X-Men

Jeu de Rôle sur X-Men, l'academie des mutants
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Matthew Lewis

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Matthew Lewis   Sam 2 Mai - 19:13

Votre Perso





Pseudo : Thunder, ou Matt pour ses amis

Prénom : Matthew
Nom : Lewis

Âge : 18 ans

Physique : Matthew est un jeune homme d'une taille un peu plus grande que la moyenne, atteignant presque le mètre quatre-vingt. Son corps est mince et plutôt athlétique, sans pour autant qu'il n'atteigne la musculature d'un vrai sportif. Sa peau est de couleur claire et il est d'une apparence générale plutôt avenante. Il a des cheveux foncés, presque noirs, et qui semblent constamment en rébellion face à la dictature du peigne qu'on tente vainement de leur imposer, protestant en tombant sur son front en quelques mèches rebelles. Ses yeux sont d'un bleu intense que l'on pourrait à proprement parler qualifier d'électrique. Les traits de son visage sont plutôt fins et, lorsqu'il sourit, s'illuminent de sympathie. Sa voix est assez chaleureuse et d'un timbre agréable à l'oreille. Cependant, son visage présente en général des émotions neutres, souriant rarement et affichant plutôt un regard fatigué et indifférent en raison de l'énergie constante que lui demande son pouvoir de mutant. En ce qui concerne ses habitudes vestimentaires, Matthew à l'habitude de porter des vêtements du style jean et T-shirt, sans fioritures « fashion ». Bien qu'il ne porte pas particulièrement attention à sa tenue et à son apparence, il ne les néglige cependant pas.

Caractère : Matthew est quelqu'un qui, malgré les aléas de la vie, essaie de faire avec et de toujours prendre le meilleur parti de ce qui lui arrive, même si assurément c'est parfois bien difficile. Il n'a jamais réellement eu l'habitude de partager ses émotions ou de pouvoir compter sur quelqu'un et est donc assez indépendant de ce point de vue là. C'est pourquoi il n'est pas très expansif au point de vue émotif et paraît assez effacé lorsqu'on ne le connaît pas. En réalité ce n'est pas du tout ça et il peut se montrer très enjoué et farceur avec ceux qu'il considère comme ses amis. Il est d'un tempérament qui fait qu'il s'énerve peu souvent mais lorsque cela arrive il ne fait pas semblant, bien qu'il ne soit pas non plus du genre à tout casser sur son passage. Il est d'une loyauté indéfectible envers les personnes auxquelles il fait confiance et fera tout pour les aider. C'est aussi quelqu'un sur qui on peut vraiment compter à partir du moment où on le compte parmi ses amis. De même, lorsque quelque chose lui tient à cœur il va jusqu'au bout des choses pour l'accomplir. Mais à côté de ça, c'est aussi quelqu'un qui manque de confiance en soi et qui n'ose pas vraiment aller vers les autres à cause des désagréments que causent son pouvoir de mutant.

Histoire : Parce qu'il faut bien commencer par le début, remontons dans le passé jusqu'au jour de sa naissance si vous le voulez bien. Matthew est né un 17 janvier, par une froide nuit d'hiver, dans un hôpital de la banlieue nord de Chicago, dans l'Illinois. Sa naissance se fit non sans quelques difficultés et, malgré tout les moyens mis en œuvre par les médecins et le personnel infirmier, sa mère mourut en le mettant au monde suite à des complications. Ce fut un choc terrible pour son père, se voyant à la fois prendre la vie de sa femme pour en échange recevoir celle de son fils. Une vie pour une autre en somme. Il se devait cependant de se remettre car désormais lui incombait la tâche laborieuse d'élever son enfant, seul. C'est ainsi que Matthew grandit, avec un père qui faisait de son mieux afin de concilier la meilleure éducation possible pour son fils et sa vie professionnelle, tout en faisant le deuil d'un être cher. Malgré des débuts difficiles il réussit un temps à offrir à son fils tout ce qui était à sa portée et ils ne manquaient de rien. Cette période dura quelques années durant lesquelles Matthew grandit et s'épanouit, heureux, comme n'importe quel autre garçon de son âge. Seulement voilà, la vie est un long fleuve tumultueux et n'est pas toujours aussi facile qu'elle ne veut bien nous le laisser croire. Il arriva un beau jour où, coup du destin, son père perdit l'emploi qu'il occupait, l'usine dans laquelle il travaillait ayant fait faillite pratiquement du jour au lendemain. Ce fut, en quelque sorte, le début de la fin. Il ne faisait pas bon être sans emploi en ce temps là et, à vrai dire, ça n'a jamais été le cas. Même en étant encore assez jeune Matthew voyait bien que les choses n'allaient plus. Son père se faisait du souci et n'arrivait pas à retrouver un emploi stable tandis que leur situation devenait de plus en plus précaire au fil des mois qui passaient. Il allait de petits boulots en petits boulots en attendant de retrouver quelque chose de mieux pour finalement gagner une misère à la fin du mois, ce qui suffisait à peine à couvrir les dépenses principales du foyer. Ce changement ne fut pas sans répercussion et cela se ressenti aussi sur le développement de la personnalité de Matthew. D'enfant souriant et espiègle il devint, avec les années, de plus en plus renfermé sur lui même et moins enjoué, alors que son père ne se préoccupait presque plus de lui, trop accaparé par les problèmes financiers qu'il avait déjà et qui ne cessaient sans cesse de s'accroître. Ses résultats scolaires chutèrent sensiblement alors qu'il avait des fréquentations de moins en moins convenables avec les autres jeunes de son quartier. Finalement, tandis que son père sombrait dans un début d'alcoolisme, et privé d'un modèle à suivre, Matthew commença à faire ses premières magouilles avec les délinquants de son quartier. Il commença par faire des vols, de menus larcins, puis du racket avec les autres et alla même jusqu'à vendre de la drogue pour les plus anciens. Il fit aussi bien d'autres bêtises qui, lorsque son père l'apprenait – ce qui arrivait rarement heureusement, lui valaient de sacrées corrections. Mais cela ne dérangeait pas outre mesure Matthew qui avait appris à recevoir les coups, et à en donner bien entendu, en fréquentant les autres gamins dans la rue. Cette situation dura quelques temps et il se faisait même un peu d'argent, mais rien de quoi dévaliser une boutique bien entendu, loin de là. A vrai dire, cela dura jusqu'à ce jour où il découvrit ses pouvoirs de mutant.

Ce jour qu'il aimerait tant oublier, tant effacer de sa mémoire, et qui fut le point de départ de bien des changements dans sa vie par la suite. Comme toujours après les cours, un tant soit peut que l'on puisse encore réellement parler de cours dans le cas présent - à moins que sauter quelques heures dans la journée ne soit la nouvelle politique de l'éducation nationale, Matthew traînait avec les autres jeunes de sa bande dans la rue à la recherche de la moindre incartade qu'ils pouvaient commettre pour faire passer le temps libre dont ils disposaient. Seulement, une fois n'est pas coutume, ce jour là ce furent eux les victimes. Une bande d'autres délinquants, bien plus âgés ceux là et qu'ils n'avaient encore jamais vu dans le coin, les avait approchés et les relations entre les deux groupes étaient devenues plus que tendues. Cela ne tarda pas à dégénérer et Matthew et ses acolytes prirent vite la poudre d'escampette avant de se faire refaire le portrait. Après quelques minutes effrénées pour échapper à ses poursuivants, il se retrouva enfin seul – pensant être en relative sécurité le temps que les esprits se calment. Mais le fait est qu'il se trompait. Il se fit avoir par un des autres qui avait réussit à échapper à sa vigilance. Résigné, Matthew s'apprêtait à passer un sacré sale quart d'heure quand il vit quelque chose qui le paniqua bien plus que ce qui venait de se produire jusqu'à présent : son adversaire avait sortit une lame et vu l'état furibond dans lequel il se trouvait, il ne faisait aucun doute qu'il n'allait pas hésiter à s'en servir. Ils venaient alors de franchir un cran supplémentaire sur l'échelle de la violence et, à ce moment là, Matthew eu réellement peur pour lui même, son cœur battant à toute allure et envoyant de l'adrénaline dans tout son organisme. Il essaya bien d'échapper à son assaillant par n'importe quel moyen mais en réalité ses possibilités d'actions étaient très limitées. C'est là que, pour la première fois de sa vie, il se chargea en électricité, en accumulant de plus en plus dans son corps et ses mains à mesure que son stress augmentait. Lorsqu'il se fit attaquer, son premier réflexe fut de se protéger en levant les bras et lorsque son agresseur parvint à son contact, il s'arrêta net, foudroyé sur le coup par des éclairs bleutés et crépitants qui sortaient des avant bras et des mains de Matthew. Stupéfait et apeuré, celui-ci ne se rendit pas compte de ce qu'il était en train de faire et, lorsqu'il comprit que c'était lui qui électrocutait sur place le délinquant, il s'en éloigna aussitôt. Mais c'était trop tard, le contact entre les deux adolescents avait duré trop longtemps et une fumée ainsi qu'une odeur âcre de chair brûlée s'était répandue dans l'air. Choqué, Matthew quitta les lieux le plus vite possible mais eu tout de même la présence d'esprit d'appeler des secours avant de s'enfuir au plus vite de cet endroit. Quand il rentra à la maison, son père ne faisant même pas attention à l'état de panique dans lequel il était, il essaya de se calmer mais n'y parvint pas. Ses mains tremblantes chauffaient trop et la charge électrique qu'il accumulait sans cesse lui faisait mal. Il repensa alors à celui qu'il avait foudroyé et, horrifié, se demanda s'il ne l'avait pas tué. Il ne pouvait rester tranquille avec une telle pensée en tête et devait absolument en avoir le cœur net. En arrivant à l'hôpital il aperçut quelques uns des jeunes du groupe qui les avaient agressés. Les suivant tout en restant hors de vue, il pu découvrir que sa victime était désormais plongée dans le coma, pour une durée indéterminée. « Je lui ai grillé le cerveau » pensa-t-il, dégoûté de lui même et de ce qu'il avait fait. Cela fait maintenant presque quatre ans que cet événement s'est produit et, depuis, sa victime n'est toujours pas sortie de l'état dans lequel elle se trouve.

A partir de ce jour là, Matthew eu un regard sur lui totalement changé. Il ne pouvait s'empêcher de repenser sans cesse à ce moment où il l'avait foudroyé, comme ça, en un éclair. Il avait ça sur la conscience et jamais depuis il ne pu vraiment accepter son pouvoir comme faisant partie de lui. C'était plus une malédiction qu'autre chose car, il le découvrit les jours suivant l'incident, l'énergie qui circulait dans son corps, et dans ses mains en particulier, ne semblait jamais vouloir se tarir. A chaque fois qu'il touchait un appareil électrique il pouvait être sûr de le faire péter, déchargeant toute l'énergie accumulée en lui. De plus ses accès d'angoisse et de peur dus à ses nouvelles capacités n'étaient certainement pas pour l'aider, bien au contraire, et s'il éprouvait une émotion trop forte ses mains commençaient à crépiter d'éclairs bleus, à son plus grand désespoir. D'ailleurs ses mains étaient constamment en surchauffe et souvent sa peau paraissait comme brûlée à cet endroit là, à force d'être soumises à une forte tension. Il n'aimait pas vraiment ce qu'il était devenu et, depuis ce jour là, il cessa d'aller traîner avec les autres jeunes dans la rue, préférant rester seul pour ne provoquer aucun autre incident similaire à celui qui s'était produit. Il essaya bien de se contrôler mais il était telle une borne électrique sans interrupteur : il produisait de l'électricité par ses mains en continu, sans jamais s'arrêter ou presque, ce qui lui donnait parfois d'affreux maux de tête. Il avait environ quatorze ans lorsqu'il découvrit ses capacités et il dû continuer de grandir en faisant avec tous les désagrément que cela impliquait, depuis éviter de toucher quoi que ce soit – et particulièrement les autres personnes ou les objets métalliques – jusqu'à éviter au maximum le contact entre ses mains et l'eau, chose qu'il ne manqua pas d'expérimenter douloureusement à ses dépends, et pas qu'une seule fois. Il essaya malgré tout d'empêcher ses mains de provoquer des catastrophes électriques et essaya plusieurs fois des paires de gants divers et variés. Malheureusement cela ne s'avérait pas vraiment efficace et au bout de quelques jours ils se retrouvaient systématiquement desséchés et brûlés par endroits. Matthew essaya donc de limiter les dégâts en évitant au maximum de ressentir ses émotions, quelles qu'elles soient, ce qui a toujours été jusqu'à il y a peu la meilleure solution qu'il ait trouvé. En effet, il s'est rendu compte depuis très récemment que la consommation de quelques produits illicites avait pour effet de diminuer considérablement sa production d'électricité, ce qui n'a pas été sans lui déplaire. En fait ça été un réel soulagement que d'avoir pu enfin trouver un « remède » qui lui permette pour la première fois de presque oublier son problème. Bien entendu ce n'est pas sans conséquences et déjà il commence à en prendre de plus en plus et à perdre le contrôle de lui même là dessus.

Matthew essaie donc de faire comme il peut avec ses soucis. D'un côté son père qui dépérit plus qu'autre chose, et de l'autre ses capacités qui jamais ne le laissent tranquille. Il a bien essayé d'apprendre à les maîtriser seul mais, à part court-circuiter les appareils électriques, il n'est pas encore arrivé à grand chose. En ce qui concerne ses études il a réussit, contre toute attente, à convaincre son père de partir les poursuivre dans la ville de New-York en emportant de maigres économies, où il vit dans un petit appartement absolument minuscule. En réalité il a arrêté ses études pour vivre de petits boulots mal payés par-ci par-là jusqu'à trouver un emploi de serveur dans un café en centre ville et il n'a nullement l'intention de poursuivre ses études. Ni même de revenir à Chicago d'ailleurs.


Type : Mutant
Pouvoirs : Ce sont les pouvoirs de Surge II : « Surge II a la capacité de générer de l'électricité de par ses mains. Surge II semble également capable de se déplacer à une vitesse surhumaine, effet secondaire de ses pouvoirs électriques. » (cf Hypérion: http://hyperion2000.free.fr/Bios/Surge.htm).

Avatar : Kevin Zegers

Code règlement : Code ok pour Cyke

--------------------------------------------------------

Vous (facultatif)


Votre âge : Pas d'importance, vous verrez bien avec le temps
Où avez-vous connu le forum ? En tapant quelque chose du genre "RPG X men" sur Google.

Et un petit mot tout de même pour dire bonjour à tous Very Happy !!
Revenir en haut Aller en bas
Cyclope
Admin/X-men Professeur/Tuteur
Admin/X-men  Professeur/Tuteur
avatar

Nombre de messages : 5187
Age : 42
Localisation : avec vous...
Pouvoirs : rayons lasers
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: Re: Matthew Lewis   Lun 4 Mai - 20:53

Bonjour

Excellente fiche, ça fait plaisir Very Happy

Je te valide tout de suite, et te place dans le groupe des indépendants.

Bon jeu Wink

_________________


Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Matthew Lewis   Lun 4 Mai - 23:39

*Ooh un cyclope*
Razz

Merci pour le compliment, content d'avoir pu faire quelque chose de bien Very Happy

Sur ce, je vais aller m'égayer sur le forum à la recherche de personnes à électrocuter mouahaha ..... (Je plaisante hein Razz)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Matthew Lewis   Mar 5 Mai - 7:16

Bienvenu mister!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Matthew Lewis   Mer 6 Mai - 21:42

héhé merci à toi Josh, au plaisir de RP avec toi Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Matthew Lewis   

Revenir en haut Aller en bas
 
Matthew Lewis
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Magic Christmas : Convention Harry Potter
» The Syndicate (BBC 2012)
» LEWIS, Matthew Gregory
» Le Moine - Matthew G. Lewis
» The Monk (le Moine) de Matthew Gregory Lewis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men :: Hors Jeu :: Topics finis-
Sauter vers: