X-Men

Jeu de Rôle sur X-Men, l'academie des mutants
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Quand les ombres se confondent...

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Quand les ombres se confondent...   Dim 31 Mai - 3:00

La lune rayonnait dans le ciel, bien présente, éclairant la vaste ville de New York ainsi que le piteux appartement d’une jeune femme pressée. Les pans lumineux illuminaient Emma qui enfilait ses habits opalescents, aussi élégants que résistants et prit bien soin de voiler son visage pour qu’on ne puisse l’identifier. Il ne fallait pas risquer l’impossible…
Elle se glissa hors de l’appartement telle une ombre dans la nuit et enfourcha sa moto ébène, le seul héritage qu’elle avait pu acquérir du côté de son exécrable père. Le moteur de la moto vrombit silencieusement engageant sa passagère vers The Bank of New York Mellon Corporation tandis que celle-ci repassait en tête sa machination; elle entrerait dans la banque créant un champ de force invisible pour déjouer les caméras et éléments de sécurités, se rendrait vers le coffre-fort où résidait une tonne de richesses et tenterait de trouver la combinaison pour ouvrir le coffre. Simple, efficace et risqué. Emma n’avait jamais prévu de son dessein de s’engager dans une carrière de voleuse potentielle mais si c’était pour la santé de sa mère…Déjà avec le peu d’argent qu’elle avait pu amasser…
La mutante balaya les souvenirs douloureux qui rejaillissaient en elle et s’arrêta devant la banque, dissimulée par son bouclier invisible qu’elle émit aussi sur son transport.
Elle repéra les caméras prostrées au bout de chaque porte et les élimina sans effort à l’aide de son champ de force, elle répéterait le même procédé avec toutes les autres caméras sur son chemin. Elle serra le poing de sa main droite qui se métamorphosa en une peau de diamant quasi indestructible. Elle dessina du bout des ongles sur l’un des portes vitrées un rectangle en hauteur qui se détacha de celle-ci comme si elle avait coupé dans du beurre. Emma continua son chemin vers l’avant et s’arrêta nettement puis s’agenouilla sur le sol. Elle sortit un petit sac contenant une poignée de sable fin qu’elle souffla devant elle. Ce stratagème calculateur dévoila les lasers placés intelligemment aux endroits où normalement on n’aurait pu soupçonner à part quelqu’un qui avait lu les fichiers de sécurité.


-Jusqu’ici, ça va, prononça du bout des lèvres la voleuse pour elle-même.

Elle se mit aisément en mouvement en se contorsionnant à travers le passage de lasers, son cœur battant légèrement plus vite. Une perle de sueur apparut sur la tempe de son front qu’elle essuya du revers de la main. Une seule goutte pourrait la mettre en danger. Une seule goutte qui pourrait faire déborder le vase. La jeune femme aperçut enfin le coffre de toute son envergure, imposant, après avoir déjouer la sécurité de la banque plusieurs fois. Elle y était enfin arrivée. Elle s’approcha du coffre et toucha de sa main gantée, la paroi métallique qui lui procura une frisson dans le dos.
-Bon, il est temps de se mettre au travail…


Soudainement, sur ces paroles, Emma Frost détecta la présence d’un autre esprit dans le même bâtiment qu’elle. Elle n’était plus seule et elle ferait tout pour conserver son anonymat…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand les ombres se confondent...   Dim 31 Mai - 3:26

Kalim fuyait les policiers et jamais ils ne penseraient la chercher dans une banque. Sa jambe était brulante et son pied si engourdi qu'elle ne le sentait plus. Elle avait quitter la barrière du son dans les toilettes pour dames. Quand elle quitta sa vitesse maximale, elle lâcha un hurlement de douleur, passer le mur du son en étant blesser était une chose dangereuse qui aggravait chaque fois sa blessure au tendon d'Achille. Elle se laissa tomber sur le couvercle de la bol de toilette et regarda sa cheville dans un piteux état. Le sang coulait sans retenue et la balle y était bien enfoncé. Elle ne voulait pas retirer la balle, car elle n'avait rien pour recoudre la blessure de son muscle, d'ailleurs elle n'avait aucune idée comment se soigner par la suite. Elle n'avait pas la force d'aller plus loin, elle était pigé dans cette banque. Elle portait des shirts, sa blessure était très visible aux yeux de tout le monde, elle ne pourrait se rendre à la marche à l'institut. Elle pouvait retraverser le mur du son pour se rendre à l'institut, mais elle ne donnait pas chère de son pied après cela. Elle avait besoin de l'aide de quelqu'un. Elle pensa alors à Gambit, mais celui-ci s'était sauvé, comme elle aurait du le faire après l'explosion, elle avait voulu jouer à l'invincible, elle récoltait aujourd'hui la douleur qu'elle méritait, car elle n'était pas invincible.

* Je donnerais tout pour être chez moi, je veux rentrer! *

Elle essayait avec du papier de toilette d'essuyer le sang sur sa jambe, mais elle ne pouvait pas toucher sa blessure sans hurler. Elle n'avait pas l'habitude à la douleur, jamais personne n'avait réussi à la blesser, elle avait jouer avec le feu se soir.

Ses cris de souffrance, qu'elle ne pouvait pas retenir, attirent l'attention de certaines gardes de sécurité qui passaient proche de l'endroit. Elle devait sortir de là, mais elle ne pouvait pas aller loin! Elle prit une énorme respiration et quitta les toilettes pour se rendre dans un endroit plus sécuritaire. Lorsqu'elle s'arrêta elle avait les larmes qui coulaient sur ses joues et elle ne tenait plus en place.Elle s'effondra au sol en se tenant la jambe. Elle se tortillait de douleur et se mordait la lèvre inférieur. Elle s'était rendu au même endroit que l'autre mutante, d'ailleurs elle ne savait même pas qu'elle était présente, elle ne sentait que la douleur atroce de sa jambe qui ne prendrait pas une autre sortie de vitesse, elle était coincé ici. Si elle continuait de se débattre elle entrerait dans un laser qui déclencherait l'alarme de la banque.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand les ombres se confondent...   Mer 3 Juin - 1:40

Des cris de souffrance émergèrent Emma de sa lente concentration. Puis, elle fut assaillit par des émotions de maux et de profonde douleur. Elle pivota lentement sur elle-même pour rencontrer le regard voilé d’une jeune femme aussi âgée qu’elle gisant sur le pavé de la Banque. Le visage de la blessée était quelque peu dissimulée par un rideau de cheveux neige s’arrêtant au niveau de ses épaules mais la télépathe n’avait nul besoin d’user de ses pouvoirs psychiques pour deviner qu’elle souffrait terriblement. Un liquide rougeâtre s’épaississait à vue d’œil sur le plancher carrelé le couvrant millimètre par millimètre. Deux choix s’offrait à la Reine Blanche; continuer son boulot pour voler l’argent qu’elle était venue chercher ou aider cette inconnue accidentée. Elle ne la connaissait même pas. Inutile de l’aider. Emma se retourna pour reprendre sa besogne mais la culpabilité qu’elle ressentit soudainement l’irrita. Elle posa son front sur la paroi métallique du coffre pour réfléchir aux éventualités et prit une profonde inspiration. Elle se retourna vers la souffrante et sonda ses intentions. Puis, étant sûre qu’elle ne représentait aucun danger éventuel lors de son cambriolage, Emma la rejoignit prenant bien soin de ne pas la faire toucher les lasers de sécurité et la tira dans un coin reculé de la pièce contre le mur. Inutile d’utiliser ses pouvoirs pour que cette étrangère sache qu’elle était une mutante…
Il n’y avait plus de temps à perdre. Les gémissements de cette femme avait sûrement dû alerter l’un des gardes de nuit qu’Emma avait soigneusement évité lors de son effraction. Elle s’imaginait déjà privée de sa liberté derrière les barreaux…Non. S’il le fallait, elle se battrait pour sa liberté. Mais avant tout, qui était la blessée? Elle aurait pu facilement fouiller son esprit pour en tirer l’information qu’elle désirait mais elle opta pour la manière plus civilisée et courante. Parler pour savoir.
La Reine Blanche, ce surnom qu’elle méritait bien, s’accroupit devant la souffrante et lui releva machinalement la tête pour qu’elle la regarde droit dans les yeux. Pour qu’elle rencontre ses yeux froids et purs comme du cristal qui décelait la vérité.


-Qui es-tu ? s’enquit-elle directement.

Déjà, on percevait le son coutumier des pas de deux gardes s’approchant d’elles à grande vitesse. Ils allaient aboutir dans la pièce d’ici peu et une confrontation n’était pas prévue dans les plans de Frost…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand les ombres se confondent...   Sam 6 Juin - 16:26

( Désolé du retard, semaine chargé )

Kalim avait sentit la présence de l'intrus lorsque celle ci s'approchait d'elle. Elle croyait bien qu'elle avait devant elle une garde de la banque. Elle était dans un état pitoyable que même la fuite était quelque chose d'impossible pour elle. La balle dans son tendon d'Achille empêchait tout les mouvements possibles de son pied, son pouvoir était inutilisable et dernièrement avec les problèmes inconnues de la plante de l'institut, son pouvoir d'onde de choc devenait très difficile a utiliser. Elle ne pouvait pas la repousser ni la fuir, une proie facile. Elle entendait déjà le juge dire sa sentence et Scott la jeter en dehors de l'institut. Il avait toute les raisons du monde pour le faire, elle défiait les règles, n'aillait à aucun cour, n'était jamais présente dans la salle des dangers et elle le fuyait lorsqu'elle le voyait dans les couloirs.

La garde la poussa contre le mur et semblait l'observer avec un regard neutre, peut-être même du dégout. Ce regard fit rager Kalim, elle n'était pas si atroce que ça avec ses cheveux blancs, elle serra encore plus les dents, comme si elle était un animal près à mordre. Elle essayait de rapprocher sa blessure d'elle, elle ne voulait pas que l'intrus y touche. Avec le manque de sang qui deviendrait bientôt une problème majeure puisqu'elle avait aggraver gravement sa blessure en traversant le mur du son pour fuir les policiers et encore plus lorsqu'elle avait couru pour venir se cacher ici, sa cheville ne ressemblait même plus à une cheville, la blessure qui aurait seulement du être le trou dans la balle avait prit trois fois sa grosseur et son pied était enflé. Elle commençait à perdre légèrement la tête. La jeune femme devant elle devenait de plus en flou lorsqu'elle ne clignait pas des yeux assez rapidement.

-Qui es-tu ?

Cette question elle l'entendit résonner dans sa tête. Elle aurait bien pu répondre son nom, mais un nom ne dit pas qui l'on est et d'ailleurs si elle lui disait son nom, il remonterait jusqu'à l'institut, elle ne voulait pas mêler l'institut à tout ça, s'était ses propres problèmes, pas ceux de Scott. Elle prit le premier nom qui lui venu à l'esprit, un faux nom.

- Jenny Sauvé.

Ce nom inventé, lui fit esquissa un sourire. Jenny était le nom de sa mère et Sauvé se qu'elle voulait être à se moment. Elle aurait tout donné pour voir Scott, Jean ou même Logan, traverser cette porte pour la ramener à la maison. Elle se trouvait aussi pitoyable de penser ceci, elle même qui refusait tout aide depuis son enfance, même pour tenir son biberon elle le faisait seule. Aujourd'hui elle pleurait pour de l'aide. Elle essaya de se relever, mais se fut impossible, sa jambe ne répondait plus à l'appel de son cerveau pour se lever tellement celle-ci était engourdi.

Elle regarda le regard de la femme devant elle. Elle n'avait pas du tout la tenue d'une garde de sécurité, elle ne savait rien de son histoire avec la police, elle n'était pas là pour l'arrêter. Elle remarqua même qu'elle était ici pour voler, deux choix s'offraient à elle, la laisser là ou l'aider à sortir. La décision lui revenait.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand les ombres se confondent...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand les ombres se confondent...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [REQUETE] garder le wifi en continu meme quand telephone vérrouiller
» [RESOLU] Quand mon tel est en veille, il ne sonne pas...
» La télé depuis quand ?
» [REQUETE] Eteindre la led quand la batterie pleine
» [AIDE] Rajout d'in indicatif dans les numéro quand j’appelle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men :: Hors Jeu :: Topics finis :: Ville-
Sauter vers: