X-Men

Jeu de Rôle sur X-Men, l'academie des mutants
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Solitude et reflexion (pour qui veut)

Aller en bas 
AuteurMessage
Cyclope
Admin/X-men Professeur/Tuteur
Admin/X-men  Professeur/Tuteur
avatar

Nombre de messages : 5187
Age : 42
Localisation : avec vous...
Pouvoirs : rayons lasers
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: Solitude et reflexion (pour qui veut)   Lun 15 Mar - 15:51

Cyclope entra dans la pièce qu'il connaissait par coeur, sans s'attarder sur le vide étrange de cette salle d'entrainement, ou sur le lisse anormal des murs de métal. Il avait la tête ailleurs et venait ici trouver refuge parce qu'il ne savait pas ou aller d'autre, ni à qui parler.

Il l'avait fait.

Pourquoi ? Il n'en avait aucune idée.

Mais il l'avait fait.

Il avait trompé Jean avec une élève, et du même coup avait blessé ladite jeune fille en lui annonçant qu'il avait fait une erreur. Deux personnes blessées en même temps, même si l'une d'elle ne le savait pas encore, il avait fait fort ! Cyclope n'était pas connu pour son contact facile, mais ce qu'il souhaitait le moins, c'était faire du mal. Et c'était ce qu'il venait de faire.

Devait-il le dire à Jean ? Il n'en savait rien. Mais il savait qu'elle pouvait le savoir, d'une façon ou d'une autre, ou que quelqu'un lui dise. Il savait aussi que ce serait pire alors. Donc il fallait le lui dire. Et puis, faute avouée était à moitié perdonnée, non ? Mais peut-être qu'elle ne le saurait jamais. Après tout, seuls Ashley et lui étaient au courant. La jeune fille avouerait-elle tout à sa rivale ? Ce qu'on ne sait pas ne fait pas de mal...

Tout à ses questions, Scott se prit la tête entre les mains et hurla.


- " Asseeeeeeeeez "

Dans un accès de rage, il retira ses lunettes et laissa libre court à ses émotions à travers le rayon de ses yeux. Cette salle était le seul endroit ou il pouvait le faire en toute sécurité, à condition qu'il soit seul. C'était sans doute pour cela qu'il était venu ici sans même y reflechir. Ou alors pour évacuer ses pensées et ses remords dans la sueur d'un entrainement intensif.

Cyclope échangea ses lunettes simples contre son viseur et monta en salle des commandes afin de programmer un entrainement difficile. Il attrapa la télécommande et redescendit avant de mettre en route le programme. La salle s'éteignit et comme par magie, elle se transforma en une espère d'énorme dépotoir qui aurait dû être une ville avant la guerre.

Un rayon venu d'en haut atteri juste à côté de Scott qui d'un bond de cacha derrière le mur écroulé d'un immeuble. Accroupi, il se prépara à repartir et s'élança, la main droite sur le viseur. Il tira en direction de la sentinelle mais le manqua de peu. Par contre l'ennemi ne rata pas sa cible et Scott fut touché au bras. Il roula rapidement derrière un autre abris. Il venait de se faire avoir comme un bleu et avait interêt à se concentrer sur ce qu'il faisait !

Dans sa précipitation, il avait oublié de bloquer l'ouverture de la porte et d'allumer le voyant indiquant que la pièce était occupée et donc dangereuse.

_________________


Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deaglann McCoill

avatar

Nombre de messages : 555
Age : 25
Localisation : Insitut du Pr Xavier ... ou dans votre esprit
Pouvoirs : Télékinésie-Télépathie
Date d'inscription : 13/06/2010

MessageSujet: Re: Solitude et reflexion (pour qui veut)   Lun 28 Juin - 15:05

Cela faisait plusieurs jours que Deaglann était arrivé à l'Institut, mais il se contentait d'errer un peu partout, se demandant quels étaient les grands changements de son déménagement ici. Il ne faisait rien de moins que chez lui, mais pas grand chose de plus non plus. Il pouvait s'affirmer en tant que mutant, puisque tous les autres étaient comme lui, et il pouvait utiliser de la télékinésie sans discrétion. Cela devenait d'ailleurs une habitude d'utiliser ses pouvoirs, n'ayant plus à le cacher, il s'en servait pour presque tout, comme s'il pouvait enfin être lui, d'une manière complète. Bon, certes, seuls les dirigeants de l'Institut (comme le professeur Xavier ou certains X-men) étaient au courant qu'il était télépathe, et il préférait garder ce secret pour lui, comme pour toujours avoir un dernier recours, une sécurité. Les autres élèves ne le savaient pas, et il ne s'en vantait pas. Il ne parlait pas à grand monde de toute façon, il restait beaucoup dans son coin à réfléchir, à se demander ce qu'il allait pouvoir faire, à penser à son frère, au passé, au futur, mais jamais au présent. Ne pensant pas au présent et en ne le vivant pas, Deaglann ne vivait toujours pas, son destin et ses buts étaient toujours flous et indécis ...
C'était alors toujours dans cette errance, aussi bien dans sa promenade que dans on esprit, qu'il descendit aux sous-sol. Il savait qu'il y avait très peu de personnes qui trainaient dans le sous-sol, car cette partie de l'Institut était principalement utilisé par une minorité de mutant de l'Institut. Il y avait des salles de réunion, d'entraînement, l'infirmerie pour les blessés, et même la salle de Cérébro. Deaglann était intrigué par cette salle. Il savait qu'elle était presque exclusivement utilisé par le professeur Xavier, mais il savait aussi que cette salle permettait de multiplier les capacités des télépathes. Cet endroit, tout comme beaucoup d'autres dans l'Institut, l'attirait. Il se demandait quelle salle c'était, quand en passant dans un couloir, il entendit des bruits. Cela semblait être quelque chose d'assez important, mais pourtant le son était faible, comme atténué. Il se tourna vers une porte, elle était juste à côté de lui, et c'était de là que venait le bruit. Poussé par sa curiosité, il ne pensa pas à lever les yeux et à voir écrit au dessus : "Salle des Dangers". Il appuya sur un bouton, le sous-sol de l'Institut ayant une technologie avancée, il n'y avait pas de portes et de poignées. Le sas s'ouvrit, comme les portes d'un ascenseur, et Deaglann sourit en voyant que la porte n'était pas bloquée. Mais il perdit rapidement son sourire : un bruit aigu, comme lorsque quelque chose charge dans les films de science-fiction, se fit entendre sur le côté, et une vibration retentit juste à sa gauche : il eut le temps de voir deux lumières rouges briller et des lasers foncer sur lui. Par réflexe, il sauta en se jetant en avant, puisque reculer aurait été trop lent. Le rayon le frôla et il se mit à courir pour se cacher derrière un tas. Après s'être mis en sécurité, blottis dans un amas de ruines et d'objets cassés, il s'activa de comprendre : le décor autour de lui était apocalyptique, rappelant un fin de monde dans les films, il y avait de la poussière, du bruit, du fracas, et un truc lui avait tiré dessus. Se rappelant les pièces de l'Institut que lui avait montré Bobby "dans sa tête", ou celles auxquelles il avait pensé sans faire exprès, Deaglann n'eut pas à chercher longtemps pour comprendre qu'il était en salle des dangers. Il comprit mieux pourquoi ça s'appelait ainsi et se dit que finalement ce n'était pas juste un nom pour faire peur. Deaglann, désireux de rester en vie, utilisa la télékinésie pour s'entourer du mieux qu'il pouvait de pierres, de bouts de métal afin de se protéger devant et de s'enfouir au centre du tas, comme dans un igloo. A l'abri, il pouvait mieux se calmer, se concentrer, et réfléchir. S'il y avait un entraînement, il y avait forcément des X-mens dans le coin. Il ferma alors les yeux, respira profondément, puis les rouvrit et se concentra. Les yeux dans le vague mais surveillant tout de même qu'il ne se fasse pas repérer, Deaglann sonda les lieux rapidement. Non loin de lui, à une dizaine de mètres sûrement, il détecta quelqu'un, un mutant. Bon, il avait trouvé quelqu'un, il pouvait arrêter de s'égarer et il se concentra sur Scott afin de le contacter. En utilisant la télépathie sur lui, il su que c'était Cyclope, et décida de l'appeler par son nom. Il allait le faire quand il hésita ... le mutant allait être au courant de son pouvoir ... Mais Deaglann oublia cette idée : il n'avait pas le choix, et de toute façon le leader des x-men était peut être déjà au courant de cela.

°° Scott ?
Se mit à dire Deaglann, et il sentit que le mutant se demandait ce qu'il se passait. Deaglann comprit alors à sa réaction qu'il était seul en entraînement, ce qui ne le rassura pas plus que cela. Je ne voudrais pas vous déranger mais je suis dans la salle des Dangers avec vous. J'ai entendu du bruit alors je suis entré et je me suis fait attaquer. J'ai réussis à me cacher mais si vous pouviez arrêter tout ce qui se passe je serais rassuré.°°

Deaglann se dit qu'il avait de la chance, s'il avait été un autre élève, sans la télépathie, il aurait eut du mal à contacter qui que ce soit. Maintenant il suffisait d'attendre que le X-men désactive le programme. Et si jamais, au pire (puisque Deaglann prévoyait toujours toutes les possibilités et surtout le pire qu'on puisse envisager) Scott ne pouvait pas arrêter l'entraînement, Deaglann pourrait le guider télépathiquement jusqu'à sa cachette pour se faire aider. Quoique ... si jamais ils ne pouvaient pas désactiver le programme, il valait peut être mieux pour lui de rester planqué. De plus, il pouvait toujours contacter quelqu'un d'autre par télépathie dans l'Institut. Ce serait plus dur, mais il y aurait toujours une solution. Il pourrait se débrouiller pour trouver un x-men et lui demander d'arrêter l'entraînement. Et d'ici là, survivre ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyclope
Admin/X-men Professeur/Tuteur
Admin/X-men  Professeur/Tuteur
avatar

Nombre de messages : 5187
Age : 42
Localisation : avec vous...
Pouvoirs : rayons lasers
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: Re: Solitude et reflexion (pour qui veut)   Lun 28 Juin - 18:53

Alors que Scott se concentrait au maximum, une voix dans sa tête l'appela. Surpris, son premier reflexe fut de penser à Jean, tout en se rendant compte que ce n'était bien entendu pas sa voix. Plutôt celle d'un jeune homme. Scott eut du mal à reconnaitre celui qui lui parlait et finit par le remettre. Il venait juste d'arriver, Bobby avait été le chercher et Charles l'avait prévenu qu'il possédait les mêmes pouvoirs que Jean. En même temps que toutes ces pensées traversaient sa tête à la vitesse de l'éclair, Deaglann lui demandait de l'aide.

* Ici en salle des dangers ? Mais à quoi sert-il donc de mettre une lumière à l'entrée ? *

-" Comment es-tu entré ? " Fut la première réaction de Cyclope. Il avait parlé à voix haute, parce que c'était uen habitude et qu'il savait que de toute façon le jeune homme pourrait l'entendre, ou qu'il soit, puisqu'il avait réussi à le contacter.

-" Aucune importance. J'arrête l'entrainement et tu sors de là. C'est pas pour les gamins ici " dit-il en grommelant, tout en cherchant la télécommande dans sa poche. Elle n'était plus là ! Fouillant fébrilement toutes ses poches, il se demandait comment il avait pu commentre l'erreur de laisser tomber l'appareil ici. Cela ne lui était jamais arrivé ! Décidement, il n'avait vraiment pas toute sa tête et venir ici était une très mauvaise idée.

* Bon sang *

-" Deaglann, c'est ça ? Pas de panique, il faut que je cherche quelque chose. Il faut que tu sortes de ta cachette, sinon les sentinelles vont te trouver. Je fais diversion, tu sors le plus rapidement possible et tu cours vers moi. Tu me trouveras facilement, tous les lasers seront à mes trousses. Ok ? "

Il n'avait pas voulu affoler le jeune homme, alors que celui-ci pouvait entendre chacune de ses pensées s'il le souhaitait. Sans même attendre sa réponse, Scott bondit de sa cachette et reparti dans la direction d'où il venait, tentant d'éviter les tirs qui venaient de partout et cherchant en même temps la petite télécommande qui les sortirait de ce pétrin. Autant chercher une aiguille dans une botte de foin...

_________________


Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deaglann McCoill

avatar

Nombre de messages : 555
Age : 25
Localisation : Insitut du Pr Xavier ... ou dans votre esprit
Pouvoirs : Télékinésie-Télépathie
Date d'inscription : 13/06/2010

MessageSujet: Re: Solitude et reflexion (pour qui veut)   Lun 28 Juin - 21:32

Deaglann attendit que Scott arrête l'entraînement, comme il venait de le lui dire, se disant qu'il commençait à se sentir oppressé. Heureusement qu'il savait garder son calme, il aurait détesté perdre le contrôle et se mettre à paniquer. Il resta concentré sur l'esprit de l'X-men qu'il avait contacté et attendit une réaction ou tout autre chose qui lui indiquerait qu'il pouvait sortir. De toute façon, il semblait logique de se dire que lorsque l'entraînement serait stoppé, il se passerait forcément quelque chose dans la salle, le vacarme et le sol qui tremblait sous les pas de choses gigantesques cesserait sûrement ...
Oh non ... Comment le responsable des X-men pouvait faire quelque chose d'aussi banal mais d'aussi stupide et très inquiétant dans la situation. Suivant les découvertes que faisait Scott à travers son esprit, Deaglann, se sachant seul et donc libre de faire ce qu'il voulait, prit sa tête dans les mains en jurant contre le mutant, mais avec tout ce bruit, même lui n'entendit pas ce qu'il pestait. Il avait perdu la télécommande, on ne pouvait pas arrêter le programme avec une commande vocale ou quelque chose qui reconnaissait ? Le professeur Xavier aurait pu y penser, prévoir qu'il arriverait forcément un jour où quelqu'un perdrait la télécommande.
Deaglann n'eut pas à attendre longtemps que Scott lui réponde et écouta attentivement ce qu'il disait, même s'il avait du mal à suivre. Il fallait qu'il comprenne la phrase qu'il pensait avant qu'il la dise puisque le mutant se contentait de parler à voix haute. Il devait avoir l'habitude de télépathes plus compétents, ou de mutants plus compétents tout court : ce qu'il lui demandait avait l'air très risqué. Mais la fierté de Deaglann était mise en compte à présent, il devait faire ce que lui disait Scott et s'en sortir indemne, il ne pouvait pas se laisser intimider. Il ne prit pas la peine de répondre à Cyclope, ce dernier n'avait pas considéré utile de vérifier si le jeune nouveau n'était pas affolé. Deaglann continuait à s'estimer heureux d'être lui et non pas quelqu'un d'autre, cela le rassurait dans la situation de s'auto-considérer comme quelqu'un qui s'en sortirait et de se dire qu'il allait s'en sortir. Il s'en sortait toujours, il n'allait pas perdre maintenant.

Dès qu'il avait sentit que Scott s'était exposé, cessant d'utiliser la télépathie, Deaglann dégagea le tas qui le protégeait par télékinésie, oubliant la difficulté et se contentant de faire. Même s'il n'avait pas "su" que le leader des X-men était sorti de sa cachette pour faire son plan, il l'aurait comprit tout seul. A présent, il y avait encore plus de bruit, d'explosions et de rafales de lasers. Comme l'avait prévu Scott, elles allaient toutes dans la même direction, sûrement l'endroit où il se trouvait. C'était rassurant d'avoir pour objectif la cible de toutes ces attaques ... Il le discernait à peine à cause de la poussière et de la fumée, mais c'était peut être tant mieux car les attaques cessèrent, le temps que la visibilité s'améliore. Se guidant à nouveau par télépathie pour s'aider à travers la fumée, Deaglann couru à toute vitesse vers Scott et lui toucha l'épaule pour lui montrer sa présence. Il aurait fallu crier pour se faire entendre et il n'en avait pas envie, pas quand il avait un autre moyen de communication plus efficace.

°°C'est bon,
dit-il télépathiquement, je suis là mais quand la fumée sera dégagée on sera à nouveau visés. Je t'écoute, dis moi ce que je dois faire. Je peux nous mettre à l'abri dans un tas si tu veux fit Deaglann en montrant une image de lui-même rassemblant des objets pour leur en faire un abri pour lui expliquer. Ils n'avaient pas le temps de parler et c'était plus rapide de lui "faire un dessin", le temps de réfléchir, mais je ne pense pas pouvoir servir plus °°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Solitude et reflexion (pour qui veut)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Solitude et reflexion (pour qui veut)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men :: L'institut : Intérieur :: Les sous-sols :: Salle d'entraînement-
Sauter vers: