X-Men

Jeu de Rôle sur X-Men, l'academie des mutants
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 C'est un endroit qui ressemble à la Louisiane...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Paige Dewitt
Chef Modo
Chef Modo
avatar

Nombre de messages : 511
Age : 25
Pouvoirs : Pouvoir géothermique
Date d'inscription : 06/08/2008

MessageSujet: C'est un endroit qui ressemble à la Louisiane...   Dim 21 Mar - 14:00

En raison de l'accueil glacial des colocataires de Crapaud, ce dernier décida de changer d'air et d'emmener notre jeune mutante du côté de la Louisiane.

Les deux compères longèrent la façade atlantique des Etats-Unis, sillonnant les routes les plus célèbres de l'Amérique. Après des heures et des heures de route sous le soleil des régions du sud et avoir traversé la Virginie, la Caroline du Nord ou encore l'état du mississippi, nos deux amis arrivèrent enfin à destination, la Louisiane.

Toad avait choisit de s'arrêter dans un petit motel situé au bord de la mer, l'endroit avait l'air charmant et plutôt tranquille, mais malgré ce lieu paisible et calme, l'atmosphère commençait à devenir pesante, durant le trajet les conversations entre les deux mutants étaient plutôt limitées. Paige décida donc de rompre ce silence à sa manière.

Ils se fixèrent dans les yeux, puis rapidement, Paige vint attraper les fines lèvres de son compagnon à la peau verdâtre. A présent son esprit était plus que confus. Paige se rendit compte qu'elle éprouvait des sentiments pour son compagnon au regard tendre, au regard intrépides, mystérieux, tant tôt chaud, parfois glacial, ce qui l'avait tout de suite séduite. Paige se recula de Crapaud et tenta de s'expliquer.


- " euh... excuse moi je ne sais pas ce qu'il m'a pris, mais ... je ne sais pas ce que j'ai eu "

Paige ne savait plus quoi faire vis-à-vis de Crapaud et se demandait qu'elle allait être sa réaction.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crapaud
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 831
Age : 33
Localisation : En ville ... et en bonne compagnie .
Pouvoirs : Agilité, langue préhensible et super force
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: C'est un endroit qui ressemble à la Louisiane...   Mar 23 Mar - 0:02

Le trajet fut assez long jusqu'en Louisiane et même si Crapaud roulait plus vite que la limite autorisé, ils leurs fallut bien 3h30 pour arriver à bon port. Durant tout le trajet, Mortimer n'arrêtait pas de repenser à l'attitude désagréable des ses compagnons envers Paige et ce qui l'énervait le plus, c'était que ce n'était pas dans leur habitude d'agir ainsi et que maintenant, son plan tombait de plus en plus à l'eau.

Son plan. Il y repensait de plus en plus et il se disait que tout partait en l'air mais en même temps, la jeune étudiante de l'Institut lui apportait de l'air frais et cela faisait longtemps qu'il n'avait pas eu l'occasion d'être accompagné par une représentante de la gente féminine.
Tout en conduisant, il la regardait discrètement et il souriait intérieurement. Malgré la tension qui régnait dans le véhicule, elle gardait le sourire et faisait comme si de rien n'était. Elle changeait les stations de radio quand Toynbee ne regardait pas sa route et elle chantonnait ensuite l'air de rien. Elle était calme, sereine avec ses cheveux aux vents.
En y repensant, Crapaud n'avait jamais cette insouciance car à son age, il était plutôt occupé à faire divers larcins pour s'en sortir et il se demandait maintenant qu'elle aurait été sa vie si il avait suivit le bon chemin.
Mais bon, on se refait pas.

Ils étaient dorénavant arrivés et ils s'installèrent dans un motel car la nuit étaient tombés. Notre gentleman Britannique voulait prendre deux chambres mais il n'en restait plus qu'une avec deux lits.
Une fois arrivé, ils déballèrent le peu d'affaire qu'ils avaient pris et commandèrent à diner. Après un quart d'heure de long et pesant silence, leur regard se croisèrent et Paige se leva doucement. Elle embrassa Mortimer puis se ravisa en s'excusant. Elle semblait perdue mais le plus bouleversé de la pièce n'était notre jolie brune. Crapaud mit quelques minutes à émerger de ses pensées pour enfin réaliser ce qui s'était passé et il n'en revenait toujours pas.
Au début, son but était de se rapprocher de la jeune fille pour regonfler les rangs de la Confrérie et peut être avoir des infos sur l'Institut mais le destin en avait décidé autrement.
Il s'approcha doucement de la jeune fille et posa ses mains légèrement en dessous de ses épaules et lui dit :


"_ Écoute, ce n'est pas grave. Je crois qu'on est tout les deux très tendu et je pense qu'une bonne nuit de sommeil nous fera du bien."

Paige releva doucement la tête et Mortimer croisa un instant son regard. N'y tenant plus, il lui fit un sourire en coin dont il avait le secret et partit en direction de la salle de bain.

"_ Je passe à la douche, j'essaierais de laisser de l'eau chaude !"

Une fois à l'intérieur, Crapaud fit couler le douche et se passa plusieurs le visage sous l'eau froide avant de se regarder dans le miroir. Qu'est ce qui lui arrivait ? Pourquoi perdait-il tous ses moyens devant une fille de vingt ans? Il fallait qu'il se reprennent et vite !
Mais maintenant tout avait changé et plusieurs idées se bousculaient dans sa tête. L'avait 'elle fait exprès ? Quelles attitudes fallait'il adopter ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marvel-heroes.forumactif.fr
Paige Dewitt
Chef Modo
Chef Modo
avatar

Nombre de messages : 511
Age : 25
Pouvoirs : Pouvoir géothermique
Date d'inscription : 06/08/2008

MessageSujet: Re: C'est un endroit qui ressemble à la Louisiane...   Lun 29 Mar - 19:50

Après ce baiser volé échanger avec Mortimer, le jeune femme s'assit sur le lit de la chambre qui lui était destiné. Crapaud lui fit remarquer que ce baiser n'avait rien de grave et qu'après une bonne nuit de sommeil ils auraient tout deux l'esprit plus clair. Puis le confrériste se dirigea vers la salle de bain, laissant Paige dans ses songes, seule dans la pièce. Une fois la porte fermée, Paige se demandait qu'elle trouble la hantait tant, depuis sa rencontre avec son ravisseur elle avait perdue tout contrôle de ses sentiments, de ses émotions.

Après quelques minutes de réflexion, la jeune demoiselle se rappela l'objet de cette rencontre, la clé USB récupérée à l'infirmerie de l'institut, cette clé, elle ne l'avait plus, mais Crapaud oui. Paige se demandait toujours ce qu'il y avait d'important sur cette clé, mais pour l'instant la question ne portait pas sur le contenu de la clé, mais l'endroit où Mortimer l'avait mise. En se relevant du lit, Paige aperçut la veste de Crapaud et décida de la fouiller, sans résultat.

La clé ne pouvait donc être que sur lui, n'écoutant que sa curiosité la jeune femme se dirigea vers la salle de bain et colle son oreille contre la porte. L'eau de la douche coulait, laissant pensée que Crapaud était dessous, c'était donc le moment propice pour tenter une approche et récupérer la clé USB.

Une fois à l'intérieur, Paige aperçu le corps de son ravisseur à travers les parois recouvertes de buée de la douche et décida donc de s'accroupir pour ne pas se faire repérer. Après avoir rampé sur le sol de la salle de bain sur deux ou trois mètres, Paige atteignit enfin le jean de Mortimer. Le pantalon en main, elle commença à fouiller celui-ci dans le moindre recoin, sans rien y trouver non plus.

Où pouvait être cette fameuse clé, telle était la question. Mais au moment de remettre le pantalon en place, la jeune mutante fut aux prises d'un violent mal de tête qui se faisait ressentir de plus en plus fort, c'est alors que Paige remarqua que son corps était en train de rentrer en fusion, la manifestation de ses pouvoirs n'était en aucun cas normal et malgré ces tentatives, elle ne réussit pas à se contrôler. Que lui arrivait-elle ? Et comment allait-elle se sortir de là sans provoquer un gigantesque incendie et se faire remarquer ? Paige était maintenant totalement recouverte de lave en fusion, quand la porte de la douche s'entrouvrit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crapaud
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 831
Age : 33
Localisation : En ville ... et en bonne compagnie .
Pouvoirs : Agilité, langue préhensible et super force
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: C'est un endroit qui ressemble à la Louisiane...   Mar 4 Mai - 19:33

La douche calma les ardeurs de Mortimer mais ce dernier y resta quand même bien 10 minutes. Au moment de couper l'eau, il vit une faible lueure jaunâtre à travers le plexiglas . Il coupa donc l'eau, essuya la buée qu'il y avait sur la vitre, mais la lumière était toujours là.
Il faisait maintenant extrêmement chaud dans la douche et Crapaud ne comprenait d'où cela pouvait venir. Il écarta donc précipitamment la porte vitrée de quoi il en retournait et vit qu'une forme humanoïde de lave se tenait devant lui.


"_ Putain, c'est quoi ce bordel! PAIGE, t'es la? "

Puis la forme se mit à mouvoir et balancer les bras devant lui tout en articulant des mots incompréhensibles. Mortimer se saisit donc rapidement d'une serviette éponge à coté de lui, se la passa au niveau de la taille et sauta hors de la douche. En deux roulades, il se retrouva dans la chambre et scruta rapidement la pièce pour voir la jeune fille ne s'y trouva pas, mais la jeune fille semblait comme volatilisé.

"_ PAIGE ! PAIGE ! " Hurla t 'il.
"_ Y'a un soucis faut qu'on décampe et il faut ... "

Puis Mortimer se tut brusquement et tourna sa tête lentement vers la personne en feu qui s'approchait doucement. Il venait de comprendre (lui semblait 'il ) que Paige et le bonhomme de feu ne faisait qu'un.

"_ Paige ? Écoute , si c'est bien toi et je l'espère car sinon je ne vois pas comment je vais m'en sortir, il faut que tu te calmes et tu te reprennes.
Le gérant va pas tarder d'arriver ainsi que toute la cavalerie et là on va avoir du mal et s'en sortir sans problèmes. Reprends ta respiration calmement et détends car à se rythme là on va se ramasser l'hôtel sur le coin de la gueule !"


Mortimer lorgna derrière Paige et vit que tout les carreaux étaient fissurés et que les murs prenaient feu . On tambourinait maintenant à la porte et toutes les alarmes s'étaient déclenchées et c'était le branle bas de combat dans les couloirs.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marvel-heroes.forumactif.fr
Paige Dewitt
Chef Modo
Chef Modo
avatar

Nombre de messages : 511
Age : 25
Pouvoirs : Pouvoir géothermique
Date d'inscription : 06/08/2008

MessageSujet: Re: C'est un endroit qui ressemble à la Louisiane...   Dim 10 Juil - 20:01

Paige n'en pouvait plus, elle avait l'impression que sa tête allait littéralement exploser. La douleur était de plus en plus forte, de plus en plus intense, et le signal d'alerte incendie ne faisait qu'amplifier le phénomène, tout comme les autres bruits alentour. La jeune femme alors en fusion, s'accroupit devant Crapaud tout en hurlant de douleur. Et malgré plusieurs essais, toutes ses tentatives afin de reprendre le contrôle de ses pouvoirs restèrent veines.


Les murs de la chambre d'hôtel était désormais aux proies des flammes, les vitres fondaient à vu d'oeil, bref l'escapade de nos deux compères commençait à tourner au vinaigre. La jeune mutante, était toujours accroupie, tentant de tant bien que mal de reprendre sa forme humaine quand elle entendit la voix de Crapaud. Il faut bien avouer que ce dernier avait eu du mal à reconnaître la jolie brune, mais quand celui-ci la reconnue enfin, il lui demanda de se calmer et de se reprendre avant qu'il ne se retrouve tout deux dans l'une des prisons du comté, et au passage avant que l'hôtel et ses locataires ne finissent en tas de cendre.

La présence de Crapaud à ses côtés, ainsi que ses quelques mots, firent reprendre confiance à Paige et à se maîtriser, enfin. Petit à petit, le mal de tête de la jeune mutante s'estompa, la laissant reprendre sa forme humaine. Encore secouée, Paige s'appuya sur Crapaud pour s'aider à se relever avant de pouvoir lâcher quelques mots.



- Je suis dé.. désolé, je ne sais pas ce qui s'est passé. Dit-elle d'une voix toute tremblotante.


La jeune fille reprenant ses esprits, s'aperçut que si son n'était plus en fusion, ce n'était pas le cas des murs de la chambre d'hôtel, qui eux flambaient toujours. Paige ayant repris le contrôle de ses pouvoirs, elle pu facilement arrêter l'incendie qui sévissait depuis maintenant un bon quart d'heure. Malgrès tout, il restait un problème à nos deux mutants, et pas des moindre, une épaisse fumée avait envahi la pièce, le mobilier parti en cendre, les vitres fondues, une Paige trempée par le système à incendie, et un Crapaud n'ayant comme vêtements qu'une serviette enroulée autour de la taille.

Paige pris conscience du pétrin dans lequel elle était, en effet, elle n'avait toujours pas la clé USB, elle avait embrassé son ravisseur, perdu le contrôle de ses pouvoirs pour une raison encore inconnue, mis le feu à l'hôtel et commença à imaginer la crise de nerf de ses professeurs quand elle rentrerait à l'institut. Mais elle fut vite ramenée à la réalité quand quelqu'un frappa à la porte.


- Si tu as une idée quelconque pour nous sortir de ce merdier, c'est maintenant ou jamais, sinon je ne donne pas cher de notre peau... Dit-elle, inquiète.


Paige était là, face à Crapaud, attendant avec espoir qu'il trouve une solution rapidement à tout leur problème.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crapaud
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 831
Age : 33
Localisation : En ville ... et en bonne compagnie .
Pouvoirs : Agilité, langue préhensible et super force
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: C'est un endroit qui ressemble à la Louisiane...   Mer 7 Sep - 19:30

Finalement, la jeune Paige réussi à se contrôler et à stopper l'incendie mais les dégâts effectués dans les chambres d’hôtel étaient énormes et la structure même du bâtiment était remise en cause. Le plancher craquait de tout les cotés et les murs se fissuraient à vitesse grand V. Crapaud jeta un coup d’œil circulaire dans la pièce et de haut en bas puis dit à Paige.

"_ Bon, j'ai une petite idée mais tout d'abord il faut que je me change donc tourne toi et trouve moi un morceau de bois assez conséquent !"

Mortimer n'attendit même pas que Paige se soit retourner pour se mettre nu et enfiler des vêtements qui se trouvait proximité. Étant donné qu'il était assez pudique, il lui tourna quand même le dos et espérait que la belle aurait fait de même.
Une fois habillé, il se dirigea vers Paige qui tenait deux morceau de latte de lit. Crapaud pris les deux bouts de bois et regarda Mlle Dewitt en faisant une moue dubitative:


"_ Mouais! On va dire que ça va faire l'affaire !
Maintenant, met toi vers la salle de bain, j'arrive et surtout laisse moi faire !"


Des gens hurlaient de plus en plus dans le couloir et la police ordonnait d'ouvrir la porte. Crapaud prit donc ses morceaux de lattes et agrandit le trou de la fenêtre d'un bon mètre de largeur. Puis, il découpa deux carré de tissu de lit de 20 cm et s'en mit sur la bouche et fit de même avec Paige. Il prit ensuite Paige par les épaules et lui fit signe de la tête de le suivre. Crapaud se dirigea vers la porte quand celle-ci s'ouvrit brusquement. Deux pompiers firent irruption du couloir et se jetèrent sur les deux mutants. L'action se passa tellement vite que Toad n'eut le temps de réagir et crut que les soldats du feu leur voulaient du mal mais les sauveteurs leurs fixèrent un masque à oxygène, les mirent sur leurs épaules et les amenèrent hors de l'hotel.

Une fois dehors, le propriétaire se jeta sur eux pour demander des explications mais Crapaud prit les devants et attrapa un des pompiers au vol et dit d'un voix chevrotante:


"_ Je... je... J'ai pas compris ce qui est arrivé!
Y'a un mec qu'a traversé le mur et qui venu s'écraser sur le plancher. Ensuite, du feu est sortit de sa peu et la ya un deuxième gonze qui est arrivé en volant, qu'a chopé le premier et qui s'est barré en volant tout en le tenant par la gorge.
Ma femme et moi, on était dans la salle de bain mais on a pas pu bien voir la tête des deux gars car la porte était fermé !!!!"

Le propriétaire était fou furieux car la moitié de son établissement était détruit. Les pompiers durent se mettre à trois pour calmer et tous les occupants des chambres eurent les premiers soins dans la demi-douzaine d'ambulance présente sur le parking.
Par chance, Toynbee avait remit son ancien jean's et sa veste donc il y retrouva facilement les clefs de voiture.
Au moment ou ils se mirent debout pour partir, un policier vint prendre leur déposition. Paige jouait très bien son rôle de femme triste, apeuré et le fait qu'elle reste accroché à la taille de son " mari " avec les larmes aux yeux accentuait leur rôle. Crapaud ne dit rien sur le coup mais au bout d'un moment, il se trouva vite gêner par cette marque d'affection et espérait au plus vite que cet entretien cesse.

Une fois que la police les lâcha, le couple se dirigea vers la voiture et Mortimer fit monter Paige coté passager. Mais lorsqu'il referma la porte, il songea tout à coup à la clef USB. Ou l' avait' il mise ??? Ah oui, sur le rebord de la vasque de la salle de bain mais étant donné que les pompiers avaient passé toutes les pièces au nettoyage, la clef devait être foutu à l'heure qu'il est !


"_ Et merde !" Lança t'il !

Puis il prit la place du conducteur, mit en marche le moteur et repartit sur la route.

"_ Écoute, je te ramène à l'Institut. Je veux pas t'embarqué dans mes galères !"









_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marvel-heroes.forumactif.fr
Paige Dewitt
Chef Modo
Chef Modo
avatar

Nombre de messages : 511
Age : 25
Pouvoirs : Pouvoir géothermique
Date d'inscription : 06/08/2008

MessageSujet: Re: C'est un endroit qui ressemble à la Louisiane...   Lun 20 Fév - 22:42

La jeune femme se remettait progressivement de l’incident et « admirait » les dégâts qu’elle venait d’occasionner. Les murs de l’hôtel se fissuraient de part et d’autres, les plafonds s’écroulaient petit à petit et le plancher s’affaissait au fil des secondes. Un vent de panique soufflait dans les chambres, les couloirs, le hall, le parking, des cris, des larmes, des noms énumérés, hurlés. Paige pris alors réellement conscience de la situation, une situation que la mutante n’aurait jamais imaginé même dans le pire des scénarios. Au bout de quelques instants, Crapaud pris les choses rapidement en main, le tout avec un sang-froid inégalable. Le confrèriste demanda à Paige de lui trouver un morceau de bois assez résistant, plus facile à dire qu’à chercher car tout dans la pièce était en cendres. Puis telle une lumière lui traversant l’esprit la jeune femme se précipita vers les vestiges du lit duquel elle arracha deux lattes qui n’avaient pas été consumées. Crapaud les saisit aussitôt avec un air des plus dubitatifs auquel Paige rétorqua que c’est tout ce qu’elle avait trouvé et qu’il fallait faire avec.

Les lattes en main Crapaud demanda à Paige de se mettre à l’abri dans la salle de bain et de le laisser faire les choses à sa manière, la jeune femme se contenta d’acquiescer et de s’exécuter. Une fois dans la salle de bain, elle se retrouva nez à nez avec son reflet dans le miroir, la jeune femme avait le teint pâle, le regard vide et des vêtements recouvert de suie. Elle s’appuya alors sur la vasque tout en soupirant, et c’est à ce moment-là qu’un petit objet vint attirer son regard, et pas n’importe quel objet, la clé USB tant convoitée. Elle se saisit alors du précieux sésame et le glissa dans la poche arrière de son pantalon avant que Crapaud ne reviennent.

Après deux ou trois manipulation dans la chambre, l’ex ravisseur de Paige lui colla un chiffon sur le nez afin de respirer les émanations de fumée et l’embarqua sur ces épaules sans qu’elle puisse dire quoique ce soit. Certes Crapaud était un « mauvais mutant », il restait néanmoins charmant et galant avec la jeune femme, risquant sa vie pour sauver celle de la jeune femme.


À peine avaient-ils fait quelques pas vers la porte qu’un groupe de secouristes leur sauta dessus afin de les extirper de l’établissement. Une fois à l’extérieur Crapaud pris les devants et inventa une histoire des plus burlesques pour expliquer l’incendie aux pompiers, puis à l’inspecteur de police les interrogeant. Afin d’être plus crédible Paige versa quelques larmes et s’accrocha à la taille de son faux mari. Les minutes semblaient interminables à la jeune femme.
Une fois l’interrogatoire terminé les deux compères retournèrent vers la voiture, Mortimer fit monter Paige côté passager tout en lançant un « merde ».


-« Pourquoi ce « merde » , tu as oublié de dire quelque chose à la police ? » Dit-elle pour détendre l’atmosphère.

Le moteur de la voiture en marche, les mutants reprirent la route s’éloignant peu à peu de l’établissement désormais en ruine. Au bout de quelques kilomètres Crapaud lança à Paige qu’il l’a ramenait illico à l’institut ne voulant pas l’embarqué dans ses galères. Paige resta muette un instant avant de répondre.

-« Ce n’est pas tes galères, ce sont nos galères, au cas où tu n’as pas remarqué c’est moi qui vient de brûler un hôtel tout entier pas toi. Certes je te remercie de ton aide mais je ne vois pas pourquoi tu veux me ramener à l’institut, je ne veux pas y retourner. Je veux rester avec toi, même si c’est dangereux ! Puis si tu ne veux pas m’aider, je suis une grande fille et je me débrouillerais très bien toute seule… ».

La jeune femme était remontée à bloc et savait très bien que Crapaud ne l’abandonnerait pas mais elle était également consciente du risque qu’elle était en train de prendre, elle avait en sa possession la clé mais elle voulait en savoir plus sur cette affaire malgré les risques.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crapaud
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 831
Age : 33
Localisation : En ville ... et en bonne compagnie .
Pouvoirs : Agilité, langue préhensible et super force
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: C'est un endroit qui ressemble à la Louisiane...   Lun 9 Avr - 21:50

Quand Paige lui demanda pourquoi il avait dit merde, Mortimer ria doucement et regarda paige du coin de l'oeil avant de lui répondre plus sérieusement.

"_ J'ai .... J'ai oublié quelque à l'hotel, je crois. C'est une cléf USB avec le drapeau du Brésil dessus. Elle contient des infos extrêmement importantes et sa valeur est, en conséquent, assez inestimable !"

Crapaud ganbergait tout en roulant sur le fait qu'il avait été gravement inconscient et surtout inatentif. Si cette scène se serait déroulé il y aurait un an de cela, il aurait garder cette cléf sur lui et se serait débarrasser rapidement de Paige mais la jeune membre de l'Institut lui avait légèrement tapé dans l'oeil et cela faisait très longtemps que Toad ne s'était pas senti bien avec une femme. Il était finalement peut être sur la même longueur d'onde et ...Mais non, c'était pas possible. Il fallait que Crapaud se reprenne car il devenait trop soupe au lait.
Il fallait qu'il fasse quelque chose et vite. Crapaud lui annonça donc qu'il voulait la ramener quand Paige lui donna l'occasion de mettre les choses à plat.
Il s'arrêta donc doucement sur le bord de la route et dit :


"_ Ecoute, moi aussi je voudrais bien rester avec toi mais on fais pas partis de la même équipe et je pense pas Summers et Xavier kiffe l'idée qu'on soit pote !
Pour le moment, on va rentrer à New York et une fois là-bas, on avisera de ce qu'on fera.
Tiens, rends -moi un service! Passe le paquet de chips dans la boite à gants "


Paige se pencha donc vers la boite à gants sans se douter de ce qui allait arriver. Elle avait le visage un peu blême et au moment ou elle ouvrit la bouche, Toad lui asséna un coup du tranchant de la main sur la nuque. Il récupéra vite la jeune mutante et prit son visage entre ses mains. Ses yeux commencèrent à se révulser et une fois que la petite fut dans les vapes, Toynbee vérifia que ses constantes étaient stables. Il l'allongea donc sur le fauteuil et lui vissa ses lunettes de soleil sur le nez. Il l'a regarda quelques secondes lui caressa délicatement la joue puis se remit en route. Il s’arrêta sept km plus loin dans un drugstore pour acheter du chloroforme et lui appliqua un coton imbibée de ce dernier sur le nez, histoire que miss Dewitt ne se réveille pas en chemin .

Une fois à New york, Crapaud ne savait toujours quoi faire de Paige. Fallait-il la ramener à la confrérie, ou continuez à se voir ? Il avait largement eu le temps d'y réfléchir mais tous les km avalés précédemment ne l'avait pas aidé à trouver une réponse. Il continua donc de rouler vers le seul endroit qui lui paraissait le plus logique.
Une fois devant le grand portail de l'Institut Charles Xavier, il arrêta le moteur et descendit lentement de la voiture. Il savait que les caméras extérieurs de l'Institut l'avait déjà identifiés et que, par conséquent, il devait faire vite. Il sortit Paige de la voiture qui eut un léger gémissement. Il récupéra ses lunettes et transporta la jeune fille jusqu'au portail en fer forgé. Tout en la posa délicatement à terre, il s'aperçut que ses yeux commençaient à s'ouvrir et que deux personnes accourraient de l'Institut. Il l'adossa à un des piliers et chuchota :


"_ Je suis pas un bon gars et les mecs comme moi ne change pas !"

Il lui flanqua deux légères tapes sur l'épaule et grimpa rapidement dans la voiture. Il reparti vers une de ses planques tout en oubliant que Paige possédait sur elle un élément qui pourrait à jamais changer l’existence des mutants. Il avait fait, pour une fois dans sa vie, le bon choix. Et ça, il en était sur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marvel-heroes.forumactif.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C'est un endroit qui ressemble à la Louisiane...   

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est un endroit qui ressemble à la Louisiane...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» C'est un endroit qui ressemble à la toscane...
» TEST : quel personnage de Winx te ressemble le plus.
» vos fonds d'écrans... A quoi ressemble t-il ?!
» [CAPTURES D'ECRANS] Il ressemble à quoi votre Nexus One ?
» a quoi ressemble votre coin bureaux ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men :: Le reste du Monde :: Reste du monde :: Amérique-
Sauter vers: