sa gauche.

Dead Boy sursauta violemment et se retourna, essayant de voir qui lui parlait. Il vit grâce au clair de lune un homme d'une cinquantaine d'années, qui se tenait étrangement, à côté d'un arbre mort.
Tentant de ramener son coeur à une vitesse plus acceptable, Dead boy bredouilla :


"Qui êtes vous ?"

L'homme leva le pouce.

~Il l'a mérité...~ répondit-il en murmurant.

L'inconnu se retourna et se cacha derrière l'arbre. Soudainement, Dead boy eut nettement plus chaud. Comme si quelqu'un avait tout à coup rallumé le chauffage.
Une lumière faiblarde fit son apparition dans un coin du cimetière. Dead Boy se leva sans bruit, et observa. La lumière s'éteint pendant quelques secondes, puis se ralluma, juste en face de lui.
C'était sûrement le gradien du cimetière, ou la police. Par réflexe, il chercha ses papiers d'identité dans sa poche, lorsqu'il entendit la personne en face de lui tomber. Il lui vint l'idée de rire, mais pour une raison inconnue, il n'en avait pas envie. Et il ne se moquerait pas des forces de police!
Il sortit sa carte d'identité du portefeuille. Sa carte d'identité... Il la retourna d'une main tremblante et y lit ce qui était inscrit.


"Julan Maximo..."

Alors, c'était son nom... Julan Maximo. C'était une sensation bizarre que de redécouvrir comment on s'appelle. surtiout lorsqu'on se retrouve dans un cimetière en pleine nuit sans se souvenir de la façon dont on y était entré.
Il regarda la source lumineuse immobile en face de lui, à moitié aveuglé, ne sachant pas de quoi il en retournait.
C'est à ce moment précis qu'un froid bizarre l'envahit, semblable à celui qu'il avait ressenti lorque l'homme lui était apparu. Une sensation étrange s'insinua dans chaque atome de son être, une sensation d'anéantissement.
La mort.

Sa respiration s'accéléra, et devint sifflante. Son coeur fraîchement réparé eut des ratés et des étoiles dansèrent devant ses yeux. C'est à ce moment là qu'il sut qu'il allait mourir. Il eut tout juste le temps de se demander si l'être en face de lui était bien la Faucheuse. Si ça n'était pas la mort, pourquoi réagissait-il de cette façon?

Julan murmura des paroles incompréhensibles avant que sa tête ne heurte violemment la pierre tombale derrière lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Death
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 463
Age : 28
Localisation : Central Park
Pouvoirs : Voir les fantôme, passer à travers la matière...
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Un pouvoir, deux mutants... [PV Dead Boy]   Ven 20 Aoû - 19:25

Hayden s'était attendu à tout sauf à ce que le jeune homme devant lui sorte sa carte d'identité! L'avait-il pris pour un policier ou un gardien? La crainte qu'il ressentait pour ce garçon s'envola car il constata qu'il avait l'air assez inoffensif. En revanche, son impression étrange de mort resta la même mais peut-être que le mutant commençait à s'y habituer. Il songea alors qu'il se trompait sûrement, cette sensation ne pouvait venir que du cimetière qui était justement un lieu où régnait la mort... Pourtant, plus il pensait à Julan - puisque maintenant il connaissait son prénom - plus cette impression se décuplait. Alors Hayden en fut certain: ce Julan avait un lien avec la mort. Le mutant ne put savoir comment, mais il en avait la certitude.

Ce qu'Hayden avait trouvé le plus étrange, c'était cette hésitation qui semblait avoir animé Julan lorsqu'il lui avait présenté sa carte d'identité. Le mutant n'avait pas manqué le regard qu'il y avait jeté avant, comme s'il avait un doute sur son propre nom. Il fronça alors les sourcils, légèrement méfiant. Peut-être Julan était-il saoul ou sous l'emprise de substances illicites...

Hayden se rendit alors compte qu'il était toujours assis par terre, hébété. Il se releva rapidement et passa une main -l'autre tenant sa lampe- à l'arrière de son pantalon pour faire partir la terre et la poussière. Il ne remarqua pas tout de suite le trouble de Julan qui commença étrangement à ressentir les mêmes "symptômes" que lui auparavant.
Mais quand le mutant reporta son attention sur Julan, celui bascula et heurta de plein fouet une pierre tombale... Hayden poussa un léger cri de surprise avant d'éclairer le jeune homme entièrement alors qu'auparavant il ne voyait que le visage. Hayden blêmit lorsqu'il vit tout ce sang sur le tee-shirt de Julan et à ses pieds, un couteau. Qu'était-il arrivé à ce jeune homme? Avait-il été agressé? Que devait-il faire? Toutes ces questions se bousculèrent dans la tête d'Hayden. Une chose était certaine: il devait appeler des secours. Oui mais voilà, il n'avait pas pris son téléphone. Il pouvait alors sortir du cimetière et chercher de l'aide mais ne prendrait-il pas un risque en le laissant sur place?
Sa raison lui dicta alors qu'il fallait évaluer les blessures du jeune homme pour envisager de le transporter jusqu'à la sortie du cimetière. Hayden souffla un grand coup avant de s'avancer vers Julan. Il s'agenouilla à sa hauteur et eut le réflexe de prendre son pouls. Il était vivant, c'était déjà ça et en plus il respirait... C'était certain, il ne voulait pas voir le fantôme de ce jeune homme apparaître!


"Réveille-toi s'il te plait..." Fit Hayden en tapotant doucement sur les joues de Julan pour le faire réagir.

Sa lampe toujours en main, il se donna du courage pour observer la poitrine de Julan d'où provenait le sang. Il éclaira donc de façon à voir et remarqua la nette déchirure du tissu au niveau du cœur. Mais ce qui lui parut le plus étrange, c'est qu'il n'y avait pas de blessures apparentes. Le mutant eut alors le réflexe de poser sa main libre là où le tee-shirt était arraché. Ses doigts se tâchèrent de sang mais celui ci paraissait presque séché et il était certain qu'il n'y avait pas de plaie. Hayden ne sut pas s'il devait être rassuré ou non... Une pensée lui vint en un éclair: peut-être avait-il en face un dangereux meurtrier... Mais il se raisonna rapidement: un garçon dans cet état ne pouvait pas lui faire grand mal!

Maintenant rassuré sur le fait que Julan n'avait pas de blessure mortel, Hayden essuya le sang qu'il avait sur la main sur son manteau dans un geste mécanique. Il changea alors sa lampe de main pour utiliser celle qui n'était pas tâchée de sang pour réveiller Julan.


"Julan, Julan..." Répéta Hayden en tapotant à nouveau le visage du jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dead Boy

avatar

Nombre de messages : 111
Age : 28
Localisation : Institut Xavier
Pouvoirs : Immortel, intangible, lecture des résidus psychiques des défunts.
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: Un pouvoir, deux mutants... [PV Dead Boy]   Ven 20 Aoû - 20:27

Julan se trouvait dans un léger coma, comme allongé dans un lit de coton chaud et soyeux. Pourtant, il ne parvenit pas à ouvrir les yeux... Dès lors, il sut qu'il était mort. Mais il n'éprouva aucune crainte, ni aucune tristese, bizarrement. Il lui semblait que son corps s'était détaché de son esprit, mais curieusement, il semblait encore sentir ses membres.

Comme pour se rassurer, il passa en revue son corps tout entier, dans sa tête. Les jambes, O.K. Le tronc, O.K. Les bras, O.K. Julan sourit, se moquant de lui même. Il était en train de vérifier son corps alors même qu'il était mort! Arrivé à la tête, Julan sentit quelque chose de bizarre à l'arrière de son crâne, une sentation de fourmillement étrange. Il n'éprouvait aucune douleur, mais il savait qu'il était blessé, et sentait sa peau se reconstituer! Le sang encore chaud pénétra les pores de son crâne, tandis que les nouvelles couches d'épiderme expulsaient le sang qui avait séché. Le système capillaire se remit en place mais les cheveux prirent un tout petit peu plus de temps pour repousser.

Soudain, Julan se souvint. Une lumière... la sensation horrible de la mort... les étoiles devant les yeux... Il n'était pas mort, juste évanoui. Il entendit une voix masculine l'appeler. Il voulut répondre, mais ses lèvre infidèles ne produirent qu'un faible et pitoyable gémissement.

La chaleur et la douceur dans laquelle il était installé commençait à disparaître lorsqu'il comprit qu'il allait se réveiller. Il ouvrit faiblement les yeux, et la lumière était toujours là, elle l'aveuglait... La voix recommença en lui tapotant la joue, dans un geste qu'il connaissait... Mais qui donc pouvait le lui faire?


"John?" murmura-t-il d'une voix rauque en essayant de distinguer le visage caché derrière cet éclat blanc.

John? Qui était ce John? Julan n'en avait aucune idée, mais sa mémoire avait associé les tapes sur la joue avec ce prénom.

Il se releva doucement, fixa l'homme derrière la lumière, et chercha son visage avec sa main. Le visage de l'homme qui l'avait secouru... Il ne put pas trouver le visage de l'inconnu derrière la lampe torche. fronçant les sourcils, il répéta :


"John?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Death
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 463
Age : 28
Localisation : Central Park
Pouvoirs : Voir les fantôme, passer à travers la matière...
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Un pouvoir, deux mutants... [PV Dead Boy]   Ven 20 Aoû - 23:55

Hayden continua désespérément à tapoter sur les joues du garçon inconscient, craignant soudain que son malaise soit grave. Il toucha alors l'arrière du crâne de Julan pour s'assurer qu'il n'y avait aucune blessure due à sa chute sur la pierre tombale. Malheureusement, il semblait saigner. Il sortit un mouchoir de sa poche et tamponna ce qu'il crut être la blessure alors la surprise fut de taille lorsqu'il constata que la quantité de sang resta la même, preuve que la substance n'affluait pas... Quand il repassa ses doigts sur le crâne de Julan, il ne sentit aucune trace de blessure... Hayden en fut alors certain: il s'agissait d'un mutant qui semblait être capable de se régénérer. Il ne voyait pas d'autres raisons! D'abord le tee-shirt craqué et tâché de sang puis le crâne sans aucune blessure... Death avait déjà vu ce genre de pouvoir à l'action et pouvait se rendre compte de l'efficacité d'un tel don.

Hayden remarqua un sourire bizarre flotter sur les lèvres du jeune homme lui provoquant un léger frisson tant cela semblait mal venu. Le mutant se faisait un sang d'encre et l'autre souriait? Il soupira et se mit un instant à regretter d'avoir croisé Julan au détour d'une allée. Son côté égoïste lui souffla qu'il allait s'attirer des ennuis à cause d'un type qu'il ne connaissait même pas... Mais sa raison lui fit penser que s'il le l'avait pas rencontré, le jeune homme serait seul dans cet état comateux. Hayden n'était pas du genre à se préoccuper des autres, pire encore, il fuyait presque les gens et était plus à l'aise pour discuter avec les morts qu'avec les vivants. Cependant, malgré cela, il détestait la souffrance humaine et malgré son indifférence apparente, il ne pouvait rester un témoin passif devant un tel cas.

C'est pour cela qu'Hayden s'était mis en tête qu'il allait coute que coute aider ce garçon, même s'il avait des problèmes ensuite.
Julan se mit à gémir faiblement, preuve pour Hayden qu'il commençait à émerger doucement de son inconscience. Encouragé, Hayden continua ces légères gifles, n'entendant pas le nom que murmura Julan, trop concentré sur sa tâche.

Quand enfin Julan se redressa, Hayden se sentit soulagé et se rendit compte que son stress se relâchait, lui provoquant maintenant de légers tremblements. Il vit ensuite la main de Julan se tendre vers lui en prononçant le nom de "John". Soudainement conscient qu'il devait sûrement l'éblouir avec sa lampe torche braquée sur lui, Hayden la baissa brièvement avant d'éclairer son propre visage pour que Julan puisse voir à quoi il ressemblait pendant qu'il se présenterait.


"Je ne suis pas John... Je m'appelle Hayden. Comment tu te sens?" Demanda-t-il avant de fouiller dans son sac. Il en sortit une barre chocolatée qu'il tendit à Julan.

"Tu devrais peut-être manger quelque chose..."Proposa Hayden, supposant que son malaise l'avait sûrement affaibli.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dead Boy

avatar

Nombre de messages : 111
Age : 28
Localisation : Institut Xavier
Pouvoirs : Immortel, intangible, lecture des résidus psychiques des défunts.
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: Un pouvoir, deux mutants... [PV Dead Boy]   Sam 21 Aoû - 0:21

Lorsque Julan retira sa main, l'inconnu s'éclaira avec sa lampe torche en se présentant. Sa voix cependant, n'engendrait aucun écho dans l'esprit du jeune homme. Hayden lui tendit une barre de chocolat en lui conseillant de manger quelque chose. comme s'il se remettait en marche, l'estomac de Julan émit un grognement inquiétant. Depuis combien de jours n'avait-il pas mangé? D'ailleurs, depuis combien de temps était-il dans ce cimetière? Sans prendre le temps de répondre à ces questions, il arracha presque la sucrerie des mains d'Hayden et déchira salement le papier d'emballage avant de la fourrer entièrement dans sa bouche. Julan déglutit difficilement, tandis que le chocolat ramenait péniblement un peu de chaleur dans son corps. Il dévisagea son interlocuteur et eut une expression de gêne. pour quoi devait-il le prendre?

"Merci" souffla Julan avec un hochement de tête.

Puis une autre question lui tarauda l'esprit. Qu'est-ce qu'il faisait là, à cette heure-ci, dans un cimetière obscur?

Julan s'assit en tailleur et fit face à Hayden.


"Euh... Je ne sais vraiment pas par quoi commencer..." bredouilla-t-il.

Tout était confus dans son esprit et il aurait aimé poser à cet étranger plusieurs questions... Avant de se dire qu'il l'avait sûrement trouvé là par hasard. Il se rappella alors la sensation étrange qu'il avait éprouvée avant de tomber évanoui.

"Euh... merci, tout d'abord,et... euh... qu'est-ce que vous êtes, aujuste?" dit-il d'une petite voix timide et chevrotante.

Chevrotante car Julan avait une peur bleue de ce que pouvait lui répondre Hayden.


(HJ : désolé du nombre de lignes... Embarassed )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Death
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 463
Age : 28
Localisation : Central Park
Pouvoirs : Voir les fantôme, passer à travers la matière...
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Un pouvoir, deux mutants... [PV Dead Boy]   Sam 21 Aoû - 18:00

Hayden ouvrit des yeux ronds lorsqu’il vit Julan se jeter littéralement sur la sucrerie et la dévorer avidement, comme s’il était affamé. Depuis combien de temps n’avait-il pas mangé pour réagir ainsi ? Julan sembla avoir pris conscience de son attitude quelque peu étrange et parut gêné. Quand il remercia Hayden, celui-ci secoua la tête en un signe de négation pour lui faire comprendre que ce n’était pas grand-chose.

Quand Julan vint s’installer en tailleur devant lui, Hayden sentit les prémices d’une discussion qui s’annonçait sérieuse… Dans cette position, le mutant se sentit mal à l’aise, comme observé. Il détourna soudainement le regard, embarrassé. Il retrouva en un instant cette impression de malaise, ce qui était contradictoire après le contact prolongé qu’il avait eu après avoir réveillé Julan. Mais à présent, ce fut comme si ce contact l’avait imprégné de ‘quelque chose’. Il ne put s’empêcher de regarder ses mains dont le sang était encore présent sur l’une d’elle.

Julan brisa le silence en indiquant qu’il ne savait pas par quoi commencer. Hayden fronça les sourcils. Qu’entendait-il par là ? Avait-il tant de choses à raconter ? Bien qu’Hayden soit curieux de savoir ce qu’il était arrivé à ce garçon, il ne voulait pas se montrer pressant et maladroit. Après tout, il devait y avoir une sombre raison pour qu’il soit ensanglanté –même sans blessures- dans un cimetière…


"Je ne comprends pas… Ce que je suis ?"Fit Hayden en ne cachant pas la surprise dans sa voix. Car Julan ne pouvait pas savoir qu’il était mutant ! A moins que… Hayden avait noté que la voix du jeune homme était craintive, était-il effrayant ?

"As-tu peur de moi ?" Demanda-t-il ensuite.

De nombreuses questions lui brûlaient les lèvres mais il ne pouvait pas les formuler pour deux raisons : la première était qu’il ne voulait pas se mêler de quelque chose qui ne le regardait pas, et la seconde était parce qu’il avait peur de ce qu’il pourrait entendre… Car peut-être ce sang n’était-il pas le sien… Et ce couteau ensanglanté par terre ! Ce garçon avait-il commis un crime ? Hayden avait du mal à croire à cette hypothèse tant il paraissait inoffensif à ses yeux.

Il lui tendit une autre barre de chocolat qu’il avait prit de son sac, se demandant si Julan allait encore se jeter dessus. Ce geste avait aussi le but de lui montrer qu’il ne lui voulait aucun mal. Lui-même savait ce que c’était de ressentir de la méfiance et de la peur envers les autres et ne voulait pas que quelqu’un puisse ressentir cela à son sujet.


"C’est la dernière qu’il me reste," dit-il alors." Mange-la."

Hayden posa sa lampe allumée sur le sol entre eux deux. Il se demanda un instant ce qu’il devait faire : partir maintenant du cimetière ? Et surtout : emmener Julan ou non ? Il ne connaissait rien de ce jeune homme et pourtant une impression de déjà-vu se forma dans son esprit. Il s’était maintenant totalement habitué à ce sentiment de malaise et l’avait intégré à son environnement. Ce qui lui parut étrange c’est qu’il ressentait quelque chose d’assez similaire lorsqu’il se trouvait face à un fantôme. Sauf que cette fois, cela c’était décuplé puissance cent, comme s’il se retrouvait face à la mort elle-même… C’est pour cette raison qu’il pensa que Julan devait sûrement avoir un « lien étroit avec la mort », comme si elle l’avait possédé un instant ou quelque chose du genre. Cela n’était que des hypothèses pour Hayden qui tentait de comprendre car cela ne lui était jamais arrivé avec un vivant, d’où le fait qu’il l’assimile à la mort…


"Que t’est-il arrivé…" Pensa-t-il tout haut, sans vraiment donner l’impression qu’il s’adressait directement à Julan. Assis lui aussi en tailleur, il posa ses coudes sur ses jambes et appuya son menton sur ses mains, prenant ainsi une position pensive.

[HJ: ne t'inquiète pas pour ça!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dead Boy

avatar

Nombre de messages : 111
Age : 28
Localisation : Institut Xavier
Pouvoirs : Immortel, intangible, lecture des résidus psychiques des défunts.
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: Un pouvoir, deux mutants... [PV Dead Boy]   Sam 21 Aoû - 20:14

Julan eut un sentiment de malaise lorsqu'il vit Hayden jeter un regard sur le sang qu'il avait sur la main. Sang qui était probablement le sien mais Julan n'était plus sûr de rien, à présent.

Hayden ne comprenait pas la question que Julan lui avait posée, et il fallait préciser que lui non plus. Julan tenta de se concentrer quelques secondes pour réfléchir, puis cette sentation de mort qui régnait refit surface, pourtant atténuée, mais quand même présente. Il regarda autour de lui. Il était dans un cimetière, ce devait être normal, mais ça ne l'était pas. C'était comme un bourdonnement désagréable dans la nuque, un fourmillement dans le cerveau. qu'est-ce que cela pouvait bien être?

Le jeune homme en face de lui lui demanda ensuite si Julan avait peur de lui. Curieusement, la voix d'hayden le réconfortait autant que sa présence à ses côtés. Pour lui montrer qu'il n'éprouvait presque aucune crainte, Julan prit doucement la main d'Hayden, et il ressentit des curieux fourmillements dans la main, un énergie invisible d'une certaine force, qui semblait émaner du corps tout entier de son interlocuteur. Une énergie qui lui paraissait familière, mais toujours avec quelquechose de malsain, de morbide.


"Non" répondit Julan.

Hayden lui tendit alors une autre barre chocolatée. Julan sentit celle qu'il avait engloutie un peu plus tôt tournoyer dans son estomac et il sut qu'il était préférable pour lui de ne rien manger pour l'instant. Il se saisit de la barre de chocolat, pour ne pas vexer Hayden, et la garda dans sa main.

Le jeune homme assis en face de lui s'asssit dans la même position que lui et le regarda d'un air pensif, tout en se demandant tout haut ce qui était arrivé à Julan.

Ce dernier réfléchit, puis il se rappela des flashes de mémoire. Julan s'éclaircit la gorge encombrée par le chocolat.


"Je ne sais pas ce qui m'est arrivé" dit-il d'une voix tremblante maistout de même un peu plus assurée que plus tôt.

"J'ai repris conscience dans ce cimetière, un poignard sanglant entre les doigts..."

Ses mains tremblèrent à l'idée de ce qu'il s'apprêtait à dire.

"Je... je crois que... J'ai tué quelqu'un. Je ne sais pas ce qui s'est passé, mais je ne l'ai pas fait de mon plein gré. Je ne me souviens de rien. Il y avait un homme, là-bas."

Il pointa du doigt l'arbre mort.

"Il m'a dit qu'il le méritait."

En y réfléchissant, c'est au moment ou l'homme était apparu que Julan avait commencé à ressentir ce froid à glacer les os. Cet homme n'était peut-être pas tout à fait vivant... Julan prit sa tête entre ses mains.

"je crois que je deviens fou..." murmura-t-il entre ses doigts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Death
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 463
Age : 28
Localisation : Central Park
Pouvoirs : Voir les fantôme, passer à travers la matière...
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Un pouvoir, deux mutants... [PV Dead Boy]   Dim 22 Aoû - 17:32

Julan avait l'air confus et ne paraissait pas non plus comprendre la question qu'il avait posé à Hayden. Après que ce dernier ait demandé à Julan s'il avait peur de lui, celui-ci lui prit une de ses mains. Était-ce un moyen de prouver qu'il ne le craignait pas ? Ou de se convaincre lui-même? Toujours est-il qu'Hayden fut fortement surpris et un peu mal à l'aise. Une sorte d'engourdissement s'était emparée de sa main, comme si de petites décharges électriques passaient dans ses muscles et ses os. Par pur réflexe, les doigts d'Hayden exerça une brève pression sur ceux de Julan. Mais cette sensation était loin de s'en aller et étrangement, le mutant fut prit d'un léger vertige, conscient que le jeune homme en face de lui dégageait une aura qui n'avait rien à voir avec celle des autres vivants. Bien sûr, il ne pouvait pas dire qu'il s'agissait d'un "mort-vivant" ou quelque chose de ce genre, mais il continuait à penser qu'il avait un lien avec la mort. Peut-être ressentirait-il la même chose s'il était en face d'un croque-mort qui côtoyait très souvent les défunts entre autre...

Julan prit la barre chocolatée que lui avait proposé Hayden mais la garda dans sa main. Hayden n'insista pas pour qu'il la mange, après tout, il était assez grand pour décider lui même! Cependant, il se demanda un instant s'il ne la mangeait pas par politesse après s'être montré aussi goulu, ou s'il n'avait simplement pas faim. Quelle que soit la réponse, Hayden s'en moquait assez, même s'il s'était posé la question dans un coin de sa tête.

Hayden ne fut pas surpris quand Julan avoua qu'il ne savait pas ce qu'il lui était arrivé. Le contraire l'aurait plus étonné! Car l'attitude de Julan trahissait une nervosité et une confusion qui étaient faciles à remarquer même pour quelqu'un comme Hayden qui s'occupait rarement des autres. Cependant, il ne put s'empêcher de frissonner à l'idée que le jeune homme ait pu se réveiller dans un cimetière, couteau en main sans même se souvenir réellement de ce qui s'était passé... Hayden remarqua que les mains de Julan s'étaient mises à trembler avant qu'il enchaîne.

Ce qu'entendit alors Hayden lui glaça le sang. Julan avait bel et bien tué quelqu'un... Quoi qu'il en soit, Hayden repensa à l'hypothèse qu'il 'était formulé auparavant: Julan serait un mutant capable de se régénérer... Alors ce meurtre qu'il avouait serait de la légitime défense? Mais peut-on vraiment réussir à tuer un homme après une si grave blessure sans aucun pouvoir ? Car Hayden pouvait encore voir l'entaille sanglante sur le tee-shirt au niveau du cœur de Julan...
Hayden tâcha de ne pas montrer son effroi. Peut-être que malheureusement, Julan disait vrai: peut-être devenait-il fou. Le mutant ne connaissait pas le jeune homme et pour lui, il avait devant les yeux quelqu'un de confus qui n'avait aucun souvenir du meurtre qu'il venait de commettre, ni pourquoi il l'avait fait. Pourtant, malgré cela, Hayden n'avait pas peur de lui directement, c'était seulement la situation qu'il trouvait effrayante et morbide.


"Peut-être est-ce le choc que tu as vécu qui t'empêche de te souvenir. Ça viendra plus tard..." Dit Hayden, jugeant qu'il était préférable de ne pas éveiller ce souvenir pour l'instant, sauf si Julan voulait en parler.

Julan avait parlé d'un arbre mort avec un homme. Hayden dut s'avouer qu'il n'y croyait pas trop, pourquoi un homme l'aurait félicité de son meurtre? Peut-être était-ce une hallucination. Le mutant se figea soudainement: il venait de réagir exactement comme tous ceux qui ne l'avait pas cru quand sa mutation s'était révélée. Hayden s'était senti incompris par ses parents qui l'avaient dirigé vers des psychiatres et eux mêmes avaient réussis pendant un moment à le persuader qu'il était fou. Et alors qu'il s'était juré de ne pas réagir ainsi avec quelqu'un d'autre, il l'avait jugé sans même le connaitre. Le poids de la culpabilité commençait à peser sur la conscience d'Hayden... Il décida alors d'aller dans le sens du garçon et d'essayer de comprendre ce qu'il avait vu car il était bien placé pour savoir que tout était possible.

Il reprit la lampe torche posée par terre et la pointa sur l'arbre mort. Il ne voyait pas l'homme. Il reporta son regard vers Julan qui avait sa tête entre les mains.


"Tu sais, c'est pas parce qu'il t'arrive des trucs étranges que tu deviens fou. Il faut juste que tu essaies de comprendre ce qui se passe, même si ce n'est pas évident," déclara Hayden d'un voix calme. D'ailleurs, lui même s'étonnait de sa propre attitude, c'était comme si, pour la première fois de sa vie, il se sentait capable d'aider et de comprendre réellement quelqu'un.

"Tu as dit que tu avais vu un homme," commença Hayden en se levant."Peut-être que si nous le retrouvons, il pourra t'en dire un peu plus sur ce qu'il s'est passé."

Hayden tendit sa main à Julan pour l'inciter à le suivre.

"Je sais que tu es sans doute fatigué, mais si comme je le suppose, tu es capable de te régénérer pour soigner tes blessures, tu devrais pouvoir marcher un peu..." Ajouta Hayden de façon quelque peu mystérieuse, en laissant flotter un de ses rares sourires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dead Boy

avatar

Nombre de messages : 111
Age : 28
Localisation : Institut Xavier
Pouvoirs : Immortel, intangible, lecture des résidus psychiques des défunts.
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: Un pouvoir, deux mutants... [PV Dead Boy]   Dim 22 Aoû - 19:53

Julan sentit les doigts d’Hayden se resserrer un peu autour des siens, comme pour le réconforter. Son cœur se réchauffa instantanément. Il ne savait pas qui était ce jeune homme, mais le fait que celui-ci semblait vouloir l’aider à comprendre ce qu’il s’était passé lui donna un peu plus d’assurance, malgré le fait que Hayden semblait très effrayé par ce que Julan venait de révéler.

Hayden émit l’hypothèse que c’était sûrement le choc de ce qu’il venait de vivre qui lui avait fait perdre la mémoire. Julan réfléchit quelques secondes et se dit que c’était tout à fait possible, il avait déjà entendu d’autres histoires semblables. Le traumatisme de la situation, peut-être.

Hayden pointa sa lampe torche sur l’arbre mort, et Julan se retourna, le cœur battant. Pourtant, il n’y avait rien. Julan commençait vraiment à croire qu’il devenait cinglé !
Puis Hayden lui conseilla de comprendre ce qu’il s’était passé, qu’il n’en devenait pas fou pour autant. Plus facile à dire qu’à faire ! Comment allait-t-il savoir ce qui s’était passé ? La seule chose qu’il possédait, c’était une carte d’identité, carte qu’il avait perdue en tombant.
A l’instant où Julan pensa qu’il fallait retrouver cet homme qui l’avait félicité plus tôt, Hayden se leva et lui proposa de retrouver l’homme en question. Il tendit sa main, en lui disant qu’il était sûrement capable de régénérer ses blessures.

Julan prit sa main et se leva, les jambes tremblantes. Régénérer ses blessures ?


"De quoi est-ce que tu parles ?" demanda-t-il d’une voix mal assurée.

De toute évidence, ce Hayden croyait que Julan avait des super-pouvoirs ! Julan rendit son sourire à Hayden, un sourire qui venait du cœur un sourire qu’il était difficile de retenir, puis l’entraîna par la main vers l’arbre mort. Il ne pensa pas à chercher sa pièce d’identité, il était comme hypnotisé par cet arbre, serrant la main de Hayden pour se donner un peu plus de courage. Il s’arrêta devant la tombe ouverte sur laquelle il avait repris conscience, et y lut machinalement le nom.

"Michael Nicholas Tomson."

~C’est bien moi dit une voix grave~ qui fit sursauter Julan.

Par réflexe, il se plaça devant Hayden en rempart. Puis se rendant compte de son attitude idiote, il se décala d’un pas. L’homme apparut à côté du fameux arbre, et Julan sentit ce vent glacé qui lui gelait les os, et auquel il commençait à s’habituer.


"Qui êtes-vous ?" couina-t-il.

Il détailla l’homme, et y vit quelque chose d’étrange. Premièrement, l’homme tanguait, comme sur le bastingage d’un navire. Julan tenta de voir ses pieds dans la pénombre, mais il n’y parvint pas. Avec un frisson dans le dos, Julan eut la soudaine idée que l’homme pouvait ne pas avoir de pied. Il semblait flotter, dans tous les cas. Deuxièmement, son visage était flou, et gris, comme sur une mauvaise photographie.

~Tu viens de lire mon nom~ reprit l’homme interrompant les pensées de Julan.

Il s’approcha et les craintes de Julan furent fondées. L’homme flottait dans les airs ! Julan ne put dire un mot, il se contenta de contempler Tomson les yeux écarquillés. Il était comme paralysé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Death
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 463
Age : 28
Localisation : Central Park
Pouvoirs : Voir les fantôme, passer à travers la matière...
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Un pouvoir, deux mutants... [PV Dead Boy]   Lun 23 Aoû - 19:24

Citation :
"De quoi est-ce que tu parles ?" demanda-t-il d’une voix mal assurée.

Hayden garda son sourire en coin et fixa Julan dans les yeux un instant, comme s'il cherchait à lire dans son regard. Il semblait ignorer la nature de son pouvoir et Hayden se demanda un instant s'il ne s'était pas trompé. Mais plus il pensait à ses blessures plus sa conviction se renforçait.
Hayden diminua la distance qu'il y avait entre eux et se trouva face à Julan.


"Je parle de ça," dit Hayden en saisissant brièvement entre ses doigts le tissu déchiré au niveau de la poitrine de Julan.[/i] "Et de ça," ajouta-t-il en donnant une légère tape à l'arrière du crâne du jeune homme.

Il laissa ensuite le temps à Julan de réfléchir à ses paroles pour qu'il comprenne où il voulait en venir.


"Je veux bien croire que tout le sang sur ton tee-shirt ne soit pas le tien, mais je t'ai vu te blesser à la tête quand tu es tombé. Tu t'étais ouvert et regarde maintenant: tu n'as plus aucune blessure..." Expliqua Hayden pour lui prouver que son hypothèse n'était pas une fantaisie.

Il pointa alors sa lampe torche à l'endroit de la pierre tombale que sa tête avait heurté, il y avait une légère trace de sang. Hayden ne fit aucun commentaire mais lança un regard éloquent à Julan.


"Ne t'inquiète pas, je ne te demanderai aucune explication là dessus," conclut Hayden. Après tout, il était un inconnu pour Julan, il était donc logique qu'il ait pu faire semblant d'ignorer ce pouvoir...

Julan parut ensuite hypnotisé par l'arbre et quand il serra la main d'Hayden, celui-ci le laissa faire. Mais c'est alors que le mutant marcha sur quelque chose d'étrange, comme du plastique. Il remarqua alors que c'était la carte d'identité de Julan. Il la garda à la main, songeant que si quelque la trouvait par ici, Julan risquait peut-être d'avoir des ennuis. Mais alors qu'il allait lui rendre, ils se retrouvèrent devant une tombe ouverte. Hayden eut un mouvement de recul, provoqué par la surprise.

Hayden lut en même temps le nom inscrit sur la pierre tombale sauf qu'il ne fit que le murmurer. Une voix grave et masculine se fit entendre et avant qu'Hayden ne puisse faire un mouvement, Julan se plaça devant lui dans une attitude protectrice. Mais aussi vite il se décala. Hayden retint un rire face à cette attitude: c'est lui qui avait peur et pourtant il était prêt à le protéger du danger. Quel drôle de garçon! Hayden, lui, quand il était effrayé, était plutôt du genre à se cacher derrière les gens.

Mais là, il n'était pas effrayé du tout, bien au contraire, il se sentit enfin dans "son élément". Il ne fit même pas attention à l'atmosphère glacée qui régnait à présent et se contenta d'observer l'échange avec curiosité. En réalité, il était vraiment surpris car Julan semblait voir et entendre ce fantôme. Cependant, c'était sûrement la première fois que cela lui arrivait car il paraissait vraiment terrifié.

Hayden posa une main sur l'épaule de Julan dans un geste qui se voulait rassurant.


"Toi aussi tu peux le voir?" Lui demanda-t-il ensuite, plus pour la forme qu'autre chose puisqu'il était certain que c'était le cas. La preuve était dans les yeux de Julan qui regardait à l'endroit exact où était le fantôme.

Quand le fantôme commença à se rapprocher d'eux, Hayden s'avança pour éviter que Julan ait un contact trop proche avec lui. Car si Julan avait réellement le pouvoir de voir les fantômes, Hayden savait que l'aura glaciale était difficilement supportable au début. Sa soudaine paralysie le prouvait bien.


"Dîtes, Monsieur Tomson, savez-vous ce qu'il lui est arrivé?" Demanda alors Hayden en désignant Julan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dead Boy

avatar

Nombre de messages : 111
Age : 28
Localisation : Institut Xavier
Pouvoirs : Immortel, intangible, lecture des résidus psychiques des défunts.
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: Un pouvoir, deux mutants... [PV Dead Boy]   Lun 23 Aoû - 21:06

Julan n’eut aucune réaction lorsqu’Hayden lui désigna son tee shirt déchiré, sa supposée blessure et la tache de sang sur la tombe. Il était difficile de réagir, cependant, lorsque son esprit est occupé à tout autre chose.
Hayden prétendit ne vouloir aucune explication sur le sujet. Le problème, c’était que Julan en voulait, lui !
Le jeune inconnu posa sa main sur l’épaule de Julan dans un geste qu’il voulait réconfortant. Julan le perçut cependant comme le geste « Prépare-toi à courir ! ».

Le fantôme s’avança et Hayden s’avança à son tour. Julan pensa qu’il n’était pas fou, puisqu’Hayden lui demanda s’il pouvait le voir, lui aussi. Lorsqu’Hayden reprit la parole, en s’adressant à l’homme cette fois, Julan pensa soudain à une sorte d’hystérie collective.
Ses nerfs à vif le poussèrent à émettre un petit ricanement, qu’il regretta aussitôt. Michael Tomson s’appuya contre l’arbre mort (si toutefois c’était possible !) et s’éclaircit la gorge.

~Bien sûr que j’ai vu ce qui lui est arrivé~ commença-t-il. ~C’est grâce à moi qu’il n’est pas en train de gratter le cercueil de ma tombe, en ce moment !~

Les jambes de Julan se mirent en mouvement, malgré lui, et il s’approcha le plus possible du fantôme.


"Dites…" murmura-t-il "Est-ce que… Je l’ai tué ?"

~Laisse-moi te raconter~ dit le fantôme.

~J’ai été réveillé et je dois dire que parler aux vivants me fait un bien fou. Enfin, je suis déjà mort, je ne ressens plus rien, mais bon, passons.~

~Je suis apparu ici, après la profanation de ma tombe par un homme d’un âge avancé. Il était en larmes, et transportait dans ses bras un corps inerte et sanglant, qu’il déposa à côté de ma dépouille.~

Julan eut un frisson. Il n’avait aucun doute quant à l’identité du corps entre les bras de l’homme.

~Puis, Il referma la tombe tant bien que mal. L’homme tomba ensuite à genoux, en pleurs, et dit mot pour mot : « Pardonne-moi, Moníca… Je suis désolé… » hurlait-il.~

Julan eut un soudain flash. Une femme au visage brouillé, flou, une femme brune pour qui il ressentait tant d’affection.

~ « Mon fils, j’ai tué mon fils. » Il pleurnichait comme un bébé. « HoneyJ, je suis désolé »

HoneyJ. C’était son surnom, Julan en était certain. Des voix firent écho dans sa mémoire, des voix qui l’appelaient de la même façon… « J’ai tué mon fils ». C’était son père qui l’avait tué. Julan en déduit qu’il l’avait assassiné à son tour. Mais curieusement, il n’éprouvait aucun remords. Le souvenir de son père était totalement absent. Tomson continua sur sa lancée, avec un plaisir évident.

~ Je suis venu te rendre visite dans ma tombe, et chuchoté des paroles… Ce qui a poussé ton père à rouvrir le cercueil. Ta blessure mortelle au cœur avait guéri, et je n’avais jamais vu un tel spectacle auparavant. Tu as surgi du cercueil d’un bond. Je n’en revenais pas. On aurait dit… Un véritable démon, ta peau était d’une blancheur… presque transparente, tes yeux luisaient dans le noir. Tu t’es rué vers ton père, tu l’as roué de coups d’une violence inouïe, puis tu as ramassé le couteau et tu l’as poignardé.~


"Ensuite ?" le pressa Julan.

~Tu t’es débarrassé du corps dans la rivière, et tu es revenu t’asseoir ici, les yeux dans le vague.~

Julan ressentit le besoin de s’appuyer contre la pierre tombale. Il regarda Tomson, qui semblait s’effacer par moments.

~Je pense qu’on va perdre le contact, alors voudriez-vous me rendre un petit service ? Refermez ma sépulture, ainsi je pourrai reposer en paix. Bonne chance à toi, jeune homme…~

Il s’effaça lentement, comme s’il avait été dilué dans l’eau. Le froid s’atténua et Julan prit sa tête dans ses mains, et réfléchit à la situation. Ce qui le chagrinait vraiment, ce n’était pas le fait d’avoir tué son père, n’ayant aucun souvenir de lui, mais pourquoi celui-ci avait décidé de le tuer ? Le fantôme n’a pas donné d’explications sur le sujet. Quant à la raison pour laquelle il s’était réveillé, alors qu’il était censé être mort, il n’en avait aucune idée.

Etait-il une sorte de surhomme, une espèce de… mutant ? Mutant… Oui, ça lui revenait maintenant, les mutants, des êtres évolué craints parmi la société, provoquant des polémiques sans précédent… Alors il était un de ces êtres, ce qui expliquait clairement sa capacité à se régénérer, ainsi qu’à voir les fantômes… Julan leva la tête et regarda Hayden droit dans les yeux, d’un regard perçant.


"Alors, je suis un mutant, c’est ça ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Death
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 463
Age : 28
Localisation : Central Park
Pouvoirs : Voir les fantôme, passer à travers la matière...
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Un pouvoir, deux mutants... [PV Dead Boy]   Lun 23 Aoû - 23:15

Alors qu'il venait de s'adresser au fantôme, Hayden entendit un petit ricanement. Il eut du mal à croire qu'il venait de Julan et pourtant, c'était bien le cas. Le mutant se demanda alors la cause de ce rire presque moqueur et fut blessé de penser qu'il lui était probablement destiné. Après tout, ce n'était pas la première fois qu'on se moquait de lui lorsqu'il parlait à un fantôme. Il se tourna alors vers Julan et le regarda de façon neutre mais presque froide, il n'avait pas comprit que ce rire traduisait en fait son stress.

Le fantôme commença alors à répondre que Julan avait été dans cette tombe. Hayden frissonna légèrement.
Cette histoire ne le concernait pas et il se demanda un instant s'il devait rester ou non. Mais ne voyant aucun signe de désapprobation chez Julan, il décida de rester, se tenant tout de même à l'écart.

Le fantôme s'adressa ensuite à Julan pour lui raconter progressivement ce qu'il avait vu. C'était tout de même triste cette histoire. Le père qui assassine le fils, et le fils qui assassine ensuite le père grâce, en quelque sorte, à ses nouveaux dons de mutant. Hayden fut pris de compassion pour le jeune homme et guetta ses réactions afin de l'aider au mieux s'il flanchait.

Hayden réfléchit longuement aux paroles du fantôme lorsqu'il décrivit la façon dont Julan était sorti du cercueil. C'était bien au delà de la régénération ce qu'il disait là! C'était de la pure résurrection puisque apparemment, pendant un instant, il avait eu l'apparence d'un mort-vivant. Etait-ce cela ce lien avec la sensation de mort qu'Hayden avait ressenti au contact du jeune homme? Ou était-ce parce qu'ils avaient un pouvoir similaire pour voir les fantômes? Hayden ne pouvait répondre à cette question mais cela le perturbait assez.

Même s'il connaissait maintenant à peu près l'histoire de Julan, il ne fut pas effrayé mais impressionné. Quand Julan s'appuya sur la pierre tombale, Hayden s'approcha de lui, craignant qu'il fasse un nouveau malaise face à ce choc.
Le fantôme commençait à se dissiper, preuve qu'il allait bientôt partir et demanda à ce que sa sépulture soit remise en ordre. Hayden sentit ensuite qu'il avait disparu, n'ayant plus rien à accomplir ici.

Julan parut ensuite perturbé par les révélations. La tête entre ses mains, il restait immobile. Hayden n'osa pas lui parler, ne voulant pas le déranger dans sa réflexion. Il se tint donc silencieux à ses côtés. Julan releva soudainement la tête et Hayden se sentit déconcerté par ce regard perçant. Il lui demanda s'il était un mutant.
Hayden prit son temps pour bien choisir ses mots.


"Et bien... Je pense que oui," avoua Hayden en s'approchant du jeune homme."Moi aussi je le suis et nous semblons partager un pouvoir commun: celui de voir les morts..."

Hayden se mit à craindre la réaction du Julan car parfois, les mutants "récents" avaient du mal à accepter ce qu'ils étaient. Surtout que leur pouvoir à eux n'était pas quelque chose de visible pour les personnes extérieures.

"Tu n'es pas seul, Julan. Ce n'est pas facile, mais si tu acceptes de me faire confiance, je pourrai t'aider," dit Hayden en tendant sa main à Julan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dead Boy

avatar

Nombre de messages : 111
Age : 28
Localisation : Institut Xavier
Pouvoirs : Immortel, intangible, lecture des résidus psychiques des défunts.
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: Un pouvoir, deux mutants... [PV Dead Boy]   Mar 24 Aoû - 0:20

Lorsque Julan entendit Hayden lui révéler qu’il n’était pas le seul mutant, il eut un léger vertige. Un vertige de soulagement. De plus, il avait la même capacité que lui à voir les personnes décédées.

Hayden lui demanda alors de lui faire confiance. Plus facile à dire qu’à faire ! Comment faire confiance à un type qui se promenait le soir dans des cimetières ? Julan repoussa cette pensée avec effroi. Que devait penser Hayden de lui, après tout ce qu’ils venaient d’apprendre ?
Julan contempla longuement Hayden et sa main tendue, avant de décréter :


"Je suis d’accord pour te faire confiance. Tu en connais aussi long que moi sur ma propre vie. "

Une idée lui vint soudain à l’esprit.

"Si tu as le même pouvoir que moi, j’en déduis que tu peux également te régénérer."

Plus Julan y pensait, plus il commençait à s’habituer à la pensée d’avoir des pouvoirs. Des pouvoirs… Julan n’aimait pas ce mot. C’était tellement… prétentieux ! Julan saisit la main tendue d’Hayden et s’en servit pour se relever.

Quant il y pensait… Il n’avait aucun souvenir de sa vie d’avant, de ses amis, ni même de sa famille. Il regarda à nouveau Hayden de son fameux regard perçant.


"Tu es officiellement mon premier ami. Liés par le même traumatisme !"

Julan se retourna, faisant face au fond du cimetière. Il pouvait distinguer les reflets argentés d’une mince rivière qui coulait non loin. Ne se souvenir de rien le peinait grandement. Puis, à ce moment, il décida de tirer un trait sur sa vie passée, il n’avait d’ailleurs aucune envie de s’en souvenir, mais une envie de se blinder, de ne plus rien ressentir. Il se retourna, faisant de nouveau face à Hayden, le regard empreint d’une détermination sans faille.

"Julan est mort cette nuit. Dead Boy vient de naître."

Il s’approcha de Hayden.

"Qu'est-ce qu'on fait, maintenant?"
dit-il d’une voix assurée.

Et pour la première fois, il se sentit heureux, comme s’il était heureux pour la première fois de sa vie. Ce qui, paradoxalement, était le cas. Dead Boy tenta même une petite plaisanterie.

"Dis, Hayden, c’est pas un nom de fille ça ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Death
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 463
Age : 28
Localisation : Central Park
Pouvoirs : Voir les fantôme, passer à travers la matière...
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Un pouvoir, deux mutants... [PV Dead Boy]   Mar 24 Aoû - 22:02

Hayden comprit l'hésitation de Julan et songea que si la situation avait été inversée, il n'aurait pas été sûr de pouvoir faire confiance à un inconnu.
Le mutant n'avait pas pensé à lui expliquer la raison de sa présence ici, à vrai dire, il avait presque oublié ce qu'il faisait dans ce cimetière tant cela lui paraissait loin à présent.
C'est alors que Julan annonça qu'il acceptait de lui faire confiance. Hayden ne put s'empêcher d'être surpris mais il ne le montra pas. Et puis, il n'avait pas tort: il en connaissait maintenant beaucoup sur lui.


"Et bien... Non, je ne suis incapable de me régénérer. Mais je peux traverser la matière," dit Hayden en passant sa main dans les cheveux, geste qui chez lui trahissait une légère nervosité."Enfin... théoriquement car je ne maîtrise pas toujours cette faculté," admit le mutant avec une légère grimace.

Hayden n'aimait pas parler de ses pouvoirs et de sa mutation. Cela, sans qu'il sache pourquoi, le mettait assez mal à l'aise. Peut-être était-ce du au fait qu'on s'était parfois moqué de lui. Il faut dire que ce n'était pas courant de voir les fantômes, et ce n'était pas quelque chose qu'on pouvait prouver concrètement.


"Je ne sais pas trop comment expliquer la façon dont ça marche, le mieux c'est que je te montre."

Julan s'était relevé en prenant appui sur la main d'Hayden. Celui-ci la garda un instant dans la sienne avant d'enclencher son pouvoir. Sa main passa alors à travers celle de Julan. Hayden détourna ensuite la tête, craignant que Julan le trouve trop étrange. Il ne voulait pas voir de réaction négative alors il faisait comme d'habitude: il regardait ailleurs.

"Ca m'a permis d'éviter une balle perdue il y a quelques années..."

Hayden se souvenait de ce jour comme si c'était la veille, il marchait tranquillement dans la rue quand une fusillade eut lieu. Grâce à son pouvoir, la balle perdue l'avait traversé. Il se souvint avoir ressenti un grand froid, comme si une lame glacée le transperçait mais sans lui faire mal. Il avait ressentit quelque chose de similaire lorsqu'il avait traversé la main de Julan, sauf qu'il s'agissait de chaleur cette fois-ci.
Cette faculté, Hayden l'utilisait peu et ne cherchait pas vraiment à s'améliorer. Il songea alors qu'il avait peut-être pris un risque en le montrant à Julan car s'il avait perdu le contrôle, il aurait pu lui faire mal... Une fois, Hayden avait coincé sa main dans une porte en s'exerçant. Il lui avait fallu plus d'une heure pour se concentrer et se sortir de là. Il ne savait pas ce que cela aurait donné avec un être humain et préférait l'ignorer.

Julan lança une nouvelle fois ce regard qui avait tant troublé Hayden avant de déclarer qu'il était son premier ami. Hayden ouvrit des yeux ronds qui, à son avis, devait lui donner l'air idiot.


"Moi? Ton ami?" Ne put s'empêcher de dire Hayden tant il était surpris. Qui voudrait se lier d'amitié avec lui? Aussi loin qu'il se souvienne, personne n'avait jamais considéré Hayden comme un ami car sa nature solitaire l'éloignait des autres. Bien sûr, il parlait avec les gens, mais pas au point d'être un véritable ami.
Étrangement, ces paroles lui firent plaisir car pour la première fois depuis sa mutation, il se sentait moins seul et moins incompris.

Julan, ou plutôt Dead Boy, avait décidé, semblait-il, d'oublier sa vie passée. Hayden ne sut pas si c'était la bonne décision mais cela ne le regardait pas. Il ne put qu'admirer sa détermination qui était tout de même étonnante puisqu'il eut l'impression de se trouver face à une personne différente. Où était passé le Julan perturbé? Hayden songea qu'il devait avoir un caractère fort et qu'il n'était pas du genre à se laisser aller. Tout le contraire d'Hayden, peut-être, qui avait tendance à se laisser aller dans la fatalité.

Hayden se demanda alors comment il devrait l'appeler par la suite: Julan ou Dead Boy? Il n'aimait pas tellement appeler les gens par leur nom de mutant, tout comme il n'aimait pas qu'on l'appelle par le sien. Mais à l'institut, les autres étudiants s'étaient plus souvenus de Death que d'Hayden alors il s'y était habitué.


"Je te laisse choisir ce que tu veux en faire," dit Hayden en donnant la carte d'identité qu'il avait ramassé auparavant. Peut-être Dead Boy allait-il choisir de s'en débarrasser? Toujours est-il que ce choix lui appartenait.

"Ce qu'on fait? Déjà, je propose qu'on sorte d'ici... Les cimetières, c'est pas ce que je préfère..." Dit le mutant en regardant autour de lui. "Le seul problème, c'est que j'ai un sens de l'orientation médiocre... Je me suis déjà perdu avant de te voir," avoua-t-il, embarrassé.

Hayden se mit ensuite à réfléchir: qu'allait-il faire de Dead Boy? L'emmener à l'institut paraissait être la meilleure solution, mais s'ils rentraient maintenant, l'alarme qui détecte les inconnus allait hurler et réveiller tout le monde en pleine nuit. Ce n'était pas vraiment ce que cherchait Hayden. Rentrer cette nuit ne lui paraissait pas être une bonne idée. Et puis, allait-il accepter de le suivre sans se méfier? Un tas de pensées se bousculèrent dans l'esprit du jeune mutant mais une question le stoppa net.

"Dis, Hayden, c’est pas un nom de fille ça ?"

Hayden ne put s'empêcher d'émettre un léger rire, il était vraiment étonné que Dead Boy lui pose une question pareille!


"J'en sais rien," admit le mutant qui ne s'était jamais posé la question sur la nature de son prénom. "Tu crois que c'est un prénom de fille?" Demanda-t-il en souriant. C'était rare, mais Hayden était amusé par l'interrogation surprenante de Dead Boy. Finalement, il n'avait pas fini de l'étonner!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dead Boy

avatar

Nombre de messages : 111
Age : 28
Localisation : Institut Xavier
Pouvoirs : Immortel, intangible, lecture des résidus psychiques des défunts.
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: Un pouvoir, deux mutants... [PV Dead Boy]   Mar 31 Aoû - 20:46

Hayden prit la main de Dead Boy en lui expliquant qu’il pouvait traverser la matière. La main du jeune homme passa à travers celle de Dead Boy et celui-ci ne put s’empêcher de laisser échapper un juron de surprise.

"Put… Zut ! Bah ça alors !"

C’était complètement fou ! Dead Boy se demanda alors s’il pouvait faire la même chose.

Ca m’a permis d’éviter une balle perdue, il y a quelques années…


Dead Boy fit des yeux ronds. Où diable les gens se fusillaient dans les rues ?! Hayden lui tendit sa carte d’identité en lui précisant qu’il pouvait en faire ce qu’il voulait. Dead Boy aurait voulu la jeter dans la rivière, au même titre que le corps de son père, mais le Julan qui sommeillait au fond prit la carte et la glissa dans sa poche. On ne savait jamais, elle pouvait toujours servir.

Hayden dit ensuite qu’il ne savait pas comment sortir du cimetière.

"Ben… Comme nous sommes dans le fond du cimetière, pourquoi ne pas aller tout droit ? On va peut-être trouver le mur d’enceinte et l’escalader."

Dead Boy commença à avancer quand le jeune homme lui demanda s’il trouvait qu’Hayden était un nom de fille. Il se retourna, un léger sourire aux lèvres.

"Oui, ça a une consonance un peu féminine, et puis je crois me souvenir que ma première petite amie s’appelait Hayden !"

C’était un mensonge monté de toutes pièces, mais Dead Boy avait envie de s’amuser un peu, de dédramatiser la situation, même s’il devait faire monter la pression artérielle d’Hayden pour cela ! Il fit un pas, puis un autre, et marcha sur quelque chose de mou.

Il se pencha et crut reconnaître un sac à dos retourné. Il le ramassa et vit au clair de lune des légères traces de sang sur le tissu bleu. Son souffle se coupa. Pour se rassurer, il regarda Hayden, mais celui-ci avait toujours son sac sur le dos.


"Tiens… C’est bizarre…"

Il avait peur de se l’avouer, mais il était pratiquement certain que ce sac lui appartenait. Il l’ouvrit doucement, et y découvrit des vêtements soigneusement pliés. Dans une petite poche, il y avait une photo…

"C’est ma mère" , murmura-t-il avant même d’avoir regardé l’image.

Il jeta un coup d’oeil au rectangle de papier glacé, et y vit un bébé aux cheveux noirs, dans les bras d’une jeune femme au sourire radieux, qui lui ressemblait atrocement. Il éprouva un curieux choc au niveau du cœur, et ses yeux devinrent humides. Il jeta un rapide coup d’œil à Hayden et rangea précipitamment la photographie. Il leva le sac et dit à son compagnon :

"C’est à moi. J’ai dû le perdre quand… Bref, sortons d’ici, cher ami, avant que je ne prenne racine !"

Et il se faufila entre les tombes, essayant de ne pas penser au contenu de son sac, un contenu que Dead Boy voulait à tout prix oublier, et qui pourtant persistait devant ses yeux comme un mauvais rêve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Death
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 463
Age : 28
Localisation : Central Park
Pouvoirs : Voir les fantôme, passer à travers la matière...
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Un pouvoir, deux mutants... [PV Dead Boy]   Mar 31 Aoû - 22:52

Hayden se sentit légèrement embarrassé quand Dead Boy laissa échapper un juron de surprise concernant son pouvoir. Il savait bien que cela pouvait surprendre et même effrayer mais il était toujours aussi mal à l'aise de montrer ses pouvoirs. D'un geste nerveux, il bougea son pied appuyé sur le sol, provoquant un léger bruit de gravillons qui se frottent. Il regretta soudainement d'avoir dévoilé ainsi une partie de sa vie, puisqu'il avait aussi confié avoir évité une balle perdue grâce à ce pouvoir.

Malgré son côté anxieux qui souhaitait prendre le dessus, Hayden ne put s'empêcher de penser que ce jeune homme était sûrement le plus capable de comprendre, après tout, ils avaient un pouvoir en commun et qui sait, peut-être que Dead Boy découvrirait-il ce même don de passer à travers la matière! Hayden lui-même avait découvert ce pouvoir bien après celui de voir les fantômes, à cause de sa fâcheuse tendance à trainer là où il ne fallait pas et surtout à être au mauvais endroit au mauvais moment.

Hayden rendit ensuite la carte d'identité de Dead Boy, appréhendant avec curiosité ce qu'il allait en faire. La garder, ou la jeter? Voulait-il vraiment oublier Julan pour devenir uniquement Dead Boy? Finalement, il glissa la carte dans sa poche mais Hayden ne fit aucun commentaire. Mais c'était selon lui une bonne décision car il avait la conviction qu'on ne pouvait pas effacer une identité si facilement.

Il écouta attentivement la suggestion de Dead Boy concernant le chemin à suivre pour sortir du cimetière.


"Ok, je te suis," déclara Hayden qui se sentit un peu bête de ne pas avoir pensé plus tôt à faire cela. Hayden n'était pas quelqu'un de très logique et cela se ressentait sur ses actions et paroles. Il choisissait rarement la voie la plus simple mais celle que lui imposait son esprit parfois pas très clair. Razz
Oui, c'est vrai que c'était évident qu'il fallait marcher tout droit pour trouver le mur d'enceinte, mais doué comme il était avec son sens de l'orientation, il serait capable de se perdre même en marchant droit. Mais tout de même, il y avait quelque chose d'humiliant dans le fait de suivre un jeune homme à peine sorti d'un état de mort... N'était-ce pas Hayden qui aurait dû savoir comment sortir de là?

Hayden retint un haussement d'épaule, ce n'était pas comme s'il avait un égo sur-dimensionné! Sauf quand même quand on mettait en doute la "virilité" de son prénom. Il tiqua donc légèrement quand Dead Boy lui déclara que son prénom sonnait féminin.

"Il se souvenait pas comment il était arrivé ici, mais il est capable de savoir comment s'appelait sa première petite amie?" Se demanda Hayden, sans doute un peu naïf de croire à ses paroles.

Dead Boy se moquait-il ouvertement de lui ou était-ce une simple plaisanterie? Hayden avait parfois du mal à faire la différence entre les deux et se sentait parfois vexé pour rien. C'est ainsi qu'il resta un instant indécis sur ses paroles, grimaçant légèrement à l'idée d'avoir un prénom de fille. Hayden secoua la tête, conscient que c'était ridicule de se prendre la tête avec cela. Il comprit alors que c'était peut-être là le but de Dead Boy: l'embêter gentiment. Car après tout, son sourire n'avait rien de méchant.


"Es-tu bien sûr qu'il s'agissait d'une fille?" Demanda alors Hayden d'un ton léger, répondant ainsi à la provocation amicale -ou plutôt ce qu'il prenait comme telle- de Dead Boy. Il n'y avait rien de méchant dans ses paroles, seulement la volonté de taquiner le jeune homme, comme lui l'avait fait auparavant.

Dead Boy ramassa quelque chose à ses pieds. Hayden s'approcha légèrement pour savoir de quoi il s'agissait: un sac, probablement celui de Dead Boy. Quand ce dernier l'ouvrit, Hayden resta en retrait: le contenu ne le regardait pas et il n'était pas du genre intrusif dans la vie d'autrui. Il vit tout de même le jeune homme sortir un papier -probablement une photo- et murmurer quelque chose. Hayden n'entendit pas vraiment ce qu'il disait mais remarqua le changement d'attitude du mutant. Il confirma ensuite que le sac lui appartenait avant d'indiquer qu'il voulait sortir d'ici.


"Ca va?" Se surprit à demander Hayden après être arrivé à la hauteur de Dead Boy. Cette question était surprenante car Hayden ne se souciait que rarement des autres, mais étrangement, il s'inquiétait vraiment pour le jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dead Boy

avatar

Nombre de messages : 111
Age : 28
Localisation : Institut Xavier
Pouvoirs : Immortel, intangible, lecture des résidus psychiques des défunts.
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: Un pouvoir, deux mutants... [PV Dead Boy]   Mar 7 Sep - 22:11

Dead Boy ne répondit pas lorsqu’Hayden lui demanda si ça allait. Enfermer ses sentiments. Ne plus rien ressentir. Dead Boy se retourna vivement lorsqu’il entendit Hayden douter de la féminité de sa prétendue première petite amie. Il s’approcha de lui avec un air faussement menaçant.

"Pardon ?"

Julan posa sa main gauche sur la poitrine d’Hayden légèrement plus grand que lui, et lui caressa la joue dans un geste affectif. Cette sensation de froid lorsqu’il touchait Hayden s’était transformée en une intense chaleur. Sans se demander pourquoi, Julan le regarda dans les yeux et dit avec un petit sourire ironique :

"C’est bien possible, tu sais…"

Dead Boy se retourna en retenant au maximum le fou rire qui le secouait de l’intérieur. La tête qu’il avait tirée !! Il repéra alors le mur d’enceinte du cimetière, et le pointa du doigt.

"C’est là."

Dead Boy, toujours hilare au fond de lui, repensa au geste qu’il venait de faire à l’encontre de Hayden. Et curieusement, cela ne le rebuta même pas. Il crut alors percevoir une once de réconfort dans le fait d’avoir été proche d’Hayden, ne serait-ce que pour une seconde. Sans doute une réminiscence de la vie antérieure de Julan.

Dead Boy chassa de sa tête ces pensées désagréables et s’attela à l’escalade du mur d’enceinte, qui devait, à cet endroit du cimetière, mesurer près de trois mètres de haut. Il pesta. Pourquoi donc mettre des murs autour d’un cimetière ? Le maire du village avait peut-être peur que quelqu’un ne s’en enfuie !

Dead Boy ricana à cette idée et se demanda comment ils allaient sortir d’ici. D’ailleurs, comment Hayden était-il entré ? En traversant le mur peut-être ? Non il avait spécifié plus tôt qu’il ne contrôlait pas ce… Cet aspect de sa personnalité.
Julan prit alors les devants et s’élança, fit deux pas sur le mur et sauta pour attraper le haut du mur. Il prit ensuite appui sur la pointe des pieds qu’il colla contre la surface irrégulière du mur. Il poussa sur ses bras et ses jambes simultanément et se retrouva ainsi sur le mur en moins de dix secondes ! Sans même se demander comment il savait faire ça, puisqu’il était certain de pouvoir le faire, Dead Boy s’accroupît sur le mur et lança d’un ton moqueur à Hayden :


"Bon tu te dépêches oui ? A moins que t’aies l’intention de dormir ici… D’ailleurs, où est-ce qu’on va dormir ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Death
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 463
Age : 28
Localisation : Central Park
Pouvoirs : Voir les fantôme, passer à travers la matière...
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Un pouvoir, deux mutants... [PV Dead Boy]   Mer 8 Sep - 0:32

Julan ne répondit pas à Hayden et ce dernier comprenait. Il n'avait pas forcement envie de dire le fond de sa pensée à quelqu'un qu'il connaissait depuis à peine une heure! Il en aurait fait autant.
L'air qu'afficha Hayden quand Dead Boy se retourna après sa remarque était faussement moqueur. Il n'avait fait que répondre gentiment à l'attaque faite sur son prénom. Cependant, il fronça légèrement les sourcils quand Julan s'approcha de lui l'air menaçant. L'avait-il mal pris? Après tout, il existait encore sur cette Terre des personnes que l'homosexualité rebutait alors peut-être était-il en colère à cause de sa plaisanterie? Hayden ne connaissait pas suffisamment Julan pour remarquer immédiatement qu'il s'agissait d'un jeu d'acteur, que cet air menaçant n'était pas vrai. Mais finalement, il comprit (faut dire qu'il est parfois long à la détente Hayden ^^).

Quand Julan posa sa main sur la poitrine d'Hayden, ce dernier resta figé un instant. Il voulut reculer mais ne put pas- trop intrigué par le jeune homme- pas plus qu'il ne put retirer cette main placée là où battait le cœur d'Hayden. Étrangement, son rythme cardiaque augmenta légèrement, sans savoir pourquoi car ce n'était ni de la peur, ni de l'affolement. C'était comme s'il s'agissait d'un réflexe naturel. Hayden n'aimait pas les contacts et se rappela soudain de la sensation étrange quand un fantôme le frôlait, et à cet instant, il ressentit presque la même chose. C'était quelque chose de glacial et de dérangeant car peu habituel, ce genre de contact qui animait son cœur de battements rapides.

Il observa d'un œil attentif l'autre main de Julan se déplacer vers sa joue. Pourquoi ne la chassait-il pas lui qui l'avait si souvent fait avec d'autres? Encore une fois il était figé, comme dénué de toute volonté. Il ne voulait pas qu'il le touche, mais ne se sentait pas capable de l'en empêcher. Alors finalement, il ne fit rien et laissa ses doigts caresser sa joue. C'était quelque chose de bref et de rapide mais ce fut comme si ces doigts avaient laissé un sillon glacé sur sa peau brûlante. Sans doute avait-il rougi -trop timide pour être indifférent à un contact humain, qu'il vienne d'un garçon ou d'une fille- mais heureusement l'obscurité suffirait à le cacher.

"C’est bien possible, tu sais…"

Pendant l'espace d'une seconde, Hayden ne sut pas de quoi il parlait, trop hébété et intrigué par cette similitude avec le contact d'un fantôme. Ce n'était pas la sensation en elle même qui était embarrassante, mais le fait que ce soit un vivant qui la lui procure et non un "mort".
Mais dans un réflexe protecteur, Hayden se reprit bien que son regard soit devenu légèrement fuyant lorsque Julan le regarda dans les yeux.

Hayden haussa machinalement les épaules, qu'il dise vrai ou non à propos de sa/son prétendu(e) petit(e) ami(e) ne lui importait peu. Ce n'était pas le genre de choses qui le préoccupait à vrai dire. Le sourire ironique sur les lèvres de Julan fit comprendre à Hayden qu'il se moquait de lui. Étrangement, il se sentit un peu blessé car il n'appréciait pas qu'on s'amuse de lui ni qu'on profite de sa gêne. Mais Julan ne pouvait pas savoir qu'il redoutait les contacts physiques au point de fuir les lieux trop bondés. C'était une conséquence de l'isolement et le de la paranoïa qu'il avait développé au commencement de sa mutation. Pourtant, il avait plusieurs fois oublié cette quasi phobie cette nuit là: il n'avait pas hésité à toucher le jeune homme pour le réveiller quand il était inconscient puis pour s'assurer qu'il allait bien, ou encore il lui avait tendu sa main -chose rarissime de sa part- pour qu'il lui fasse confiance... Hayden se demanda alors qui était cet étrange garçon et pourquoi son comportement à lui avait tant changé en l'espace d'une heure.

Il ne s'était passé seulement quelques secondes depuis que Julan avait prononcé ces paroles mais cela semblait être une éternité. Hayden avait beau se creuser la tête pour trouver de quoi répondre, rien ne lui vint à l'esprit. Il y avait parfois des choses qui ne nécessitaient pas de réponse, et il semblait que cet instant là en faisait parti. De toute façon, Hayden n'était pas connu pour son répondant. Il se contenta donc de sourire légèrement d'un air amusé, balayant d'un seul coup toutes ses réflexions étranges. Il en oublia presque ce qu'il avait ressenti auparavant.

Julan désigna ensuite un mur d'enceinte. Hayden ne se souvint pas que c'était si haut quand il était arrivé et se demanda comment il allait passer de l'autre côté dans s'y casser une jambe. Il ouvrit des yeux ronds quand il vit la rapidité avec laquelle Julan grimpa sur le mur et resta un moment en bas à évaluer la situation.

Hayden n'était absolument pas quelqu'un de sportif, et encore moins souple. C'était quelqu'un de constamment tendu alors comment aurait-il pu être souple? Et voilà que le Julan commençait à se moquer de lui!


"Désolé de ne pas être assez rapide. Tout le monde n'est pas gymnaste!"lâcha-t-il ironiquement."Et si tu continues à te moquer de moi, tu vas dormir dehors!" Grommela-t-il en fixant le mur. Il se demandait il atteindrait le haut un jour Razz .

Finalement, il repéra un morceau de mur où il put caser son pied, et ainsi prendre appui pour attraper le haut du mur avec ses deux mains. Il parvint ensuite à s'appuyer sur ses bras, ayant suffisamment de force pour supporter son poids. Cependant, il manqua de tomber lorsqu'un morceau de mur sur lequel se trouvait sa main gauche de détacha. Mais par réflexe, il se rattrapa in-extremis, s'ouvrant légèrement la main au passage.
Il manqua de lâcher un juron quand il sentit le morceau pointu appuyer sur sa main mais le retint, ne voulant pas paraître plus ridicule qu'il ne l'était déjà. Une fois assis sur le mur- enfin!- il oublia la douleur pour réfléchir.
Où allaient-ils dormir. Pour Hayden, cela paraissait évident que Julan vienne à l'institut avec lui compte tenu de ses pouvoirs! Mais le jeune homme allait-il accepter?


"Il est évidement hors de question de rester indéfiniment dehors," dit Hayden, comme s'il se parlait à lui même."Je ne vais pas passer par quatre chemins pour te dire que je vis dans un établissement pour mutants," déclara-t-il en regardant Julan droit dans les yeux.

Comme ça, c'était dit et pas qu'un peu! Il ne devrait pas parler si ouvertement de l'institut mais que pouvait-il faire d'autre? Il ne se voyait pas mentir à Julan!

"Cet établissement accueille des jeunes mutants qui ne savent plus où aller, soit parce qu'ils sont rejetés, soit parce qu'ils ne maîtrisent pas assez leurs pouvoirs pour vivre normalement... Je te propose de me suivre, il est certain que tu seras bien accueilli là-bas, quel que soit ton passé,"expliqua Hayden en essuyant négligemment sa main ensanglantée sur son pantalon sombre heureusement. Sa main ne saignait quasiment plus, c'était le genre de coupure impressionnante au début mais finalement sans importance.

Il s'avéra que descendre du mur était plus simple que d'y monter. C'est ainsi qu'Hayden se retrouva en bas et ne manqua pas de regarder Julan pour voir si oui ou non il allait accepter de le suivre.


"Le choix t'appartient et je ne te forcerai pas."


_________________
©Niquita, Deviantart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dead Boy

avatar

Nombre de messages : 111
Age : 28
Localisation : Institut Xavier
Pouvoirs : Immortel, intangible, lecture des résidus psychiques des défunts.
Date d'inscription : 22/07/2010

MessageSujet: Re: Un pouvoir, deux mutants... [PV Dead Boy]   Mer 8 Sep - 1:23

Julan s'assit sur le mur.

"Et si tu continues à te moquer de moi, tu vas dormir dehors!"

Julan tapota sa tempe avec son index, histoire d'énerver Hayden un peu plus. L'agacer était un moyen de le remercier, et de lui transmettre son affection. Il regarda Hayden grimper au mur avec amusement, puis amorça un mouvement dans sa direction avant de se rappeller la tête qu'Hayden avait faite lorsque Julan l'avait touché. Ce garçon n'aimait pas les contacts physiques, c'était clair. Il vit ensuit qu'Hayden s'était blessé.. A la vue du sang, des petitesétoiles dansèrent devant les yeux de Julan et il regretta sincèrement qu'Hayden n'ait pas la même faculté que lui à guérir.

Il détourna les yeux et Hayden prit la parole.

"Je ne vais pas passer par quatre chemins pour te dire que je vis dans un établissement pour mutants."

Un établissement pour mutants? Julan trouvait cela curieux que le gouvernement ait pu accepter une telle chose, d'autant plus lorsqu'Hayden lui dit qu'il s'y trouvait des adolescents en pleine activité hormonale, avec des pouvoirs qu'ils ne pouvaient pas toujours contrôler correctement.

Julan trouva cela sectaire, même, mais Hayden n'avait pas l'air malheureux, pas trop du moins, et Julan avait besoin d'un abri pour la nuit.
Il envisagea son séjour à long terme, et repoussa cette idée. aucune, attachement, aucun ressentiment. Pourtant, ses nouvelles résolutions s'ébranlèrent lorsqu'il regarda Hayden sauter de l'autre côté du mur. Il avait beau ne pas vouloir s'attacher, il n'en a pas eu le choix avec Hayden. Cela s'était fait tout seul. Et puis, ce serait plus facile de se soutenir, en ayant le même pouvoir. Ils étaient à même de pouvoir se comprendre. Julan regarda Hayden et ressentit un énorme élan d'affection. ce mec faisait tout pour l'aider alors qu'il ne le connaissait que depuis une heure!

"Le choix t'appartient et je ne te forcerai pas."

Julan ne réfléchit pas davantage. Il descendit du mur d'un seul bond, avec un grand sourire.


"C'est parti!"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un pouvoir, deux mutants... [PV Dead Boy]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un pouvoir, deux mutants... [PV Dead Boy]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [JEU] DEAD TRIGGER : Superbe FPS par les créateurs de ShadowGun [Gratuit]
» [Débat] le prochain pouvoir de sasuke
» J'aime deux choses
» editions des deux coq d'or
» [Collection] Nous deux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men :: Le reste du Monde :: Reste du monde :: Amérique-
Sauter vers: