X-Men

Jeu de Rôle sur X-Men, l'academie des mutants
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 "Ecole du Professeur Xavier, New-York " [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Deaglann McCoill

avatar

Nombre de messages : 555
Age : 25
Localisation : Insitut du Pr Xavier ... ou dans votre esprit
Pouvoirs : Télékinésie-Télépathie
Date d'inscription : 13/06/2010

MessageSujet: "Ecole du Professeur Xavier, New-York " [Libre]   Mar 15 Juin - 18:54

Dans l'avion, Deaglann regardait par la fenêtre les nuages qu'il survolait. Pour la première fois, alors qu'il était dans un transport en commun, il ne sondait pas l'esprit des gens. Pourquoi ? Parce qu'il n'avait plus besoin de fuir son esprit. Alors qu'il était habituellement constamment envahi par toute sortes de pensées morbides et déprimantes, depuis qu'il avait rencontré Bobby et qu'il avait apprit qu'il était invité à rejoindre l'école pour mutant, sa vie avait basculée. Son esprit était envahi de questions, d'images de l'Institut que lui avait montré Iceberg, de visages, de personnes. Mais aussi d'intérêt. Depuis la mort de sa famille et jusqu'à aujourd'hui, Deaglann était hors de porté de tout, il prenait ses distance, et rien ne l'intéressait. Tout lui semblait vide de sens, ennuyeux, toute sa vie n'était que néant. C'est à se demander pourquoi il ne s'est pas suicidé jusqu'à aujourd'hui, mais son orgueil l'a sûrement préservé de cette mort.
A présent, il volait vers l'autre bout du pays (je vous assure, regardez où est la Californie et où est New York sur une carte ^^) et il allait être accepté. Alors qu'il ne connaissait aucun mutant jusqu'à rencontrer Bobby, l'Institut allait être remplis uniquement de mutants. C'était un grand changement, une nouvelle vie, et Deaglann se demanda si ce bouleversement allait le changer. Il n'aimait pas se dire qu'il était possible qu'il change, ayant une haute estime de sa personne actuelle, signifiait régresser pour lui. Mais il savait qu'il garderait toujours le contrôle de lui-même, il se rassurait. Il allait également apprendre de nouvelles choses, et surtout apprendre à améliorer ses pouvoirs. Encore un problème d'ailleurs, si ce qu'il avait aperçu dans l'esprit de Bobby était vrai, allait-on lui demander de mettre ses pouvoirs au service des autres ? Deaglann se raccrochait à l'argument que les x-men n'avaient pas besoin de son aide car un de leurs membres avaient exactement les même et était beaucoup plus puissante. il pourrait donc faire sa vie et profiter de l'enseignement de cette bande de mutants ...

Plongé dans toutes ses pensées, planifiant le futur alors qu'il n'avait plus eu aucune ambition ou aucun objectif depuis que sa vengeance avait été accomplie, il ne vit pas le temps passer. Il mangea de temps en temps, suivait de temps à autre les films qu'on leur passait dans l'avio, mais le reste du temps, il ne s'arrêtait pas de penser. Ainsi, la dizaine heure de vol se passa sans qu'il ne s'ennuya un instant.
Arrivé à New York, il prit un taxi, indiqua l'adresse de l'Institut au chauffeur et regarda la ville par la fenêtre : il y avait beaucoup de monde, la ville où il était avec sa tante avait beau être grande, New York, c'était dépaysant. Pour passer, il vérifia le contenu de l'un de ses trois sacs de voyage afin de voir s'il n'avait rien oublié. Enfin, au bout d'un moment, il lui semblait qu'on s'éloignait du Centre-Ville, et qu'on arrivait dans un quartier un peu plus "chic", moins peuplé. C'était sûrement préférable si l'on héberge une horde de mutant dans un Institut privé. Enfin, le taxi s'arrêta devant de grandes grilles noires. Deaglann le paya, sortit ses bagages de la voiture, et laissa le taxi s'éloigner. Il vit une sonnette, mais juste pour vérifier, il poussa l'une des grilles. Elle avança, ce n'était pas fermé. Deaglann décida alors d'ouvrir les grilles, puis entra avec ses valises. Il avait un grand sac à dos, et une valise dans chaque main. Il fallait au moins ça pour prendre de quoi rester ici jusqu'à ... une durée indéterminée, le jeune mutant avait donc prit toutes ses affaires. Il s'avança le long de la longue allée, mais le soir tombait, il devait être aux alentours de sept heure et demi passé, et il n'y avait personne dehors. Il y avait un grand parc, une fontaine au milieu de l'allée, et derrière, l'Institut. C'était un grand bâtiment, un peu comme Bobby lui avait montré par pensée mais Deaglann le voyait d'un angle différent. C'était beaucoup plus impressionnant en vrai. Il avança rapidement, pas trop gêné par le poids de ses valises car il s'aidait de la télékinésie pour alléger ses affaires. La moitié du poids lui était ainsi épargné physiquement. Arrivé devant la porte, il la poussa du bout du pieds, ne sachant pas s'il pouvait vraiment utiliser ses pouvoirs en public, et redécouvrit un grand hall, qu'il avait lui aussi aperçu rapidement grâce à Bobby. Il n'y avait personne, mais où étaient tout le monde ? vu l'heure, peut être qu'ils mangeaient quelque part ...
Deaglann laissa alors tomber les deux valises dans ses mains pour faire une petite pause, se débarrassa également de son sac à dos puis lança en portant sa voix, en hésitant un peu. Il avait l'air intimidé, il se dit que les nouveaux arrivants devaient avoir cette réaction. Le hall, par sa taille, fit résonner l'écho de sa voix :


" Euh ... Bonjour ?! ... Y'a quelqu'un ? Aaallôo ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macha O'Toole
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 1067
Age : 26
Localisation : Un peu partout, histoire de planter les germes du Mal.
Pouvoirs : Géokinésie : elle peut contrôler et modeler la terre comme elle le souhaite. Créer des tremblements de terre ne lui pose aucun problème mais son pouvoir n'agit pas sur le principe de vie. C'est-à-dire qu'elle ne peut agir sur un arbre ou une plante quelconque tant qu'il n'est pas mort. Ressent les moindres mouvements et secousses telluriques, ce qui lui permet de localiser choses et personnes sans se servir de ses yeux.
Date d'inscription : 23/08/2009

MessageSujet: Re: "Ecole du Professeur Xavier, New-York " [Libre]   Mar 15 Juin - 19:55

Une très longue chevelure noire qui lui retombait sur les épaules et dans le dos, des yeux d'un gris métallique au regard perçant, un teint clair d'Irlandaise... C'était ce que voyait Macha dans le miroir en face d'elle - son propre reflet. Elle s'était levé tard ce matin-là et elle venait de prendre sa douche. Elle s'appliquait à présent de maquiller ses yeux d'un trait noir intense qui mettrait en valeur la couleur claire de ses iris. Même si elle ne mettait pas des heures et des heures à s'habiller et à se maquiller, elle aimait tout de même s'arranger un peu, paraître jolie. Si elle attachait ses cheveux, qu'elle ne se maquillait pas et qu'elle s'habillait comme un mec, elle aurait été le portrait craché de Tony, son frère jumeau. Enfin, disons que le maquillage atténuait un peu cette ressemblance mais il n'empêchait pas les gens de constater leurs similitudes. Les mêmes cheveux d'un intense noir de jais, les mêmes yeux gris acier au regard rieur auxquels aucun détail n'échappait, la même bouche fine qui dessinait souvent un petit sourire en coin amusé, la même silhouette fine mais robuste... Quoiqu'il en soit, personne ne verrait plus ces ressemblances, désormais.

Ce jour-là, Macha passa du temps avec quelques amis, dehors dans le parc. Ils disputèrent un match de foot particulièrement animé, dans lequel l'Irlandaise occupait la place de gardien. Il était pratique pour elle d'être dans le parc, au moins son pouvoir de géokinésie lui était utile : lorsqu'elle sentait qu'elle ne pourrait rattraper le ballon, elle commandait à une grosse pierre près du but de dévier le ballon de sa trajectoire en le heurtant violemment. Ce qui avait à chaque fois pour effet de déclencher les protestations de l'équipe adverse. Ils voulaient jouer sans utiliser leurs pouvoirs mais chacun, par réflexe, les utilisaient quand même.
À la fin de la partie, couverte de terre à force de se jeter sur le sol afin de bloquer le ballon, Macha revint dans le hall pour aller se débarbouiller un peu. Elle pensait que le hall serait désert, mais non. Un jeune homme, peut-être un poil plus jeune qu'elle, attendait là avec ses valises et son air un peu perdu.


*Tiens, un nouveau,* se dit-elle.

Elle se tourna alors vers lui, dans l'intention de lui venir en aide. Il n'était jamais facile d'arriver ici tout seul, elle-même avait été contente que quelqu'un s'occupe d'elle le jour de sa propre arrivée. Mais dès qu'elle croisa son regard, Macha eut une légère expression de surprise : ce type-là avait un regard sacrément étrange. Était-ce son pouvoir qui avait coloré ses yeux en violet ? Ça, c'était tout Macha. Elle était trop curieuse. Elle se contenta d'une entrée en matière plus
conventionnelle.

- Ouais, mon pote ! Qu'est-ce que je peux faire pour toi ? dit-elle d'un ton amical.

Ce ne serait pas elle qui s'enquiquinerait avec des formules de politesse alors qu'elle s'adressait à un quelqu'un de son âge. Elle allait droit au cœur des choses, Macha. Elle n'aimait pas les chichis prétentieux et les phrases inutiles.

_________________
~*Gaïa*~

Gach rud a thagann leis an té a fanann.




Dernière édition par Macha O'Toole le Dim 27 Fév - 23:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deaglann McCoill

avatar

Nombre de messages : 555
Age : 25
Localisation : Insitut du Pr Xavier ... ou dans votre esprit
Pouvoirs : Télékinésie-Télépathie
Date d'inscription : 13/06/2010

MessageSujet: Re: "Ecole du Professeur Xavier, New-York " [Libre]   Mar 15 Juin - 20:32

Deaglann se retourna en entendant des pas derrière lui. Son regard croisa celui d'une jeune fille, les siens étaient gris, pas d'un gris vague et mou, un gris concentré, qui brillait comme le métal. Elle avait le teint pâle, plus pâle que celui de Deaglann qui n'était pourtant pas quelqu'un de très bronzé. Elle avait également de longs cheveux noirs, elle avait l'air d'une fille sympathique, à un détail près, qui fit se demander à Deaglann où il avait atterrit : la jeune fille était recouverte de terre, un peu comme si elle s'était amusé à se rouler dans l'herbe. Ses vêtements étaient d'ailleurs eux aussi recouverts de terre et de traces verte. Elle faisait parti d'un club de rugby ?
De son côté, la jeune fille eut une expression de surprise, et le jeune garçon se demanda bien pourquoi, il n'était plus habitué à ce genre de réaction, les gens s'étaient accoutumés à ses yeux. Puis il y pensa, mais se demanda si c'était vraiment pour cela. Il pensa à la sonder, et écouter ses pensées, mais il redoutait de tomber sur un télépathe, depuis qu'il savait que d'autres mutants avaient les mêmes pouvoirs que lui, il se méfiait un peu plus. La jeune fille ne semblait rien faire, si elle était télépathe et qu'elle avait voulu lire ses pensées, il l'aurait su. Mais il attendrait d'en savoir un peu plus avant de s'engager là dedans. Il se contenta de faire un demi sourire, demi moue, en levant un sourcil, histoire de lui montrer qu'il avait l'air surpris mais amusé par sa tenue. Il l'écouta ensuite lui répondre :


- Ouais, mon pote ! Qu'est-ce que je peux faire pour toi ?

Deaglann se retint de lui lancer un regard hautain et étonné, se disant que cette fille était bien familière pour une première rencontre, et surtout très masculine. Peut être qu'elle jouait vraiment dans une équipe de rugby et que ça l'avait influencé ... Il se mit alors à sourire, laissa échapper un rire soulagé et se passa la main dans les cheveux en se présentant :

" Salut, je m'appelle Deaglann. Je viens d'arriver et je ne sais pas trop ce qu'il faut faire ... les grilles étaient ouvertes alors je suis rentré sans sonner j'aurai pas du peut être. Il calma le débit de ses paroles, prit un air malicieux en lui souriant et fit, Et sinon, juste pour savoir, désolé de te demander mais il faut vraiment que tu m'expliques, je risque de m'en aller en courant mais ... pourquoi es-tu recouverte de terre ?

Il se demandait quel était son nom. Logiquement, maintenant qu'il lui avait dit qui il était, elle devrait lui répondre ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Ecole du Professeur Xavier, New-York " [Libre]   Mar 15 Juin - 20:42

[Euh je peux me rajouter?]

Ilana s'était réveillée tôt, comme tous les matins depuis qu'elle était arrivée à l'institut. Elle avait appris à connaître l'école mais, elle aimait aussi à se balader seule le matin dans les couloirs lorsue les autres dormait encore. Elle aimait beaucoup le silence.Après avoir fait un tour à la cuisine manger un sandwich, elle revint à sa chambre, puis voyant que ceux qui l'occupaient avec elle étaient partis, elle s'était allongée un onstant. Depuis son arrivée, elle avait peu parlé avec les autres jeunes de l'institut, l'habitude de rester seule et de ne parler qu'avec ses clones, lui était restée de ses deux année de solitude. Durant ces années , elle avait pris l'habitude de discuter avec ses clones qui lui servaient de confidence, d'amis.Plongée dans ses pensées sur son lit, la jeune fille entendit quelqun appeler dans le hall. Décidant de s'occuper dans cette journée et de franchir son mutisme, elle se rendit vers le hall.
En arrivant, elle se rendit compte qu'une autre élève était déjà arrivée avant elle,Macha semblait avoir déjà engagé la conversation. Ilana s'approcha doucement pour détailler le nouvel élève qui venait d'arriver, elle fut surprise par la couleur de ses yeux puis finalement se dit que cela était normal, tout le mnode avait ses particularités et elle avait déjà rencontré des mutants beaucoup plus impressionants au niveau de leur physique.
Ilana ne souhaitait pas déranger et sa timidité reprenant elle préféra retourner à sa chambre mais elle se rendit compte que le nouvel arrivant s'était trouné vers Macha or Ilana se trouvant derrière il l'avait sûrement et la jeune fille ne voulait pas paraître impolie, elle s'approcha et parla d'un ton qu'elle espérait ferme:


"Salut!"
Revenir en haut Aller en bas
Macha O'Toole
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 1067
Age : 26
Localisation : Un peu partout, histoire de planter les germes du Mal.
Pouvoirs : Géokinésie : elle peut contrôler et modeler la terre comme elle le souhaite. Créer des tremblements de terre ne lui pose aucun problème mais son pouvoir n'agit pas sur le principe de vie. C'est-à-dire qu'elle ne peut agir sur un arbre ou une plante quelconque tant qu'il n'est pas mort. Ressent les moindres mouvements et secousses telluriques, ce qui lui permet de localiser choses et personnes sans se servir de ses yeux.
Date d'inscription : 23/08/2009

MessageSujet: Re: "Ecole du Professeur Xavier, New-York " [Libre]   Mar 15 Juin - 21:01

Macha ne s'était pas rendue compte de l'image qu'elle pouvait bien offrir au jeune homme face à elle. Il n'y avait pas de miroir dans le hall d'entrée, donc elle ne pouvait pas deviner qu'elle était plus sale qu'elle ne le pensait. Le fait d'avoir un pouvoir en rapport avec la terre devait sans doute influer sur son inconscient et ainsi, Macha se sentait véritablement attirée par le sol, les rochers, l'herbe... Au sens propre du terme.
Quelques secondes seulement après lui avoir parlé, la jeune fille se rendit compte qu'elle aurait peut-être dû se montrer un peu plus douce dans sa manière de parler. Elle ne s'en rendait pas vraiment compte, depuis sa plus tendre enfance elle jouait dans les rues de Galway avec son frère et ses amis masculins. Ils jouaient au foot, au rugby, à se bagarrer... Et son oncle Eddie l'avait aussi initiée très tôt à la Guinness. Alors forcément, cela se ressentait forcément dans son attitude, sa façon de bouger et de parler, même des années après avoir quitté sa terre natale, Elle n'y pouvait rien, elle avait toujours préféré la compagnie des garçons à celle des filles, ces dernières faisant trop d'histoires et de manières pour la jeune Macha.


- Oh, je pense que tu peux sans autre aller prendre une chambre, répondit-elle d'un air songeur. Quelqu'un viendra sans doute te voir après pour t'expliquer les règles de vie de l'Institut...

Cette fois-ci, elle avait pris garde de parler de façon plus délicate. La surprise passée, elle trouvait la couleur des yeux du dénommé Deaglann plutôt sympa. Au moins, c'était original. Et il devait être Irlandais, ou au moins d'ascendance irlandaise pour porter un nom à consonance gaélique. C'était drôle, quand même. Macha rencontrait d'abord Aileen, ensuite Deaglann dans cet Institut... Ils étaient au moins trois Irlandais ici, mais après coup, ce n'était pas vraiment étonnant. beaucoup d'Irlandais avaient émigré aux États-Unis après la famine qui avait frappé le pays au 19ème siècle... Beaucoup d'Américains d'aujourd'hui avaient des ancêtres irlandais ou de la famille lointaine sur l'Ile Verte.

- Deaglann ? s'étonna Macha, souriante. Irlandais, n'est-ce pas ? je suis de Galway, je m'appelle Macha. Je peux te montrer l'étage des chambre, si tu veux.

Elle éclata de rire lorsqu Deaglann lui demanda ce qu'il lui était arrivée pour qu'elle soit couverte de terre de la tête aux pieds.

- Oh, simplement un petit match de foot avec des copains, expliqua-t-elle d'un ton malicieux. Ils m'ont mise au but et disons que... j'adore le sport, donc je me suis totalement impliquée dans le jeu.

Elle usa de son pouvoir pour enlever la terre qui collait à sa peau et à ses vêtements, formant ainsi un minuscule tourbillon de poussière brune qui alla ensuite s'envoler par l'une des grandes fenêtres ouverte du hall. Soudain, une petite voix familière s'éleva à côté d'elle, Macha fut contente de voir Ilana.

- Hey, salut ! Comment tu vas ? demanda-t-elle gentiment.

_________________
~*Gaïa*~

Gach rud a thagann leis an té a fanann.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deaglann McCoill

avatar

Nombre de messages : 555
Age : 25
Localisation : Insitut du Pr Xavier ... ou dans votre esprit
Pouvoirs : Télékinésie-Télépathie
Date d'inscription : 13/06/2010

MessageSujet: Re: "Ecole du Professeur Xavier, New-York " [Libre]   Mar 15 Juin - 21:37

La jeune fille lui expliqua qu'il pouvait prendre une chambre et quelqu'un viendrait plus tard pour tout lui expliquer. Très bien, qu'il puisse s'installer sans attendre, c'était plus pratique, il lui tarder d'enfin avoir l'impression d'être arrivé. Tant qu'il ne se serait pas posé, seul, et qu'il aurait rangé ses affaires, il continuerait à avoir l'impression de n'être qu'un étranger ici, malgré qu'il soit un mutant. Soudain, la fille lui sourit, et rebondit sur son prénom. Elle semblait connaître l'origine de son prénom et lui apprit qu'elle était de Galway, et qu'elle s'appelait Macha. C'était plutôt ... étrange mais c'était probable de rencontrer d'autres Irlandais sur la planète, un jour. Il prit cependant un air réjouit, en répétant le nom de la jeune fille comme s'il retrouvait ses racines dans ce mot et ce sourit. Tant qu'elle lui montrait où se trouvait sa chambre, tout irait bien.
Mais un doute assaillit Deaglann : et si elle lui mentait ? Après tout le Professeur Xavier et Bobby s'étaient déjà renseigné sur lui, pourquoi cela ne serait pas pareil pour les autres mutants qui vivaient ici ? La jeune fille essayait peut être de l'amadouer en lui disant qu'ils venaient du même pays afin de le mettre en confiance. Deaglann hésitait toujours à utiliser ses pouvoirs, puis se lança, il fallait qu'il arrête d'être paranoïaque ou il finirait par se comporter comme c'était comporté Iceberg avec lui. Il constata donc qu'elle lui disait bien la vérité, il était juste un peu trop méfiant. Elle ne semblait pas être télépathe, sinon elle se serait rendu compte de ce qu'il venait de faire. Elle continua en répondant à sa question sur son accoutrement et parla d'un match.


Ils m'ont mise au but et disons que... j'adore le sport, donc je me suis totalement impliquée dans le jeu.

Deaglann vit alors des souvenirs de la jeune fille, ceux du match. Elle faisait quelque chose avec la terre, il ne comprenait pas exactement à quoi elle pensait. Parlait-elle de ça quand elle disait qu'elle s'était impliquée ? Il allait lui sourire, une nouvelle fois, quand elle utilisa son pouvoir et toute la terre qui la recouvrait tomba sur le sol. Étonné par ce qu'elle venait de faire, il montra pour une fois quelque chose qu'il ressentait vraiment, la surprise. Quel était ce pouvoir ? Elle contrôlait la terre ? Peut être même les éléments ? Il allait lui poser des questions sur ce qu'elle venait de faire mais il n'eut pas le temps, car une nouvelle personne arriva en les saluant. Macha lui répondit, et semblait la connaitre. Elle lui assimilait un prénom : Ilana. Deaglann cessa de lire les pensées de Macha, s'il y avait deux personnes, il allait être trop préoccupé pour continuer. Il était au moins rassuré sur les intentions de la jeune filles. Il sonderait également cette "Ilana" si nécessaire.

" Salut, répondit Deaglann lui aussi en s'adressant à la nouvelle venue. J'ai eu peur de ne trouver personne ici, finalement je suis rassuré. Je viens d'arriver je suis Deaglann, et toi ?

Il n'allait pas revenir en arrière et parler à Macha et Ilana en même temps, il attendrait pour comprendre la nature du pouvoir de Macha. En tout cas, être entouré de mutant, c'était ... agréable. Il se sentait soulagé, ou c'était peut être autre chose. Il ne baissa pas sa garde, certes, mais les personnes ici étaient différentes de celles qu'il avaient pu rencontrer part le passé, dans sa famille ou au lycée. Sa nouvelle vie promettait d'être intéressante. Pour l'instant il ne regrettait toujours pas d'avoir accepté la proposition de Bobby.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Ecole du Professeur Xavier, New-York " [Libre]   Mar 15 Juin - 22:39

Ilana sourit à Macha, elle était contente de la revoir, celle-ci lui avait fait peur lors de leur première rencontre lorsque Macha avait envoyé une caisse sur son clone mais maintenant elle se sentait rassurée, elle ne l'avait pas revue depuis le jour de son arrivée et n'avait pas eu le temps de la remercier. Macha l'avait aidée et Ilana lui en était reconnaissante.
Elle se tourna vers celle-ci et lui répondit :


"Ca va beaucoup mieux qu'avant merci, je suis moins fatiguée et mes doubles ne sont plus déformés maintenant"

Ilana sourit en repensant à son double, le nez complétement déformé et le doigt manquant qu'elle avait créé la première fois qu'elle avait rencontré Macha.
Elle se tourna vers le jeune homme celui-ci avait dit s'appeler Deaglann. Ilana le regarda et lui répondit


"Je m'appelle Ilana, en fait je crois que la plupart des élèves sont partis en cours enfin je crois, il faut vérifier. Mais ici ne t'inquiète pas on est nombreux"

Ilana était encore dispensée de cours car elle était encore fatiguée et préférait s'entrainer seule à créer des clones.Elle sentait de mieux en mieux dans cet établissement et commencait à ce détendre.Ici elle se sentait en paix, elle n'avait plus à fuir et cela la rassurait.
Ilana repris:

"Je crois qu'il y a une chambre avec des lits de libre à l'étage, deux ou trois chambres après celle où je me trouve.Je pense que le professeur doit déjà être au courant de ton arrivée, non?"

La jeune fille désigna l'escalier qui montait à l'étage, puis réfléchissant qu'il devait peut être avoir faim (elle avait souvent faim et passait régulièrement à la cuisine depuis qu'elle était arrivée) , elle désigna un autre endroit du hall:

"Là bas, par le couloir tu peux déboucher à la cuisine"

Puis elle le regarda de nouveau se disant qu'il avait peut être envie qu'on le laisse tranquille comme elle au début.
Revenir en haut Aller en bas
Macha O'Toole
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 1067
Age : 26
Localisation : Un peu partout, histoire de planter les germes du Mal.
Pouvoirs : Géokinésie : elle peut contrôler et modeler la terre comme elle le souhaite. Créer des tremblements de terre ne lui pose aucun problème mais son pouvoir n'agit pas sur le principe de vie. C'est-à-dire qu'elle ne peut agir sur un arbre ou une plante quelconque tant qu'il n'est pas mort. Ressent les moindres mouvements et secousses telluriques, ce qui lui permet de localiser choses et personnes sans se servir de ses yeux.
Date d'inscription : 23/08/2009

MessageSujet: Re: "Ecole du Professeur Xavier, New-York " [Libre]   Mer 16 Juin - 13:05

Macha était contente de revoir Ilana, même si elle se sentait un peu coupable d'avoir maltraité son clone le jour de son arrivée. Ce n'était pas vraiment le meilleur message de bienvenue qu'elle aurait pu lui offrir, elle lui avait sans doute fait peur... Et elle se rendait compte qu'elle n'offrait pas meilleur spectacle à Deaglann, il fallait qu'elle remonte dans sa chambre pour se débarbouiller un peu... Enfin, disons de façon plus efficace que ce qu'elle venait de faire. Son pouvoir avait beau être utile, il ne valait pas le savon et une bonne douche.
Même si Macha avait su que Deaglann était télépathe, elle n'aurait jamais pu deviner ou sentir qu'il avait lu ses pensées. Même si elle-même n'était pas télépathe, elle pouvait aisément deviner qu'il devait avoir envie de poser ses valises et de se détendre un peu s'il avait fait un long voyage.


- Tu verras Ilana, ici tu prendras confiance et ton pouvoir deviendra très vite plus précis. La cuisine ? Bonne idée, dit Macha avec enthousiasme. Deaglann, on monte tes affaires et on va manger quelque chose après ? J'avoue, je meurs aussi de faim.

Macha était un véritable ventre-à-pattes, c'était ce que Tony disait d'elle à longueur de journée. Ce n'était pas qu'elle mangeait sans cesse mais plutôt qu'elle appréciait les bons repas...
L'idée que le nouveau venu avait peut-être envie qu'on lui fiche la paix ne lui venant même pas à l'esprit, Macha sourit et prit l'une des valises pour l'aider à monter les escaliers. Elle avait toujours eu de la peine à modérer son enthousiasme et sa bonne humeur, elle était une vraie pile électrique. Au contraire de Tony qui était d'une nature plus clame, plus posée. Cette valise était sacrément lourde, en tout cas...


- Waow, j'sais pas ce que tu transportes dans tes valises mais celle-ci est lourde, en tout cas, commenta Macha avec un rire amusé.

Le tout était d'arriver à hisser la valise de marche en marche sans se la prendre sur le pied. Dans ses cas-là, Macha se disait que certains pouvoirs étaient parfois vraiment utiles. Et le sien ne l'était pas pour rendre les bagages plus légers.

_________________
~*Gaïa*~

Gach rud a thagann leis an té a fanann.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deaglann McCoill

avatar

Nombre de messages : 555
Age : 25
Localisation : Insitut du Pr Xavier ... ou dans votre esprit
Pouvoirs : Télékinésie-Télépathie
Date d'inscription : 13/06/2010

MessageSujet: Re: "Ecole du Professeur Xavier, New-York " [Libre]   Mer 16 Juin - 13:29

La dénommée Ilana avait parlé de "doubles" qui lui seraient propres, serait-ce son pouvoir ? Macha eut l'air de confirmer cette idée mais Deaglann voulait en savoir plus. Il se dit que si le professeur Xavier ou si Jean Grey passait dans le coin, il allait sûrement se faire jeter pour télépathie abusive mais après tout, son pouvoir faisait partie de lui, c'était comme parler ou écouter pour lui, ça faisait partie de sa nature. Pourquoi aurait-il du s'en empêcher ? Pour des questions de morale ? d'éthique ? Baaah, c'est fictif, virtuel tout ça, la morale ça n'existe que dans l'esprit des gens. Il découvrit alors que le pouvoir d'Ilana était de faire des clones, il n'eut même pas à se concentrer pour chercher la jeune fille avait pensé spontanément à sa rencontre avec Macha. Cela c'était passé à l'infirmerie de l'Institut, et la mutante y avait créé un double imparfait, qui avait attaqué Macha d'ailleurs. Et cette dernière avait assommé le double avec une caisse en bois. Étrange ...
Se tournant vers lui pour lui répondre, Deaglann attendit qu'elle se présente. Elle lui expliqua également pourquoi il y avait peu de monde ici, soit disant que les autres élèves étaient en cours. Deaglann lui fit un petit sourire, tout en découvrant un peu ce que pensait la jeune fille. Plus il en saurait rapidement sur les membres de cette "école" et plus il trouverait ses repères et se sentirait mieux. Ilana semblait être une fille timide, ses clones étaient d'ailleurs un bon mécanisme de défense,mais elle avait l'air de penser qu'elle était en sécurité ici, et dans ses lieux, sa timidité avait l'air de s'atténuer selon elle. Le télépathe cessa son intrusion, troublé. Ainsi, la crainte de Deaglann qui pensait que le grand changement occasionné par l'arrivée dans cet Institut pouvait influer sur le caractère des gens n'était pas infondée. Ce cadre complètement nouveau mettait les mutants à l'aise et les faisaient changer, imperceptiblement. Allait-il devenir différent de ce qu'il était lui aussi ? Cela ne lui plaisait pas tant que cela.


" Je crois qu'il y a une chambre avec des lits de libre à l'étage, lui dit la jeune fille, deux ou trois chambres après celle où je me trouve. Je pense que le professeur doit déjà être au courant de ton arrivée, non? ... Là bas, par le couloir tu peux déboucher à la cuisine "

Macha eut l'air d''être d'accord pour se rendre là bas, et proposa à Deaglann de l'aider à monter ses affaires. Le jeune mutant sourit et annonça, enthousiaste :

" - Ok, ça me va j'ai super faim moi aussi, j'ai mangé dans l'avion en venant mais ça ne suffit pas ... Oh non laisse je vais m'en occuper "


Macha s'était avancée vers une de ses valises et la souleva. Malheureusement, poussée par sa bonne volonté sûrement, la jeune mutante avait choisit la valise la plus grosse. Elle la souleva, mais elle avait l'air hésitante lorsqu'elle marchait. S'il fallait monter les escaliers pour trouver les chambres, elle allait risquer de tomber. Deaglann mit son sac à dos et prit la deuxième valise avant qu'Ilana ne se propose. Malgré tout ce qu'il pouvait penser et la considération qu'il portait aux autres, spontanément il ne souhaitait pas qu'une fille se fatigue à lui porter ses affaires. Ou peut être était-ce par orgueil qui sait ...

" - Désolé, s'excusa Deaglann à Macha, j'ai pris toutes les affaires que j'avais, je n'ai rien laissé chez moi alors ça fait beaucoup. Mon pouvoir c'est la télékinésie, je m'en suis servit pour m'aider à porter mes affaires. C'est trop lourd pour que je puisse tout porter uniquement grâce à mon pouvoirs mais au final c'est comme si je ne portais qu'une seul valise donc ça peut aller.Puis il se tourna vers Ilana et lui dit, Ilana ? Si tu pouvais aider Macha à porter la valise qu'elle a pris ... ça me gène de vous demander de l'aide mais tout porter seul, même en m'aidant de mon pouvoir, c'est un peu fatiguant. Mais d'après ce que j'ai compris en vous écoutant tu peux faire des doubles de toi-même ? En vous y mettant Macha, toi, et un double ça devrait rien vous peser non ?

De son côté, il se mit à avancer légèrement, attendant tout de même les deux filles en restant à leur hauteur. Il avait hâte de poser ses affaires dans une chambre et d'aller manger. Il n'avait pas aussi faim que ce qu'il avait dit mais il avait très soif. Il avait un peu mal à la tête aussi. Le voyage, porter ses affaires par télékinésie et sonder les deux mutantes ... ça commençait à faire beaucoup et il était toujours fatigué en fin de journée. Il lui tardait vraiment de s'installer pour de bon ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Ecole du Professeur Xavier, New-York " [Libre]   Mer 16 Juin - 15:06

Ilana avait senti une certaine gène face au nouveau venu, mais elle mit ca sur le compte de la fatigue et se concentra sur Macha.Face à elle celle-ci avait déjà empoigné une valise et semblait avoir du mal la porter, Ilana décida d'aider celle-ci en utilisant son pouvoir mais avant qu'elle ne se propose, Deaglann lui avait déjà demandé d'utiliser son pouvoir de clonage pour aider Macha à porter la valise.Ilana s'était alors sentie mal à l'aise, même s'il lui avait demandé sur un ton géné, il semblait derrière ce masque savoir ce qu'il voulait, comme s'il aimait avoir le contrôle de tout,un manipulateur, puis simplement Ilana n'appréciait pas l'idée que quelqun d'autre qu'elle mis à part un professeur lui demande d'utiliser son pouvoir. C'était sa volonté à elle. .Un peu énervée Ilana lui répondit:

"Si tu fait de la télékinésie, pourquoi ne t'en sers tu pas pour porter la lourde et nous laisser la plus légère?"

Ilana sentit son ton un peu agressif, et se trouva stupide d'avoir un comportement pareil, d'ailleur ce n'était vraiment pas son genre, Deaglann ne souhaitait seulement que de l'aide , rapidement elle s'excusa:

"Désolée, je ne sais pas ce qu'il m'a pris, ce n'est pas mon genre, Macha attend!"

Ilana claqua des doigts une fois et créa un clone.Elle sourit, celui-ci était parfait s'approchant de lui, elle lui murmura son désir, celui-ci la regarda mécontent et s'exclama:

"Porter une valise, rien que ca, je ne suis pas ton chien!"

Ilana ayant été mal à l'aise avant , elle avait transferée une partie de sa colère dans son clone, rapidement, elle le calma et celui-ci accepta de l'aider.Les deux Ilana s'avancèrent vers la grosse valise et la soulevèrent avec Macha. Les trois jeunes filles commencèrent à monter les marches.


Dernière édition par Ilana PISSIERRSENS le Mer 16 Juin - 18:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Deaglann McCoill

avatar

Nombre de messages : 555
Age : 25
Localisation : Insitut du Pr Xavier ... ou dans votre esprit
Pouvoirs : Télékinésie-Télépathie
Date d'inscription : 13/06/2010

MessageSujet: Re: "Ecole du Professeur Xavier, New-York " [Libre]   Mer 16 Juin - 16:05

Deaglann fut surpris par la réaction de la jeune fille. Elle avait du caractère finalement, mais il ne comprenait pas pourquoi elle s'énervait d'un seul coup alors qu'elle n'était pas du tout comme cela il y avait à peine quelques instants. Pourquoi ce changement soudain et radical de comportement ? Il ne lui avait même pas donné d'ordre, il lui avait simplement fait une suggestion ... Alors pourquoi le prenait-elle mal ? Il afficha naturellement une expression d'incompréhension, comme s'il était blessé par la remarque de la jeune fille, et qu'il culpabilisait. Il n'avait pas besoin de réfléchir aux sentiments qu'il affichait et ils apparaissaient spontanément ; après tout, c'étaient les sentiments qu'il aurait pu réellement avoir s'il n'était pas devenu la personne qu'il était.
En tout cas, intérieurement, il avait bien envie de répondre à Ilana que si elle ne voulait pas l'aider elle n'avait qu'à s'en aller. Mais, vu la réaction étrange de la jeune fille, il serait facile pour Deaglann de lui laisser le rôle de la méchante. Il lui suffisait de faire semblant de s'en vouloir, de s'excuser et de paraître triste. Étant nouveau et venant d'arriver, c'était la réaction la plus appropriée, et avec un peu de chance, la jeune fille pourrait même s'en vouloir et culpabiliser de l'avoir traité ainsi.
Deaglann continuait tout de même à se demander quelle mouche avait piqué Ilana et quelle était la raison de son brusque accès. Pour le savoir, il aurait bien utilisé ses pouvoirs, mais portant déjà son sac à dos de voyage et sa deuxième valise en s'aidant de la télékinésie, il ne pouvait pas utiliser la télépathie en même temps. A vrai dire il avait encore du mal à faire plusieurs choses en même temps avec ses pouvoirs ...
Cependant, Ilana s'excusa juste après s'être emportée, et Deaglann continuait de garder son air de jeune nouvel élève blessé d'être rejeté dès son arrivée. La fille claqua des doigts pour créer un clone et celui-ci lui lança une phrase révélant l'agacement de son originale. Les doubles de la jeune fille devaient ressentir les mêmes états d'âme qu'elle sûrement, cela paraissait évident, pas besoin d'être télépathe pour comprendre cela.

Deaglann décida alors de réagir : alors que Macha et Ilana s'avançaient, il se débarrassa de sa valise, la posant à terre, et cessa d'utiliser ses pouvoirs de télékinésie pour soutenir son gros sac à dos. Ainsi, il pouvait mieux canaliser ses pouvoirs et les concentrer afin qu'ils soient plus efficaces. Avant que les deux jeunes filles ne montent les escaliers, il se concentra et étendit le bras vers elles, sa main dirigée vers sa valise, d'un air triste. Celle-ci échappa alors des mains des deux mutantes, et vint jusqu'à lui en lévitant. Il la laissa retomber à côté de lui, l'air dépité. Puis il se saisit des deux valises, une dans chaque main, et avança à leur niveau, fixant quelques instants Ilana, mais baissant ensuite les yeux vers le sol, l'air attristé.


" - Excuse-moi, dit Deaglann, d'une voix sincère, j'ai traversé toute l'allée de l'Institut chargé comme ça, je n'avais pas vraiment besoin d'aide, alors c'est vrai que je peux continuer. Ton clone et toi vous avez raison, mais si je t'ai demandé de l'aide à l'instant, ce n'était pas pour moi, c'était pour Macha ... J'étais un peu gêné de la laisser porter ma valise toute seule, même si elle y serait arrivée et que c'est ce qu'elle comptait faire de toute façon je pense ...

Il laissa un bref silence, comme s'il cherchait ses mots, puis releva les yeux, l'air déterminé à montrer sa bonne foi. Il continua à s'expliquer :

" - Tu sais je viens d'arriver, je ne tiens pas à engendrer des tensions, alors oublions ça s'il te plait. Je peux m'en sortir très bien comme ça, ne vous inquiétez pas d'accord ? Je crois que je vais trouver une chambre libre tout seul, si c'est juste à l'étage, je ne me perdrais pas. Je vais juste poser mes affaires et je vous rejoins aux cuisines, ça vous va ? ... Enfin si vous avez quelque chose à faire, je ne veux pas vous retenir ... En tout cas merci beaucoup pour m'avoir donné quelques repères. Au moins, tant que je sais où se trouvent les chambres et la cuisine je devrais m'en sortir non ? Fit-il avec un sourire, celui du garçon qui veut montrer qu'il est solide, qu'il n'y a pas de problèmes, mais qu'au fond, il est blessé.

Il monta alors la première marche, toujours tourné vers les deux mutantes, attendant qu'elles lui répondent et qu'elle le laisse partir.


" - Ça vous va ? Demanda-t-il à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Ecole du Professeur Xavier, New-York " [Libre]   Mer 16 Juin - 18:05

Ilana le regarda stupéfait lorsque Deaglann, lacha son sac d'un coup, il se concentra et les deux valises s'envolèrent.Ilana se sentit mal, c'était de sa faute, d'ailleurs, elle n'avait aucune raison de s'énerver surtout qu'il venait juste d'arriver.Ilana ne comprenait pas comment avait elle pu s'énerver, pour rien d'ailleur son clone avait exprimé son énervement ce qui n'avait pas arrangé les choses.Ilana décida de se sonder, elle réfléchit, il y avait quelque chose derrière ce jeune homme, elle n'arrivait pas à savoir quoi, le ton qu'il avait employé, elle n'en savais rien mais quelque chose la troublait. Ilana l'observa de nouveau et décida d'être franche:

"Ecoute, je ne sais pas ce qui m'a pris, peut être dans ton comportement, dans ce que tu as dit, ca me paraissait.. étrange , je ne voulais ni t'agresser, ni te vexer, laisse nous t'aider. Désolée de t'avoir mal accueilli"

Ilana se tue, elle ne comprenait toujours pas son comportement, elle avait vraiment été soncère de ces quelques mots et espérait que cela n'avait pas trop dérangé. Etait-ce de la peur qui l'avait poussé à agir comme ca envers ce mutant, elle n'en savait rien, mais cela l'inquiétait. Ilana essaya de réabsorber son clone mais celui-ci, se placa devant Deaglann:
"Ecoute elle est vraiment désolée alors t'as pas interêt à lui en vouloir"
Paniquée de ce que son clone venait de dire Ilana le rappela à toute vitesse et le sermona, celui Haussa les épuales et Ilana le réabsorba.Elle se retourna vers Deaglann
:

"Je suis vraimeent désolée, je me comporte mal et mes clones n'en font parfois qu'à leur tête, désolée de ce qu'il t'as dit"

Avisant alors le sac que le jeuen homme avait laissé à terre, Ilana s'approcha et le mit sur ses épaules, elle espérait qu'il ne lui en voulait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Macha O'Toole
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 1067
Age : 26
Localisation : Un peu partout, histoire de planter les germes du Mal.
Pouvoirs : Géokinésie : elle peut contrôler et modeler la terre comme elle le souhaite. Créer des tremblements de terre ne lui pose aucun problème mais son pouvoir n'agit pas sur le principe de vie. C'est-à-dire qu'elle ne peut agir sur un arbre ou une plante quelconque tant qu'il n'est pas mort. Ressent les moindres mouvements et secousses telluriques, ce qui lui permet de localiser choses et personnes sans se servir de ses yeux.
Date d'inscription : 23/08/2009

MessageSujet: Re: "Ecole du Professeur Xavier, New-York " [Libre]   Mer 16 Juin - 18:55

Macha sentit son bras devenir rapidement douloureux mais ce n'était pas bien grave. Il ne restait plus beaucoup de marches à gravir de toute façon. Derrière elle, elle entendit Deaglann demander à Ilana si elle voulait bien créer un clone et aller l'aider mais la jeune fille se mit en colère, lui répondant que s'il était doué de télékinésie, il pouvait très bien s'en servir. Macha s'arrêta sur une marche et se retourna pour dire quelque chose mais elle n'eut pas le temps de dire quoi que ce soit. Elle observa l'échange entre Deaglann, Ilana et le double qu'elle créa d'un claquement de doigts (qui avait un nez normal et dix doigts) en ouvrant plusieurs fois la bouche pour assurer qu'elle s'en sortait très bien toute seule et qu'elle n'était faite en sucre, elle pouvait très bien porter cette valise elle-même et que ce n'était pas la peine de se disputer pour ça.

- Écoutez, je... J'vous assure que j'm'en sors très bien... Je suis pas une chochotte...

Mais cela ne servit strictement à rien, ils ne l'écoutèrent pas, trop occupés s'énerver, puis à s'excuser. Ensuite, la valise qu'elle transportait s'envola toute seule jusqu'en haut des escaliers et Macha put voir l'air attristé de Deaglann. Elle n'avait pas suivi le début du conflit et elle ne voyait pas pourquoi ils s'étaient énervés. Elle avait pris la valise la plus proche d'elle - et la plus grosse - simplement parce que cela ne la dérangeait pas de lui donner un coup de main, qu'elle se doutait bien qu'il devait être fatigué par son voyage et elle savait aussi qu'utiliser constamment ses pouvoirs était fatiguant. Lors des cours d'entraînement, elle avait compris que créer des tremblements de terre était au début facile mais au bout d'un moment, cela pompait ses forces, surtout si elle augmentait la force du séisme. Elle se doutait que si elle lançait son pouvoir de géokinésie dans son potentiel et sa force maximaux, ses tremblements de terre pouvaient atteindre une magnitude de 6 sur l'échelle de Richter, ce qui était déjà pas mal. Pourtant, elle ne le ferait qu'en réel et inévitable cas de force majeur, car elle savait qu'elle ne tiendrait pas le coup, la douleur serait trop forte. Car c'était douloureux, de faire trembler le sol...

- Je... Ce n'est pas la peine de vous mettre en colère, je voulais juste donner un coup de main, ça ne me dérangeait absolument pas, assura Macha d'une petite voix gênée. Je pensais bien que tu devais être un peu fatigué, ça t'aurait fait un poids en moins...

Elle détestait les conflits (il lui était souvent arriver de se bagarrer, mais c'était le plus souvent de manière physique. Disons qu'elle n'aimait pas les disputes verbales, beaucoup plus dures à son avis) et elle ne tenait pas à ce qu'on se dispute pou ou à cause d'elle.
Ensuite, Macha regarda Deaglann emmener ses affaires dans une chambre libre avant de retourner dans la sienne pour se débarbouiller et s'arranger un peu. Puis, elle attendit Deaglann et Ilana dans le couloir pour les mener ensuite à la cuisine.

_________________
~*Gaïa*~

Gach rud a thagann leis an té a fanann.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Ecole du Professeur Xavier, New-York " [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Ecole du Professeur Xavier, New-York " [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Statue PROFESSEUR XAVIER
» conservatoire ?
» PROFESSEUR XAVIER
» Apprentit Barman au New York city bar =)
» Spectable de fin d'année de l'Ecole de Danse de l'OP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men :: Hors Jeu :: Topics finis :: L'institut Intérieur-
Sauter vers: