X-Men

Jeu de Rôle sur X-Men, l'academie des mutants
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Friday Night at the 40/40 ( libre )

Aller en bas 
AuteurMessage
Ambre
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 970
Age : 28
Localisation : L'institut
Pouvoirs : libère son énergie vitale dans le corps de ceux qu'elle touche
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Friday Night at the 40/40 ( libre )   Jeu 10 Sep - 21:06

On était vendredi soir, aux alentour de minuit, donc autant dire pratiquement samedi, dans un club branché de la grosse pomme. Le club était bondé, les corps s'échauffaient, l'alcool coulait à flots, les langues se déliaient, et une jeune fille s'y trouvait, ignorant les regards qui se posaient sur elle tout comme elle ignorait les contacts furtifs sur sa peau au passage des autres clients.

Pour ceux qui la connaissaient depuis longtemps, Ambre n'était absolument pas le genre de jeune fille à sortir seule en dehors de l'Institut, encore moins à sortir le soir, encore moins à sortir en boîte de nuit, et surtout pas du tout à entrer en contact direct avec des gens. Mais ça, c'était avant...


Avant que son pouvoir n'ait des "ratés", qu'elle puisse toucher les gens, le toucher LUI, tomber amoureuse, s'offrir à lui, et se retrouver seule et abandonnée par l'homme qu'elle aimait... Depuis lors, la jeune texane avait opéré un changement à 180°, refusant de se plier aux règles, sortant sans demander de permissions, et surtout flirtant outrageusement avec la gente masculine...

Et ce soir, comme tous les vendredi soir, et comme beaucoup de soir de semaine, Ambre se trouvait en ville, dans ce club plus que fréquenté et connu, se déhanchant au rythme du dernier morceau à la mode, échangeant des regards coquins avec les hommes qui l'observaient, tout comme avec certaines femme, mais sans penser aux conséquences.

Et il y avait cette personne qu'elle observait depuis un bon moment, accoudée au bar, lui faisant face. Qui était-ce? Ami, ennemi, humain, mutant?


[Ouvert à toute personne motivée ^^ mais plutôt à qqun à qui Ambre n'a jamais eu affaire dans un premier temps si possible... merciiii ! ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Friday Night at the 40/40 ( libre )   Sam 26 Sep - 19:06

[En rp, on s'est jamais rencontrés, mais je viens de l'Institut alors...Je sais pas si je t'ai déjà rencontrée dans le passé >< Tu me dis si ça te va...]

Accoudé contre le bar, tourné face à la piste de danse, Pyro lorgnait le centre de la boite dans laquelle il avait atterri un peu par hasard. Pas qu'il soit très adepte de ce genre d'endroits mais ce soir-là, il avait eu envie de sortir de la Confrérie pour se changer les idées. Et maintenant, il commençait à le regretter. Réflexion faite, qu’est-ce qui lui avait pris de venir dans ce bar au juste? C’était rempli d’humains, ces êtres minables et inférieurs...Décidément, il ne se sentait pas à sa place.

Pendant la soirée, plusieurs filles avaient tenté de l’aborder. Elles s'étaient approchées de lui, sourires aguicheurs, décolletés plongeant bien en avant…et haleines empestant l’alcool…Mais qu’est-ce qu’elles attendaient au juste ? Qu’il les pelotte dans un coin sombre de la boite ? Non merci, il ne touchait pas aux humaines. Bien au contraire, l’idée d’approcher ces filles le répugnait au plus au point. Enfin...Elles n'avaient pas fait un pli. Vite rembarrées, elle étaient toutes reparties aussi sec, l’indignation marquée sur leur visage. Visiblement peu habituées à se prendre un vent ces filles…Si elles voulaient vraiment trouver un mec pour la soirée, elles n'avaient qu'à rejoindre la piste de danse. Des couples s'y formaient à tout instant, profitant de la semi-obscurité de la boite et de la musique assourdissante qui martelait les tympans. Non, il n'était pas un pervers qui s'amusait à les reluquer mais certains étaient si peu discrets qu'on avait du mal à les ignorer...Bref, tous des gens qui ne devaient probablement pas se connaitre et qui voulaient seulement passer un bon moment, alors ces filles n'avaient rien à craindre...Il ne leur serait pas bien dur de trouver un partenaire pour la nuit...

Lui, il préférait rester dans son coin. Seul. Et il espérait que personne ne viendrait lui chercher des poux, sinon la température de la salle risquait d'augmenter un peu trop au goût de tout le monde... Quand il était arrivé, le bar était quasiment vide et il avait pu profiter de quelques instants de solitude. Mais là, l'endroit commençait à être bondé et lui, il n’allait pas tarder à mettre les voiles parce que cette promiscuité physique avec tous ces inconnus, ça ne lui plaisait pas du tout.

Une autre femme passa soudain près de lui et laissa sa main baladeuse trainer un peu trop près de sa jambe. Il en avait marre et en plus son verre de whisky était vide. Plus rien ne le retenait dans cet endroit. Tenté de disparaître sans régler sa consommation, il se fit violence pour ne pas partir comme un voleur et finit par jeter la monnaie au serveur à l'air abruti qui se trouvait derrière lui.

Alors qu'il se décidait à partir, il remarqua soudain au milieu des gens une fille qui le regardait avec insistance. Oh non, encore une de ces poupées qui se croyait irrésistible peut-être ? Pas vilaine, certes, mais lui, il avait eu son lot de bonnes femmes pour la soirée. Excédé il lui renvoya un regard froid et se leva pour partir...
Revenir en haut Aller en bas
Ambre
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 970
Age : 28
Localisation : L'institut
Pouvoirs : libère son énergie vitale dans le corps de ceux qu'elle touche
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: Friday Night at the 40/40 ( libre )   Dim 27 Sep - 17:45

Danser, se vider l'esprit, se vider le coeur surtout. La musique adoucit les moeurs parait-il... Elle occupe les pensées surtout et empêche de penser aux mauvaises journées écoulées. Il y a quelques temps, pour se vider l'esprit, Ambre aurait enfilé son un short, un t-shirt et ses basquette de courses pour aller courir en forêt. Une jeune femme à des lieues de celle qui se déhanchait sur la piste de dans ce soir...

Mais malgré la promiscuité, son regard restait ancré sur une seule personne. Un inconnu, accoudé au bar, un air de mauvais garçon sur le visage. Il n'avait pas bougé de sa place au comptoir depuis son arrivée, observant les gens et repoussant les quelques inconscientes qui avaient tenté une approche vers lui, seins en avant et cerveau en mode off... ( ^^ ) Il avait un signal inscrit en gros sur le front "MECHANT NE M'APPROCHEZ PAS", et c'est justement pour cela qu'Ambre l'avait remarqué et n'avait qu'une envie, s'en approcher.

Mais à un moment, leurs regards se croisèrent enfin. Plein de curiosité pour Ambre, comme une petite fille face à une nouvelle poupée, et dur et froid de sa part à lui, comme pour en remettre une couche sur l'indice de dangerosité...

Ni une ni deux, Ambre quitta la foule alors que l'inconnu se levait, prêt à partir. Se lever pour faire quoi d'ailleurs? Lui sortir qu'il avait l'air d'un mauvais garçon et qu'elle voulait justement en connaître? Et puis quoi encore... Et elle se retrouva devant lui, un petit sourire sur les lèvres, mais des interrogations plein la tête...


"Alors, on s'en va déjà? Mauvaise idée..." lui sortit-elle.

Et elle lui effleura le bras, rapidement, succintement, mais cela suffit à déclencher une petite source de chaleur à l'endroit touché chez l'inconnu, tandis qu'Ambre fermait un instant les yeux, signe que son pouvoir n'avait pas toujours des ratés...

Si ce n'était qu'un humain, il n'allait ressentir qu'un petit regain d'énergie, comme s'il avait pris un petit stimulant, mais si c'était un mutant, il allait sentir un sentiment de puissance dans son pouvoir, un besoin impérieux de s'en servir pour tester ses limites...


( J'espère que ça te convient ^^ )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Friday Night at the 40/40 ( libre )   Mar 29 Sep - 15:19

[J’espère que c’est bon pour ce que je suis censé ressentir quand tu me touches. ^^]


Si en décidant de partir, John avait cru pouvoir échapper à toute cette folie nocturne, il s’était bien planté. La fille de la piste n’avait pas dû saisir le message qu’il lui avait lancé depuis sa place puisqu’elle avait abandonnée sa danse extravagante pour se rapprocher de lui. Pourtant il pensait avoir été suffisamment clair, comme il l’avait été avec les autres, mais apparemment, il y avait des filles vraiment limitées sur cette terre. Ou alors celle-là n’était qu’une inconsciente qui ignorait là où elle allait mettre les pieds.

John la dévisagea d’un rapide coup d’œil. Plutôt grande et mince, avec des longs cheveux blonds et bouclés. De jolis yeux. Et un petit air de fille modèle, sage et innocente… Pas vraiment le genre qu’on s’attend à voir dans une boite. Enfin…le fait qu’elle se retrouve toute seule dans cet endroit en train de se déhancher sur la piste de danse lui enlevait toute crédibilité.

Avant qu’il ait pu faire le moindre geste en direction de la sortie, elle se planta devant lui avec aplomb et assurance…Et un petit sourire aguicheur aux lèvres. Avant de lui lancer, pour l’empêcher de partir, la petite phrase provocante classique. Excédé et décidé à bien faire comprendre à l’inconsciente qu’elle s’aventurait en terrain dangereux, il s’apprêta à lui envoyer une réplique bien sentie, histoire de la dissuader d’aller plus loin. Mais il n’en eut pas vraiment le temps…

Il sentit soudain sa main le frôler. Bon sang, ces humaines avaient vraiment le sens du toucher un peu trop développé. L’idée de lui attraper le poignet pour l’éloigner lui traversa brièvement l’esprit…

En vain. Il sentit soudain une montée d’adrénaline remonter le long de son bras pour finir jusqu’au bout de ses doigts. Une sensation qu’il connaissait bien mais plus…puissante que d’habitude. Une envie irrésistible de jouer avec le feu. D’un frôlement de ses doigts il activa son lance-flammes et aussitôt prit contrôle de l’étincelle qui en sortit. Une boule de feu apparut soudain dans sa main sans qu’il puisse rien faire pour l’en empêcher. Au prix d'un grand effort, il parvint à se contrôler et éteignit rapidement les flammes qui léchaient déjà sa main, avant que personne ne s’aperçoive du petit spectacle qu’il était en train d'offrir. Il baissa le regard et regarda sa paume, médusé.

Puis il recula d’un pas, pour se mettre hors de portée de la mutante et tendit la main vers elle, doigts écartés, dans un signe de menace évidente.

« P*t**n, t’es qui toi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Ambre
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 970
Age : 28
Localisation : L'institut
Pouvoirs : libère son énergie vitale dans le corps de ceux qu'elle touche
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: Friday Night at the 40/40 ( libre )   Sam 17 Oct - 1:14

Bon sang! Elle qui pensait tomber sur un vilain garçon, elle tombait sur encore plus intéressant et appétissant que ça. Un vilain garçon mutant!!! Le jackpot total ce soir! A croire qu'elle avait vraiment un radar intégré pour être systématiquement attirée par des mutants...
Bon, peut-être bien que le fait dêtre une mutante elle-même avait son importance dans la chose, mais là, c'était la mine d'or.

Et le voir s'étonner de son contact physique, de l'effet que son pouvoir avait sur ses congénères, c'était tellement amusant. Autant les humains rigolaient, croyant dessaouler soudainement, avoir un simple regain d'énergie quand le pouvoir fonctionnait, autant les mutants avaient une réaction totalement différente. Chez eux ce n'était pas l'énergie physique qui augmentait, mais les capacités inconnues et la puissance des pouvoirs qui se manifestaient, comme à l'instant avec la boule de feu maîtrisée par le jeune homme.

Le feu, si beau, mais si dangereux ( on va finir par le croire qu'il est dangereux lol ), fascina Ambre le court instant qu'il exista, laissant une paume face à son propriétaire, incrédule. Le visage surpris du jeune homme arracha un sourire rapidement suivi par des rires à la vue de l'attitude menacante qu'il arborait.


"Je suis le p*t*n de bonus dont tout le monde rêve, nigaud!"

Sur ce, elle recula encore d'un pas, recommancant à se mouvoir sur le rythme de la musique, ses boucles blonde ondulant suivant les mouvements de sa tête. Mais son regard restait vrillé sur l'homme briquet en face d'elle.

"Toujours certain de vouloir partir?" lui demanda-t-elle avec un petit sourire en coin.

( Pas très long, pas très fourni, mais j'ai peur que ma connexion saute, donc vaut mieux un peu plus court que rien du tout lol )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Friday Night at the 40/40 ( libre )   Mer 28 Oct - 18:56

D'un seul coup, la donne venait de changer ce soir là. Après toutes les humaines inintéressantes et détestables qui l'avaient abordé Pyro cette nuit, la blonde se détachait nettement du lot. Nul doute qu'il avait affaire à une mutante et pas des moins intrigantes...John ressentait encore sous sa peau cette impression de puissance, cette énergie qui l'avait parcouru quelques secondes plutôt. Et l'effet qu'elle avait eu sur lui, rien que par son simple toucher, le fascinait, autant qu'il le mettait mal à l'aise.

Apparemment amusée par son petit tour, la demoiselle se mit à rire, avant de lui lancer une réplique des plus étranges. John fronça les sourcils. Que voulait-elle dire exactement par un bonus? Devant lui, la blonde recula un peu, et recommença à danser, se mouvant avec souplesse. John l'observa un moment, comme fasciné et encore sous le coup de la surprise. Avant que lentement, sa fierté reprenne le dessus sur son bref passage à vide. Pour qui elle se prenait au juste celle-là? Ce n'était certainement pas parce que c'était une mutante qu'il allait la laisser se moquer de lui...

La demoiselle ne semblait pas avoir la langue dans sa poche mais lui non plus n'était pas sans ressources. Il fixa la jeune fille, sourire en coin sur son visage, avant de se rapprocher d'elle, l'air aguicheur. Tranquillement, il commença à se coller contre elle, envahissant sans aucune gène son espace personnel. Sa bouche à quelques centimètres à peine de son oreille, il lui souffla de sa voix grave et chaude:


"Non pas tout de suite..."

Puis sans attendre de réponse, il l'attrapa soudain par son haut. Pour lui, pas question de toucher de nouveau la peau nue de son poignet, il avait bien appris la leçon. Aussitôt, d'une poigne solide, il l'entraina dans un coin de la boite, à l'abri des regards indiscrets. Avant de la pousser contre le mur, d'un geste plutôt violent. Sur son visage, plus aucune trace amicale. Ses traits étaient de nouveau durs et son expression menaçante.

"Très impressionnant ton petit tour, mais un conseil ma jolie, me cherche pas. t'es p'être tombé sur plus fort que toi, ce coup-ci. T'as l'air de vouloir jouer, alors je te propose un autre jeu. Tu vas voir, c'est facile...Je pose des questions et toi tu donnes les réponses, ok?

La faible lueur d'un néon éclairait le visage au teint pâle de la jeune fille et il plongea son regard dans le sien, rempli de haine et de mépris. La blonde allait lui payer cher son affront et son impertinence. Qu'est-ce qu'elle croyait au juste, qu'il était un enfant de chœur et qu'il allait se laisser faire comme le premier imbécile venu? Si elle avait cru tomber sur un gentil mutant bien élevé, elle allait être déçue.

"Allez, allons-y pour le premier tour. Tu es qui et tu veux quoi?"
Revenir en haut Aller en bas
Ambre
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 970
Age : 28
Localisation : L'institut
Pouvoirs : libère son énergie vitale dans le corps de ceux qu'elle touche
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: Friday Night at the 40/40 ( libre )   Mer 4 Nov - 23:15

Petite campagnarde comprenait maintenant l'attrait de la grande ville. Son agitation, son excitation, ses gens étranges et d'autant plus attirant. Mais pourquoi n'avait-elle pas mis les pieds plus tôt dans l'univers nocturne des bars, des boîtes de nuits, dans l'univers du vice pourrait-on dire. Ah oui, c'était mission impossible avant les petits "ratés" de son pouvoir. Et dire que personne n'était encore au courant de la cause de ces défaillances en chaîne à l'Institut....

Mais tout cela arrangait bien notre petite blonde. Pouvoir enfin se mêler aux autres, toucher des inconnus, avoir des contacts physiques avec une autre personne que Piotr, son professeur, son amant, son amour, cet enfoiré qui l'avait abandonnée pour aller courir les musées en Europe sans plus d'explications. Donc là, elle était plus que bien, sur cette piste de danse, l'inconnu se rapprochant d'elle, dansant avec elle, ondulant contre son corps... Elle sentait son souffle chaud dans son cou, le jeune homme lui chuchotant au creux de l'oreille quen fait, non, il ne partirait pas de si tôt.

Mais les yeux fermés, elle ne se rendi pas compte tout de suite de ce qu'il se passait. Alors qu'ils dansaient l'un contre l'autre, l'un avec l'autre, quelques secondes auparavant, il l'entrainait maintenant de force vers une petite alcôve sombre, abritée du regard des autres. Il alla même jusqu'à la jeter contre le mur.


"Hey! Fais doucement!"

Mais autant dire à un éléphant de marcher sur la pointe des pieds, c'était inutile de lui lancer ça, puisqu'il n'en ferait rien. Mais la suite était plus risible. Etre peut-être tombée sur quelqu'un de plus fort qu'elle... rien de plus compliqué vu qu'elle était incapable de faire du mal à quelqu'un, que ce soit physiquement ou par son pouvoir, à moins que ce dernier ne soit auto-destructeur... mais c'était du jamais vu pour la blonde.

"Je suis Ambre et je te veux TOI."

lui répondit-elle avec un petit sourire. Parce que lui sortir je suis le grand méchant loup et je veux devenir le maître du monde, c'était tout aussi idiot à prononcer. Elle lui aurait annoncé qu'elle cherchait à simplement à oublier, à se changer les idées, et il en aurait probablement profité pour se moquer d'elle, quoique c'était sûrement déjà un peu le cas...

"Mais je te retourne la question... Qui es-tu et que veux-tu petit briquet ambulant?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Friday Night at the 40/40 ( libre )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Friday Night at the 40/40 ( libre )
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Friday Night Lights
» it's friday night and i won't be long | faye ? graham [anglais]
» Poudre libre?
» [REQUETE][RESOLU] Mode Haut-parleur main-libre ou mode normal grâce au proximity sensor
» 10/08/2009 - Clermont Ferrand - Cosplay à la "TOKYO NIGHT"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men :: Hors Jeu :: Topics finis :: Ville-
Sauter vers: