X-Men

Jeu de Rôle sur X-Men, l'academie des mutants
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Peines de coeur et jeux vidéos (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cyclope
Admin/X-men Professeur/Tuteur
Admin/X-men  Professeur/Tuteur
avatar

Nombre de messages : 5187
Age : 41
Localisation : avec vous...
Pouvoirs : rayons lasers
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: Peines de coeur et jeux vidéos (libre)   Sam 30 Mai - 0:14

Scott Summers, 32 ans, officiellement professeur de mécanique dans une école pour surdoués, officieusement leader d'une équipe de super-héros mutants se battant pour protéger le monde des méchants confréristes dirigés par Magnéto, voilà ce qu'il était. D'habitude. Mais ce soir-là il n'était qu'un homme triste, au bord de la dépression. Il savait, sans en avoir de preuves réelles, que Jean, sa dulcinée, sa belle rousse, avait une aventure avec Logan, son adversaire de toujours.

Oh, quoiqu'on en dise, Scott ne detestait pas Logan. En tant que leader il savait apprécier sa valeur au combat, en missions et même son coeur pur, même si cette dernière qualité était cachée par l'interessé même. Oui mais Logan était tombé immédiatement amoureux de la fiancée de Scott, et ne l'avait caché. Et ça, l'homme aux lunettes rouges ne pouvait le supporter.

Aussi, ce soir-là il avait le coeur lourd. Il sentait que Jean n'était plus aussi proche de lui, et il ne pouvait le supporter. Il avait donc erré en moto toute la soirée avant d'attérir dans une salle de jeux-bar. Il avait commandé une bierre. Ou peut-être deux. A vrai dire, il ne savait plus combien il en avait bu, mais il n'était pas bourré. Juste qu'il essayait d'oublier, de ne plus penser... Il s'était planté devant un de ces jeux vidéos où l'on s'asseoit sur une fausse moto et on doit suivre un parcours de plus en plus difficile. Scott se demandait pourquoi il faisait ça. Il avait une des motos les plus puissantes qui puisse exister, parce qu'il l'avait lui-même dotée de petits gadgets sympathiques. Il lui suffisait d'aller en dehors de la ville et de rouler très vite. Mais ce soir il le faisait dans un jeu vidéo. Peut-être parce qu'à chaque fois qu'il se plantait, ce qui arrivait de plus en plus souvent au fur et à mesure de ses bierres, il s'en sortait indemne ? Peut-être parce que comme ça il n'avait plus aucune responsabilité parfois trop lourdes à porter ? Une façon de se jeter dans le vide sans les conséquences tragiques...

Scott veanit à nouveau de se crasher en flammes. Il n'arrivait pas à passer le niveau 8. Il s'arrêta une minute, se redressa et massa son dos douloureux, avant de boire une grande gorgée de bierre plus très fraiche...

_________________


Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Peines de coeur et jeux vidéos (libre)   Dim 31 Mai - 4:46

Voilà déjà 3 semaines qu’Emma Frost travaillait dans ce bar espérant accumuler assez d’argent pour payer son propre loyer dont le coût du logement augmentait à force de toujours reporter le payement et les médicaments de sa mère dont la santé était précaire. La seule chose que ce bar, en venant à New York, lui avait offerte était d’avoir acquis le réflexe d’éviter les mains baladeuses quand elle servait les repas, boissons des clients. Voilà déjà 3 semaines qu’elle travaillait sous l’œil mécontent de ses capacités, Drew, le gérant de l’établissement. La jeune femme savait qu’elle valait mieux que ça, que cette vie, que ce travail, mais elle voulait partir d’un nouveau départ, se faire une nouvelle vie auquel ses pouvoirs en seraient exclus. Ceux qui l’avaient arraché de sa famille et avait fait d’elle une sans-abri pendant une période de temps. Elle n’attendait maintenant plus que le signe qui lui permettrait d’accomplir cette vie normale à laquelle elle rêvait. Ce signe, elle crut l’apercevoir quand cet inconnu à la mine décomposée avait franchit le seuil de son lieu de travail. Un halo de puissance contrôlé se dégageait de lui, une assurance maintenant vacillante. La jeune serveuse aurait pu filtrer ses pensées aussi facilement qu’elle les entendaient murmurer dans son esprit mais son rêve d’une vie idéale le lui en empêcha. Elle ferait comme tout le monde. C’est-à-dire, ne tout simplement pas se fier à ses pouvoirs et sens. Elle fut tenté de l’aborder mais décida plutôt de l’observer de loin. Quelque chose en lui, lui rappelait quelqu’un, plus précisément, son frère. Cette même attitude égarée, ce flou bonheur caché, cette assurance vacillante comme la flamme d’une bougie au sujet de la gente féminine ou plutôt de cette femme qui soufflait dessus sans rien remarquer les dégâts qu’elle engendraient…mais à la fois, cet aspect qui démontrait que cet homme était maître de la situation quand celle-ci l’exigeait, une écoute attentive…un leader. Deux âme égarées dans un même endroit…

-Frost! Ne reste pas immobile et sert les clients! Tu es payée pour ça! Tu as de la chance que je te garde encore sous mon aile! Ordonna son supérieur de sa voix grasse coutumière en la bousculant un peu.

-Oui…oui…

Autrefois, elle ne se serait pas laissé faire mais c’était du passé, elle n’était plus une combattante dorénavant…si c’est ce qu’elle pensait. Elle fila à travers le bar pour servir les clients de son sourire factice qui ne représentait pas celle qu’elle était. C’était bien ça New York. Une ville matérielle ou la sincérité devenait rare. Emma jetait de fréquent coup d’œil discret vers l’étranger qui gisait comme un fantôme sur la moto dans la section jeux vidéo. Il manipulait la moto comme un expert…

-Alors pourquoi ne pas en conduire une vraie?…murmura Emma pour elle-même en esquissant les lèvres pour former un sourire à l’idée de sa propre moto ébène garée à l’arrière du bar.

Quand la plupart des clients eurent quitté les lieux, la mutante s’approcha de l’homme qui l’intriguait une bière fraîche à la main et un verre. Elle déposa le verre sur la petite table à côté de lui et fit verser le contenu de la bière dans celle-ci créant un nuage de mousse. S’apercevant de sa présence, le jeune homme se retourna vers elle et l’examina derrière ses lunettes qui le rendaient encore plus mystérieux. Emma y reconnut instantanément son frère et s’en sentit un peu troublée. Ses pensées lui parvenaient comme des chuchotements familiers. La jeune femme n’en tint pas autant compte et essaya de les faire taire dans sa tête. Tout en versant son verre, La serveuse remarqua que 4 à 5 bières trônaient aux côtés de l’inconnu.

-Il ne sert à rien de noyer son chagrin d’amour dans de la bière…pensa-t-elle tout haut malgré elle.

Se rendant compte qu'elle lisait sans le vouloir dans les pensées de son client, la serveuse se tut pour ne pas proférer une autre de ses mélancolies. Alors pour se rattraper elle poursuivit d’un ton tout aussi naturel.

-N’y a-t-il pas toujours une femme? S’enquit-elle sur un ton vague, lointain.

Comme s’il allait se contenter de cette constatation, la jeune femme planta son regard bleu sur celui dissimulé de l'inconnu. La serveuse attendit un moment, comme si elle s’attendait à ce que quelque chose allait se produire puis en le voyant boire à grosses goulées son verre, elle pivota les talons et s’en retourna imperceptiblement déçue. Les signes du destin, qui y croyait encore dans une ville comme New York?


Dernière édition par emma frost le Mer 3 Juin - 1:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Peines de coeur et jeux vidéos (libre)   Dim 31 Mai - 15:27

[ Les délires ne comptent pas dans les Deux Rp maximum? Si ils comptent, j'effaçerais! Ps: Scott, si tu peux, passe au Rp Jean/wolverine dans l'infirmerie... tu es attendu!]

Petite soirée tranquille. Même si elle n'avait rien d'exceptionnel, elle avait le mérite d'agir comme un tranquilisant sur Logan. Il était calme, serein, et prenait les évènements récents du bon côté. Certaines situations étaient assez habituelles, notamment la relation qu'il entretenait avec Scott. D'autre était trop brusque, même difficile à gérer... son passé qui lui revenait, par exemple. C'était la l'élèment perturbateur de sa vie de mutant, comme de X-men... savoir que peut-être il avait été quelqu'un d'autre, une personne totalement différente, et que le verdict tomberait bientôt l'angoissait.
Mais pas ce soir, non... ce soir, tout allait bien. Tout allait même pour le mieu, car la petite promenade de Logan à l'air libre lui permettait de faire le point, sur lui, et sur ses relations avec les autres. Il marchait depuis de longues heures déjà, sans vraiment choisir de direction. Il allait au gré de ses pas, tournant par ci, faisant demi tour par là, sans se soucier de sa destination... mais son corps le rappela vite à l'odre. Ses jambes ne souffraient pas, au contraire. Il semblait presque que par le passé il avait été entraîné pour subire des jours d'efforts. Non, ce n'était pas ses muscles qui protestaient, mais sa gorge. Elle était sèche. Par chance, Logan finit par passer devant un bar assez animé, lumineux, chaleureux... accueillant!
Il s'avança vers l'entrée, et pénètra dans le bâtiment, qui s'avéra être un Bar/salle de jeux, où de nombreux simulateurs trônaient non loin... bon, il passerait peut-être. En attendant, sa gorge réclamait une bierre bien fraiche! Il passa commande, et savoura sa boisson... bien qu'il ne sentit pas le besoin d'en commander une à nouveau. Mais après tout, pourquoi se priver? Il était habitué...

Et quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'il aperçu Scott sur un simulateur!
Scott... un rival... un rabat-joie... un adversaire et un empêcheur de tourner en rond... mais c'était surtout un ami, qui savait reconnaitre les gens et qui était Loyal. Logan se dit qu'il s'était peut-être emporté un peu vite, au matin même... il s'était énervé, mais peut-être en avait-il trop fait? Dans le doûte, aller parler à Scott serait d'une manière ou d'une autre une solution.
Il s'approcha de Scott, sachant bien qu'il devrait employer la diplomatie pour éviter un accrochage. Lorsqu'il vit le tas de verres qui trainaient à côté de lui, il redoubla de prudence... autant Scott était d'un calme légendaire, autant il pourrait être trop dangereux, bourré:

- Salut, Scott, dit-il doucement.

Remarquant vite le regard noir du leader des mutants, il se dit qu'aborder un sujet le concernant, sans aucun rapport avec Scott et Jean, serait lui montrer qu'il ne lui est pas indifférent. Il s'assit sur un simulateur voisin, il inspira, et tout en regardant l'écran, il dit:
- Tu sais quoi... j'retrouve la mémoire. Et même si d'un côté je suis content, de l'autre ça me fait peur...

Il avala une gorgée de bierre, soupira et poursuivit sur un ton ironique:
- Mon vrai nom, c'est Howlett. James Howlett. Je serais né en 1840 et des poussières... moi qui me croyais jeune... ah! Tu te rends compte, je pourrais être l'arrière grand père du professeur!

Il rit... même si être aussi vieux lui déplaisait, l'idée d'être bien plus vieux que Charles le fit sourire. Après tout, ce dernier aimait à se considérer comme un aîné des mutants de l'institut!
- J'me suis surtout souvenu d'avoir participé à la guerre de sécession... bataille de Gettysburgh, sous les ordres du général Meade. Un sacré bonhomme...

Puis, prenant un air sombre, il fixa tristement l'amonçellement de verres vides, et il avoua:
- Et cette boule de poils malodorante de Dents-de-sabre est mon frère! Bordel, quel passé attachant... si la suite se révèle aussi joyeuse, je vais finir dans un asile, tu crois pas?

Il s'allongea complétement sur le simulateur... qu'ils attendent, ceux qui veulent jouer. Y va pas disparaitre, l'engin! Logan termina sa deuxième bierre, et se dit qu'il ferait bien d'arrêter... c'était jamais joyeux quand il se battait et qu'il était bourré. Il posa son verre sur le rebord de l'écran, et respira. Mouais... la soirée était vraiment calme, finalement. Et surtout, il n'avait même pas fait attention à la serveuse, qui, bien sur, n'avait pas perdu une miette de ses avoeux. Bof, de toute façons... pour ce qu'il savait de son passé, le partager n'allait pas à l'encontre de ses principes. D'autant que ça ne faisait guère que cinq personnes au courant.
Revenir en haut Aller en bas
Cyclope
Admin/X-men Professeur/Tuteur
Admin/X-men  Professeur/Tuteur
avatar

Nombre de messages : 5187
Age : 41
Localisation : avec vous...
Pouvoirs : rayons lasers
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: Re: Peines de coeur et jeux vidéos (libre)   Mar 2 Juin - 16:58

(Emma : merci de jouer à ma place et d'anticiper mes réactions, je n'ai plus rien à écrire !
Logan : non cela ne compte pas, c'est un délire, mais le rp et le délire étant complètement séparés, ce que tu me diras ici ne sera pas connu de mon perso en rp Razz )

Scott ne comptait plus ses bierres depuis longtemps mais il n'était pas bourré. Par contre sa mauvaise humeur s'était accentuée au fil du temps. D'ailleurs, quand la serveuse était venue lui parler, bien qu'un coin de son cerveau lui disait qu'il devait l'écouter, il n'avait eu qu'une envie, qu'elle lui faute la paix. Qu'elle fasse son boulot et le laisse tranquille, que diable !

Il allait retenter une énième partie lorsque la dernière personne qu'il avait envie de voir ici le salua.


* Mais c'est pas vrai, je suis maudit ! *

Lançant un regard le plus noir possible étant donné le handicap de ses lunettes, Scott espéra que l'intrus s'en irait de lui-même, mais hélas il prit place à côté de lui et entama la conversation. Super ! Comme si il avait besoin de ça ! Scott décida de faire semblant de ne pas l'écouter et relança le jeu. Pourtant, il ne pouvait s'empêcher d'écouter, évidemment. Même après 5 bièrres, il ne pouvait pas se départir complètement de son côté "je suis là pour toi", on dirait...

Au dernier aveu de Logan, alors que ce dernier s'allongeait sur la moto d'à côté, Scott se redressa d'un coup, faisant encore une fois s'écraser l'appareil sur l'écran.


-" Putain..."

Puis il regarda le mutant à côté de lui, et ne vit qu'un homme angoissé.

-" Ben ça alors ! Faut dire que question famille, t'aurais pu trouver mieux ! "

Scott partit d'un grand éclat de rire à l'idée que sa femme était tombée amoureuse d'un vieux de 170 ans, et apparenté à dent de sabre en plus ! Ce n'était pas drôle, en fait, mais il fallait bien évacuer l'info d'une façon ou d'une autre, et Scott n'était pas assez bourré pour se battre bêtement. D'ailleurs, sous l'effet de la surprise, les effets de l'alcool se dissipèrent rapidement dans son esprit.

-" Mais, ... tu en es sûr ? Je veux dire, peut-être que c'est un rêve ou un truc comme ça. T'as vu Victor y'a pas longtemps et t'as pensé à lui, tu l'as associé quoi. C'est peut-être pas vrai ! "

Scott leva les yeux de Wolverine est aperçu un groupe de jeunes qui s'amassaient derrière la moto de Logan. Manifestement, le fait que celui-ci monopolise le jeu les dérangeait. Ils finirent par trouver le courage de parler :

-" Eh m'sieur ! Si vous jouez pas, faut nous laisser la moto ! "

_________________


Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Peines de coeur et jeux vidéos (libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Peines de coeur et jeux vidéos (libre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quels sites de jeux vidéo consultez-vous?
» [ News ] Jeux vidéos - nouveautés
» L'addiction : Les jeux-vidéos.
» modérateurs jeux vidéos
» Vos derniers jeux vidéos achetés !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men :: Hors Jeu :: Délires-
Sauter vers: