X-Men

Jeu de Rôle sur X-Men, l'academie des mutants
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Hécatombe [Libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Hécatombe [Libre]   Dim 9 Nov - 18:23

Arrow : Commissariat.



Basch Silver. Warning. Recherché.

Les quatres mots tournoyèrent longtemps dans le crâne de Basch.

Basch Silver. Warning. Recherché.

Il tournait en rond dans le centre commercial, cherchant vainement à se changer les idées, et, surtout, à se faire oublier. Il entendait certaines personnes débattre d'un bruit effroyable venu du commissariat. De nombreuses personnes s'étaient rendues là-bas, mais les policiers avaient prétendus qu'il s'agissait d'un problème technique. En rapport avec quoi ? Nul ne le savait. Certaines personnes avaient affirmé voir un mur voler en éclat, accompagné d'un lit tout simple et, s'enfuyant au milieu de la poussière provoquée par le cataclysme, un jeune garçon. Bref, les commérages allaient bon train, dans cette partie là de NYC. En effet, dans cette partie de Staten Island, tout le monde avait entendu l'étrange hurlement qui avait fait trembler le commissariat, dans tous les sens du terme. Bref, Basch s'était bien évadé, mais certainement pas incognito...

- Quel hécatombe à ce moment là tout...

Ce fragment de discussion arracha un sourire au visage cripsé de Basch. Hécatombe...Il aimait bien ce mot. Un magnifique pseudo. Il entra dans les toilettes publiques et se rinça le visage, s'inquiétant soudain quant au sang qu'il recrahait régulièrement. Et si jamais il reccomençait à crier ainsi, qu'arriverait-il ? Il craignait que sa gorge ne s'irrite trop, ou bien soit très âbimée...Il toussa un moment et s'isola dans un cabinet, régutgitant son repas, accompagné d'un petit flot rougeâtre et de nombreux caillots noirs. Bêrk. Après être resté longtemps la tête dans la cuvette, Hécatombe se releva et sortit précipitament des W.C. Il erra encore longtemps dans les galeries, regrettant d'être entré dans ce garage et se demandant ce qu'il allait faire, maintenant. Parce que UN, il avait tué quelqu'un (c'était un accident, mais il doutait que quiconque le croit), et DEUX, c'était un mutant. Il se demanda s'il ne pouvait pas s'exiler en Californie, ou même au Brésil, au moins, on le laisserait tranquille. Oui, mais comment voyager jusque là-bas ? Basch ne le savait pas. Il n'avait que très peu de pécule en poche, et guère de moyen d'en gagner.

Il avait besoin d'aide, mais ne savait pas où la trouver.

Dans son errance stupide, il arriva soudain devant un magasin de vêtements. Les siens avaient bien besoin d'être changés...Il entra dans la boutique et choisit quelques affaires. Se retirant dans les cabines d'essayage, il se demanda comment faire pour voler ces quelques habits sans se faire attraper. Il regarda le mur à côté de lui, puis se ravisa à utiliser un cri aussi puissant qu'il était nécessaire pour faire sauter la barrière de béton armé. Puis il se dit qu'il devait être possible de moduler la puissance du son, comme avec un muscle, et se posa beacoup de questions vis-à-vis de ce "pouvoir". Finalement, il opta pour la manière traditionelle et fit sauter les dispositifs d'alarme avec un crochet de ceintre, veillant bien à ne pas se faire asperger par les encres contenues dans le petit objet. Après quelques efforts, il parvint à enfiler les vêtements sans les avoir tâchés, et sortit de la cabine, avant de sortir rapidement du magasin, laissant quelques habits crasseux derrière lui. Il eut de la chance car il ne se fit pas repérer.

Enfin, il repartit pour un nouveau tour dans les galeries, achetant un sandwich au passage, et se posant encore de nombreuses questions quant à son avenir.




HJ : Puisque personne ne semble dispo, est-ce qu'un modo/admin veut bien utiliser le MJ, s'il vous plait ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hécatombe [Libre]   Lun 24 Nov - 20:05

Voici maintenant 4 mois, 12 jours et 13 h qu'il résidait à New York, Etat le plus peuplé des Etats-Unis d'Amérique. La vie lui semblait si différente qu'en Afrique...ce pays représentait un telle force aussi bien politique qu'économique sans oublier militaire. C'était un territoire peuplé de sites touristiques, d'une culture débordante.
Hélas il retrouva tout de même un détail identique dans son pays : la pauvreté. Dans le pays le plus riche et le plus puissant du monde, quoi qu'en disent les libéraux, si pauvre on est, pauvre on reste, ou plus longtemps.
La proportion de personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté est, aux Etats-Unis, plus importante qu'ailleurs.

Il concentra sa journée à serpenter dans les longues et nombreuses ruelles qui peuplaient New-York pour, au final, se retrouver face à un grand centre commercial. Pratiquement certain qu'il aurait besoin de quelques bricoles, il s'aventura dans le grand magasin où allaient et venaient une myriade de gens.
Ses premiers pas le conduirent dans la galerie marchande, saturée de diverses boutiques. Jetant quelques regards par-ci par-là il ne dépassa jamais l'entrée, préférant se restreindre aux fenêtres qui exposaient leurs derniers articles.
A force d'avancer tel un aveugle, il se retrouva vite perdu...


*Pour en sortir, c'est du délire, c'est un vrai casse-tête !*

Songea t-il reconnaissant s'être légèrement égaré. Il parviendra à lire les panneaux d'indications même si son anglais n'est pas encore parfait. Durant ses 4 mois il avait vraiment fait des progrès, d'ailleurs en dehors de son accent, on pourrait presque croire qu'il le parle couramment et parfaitement bien.
Alors qu'il cherchait un panneau d'indication, il entra en collision avec un jeune américain qui semblait particulièrement pressé. S’empourprant de honte et de culpabilisation, il adressa ses plus humbles excuses au jeune homme.


"Oh je suis sincèrement désolé...j'avais l'esprit ailleur, bien trop occupé à chercher un panneau d'indication et je ne vous ai pas vu..."

Confessa t-il d'une voix pincé qui mis son accent égyptien en évidence. Ses lèvres s'animèrent d'un sourire confus.


Dernière édition par Anubis Kazag le Lun 24 Nov - 22:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hécatombe [Libre]   Lun 24 Nov - 21:23

Basch tournait en rond depuis au moins une heure, lorsqu'un type le bouscula soudainement. Malgré tout ses efforts, il ne put s'empêcher de sourire lorsqu'il s'excusa...avec un accent fortement identifiable. Il devait sans doute venir d'Amérique du Sud. Ou peut être du Maghreb...Bref.

Il le regarda un instant. La peau bronzée, les yeux noirs...les cheveux aussi. Il devait bel et bien être du sud, celui-là. Mais de quel sud ? Celui-ci, ou derrière l'Atlantique ? Il s'en fichait, à vrai dire.

Un type qui passait le poussa en avant, et, compressé par un brusque mouvement de foule naissant contre un panneau d'affichage, il le montra en soufflant au maladroit.


"Voilà un panneau...Pouf, on meurt étouffé en moins de deux ici ! Comment tu t'appelles ? Moi c'est..."

Bam ! Un flash. Ne pas dire son nom.

"...Appelles moi Héca !"

Puis il se décola du panneau et du se retenir pour ne pas retrouver le type qui l'avait poussé pour le transformer en bouillie sanguinolente juste en lui criant dessus...

"Tu n'es pas d'ici, dis moi ? Tu es un immigré...sans papiers ? D'où ? je te rassures...je suis moi même un peu...comment dire ? Recherché..."

Il avait prononcé le dernier mot tout bas, en un souffle presque inaudible. Il espérait juste qu'il ne s'était pas trompé.

Edit: les paroles entre "..." s'il vous plait!^^

HJ : Désolé...L'habitude ! ^^


Dernière édition par Hécatombe le Mar 25 Nov - 13:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hécatombe [Libre]   Lun 24 Nov - 22:38

S'imaginant déjà subir le courroux du jeune inconnu, Anubis fut surpris de voir ses pensées trahies par la vérité se résumant au sourire de la part de ce dernier. Il sentit son regard observateur, peut-être était-il en train de chercher de quelle nationalité il pouvait venir ? Ou était-ce encore un individu à la recherche d’une quelconque trace de mutation sur ce dernier ? Telle était la question…

Anubis suivit du regard la trajectoire qu’avait prit le type ayant bousculé le dénommé Héca, méprisant se genre de personne baignant dans l’indifférence, ce moquant totalement de ceux qui les entoure.
L’égyptien préféra détourner à nouveau son attention sur Héca qui lui fit l’honneur de lui montrer un panneau d’indication. C’est par un sourire et une légère révérence, qu’Anubis remercia ce personnage intéressant. Visiblement il tenait à entretenir la conversation, ce qui n’était pas pour déplaire au bel égyptien. Plus il agrandissait son cercle d’amis et plus il était intégré.

Le premier non qui lui vint à l’esprit avait des résonances ironiques : « L’Homme sable » mais il préféra laisser ses songes de côté lui révélant son véritable nom.


« Oh ne vous tourmentez pas l’esprit avec tant de question sur mon identité, avec le nom que je vais vous donner, vous allez rapidement deviner mes origines. »

Déclara t-il un sourire amical accroché aux lèvres.

« Je me nomme Anubis Kazag. »

Affirmant par un hochement de tête le reste des questions d’Héca, Anubis poursuivit.

« Disons que j’ai préféré l’exil de mon pays par lequel je fus rejeté. »

Il rassembla un courage immense pour ne pas dévoiler la peine que son passé lui procurait et en particulier cet épisode-ci [excepté celui de la mort de sa mère].

« Au final je suis venu trouver ma terre promise. Un peu comme le légendaire Moïse, puisque je suis égyptien. »

Le fait qu’il prononce son dernier mot tout bas l’intrigua. Etait-ce une si bonne idée de fréquenter un individu visiblement recherché par les autorités ? Qu’avait-il fait de si mal pour gagner son ticket pour la prison ? Quoi qu’il en soit, le jeune africain resta discrètement sur ses gardes par un sourire capable de se sortir des situations les plus gênante.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hécatombe [Libre]   Mar 25 Nov - 13:55

Anubis semblait assez inquiet lorsque Basch l'avait dévisagé, mais cette appréhension avait disparu après son léger sourire. L'égyptien (son nom était celui d'un des dieux de las-bas non ? Ou bien ils étaient musulmans...bref.) avait été rejeté de son pays ? Mais pourquoi donc ? Et...comment était-il venu ici ? La traversée était longue, par bateau. Et risquée, il va sans dire...Bref.

Anubis répondit rapidement à ses questions, et ce fut avec un sourire d'autant plus grand que Basch lui répondit.


"Je vois. Eh bien, dans ce cas...appelles moi Basch !"

Puis il dit mine de réfléchir, se tournant vers le plan.

"Alors...Quel magasin cherches-tu ? Ou...la sortie, peut-être ?"

Un demi-tour, un clin d'oeil, et il serait dans les bonnes faveurs de l'égyptien...ou pas. Il se contenta de se retourner vers lui et d'ajouter franchement.

"Tu sais, j'aime beaucoup les histoires des dieux païens, et puis...ton nom est bien celui d'un dieu égyptien ? Mais...ne serait-ce pas les égyptiens qui ont enfermés les hébreux hors de leur terre promise ? Ta comaparaison ne marche pas. A moins que...tu sois renié de là-bas, comme tu l'as dit, et que tu cherches un endroit où te réfugier, fuir des opresseurs. Et Moïse a séparé la mer en deux. Tu serais capable de séparer la mer en deux toi ? Moi...oui. Enfin, je crois."

Tout était dit. S'était-il trompé sur le compte de ce type ? Allait-il hurler à tout le monde qu'il était recherché ? Appellerais-t'il les policiers ? Ou bien relèverais-t'il l'information que Basch lui avait donnée ?

"Je suis un mutant."

Au moins, les choses étaient brèves et concises. Il espérait juste que cet Anubis avait bel et bien utilisé des moyens peu naturels pour venir à New York.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hécatombe [Libre]   Ven 28 Nov - 21:25

Anubis ne put empêcher un léger sourire mêlé à une certaine perplexité. Falait-il l'appeller Heca ou Bash ? Peut-être que Bash était un surnom que seul son entourage "proche" connaissait...
Bref, Bash !


Le jeune égyptien affirma d'un signe de tête reprenant les derniers mots de la demande du jeune homme.

"Exactement, je cherchais la sortie...j'ai assez flâné pour me perdre donc il serait judicieux pour moi de rebrousser chemin."

Une fois le long discourt de Bash terminé, il lança un soupir signifiant qu'il était un peu depassé. Il tenta de commencer par le commencement trouvant les mots justes.

"Ma mère était une passionnée du Dieu Anubis. Je n'ai jamais été attiré par toutes ces histoires étrangement. Je n'y crois pas...du moins plus..."

confessa t-il le ton las tout en baissant quelque peu le visage afin de dissimuler une certaine mélancolie. Finalement il reprit.

"Non je ne serai pas capable de séparer les eaux...en réalité je n'ai rien qui soit coparable à lui si ce n'est la recherche d'un lieux merveille...enfin l'espoir...il est vrai que ma présence ici n'est pas vraiment dans la légalité mais...j'ai une autre identité ici."

Ses yeux s'animèrent de stupeur tandis que les muscles de sa machoir se détendirent lentement laissant ainsi une légère ouverture se faire au coeur de ses lèvres, signe qu'il était ébahit de la nouvelle dont ses oreilles venaient d'avoir eu vent.
Il se racla la gorge reprenant d'une voix serrée.


"Mu...tant dîtes-vous...je..."

Il baissa la tête la remuant de gauche à droite totalement surpris.

"Excusez-moi mais c'est que j'ai tellement attendu ce moment..."

Relève deux yeux à la luisance un peu trop prononcé, retenant un rideau de larmes qui pour finir s'échappèrent de leur prison charnel que constituaient ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hécatombe [Libre]   Sam 29 Nov - 17:54

HJ : Hé ! C'est BasCh, mon nom ! Corriges moi ça tout de suite ! Evil or Very Mad

Edit: Du calme! je ne sais pas si tu dis ça pour plaisanter, mais on ne dirait pas...

Anubis sembla un instant se demander comment il devait prendre le fait que Basch lui ait donné un autre nom, puis Héca eut l'impression qu'Anubis avait résolu ce petit dilemne, fait validé par le petit sourire en coin de l'égyptien. Ce dernier lui annonça qu'il cherchait la sortie (ce qui arrangeait bien Héca, vu qu'il n'avait pas un rond...), et Basch lui indiqua un point qur le plan avant de lui donner les différents chemins possibles pour s'y rendre.

Ensuite, Anubis lui dit que sa mère aimait beaucoup ce dieu égyptien des anciens temps du même nom que lui...puis rajouta qu'il ne s'intéressait guère à ces sornettes. Basch opina mentalement du bonnet.

Après, l'égyptien se confondit en hésitations tandis qu'il parlait des rares points communs qu'il avait avec Moïse, c'est à dire qu'il avait cherché un endroit où vivre mieux, et l'avait trouvé. D'ailleurs, qu'il vienne d'Egypte était un fait qui le rapprochait encore un peu du héros juif, même si sa "Terre Promise" était bien éloignée de Jérusalem...

Mais la suite étonna Basch plus qu'autre chose. Anubis écarquilla légèrement les yeux, sa bouche prit une forme plutôt comique, tandis qu'il bégayait qu'il avait attendu ce moment toute sa vie, sa tête dodelinant de droite et de gauche, tandis que ses yeux devenaient comme humides.


"Eh bien ? Qu'est-ce que tu as attendu ?"

Puis Héca comprit brusquement et soupira.

"Il y a des dizaines d'autres mutants rien que dans ce quartier de New York. Et des dizaines d'autres dans la ville. Il y aurait des lieux de rassemblement, même si je ne sais pas où ils sont situés. Il y aurait des écoles réservées aux mutants, un peu partout dans le monde. Mais nous nous cachons, tentons parfois le diable en avouant et en montrant nos dons...notre malédiction. Les gens nous fuient, nos familles nous abandonnent. Mais nous sommes là. Tous présents, et même si nous ne pouvons pas tous dire faire partit d'un groupe de mutants quelconque, nous existons. Il n'y a rien d'extraordinaire à rencontrer un autre mutant, bien que ce soit plutôt rare. Il n'y a guère de raisons de te mettre dans cet état. En plus, si tu pensais que j'avais accès à une organisations de personnes comme nous...eh bien, tu te trompes. Je ne sais rien des autres gens avec des pouvoirs. D'ailleurs, je viens de découvrir mes dons, et pas dans des circonstances très joyeuses alors..."

Puis il se tut, préférant ne plus repenser aux évènements de la matinée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hécatombe [Libre]   Dim 30 Nov - 21:18

Anubis écouta à peine les conseils de repairage d'Héca préférant préter l'oreille à ce qu'il disait juste après avoir remarqué la réaction démeusuré d'Anubis. C'était si difficile d'exprimer ce qu'il ressentait...il était si sensible à l'indiférence et la frayeur qui habitaient l'âme des gens. Et là, pouvoir enfin avoir le luxe de parler à quelqu'un comme lui qui a été renié, mis à l'écart, séparé du groupe des gens dit "normaux."

"Tu n'imagine même pas ô combien je suis heureux de rencontrer enfin une personne comme moi...la sollitude me tu...le simple fait que de savoir qu'aujourd'hui j'ai échangé quelquesm ots avec un mutant me redonne du courage."

Il avait mentionné le mot "mutant" une octave plus bas avant de reprendre une ton correct.

"Je suis conscient d'avoir toisé plus d'un mutant aujourd'hui comme les jours d'avant mais jamais encore je n'avais entretenu de conversation...et surtout que mon interlocuteur me révèle sa vrai identité..."

Effaçant d'un revers de manche ses deux fines larmes - avant que celles-ci n'impregnent trop sa chaire et que le contact avec le sable ne créait de la boue - il adressa un sourire confus au mutant visiblement non pudique de son identité.
Il emboita un pas lent, pataud afin d'éviter aux deux jeunes hommes des crampes dans les jambes.


"Et comment vis-tu le fait que tu sois...ce que tu es ? Et comment fais tu pour rester si serein et innocent pendant que dehors il y a des gens qui veulent ta peau ?"

Il fit un geste avec son pouce qui voulait désigner les "autres"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hécatombe [Libre]   Dim 7 Déc - 17:08

Basch et Anubis s'en allèrent donc de devant la pancarte de repérage, et allèrent se "dégourdir les jambes" plus loin dans le centre commercial. Héca laissa le silence peser quelques minutes puis, après avoir réfléchi au pourquoi du comment du fait qu'il ne soit guère gêné par son mutantisme, décida d'être, encore une fois, franc avec cet...Anubis.

"Pour tout dire, je ne suis mutant que depuis quelques heures. En fait, ça fait tout juste une demi-journée que j'ai découvert le ma...mes pouvoirs. En fait, tout s'est passé si vite que j'a iencore peine à y croire."

Et, sans pour autant y avoir été invité, il déballa son histoire d'un jour comme une simple série d'évènements tout juste reliés entre eux. Il parla de ce qu'il avait découvert dans le garage de son père, la façon dont celui-ci était mort, la police, l'évasion, et son errance dans les boutiques. Il omit juste de parler de son vol. Mais ce n'était pas un crime bien grave comparé à l'homicide involontaire dont il était suspecté.

"En fait, je crois que les non-mutants s'occupent de leurs affaires, et nous des notres, et que nous ne devrions pas nous inquiéter outre mesure de ces petits insectes qui veulent notre peau...et dont nous pourrions nous débarrasser d'une pichenette, du moins, pour la plupart d'entre nous."

Il eut un sourire carnassier et eut soudain envie de détruire ce centre commercial...et tous les non-mutants qu'il y avait à l'intérieur. Mais le fait que sa gorge soit très sensible à la moindre utilisation de son pouvoir le fit se raviser. Lorsqu'ils atteignirent la porte principale du centre commercial, il annonça à Anubis qu'il pouvait y aller, mais que lui voulait rester encore un peu. Il lui donna son numéro, et disparut dans la foule.


HJ : Désolé, manque d'inspi...Et pour le Bash, c'est pas bien grave ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hécatombe [Libre]   Sam 13 Déc - 15:28

HJ pas de prob Basch !

DJ Anubis baissa le regard cherchant la discrétion. Son regard heurta quelques individus qui s'attardèrent à la fixer, le plus souvent de la gente féminine. Ce doutaient-elles de quelque chose ? L'avaient-elles repéré ? Ou était-ce son côté egyptien qui attirait leur attention ?
Ses doutes s'évanouirent lorsque l'une d'elles - une jolie blonde coupée au carré et aux yeux amande cristallin - lui offrit un clin d'oeil suivit d'un charmant sourire.

Le jeune mutant sentit ses joues devenir brasier, il s'imagina même voir de la fumée s'échapper de ses pommettes, métaphore vraiment ridicule il fallait l'avouer. Il était destabiliser par ce geste si peu pratiquer dans son pays qu'il ne savait comment réagir autrement que par la timidité et la soumission de regard.

Bref, le mutant, remit de ses émotions, se pencha un peu plus sur ce que disait Héca le coupant avant qu'il continu ses explications.


"Tu as de la chance d'être tombé sur quelqu'un comme moi...tous le monde n'est pas si discret et digne de confiance comme moi."

Un temps durant lequel il humidifia ses lèvres afin de poursuivre.

"Je veux dire par là, qu'il faut que tu apprênnes à être plus discret...ne pas dévoiler si facilement ton identité. Qui sait si un jour tu ne vas pas tomber devant un individu se faisant passer pour un mutant afin de mieu t'abattre ?"

Ceci dit, il continua à écouter les aventures que venait de vivre Héca. Ca faisait beaucoup en si peu de temps...ça expliquait sûrment son excitation...
Quelque chose chez Héca lui procura un frisson intense qui lui remonta le long de l'échine dorsale ; son sourire carnassié ne lui disait rien vaille...
Quoi qu'il en soit, le jeune Anubis devait rester sur ses gardes au sujet de ce personnage aux airs un peu trop souvent sombres.
C'est un jeune homme dans la fleure de l'âge, son esprit est facilement influensable surtout pour quelqu'un au dessin noir qui rechercherait des sbires fidèles et motivés pour subvenir à ses fins, une personne un peu comme se dénommé Magneto.

Il lui était pratiquement impossible de partager les idées de Basch, même s'il était vrai qu'Anubis crégnait les nons-mutants. Il était conscient de cette peur qui a souvent tendance, dans la majeur partie des cas, à se transformer en haine et de prendre le dessus sur nous, passant d'un être sencé à une machine à tuer si foi ni loi...
Anubis ne donna pas son point de vue gardant en mémoire l'image de sa mère qui avait le don de calmer le volcan niché dans le corps du mutant. Elle stoppait toutes érruptions.

Anubis lui offrit un sourire forcé et accepta de prendre son numéro. Alors qu'il relisait le numéro, il ne remarqua même pas que le jeune homme avait déjà disparu. C'est lorsqu'il releva le visage qu'il s'aperçu qu'Héca n'était plus là. Il le chercha un moment d'un regard déboussolé puis se résigna. Soupirant, il reprit sa route, peut-être tomberait-il sur quelqu'un d'autre ?



SUJET FINIT
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hécatombe [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hécatombe [Libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [REQUETE][RESOLU] Mode Haut-parleur main-libre ou mode normal grâce au proximity sensor
» [recherche] kit main libre intra auriculaire htc desire
» Un petit pokémon perdu [Libre]
» Système main libre pour auto
» [INFO] Faire un kit main libre voiture pour 20 € ou moins sans Bluetooth

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men :: Hors Jeu :: Topics finis :: Ville-
Sauter vers: