X-Men

Jeu de Rôle sur X-Men, l'academie des mutants
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Sans travail, sous la pluie

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Sans travail, sous la pluie   Mar 26 Aoû - 21:51

Yumeko avait décidé d'enfin sortir de chez elle, elle vivait dans une vieille chambre qu'on louait d'habitude aux étudiants en mal de liberté. La jeune femme venait d'y passer une bonne semaine, on l'avait viré de la boulangerie, elle avait fait une crise et était rester enfermer dans les toilettes pendant une bonne heure, tout ça parce qu'une vieille femme aigri lui avait dit que son soufflé au citron n'était pas assez sucré. Elle était sûre que cette femme elle, ne savait peut-être même pas faire un soufflé, peut-être même qu'elle aurait dû mal à reconnaitre la différence entre du jus de citron et un zeste de citron. Bref elle n'avait pas supporté de se faire humilier en publique et elle reprit une vieille habitude de son enfance, d'ailleurs, l'a-t-elle quittée un jour son enfance ? Quand elle se voyait sous cette pluie a sauter dans les flaques d'eau, avec son parapluie noir à dentelles et en riant à gorge déployée, elle savait bien que non, que surement jamais elle ne la quitterais. Elle n'était pas la jeune femme de 19 ans que tout le monde pouvait s'imaginer, elle le savait bien, parfois elle se demandait si elle devait changer, d'autre fois, elle était persuadée que la vie se passerait mieux tant qu'elle voyait les choses ainsi. Elle regarda un moment les gens qui étaient dans la rue, ils étaient peu nombreux, tous avait l'air triste, surement à cause de la pluie, ou à cause d'autre chose, elle n'en savait rien en fait, elle ne comprenait pas trop pour quoi la pluie déprimait les gens, elle, elle l'aimait bien...
Revenir en haut Aller en bas
Death
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 463
Age : 27
Localisation : Central Park
Pouvoirs : Voir les fantôme, passer à travers la matière...
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Sans travail, sous la pluie   Mer 27 Aoû - 23:19

Musique!

Les promenades sous la pluie... Ce n'était pas l'activité favorite d'Hayden. Mais bon... Quand il était parti en ce début d'après midi, il ne pleuvait pas même si le temps était couvert. Ses écouteurs aux oreilles, il avança à pas rapides dans la rue, au rythme de la musique entrainante...
Malgré la pluie incessante, Death ne put s'empêcher de regarder les vitrines illuminées. Il était comme un enfant à la période de Noël: observant toutes les vitrines... Cependant, lui, ne convoitait rien dans ces vitrines.

Une mère tenant son petit garçon par la main passa et s'arrêta devant une des vitres. Un magasin de jouet visiblement car les yeux du gamin pétillaient et il faisait des grands gestes vers le magasin. La mère lui remit affectueusement sa capuche avant d'entrer dans la boutique. Death songea que peut-être, dans quelques années, le petit garçon découvrirait qu'il est mutant et que de là, la relation qu'il entretenait avec sa mère se ternirait jusqu'à la rupture totale. Peut-être qu'il ne lui restait que quelques années d'innocence, quelques années d'amour... Profite petit garçon car quand tu seras hanté par tes pouvoirs tu ne pourras plus rien faire...

Hayden entra dans le magasin qu'il cherchait afin d'acheter du papier et des nouveaux crayons pour ses dessins. Il enleva ses écouteurs par politesse et chercha dans les rayons. Il trouva rapidement étant donné qu'il venait souvent. Une fois ses articles payés, il sortit avec regrets: la pluie était de plus en plus forte.
Il plissa les yeux pour empêcher l'eau d'entrer dans ses yeux. Seulement, il ne vit pas la fille devant lui et la bouscula.


"Désolé..."Murmura-t-il."Je ne vous ai pas fait mal?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sans travail, sous la pluie   Mer 27 Aoû - 23:34

Yumeko marchait, perdue dans ses pensée, elle se rappela que bientôt, c'était Noël, elle avait oublier, comment pouvait-elle oublier les fêtes, surtout celle-ci, d'après sa mère, c'était la fête la plus importante de l'année, le seule jour ou elle avait l'impression d'être dans une vraie famille, une famille sans problèmes. Tout à coup elle sentit un choc et perdit l'équilibre, elle put juste se rattraper pour ne pas tomber, elle ramassa son parapluie qui venait de tomber et leva enfin les yeux pour voir un jeune homme qui avait l'air désoler, elle esquissa un sourire et begaya un peu avant d'enfin pouvoir prononcer une phrase correcte.

" Non.... merci, ça va.... rien de cassé"

Dit elle de sa petite voix aïgue, elle baissa les yeux, devenant un peu rouge, elle n'avait pas vraiment l'habitude de parler à des inconnus au milieu de la rue, d'ailleurs, elle n'avait pas vraiment l'habitude de parler tout court

Edit: l'inconvénient de rp avec un admin lol.
Revenir en haut Aller en bas
Death
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 463
Age : 27
Localisation : Central Park
Pouvoirs : Voir les fantôme, passer à travers la matière...
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Sans travail, sous la pluie   Jeu 28 Aoû - 14:49

Hayden observa la jeune asiatique au physique particulier puisqu'elle avait des longs cheveux blonds, pas très habituel pour une japonaise, et portait des vêtements assez atypiques eux aussi. Elle était vêtue comme une petite fille en plus de son parapluie à dentelles, semblable à celui d'une poupée.

Il se demanda qu'elle âge avait la jeune fille, car malgré son allure de fillette, elle avait des formes de femme (Sans commentaires lol ^^"). Il ne la fixa pas des yeux car il savait que c'était embarrassant d'être observé. Cependant, la question resta dans sa tête, surtout quand elle lui répondit de sa voix enfantine et timide. Son sourire aussi semblait être celui d'une enfant. Il devait avouer qu'il trouvait son visage sympathique.

Après avoir parlé, elle baissa les yeux et rougit légèrement. Hayden ne put s'empêcher d'être attendri par cette vision. Les quelques secondes passées sans son parapluie avaient trempé la jeune fille. Après ce qu'il avait fait (ça sera de sa faute si jamais elle attrapait un rhume), la moindre des politesse était de l'emmener dans un endroit sec!


"Tu veux aller boire quelque chose de chaud?" proposa-t-il gentiment.

Lui non plus n'avait pas l'habitude de parler aux personnes qu'il ne connaissait pas, mais son éducation avait fait qu'il ne pouvait pas laisser une fille dehors, surtout si elle était mouillée par sa faute.


[HJ: A-t-elle un accent japonais?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sans travail, sous la pluie   Jeu 28 Aoû - 18:23

[ Oui, mais il n'est pas très prononcé]

Yumeko passa une main dans ses cheveux mouillés, la pluie était vraiment forte, quelques secondes et elle était déjà trempée, s'il y avait bien une sensation qu'elle détestait c'était d'être dans des habits mouillés, ils lui collaient à la peau et elle se sentait mal à l'aise. Le jeune homme lui proposa soudain d'aller boire quelque chose, elle regarda un moment ses pieds, se demandant si c'était une bonne idée d'accepter, il parait qu'il y a des gens qui vous demandent d'abord l'heure et vous emmène ensuite dans une ruelle sombre pour vous tuer sauvagement et sans pitié et surtout, il parait qu'ils aiment faire ça, qu'il n'y a pas forcément de but à ces meurtres, elle dévisagea alors le garçon se demandant si lui, faisait partit de ses tueurs en séries. Elle réfléchit encore quelques instants et finit par accepter la proposition d'un signe de tête, elle n'était pas contre un bon thé au Jasmin. Elle sourit gentiment au jeune homme et finit par demander toujours aussi timidement

" Comment tu t'appel?"


ça lui faisait penser à une rencontre entre deux enfants, bientôt elle lui demanderait s'il voulait bien jouer avec elle, elle ria intérieurement, elle n'avait jamais demandé ça petite, elle ne parlait pas, mais certains enfants étaient venus le lui demandé et elle n'avait jamais acceptée, c'était en quelques sorte sa première fois, même si elle n'allait pas jouer mais boire un thé.
Revenir en haut Aller en bas
Death
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 463
Age : 27
Localisation : Central Park
Pouvoirs : Voir les fantôme, passer à travers la matière...
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Sans travail, sous la pluie   Lun 1 Sep - 21:02

[HJ: désolé pour mon retard]

Hayden se demanda si ce n'était pas une mauvaise idée de l'inviter car elle baissa la tête et regardait ses pieds. Peut-être qu'elle n'osait pas refuser. En tout cas, il n'avait pas de mauvaises intentions envers elle! Mais c'est vrai que pour une jeune fille seule, accepter l'invitation d'un inconnu sans hésité n'était pas prudent. A vrai dire, il aurait été plutôt surpris si elle avait dit oui sans réfléchir.

La façon dont elle le dévisagea mit Death mal à l'aise. Avait-il la tête d'un mauvais garçon qui s'apprêtait à vouloir tenter des choses malsaines avec la jeune fille? Il tenta de lui faire un sourire rassurant, mais il ne sut pas si c'était raté ou non, puisqu'il ne souriait que rarement.
Elle acquiesça puis sourit timidement. Elle lui demanda ensuite comment il s'appelait.


-"Je m'appelle Hayden."répondit-il poliment."Et toi?"

A vrai dire, le jeune homme ne se souciait guère de ces détails, il ne la connaitrait pas mieux avec un simple prénom. Il n'était pas du genre à poser ce type de question mais il avait fait une exception car il se rendait compte de la timidité de la jeune fille. Cela le surprenait car d'habitude, c'est qui qui tenait le rôle du garçon embarrassé, alors que là il était parfaitement à l'aise.

"Tu préfères quoi? Thé, café, chocolat?"demanda-t-il afin de déterminer le meilleur endroit où aller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sans travail, sous la pluie   Mar 2 Sep - 10:58

[ hj: c'est pas grave, ça arrive]

Yumeko restait dans ses pensées, attendant le nom du jeune homme, c'est vrai que cette information ne servirait pas à grand chose, mais c'était une façon de commencer une conversation, surtout qu'elle ne savait pas trop quoi dire, la jeune femme n'avait pas beaucoup de conversation, elle parlait peu et avait une certaine tendance à aimer les phrases courte est compréhensible genre: oui et non, ce devait être les mots qu'elle prononçait le plus souvent, ils étaient simple et personne ne demandait d'explications. Le jeune homme s'appelait Hayden, Yumeko sourit, elle aimait bien ce nom, puis il lui demanda à son tour son nom, le jeune fille leva enfin la tête et le regarda.


" Yumeko" répondit elle simplement

Hayden lui demanda alors ce qu'elle voulait boire, elle réfléchit un moment, bien sur elle voulait du thé, mais si le jeune homme préférait autre chose, ce serait un peu égoïste de sa part de l'emmener boire un thé, surtout s'il déteste ça, Yumeko se trouvait bien compliquée, s'il voulait autre chose il le dirait.

" Je préférerais un thé"
Revenir en haut Aller en bas
Death
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 463
Age : 27
Localisation : Central Park
Pouvoirs : Voir les fantôme, passer à travers la matière...
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Sans travail, sous la pluie   Mar 2 Sep - 19:52

Les deux jeunes gens devaient avoir un point commun alors: celui de ne pas avoir de sujet de discussion. Car après lui avait demandé ce qu'elle voulait boire, il ne saurait absolument pas quoi lui dire!
Elle préférait du thé. A vrai dire, Hayden était plutôt café mais il ne détestait pas le thé. Le jeune homme connaissait bien New York, il y vivait depuis pas mal de temps. Il référença donc dans sa tête les différents endroits où ils servaient du thé.


"Hum j'ai deux endroits en tête, un à cinq stations de métro d'ici, un peu peuplé mais de bonne qualité. Ou sinon, un autre plus près, c'est un salon de thé asiatique je crois, je n'y suis jamais allé par contre. A moins que tu connaisses un endroit, en tout cas, je te laisse choisir."dit-il.

Déjà que ça devait pas être évident pour la jeune fille de suivre un inconnu, alors autant lui laisser le choix de l'endroit! En attendant qu'elle donne sa réponse, il avança un peu, histoire qu'ils ne restent pas sous la pluie éternellement ^^. Il remit sa capuche sur la tête et rangea son lecteur mp3.


"On avance un peu?"proposa-t-il ensuite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sans travail, sous la pluie   Mar 2 Sep - 20:28

Le jeune garçon proposa d'avancer et Yumeko le suivit, elle réfléchit à un bon salon de thé ou il n y avait pas trop de monde, elle était presque phobique des foules ça ne plairait pas beaucoup à Hayden d'essayer de la sortir des toilettes des filles, elle esquissa un sourire en s'imaginant la scène, elle assise sur les toilettes en pleurant et Hayden qui toque derrière la suppliant de sortir. Bon, c'est vrai, il ne ferait surement pas ça, surement qu'il partirait la laissant là, il ne la connait pas, pourquoi essayerait-il de la consoler. Elle ne connaissait pas très bien ce quartier, elle sourit alors.

"Je connais un salon de thé, il est à environ quinze minutes à pieds, il n'est pas très connu, c'est un salon asiatique, mais j'éspère que tu es patient, le thé est long à préparer"


Elle lui sourit doucement et finit par l'abriter sous son parapluie remarquant qu'il commençait à être lui aussi totalement tremper .
Revenir en haut Aller en bas
Death
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 463
Age : 27
Localisation : Central Park
Pouvoirs : Voir les fantôme, passer à travers la matière...
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Sans travail, sous la pluie   Mer 3 Sep - 16:56

Hayden n'était pas le genre de garçon à laisser une fille pleurer dans les toilettes. Mais il ne faisait pas parti de ceux qui toqueraient à la porte pour faire sortir la demoiselle en détresse. Non, lui attendrait sagement devant la porte qu'elle sorte, car théoriquement, elle sortirait bien un jour! Mais dans un aucun cas il ne partirait comme un voleur, enfin plus maintenant du moins. Si cela lui était arrivé quelques années auparavant, il aurait paniqué et fui face à ce genre de situation. Non seulement il n'était pas à l'aise avec les filles, mais encore moins quand elles pleuraient!
Enfin bon, Hayden n'avait pas besoin de réfléchir à cela puisque cela n'arrivait pas.
Elle indiqua ensuite qu'elle connaissait un endroit, asiatique aussi.


-"Ca se trouve, on parle du même salon de thé." dit-il en plissant les yeux à cause de la pluie.

"Ne t'en fait pas, je suis patient quand ça en vaut la peine."dit-il ensuite avec un léger sourire. Léger car les grands sourires, c'était impossible pour lui.
Yumeko fit un sourire puis leva son parapluie pour l'abriter lui aussi. Il retira sa capuche qui n'avait pas empêché la pluie de mouiller ses cheveux mi-longs. Il sourit légèrement et dit:


"Je te suis."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sans travail, sous la pluie   Jeu 4 Sep - 14:42

La jeune femme alors se mit à marcher d'un pas plutôt vif, plus vite ils seraient dans un endroit sec mieux se serait. Même son parapluie commençait à ne plus supporter la pluie trop forte, Yumeko regarda Hayden l'air pensive...

" J'espère quand même que la pluie va s'arrêter"

Elle aimait bien la pluie, mais celle-ci était vraiment trop forte et détestait avoir l'air d'un petit caniche mouillé. Les rues étaient presque vident, c'était assez impressionnant de voir New York presque désert. Yumeko resta ainsi silencieuse jusqu'à ce qu'ils arrivent devant le salon de thé.


" Voilà c'est ici, est-ce que c'est aussi à celui auquel tu pensais ?" demanda-t-elle un peu curieuse.

[HJ: J'espère que c'est pas trop court...]
Revenir en haut Aller en bas
Death
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 463
Age : 27
Localisation : Central Park
Pouvoirs : Voir les fantôme, passer à travers la matière...
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Sans travail, sous la pluie   Jeu 4 Sep - 23:14

[HJ: pas de soucis ^^ Si tu veux faire plus long, je te conseille de faire un peu plus de description, ça fait gagner des lignes Wink ]

Yumeko accéléra la cadence de ses pas. A vrai dire, cela arrangeait Hayden car plus vite au sec veut dire moins mouillé Razz . Hayden jeta un œil au parapluie de la jeune fille, persuadé que celui ci allait se percer tant le poids de l'eau semblait important. Et puis, ce joli parapluie paraissait être plus un accessoire qu'un protecteur.

Oh oui! Vivement que la pluie s'arrête, ou alors qu'ils soient à l'intérieur! Le jeune homme détestait la pluie, trouvant cela trop mélancolique. Cela lui rappelait la découverte de ses pouvoirs. Il pleuvait ce jour là et Hayden se souvenait exactement du visage du fantôme qu'il avait vu. Le jeune homme avait crié, mais il était le seul à voir le spectre... Maintenant, chaque fois qu'il pleuvait, il avait ce souvenir en tête qui lui produisait différentes émotions suivant son humeur. Quand il se sentait joyeux, ce souvenir le faisait sourire, mais si au contraire il se sentait triste, la réminiscence l'était aussi.


Flash Back

Hayden sortit de la douche rapidement. Il était en retard au lycée car il avait passé une très mauvaise nuit. Il avait encore rêvé de fantômes et de mort. Il soupira en regardant par la fenêtre: la pluie tombait très fort et l'orage grondait. Il songea alors avec amusement qu'il n'avait pas à sécher ses cheveux dans ce cas.
Après avoir enfilé ses sous-vêtements, il décida tout de même d'arranger ses cheveux emmêlés. Parfois il avait envie de se les couper courts, seulement, il savait très bien qu'au bout d'un moment, ça lui manquerait trop de ne plus pouvoir les attacher. L'eau chaude de la douche avait formé une buée épaisse dans la salle de bain, empêchant Hayden de se regarder dans le miroir. Avec son avant bras, il essuya donc la glace et leva les yeux vers elle.
Il poussa alors un cri d'horreur. Il y avait quelqu'un derrière lui. Il se retourna vivement et colla son dos contre le lavabo pour s'éloigner le plus possible de l'homme.

-"Aide moi..." disait-il. Il répéta cela plusieurs fois sans aucune lassitude.

Hayden, terrifié, jeta sur lui la première chose qu'il put attraper, c'est à dire le tube de dentifrice. Mais au lieu de terminer sa trajectoire sur le poitrine de l'homme, l'objet le traversa pour ensuite s'écraser contre le mur. Étrangement, cela rassura Hayden. En fait, c'était comme dans ses cauchemars donc forcement s'en était encore un. Cependant, sa frayeur était réelle et n'était pas passée inaperçue.
Des coups furent frappés à la porte.

-"Hayden! Ouvre cette porte!" cria la mère du jeune homme.

Hayden, un peu hébété ouvrit la porte sans quitter le spectre une seule fois.

-"Pourquoi as-tu crié comme ça?" demanda-t-elle paniquée.

-"Je les vois maman." Dit-il d'une voix terrifiée.

-"Mais quoi donc?" Demanda-elle.

-"Tu sais de quoi je parle, la même chose que dans mes cauchemars. Je t'en prie, crois moi cette fois!" Supplia Hayden.

-"Hayden, tu m'as promis que tu ne te droguais pas, soit. Je vais te prendre un rendez-vous chez le docteur Stewart, c'est un psychiatre réputé, il t'aidera et..."

-"Maman! Ce n'est pas une hallucination je t'assure!" dit le garçon désespérément.

-"Hayden, ton histoire de fantôme n'amuse personne. Maintenant, tu vas me faire le plaisir de te dépêcher d'aller en cours." dit-elle d'une voix sèche.

Sans un mot, le garçon s'habilla en tentant d'oublier la présence du fantôme. Ce jour là, la pluie coulait tout comme les larmes roulaient sur ses joues.


En y réfléchissant aujourd'hui, la frayeur qu'il avait ressenti paraissait risible puisque qu'il avait pris l'habitude de voir des fantômes. Mais le fait que sa mère ne l'ait pas cru lui faisait beaucoup de peine. Depuis, il n'avait plus jamais reparlé de sa mutation même quand elle fut révélée à ses parents par le professeur Charles Xavier...

Hayden était resté silencieux tout au long de sa marche. Quelques minutes plus tard, ils arrivèrent devant la maison de thé. La façade était typiquement asiatique, japonaise peut-être. Cela faisait un fort contraste avec les boutiques New Yorkaises qui l'entouraient. Hayden ne put s'empêcher de s'arrêter un moment pour contempler l'entrée, où l'on pouvait voir le nom de la mais en caractères inconnus, ainsi que ce qui devait être la traduction: "Maison de thé traditionnelle".


"C'était bien celui auquel je pensais. Mais vu que je n'y suis jamais allé, tu pourras me conseiller."dit-il aimablement.

Hayden songea qu'il était temps d'entrer car la pluie était toujours présente. Quand il poussa la porte, il laissa la jeune fille passer avant d'entrer. Quand il vit l'intérieur, il eut l'impression d'être entré dans un autre monde. A sa droite, quelques paires de chaussures étaient rangées dans des casiers, tandis que des "chaussons" étaient alignés près de la bordure surélevée qui permettait de quitter le hall. Hayden comprit alors qu'il faudrait enlever ses chaussures avant d'entrer. Impressionné, il tourna la tête vers la gauche où un grand aquarium abritant des poissons qui nageaient joyeusement. Et enfin, droit devant, se trouvaient des sortes de pièces dont la plupart des portes coulissantes étaient ouvertes, sauf la dernière. Mais elle s'ouvrit, laissant apparaitre une vieille dame habillée en kimono noir et or.

"Konnichiwa, bonsoir à vous!" Dit la vieille dame accueillante. Hayden lui répondit poliment.
Elle leur désigna ensuite des chaussons, ce qui confirma la pensée d'Hayden concernant les chaussures. En tout cas, ce fut agréable de quitter ses baskets mouillées pour des chaussons chauds et confortables. Elle les guida alors vers une des pièces et une fois qu'ils furent dedans elle leur dit avec son fort accent:
"Je vous laisse choisir..."
Elle quitta la pièce avant de faire coulisser la porte. Hayden détailla la pièce. Elle était simple, il y avait juste un tatami et quelques décorations aux murs. L'atout majeur était la grande vitre qui donnait vue sur un petit jardin de type japonais qui, malgré la pluie, était magnifique. Il aimait déjà cet endroit étonnant.


[HJ: si ma description ne te convient pas, dis le moi et j'éditerai ^^. Et désolé pour ce flash back, mais j'aime bien glisser quelques éléments du passé de mon personnage ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sans travail, sous la pluie   Jeu 11 Sep - 20:12

Yumeko sourit, Hayden connaissait cet endroit sans jamais y être venu alors que la jeune femme le connaissait plus bien, elle y avait passé beaucoup de temps petite avec sa mère, c'est d'ailleurs pour ça qu'elle avait hésité un peu avant de proposé d'y aller, ce n'était pas forcément de bon souvenir, la regarder résoudre ses affaires au téléphone n'était pas une activité très intéressante, surtout qu'elle n'avait en aucun cas le droit de bouger de sa place. Elle laissa entrer Hayden en premier et enleva directement ses chaussures et ne pensa même pas l'expliquer au jeune homme, c'était si logique pour elle, que pour elle, ça l'était aussi pour les autres. Elle regarda un moment la pièce, cela faisait deux ans qu'elle n'était pas revenu ici et rien n'avait vraiment changer, les fleurs sur les tables n'étaient plus les mêmes, habituellement il y avait du Lys, maintenant, il avait été remplacés par du Jasmin qui embaumait toute la pièce d'une forte odeur. Puis Yumeko aperçut la vieille femme, depuis qu'elle venait ici elle ne se souvenait pas avoir vue quelqu'un d'autre travailler au salon de thé. Yumeko fit une petite rêvérance en gage de respect.

" Konnichiwa" dit elle en se relevant

Elle et Hayden la suivirent jusque dans une petite pièce un peu plus intime, celle-ci accueillait en moyenne 5 à 6 clients, elle était fait pour les réunions, de famille ou d'affaire, Yumeko remercia la vieille dame qui s'eclipsa alors discrètement de la pièce. La jeune femme s'assit à genou devant la table et regarda un instant le jardin japonais avant d'enfin prononcé un mot


" Tu aime ce salon?" demanda-t-elle maladroitement
Revenir en haut Aller en bas
Death
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 463
Age : 27
Localisation : Central Park
Pouvoirs : Voir les fantôme, passer à travers la matière...
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Sans travail, sous la pluie   Dim 14 Sep - 15:25

Hayden resta un instant à observer le jardin oubliant presque la présence de la jeune japonaise tellement qu'elle était discrète. Il savait désormais qu'elle était japonaise puisqu'elle avait répondu à la vieille femme et que son accent était le même.
Yumeko lui demanda alors s'il aimait ce salon. Il se retourna vers elle et lui adressa un petit sourire.


-"J'aime beaucoup."répondit-il simplement sans s'étendre. Pour elle, ce décors devait être habituel, donc il ne voulait pas paraitre ignorant et s'extasier bêtement devant elle.
Il s'installa alors à genoux en face de la jeune fille.


-"Alors, que me conseilles-tu?"demanda Hayden.

Mais déjà, il ressentait une sensation étrange mais pas inconnue. Sa vue se troublait alors que des vertiges lui donnaient mal à la tête.


*Non... Pas encore...*pensa-t-il ennuyé du fait que ses pouvoirs se manifestaient de façon étrange, comme s'il ne le contrôlait plus.
Depuis quelque temps, il avait l'impression de régresser dans la maitrise de ses pouvoirs. Bien sûr, il n'en avait parlé à personne puisqu'il avait honte...

Soudain, comme s'il recevait de la lumière en pleine figure, il porta sa main vers ses yeux jusqu'à ce que cela passe. Ensuite, sa vision redevint normale mais ils étaient maintenant trois dans la pièce. Ou plutôt deux et demi puisque le nouvel arrivant était un fantôme. Hayden fit comme s'il ne le voyait pas, ne voulant pas avoir l'air d'un fou devant la jeune fille, même si c'était en parti fait. Il évita de croiser le regard du fantôme, mais il ne pouvait ignorer les paroles de l'homme.


~Yumeko! Yumeko!~ cria le fantôme, sans ce rendre compte que seul Hayden pouvait l'entendre. Le spectre se mit ensuite à parler dans une langue que le jeune homme ne comprenait pas.
Peut-être qu'il appelait la jeune fille qui était en face de lui, ce qui était fort probable...

Comme si de rien n'était, Hayden sortit de son sac son carnet de dessin ainsi qu'un crayon. Il esquissa alors le visage de l'homme instinctivement. Il n'avait pas l'habitude de dessiner des asiatiques mais le résultat était satisfaisant. Quand il eut à peu près terminé, il se leva pour ouvrir la fenêtre car il avait soudainement chaud. Quand il atteignit la vitre, il fut pris d'un nouveau vertige et il dut s'appuyer au mur pour ne pas tomber. Par contre, son carnet de dessins rebondit sur le sol, laissant s'éparpiller toutes ses "œuvres", qui était en fait des portraits des fantômes qu'il avait rencontré...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sans travail, sous la pluie   Lun 22 Sep - 21:04

Yumeko sourit et prit la carte de thé, elle n'en avait pas vraiment besoin, mais elle voulait voir si par hasard il y avait de nouvelles choses ou si elle l'avait un peu oublié depuis. Yumeko ne faisait pas trop attention à Hayden, cherchant ce qu'ils pourraient boire, puis elle leva la tête quand elle eut trouver, mais Hayden n'avait pas l'air très en forme, Yumeko le regarda inquiète et le vit en train de dessiner, elle essaya de regarder un peu, mais elle n'arrivait pas à apercevoir quoi que ce soit, elle ne savait pas quoi dire et le laissa tranquille, essayant d'occuper ses pensées elle aussi.

Mais elle ne put penser à rien, un mal de tête violent la frappa, elle ferma les yeux, elle savait très bien ce qu'il se passait et comme toujours, elle détestait ça, tout devint brumeux, entre blanc et gris, même en ouvrant les yeux, elle ne verrait rien d'autres. Elle se trouva dans la même pièce que celle-ci, Hayden se dirigeait vers la fenêtre et tomba après avoir fait tomber des feuilles à terre. Les images disparurent aussi vite qu'elles étaient venu et elle vit exactement la même scène se dérouler sous ses yeux, elle courrut pour le rattraper juste avant qu'il tombe


"Hé, ça va ?" demanda-t-elle inquiète

Elle voulut ramasser les dessins pour l'aider, lorsqu'elle en apperçut un dans le tas, c'était surement celui qu'il venait de faire car il n'avait pas l'air terminé. La jeune femme l'observa longuement, les larmes aux yeux, elle était un peu troublé et resta silencieuse, c'était tout à fait impossible qu'Hayden connaissent cet homme, il n'avait jamais quitté le japon


[ HJ: Je suis encore désoler pour l'énorme retard que j'ai eu, faut vraiment que j'aprenne à mieux gérer mon temps]
Revenir en haut Aller en bas
Death
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 463
Age : 27
Localisation : Central Park
Pouvoirs : Voir les fantôme, passer à travers la matière...
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Sans travail, sous la pluie   Ven 10 Oct - 22:24

Alors que son vertige était de plus en plus intense, Hayden s'appuya sur le mur puis instinctivement sur autre chose qui s'avéra en fait être Yumeko. Mais le poids du jeune homme était sûrement trop important pour la jeune fille, son soutien ne fit donc qu'amortir la chute d'Hayden qui tomba à genoux, entrainant un peu Yumeko.

Elle lui demanda si ça allait. Étant encore dans le vague, il ne répondit pas, se concentrant pour faire disparaitre ce malaise. Sa respiration était saccadée et il se sentait oppressé. Il se rendit alors compte que c'était ce fantôme qui lui faisait cet effet là. Sans savoir pourquoi, sa présence l'angoissait, comme au début de la manifestation de ses pouvoirs. Etait-il en train de régresser?

Yumeko ramassa les dessins de Death. Ce dernier fut terriblement gêné car il n'avait jamais montré ses dessins. L'air choqué qu'elle afficha blessa le jeune homme. Dessinait-il si mal que cela? Se calmant peu à peu (en ignorant le fantôme) il remarqua qu'elle tenait dans ses mains le dernier portrait qu'il avait réalisé: celui du fantôme. Avait-il un lien avec elle finalement?


~Yumeko! Yumeko!~ dit le fantôme en rajoutant au nom des paroles incompréhensibles. Il les répétait sans cesse si bien que cela s'imprégna dans l'esprit d'Hayden qui n'avait qu'une envie, le faire taire.
Son mal de tête empira et dans un réflexe, il apporta ses mains à ses tempes.


"Yumeko! Yumeko! Pourquoi tu ne me réponds pas?" répéta Hayden en japonais malgré son mauvais accent. Évidement, il ne comprenait pas du tout ce qu'il venait de dire, mais s'était senti obligé de le faire...

[HJ: désolé du retard... Si tu veux que le fantôme puisse communiquer avec Yumeko, il me faudrait des infos sur lui...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sans travail, sous la pluie   Dim 12 Oct - 11:53

Yumeko regardait le dessin, elle ne faisait plus attention à Hayden, les images défilaient devant ses yeux, ce dessin, c'était Shinko, c'était chez cet homme qu'elle passait ses vacances au Japon, ont pouvait presque dire que c'était lui qui l'avait élever, ses parents la déposaient chez lui et ne revenait la chercher que quelques semaines plus tard, elle ne savait pas ce qu'eux avait fait, et dans un sens jamais elle ne se l'était demandé. Shinko était une des seules personne à avoir pris soin d'elle, elle l'avait considérer comme son père, c'était grâce à lui qu'elle connaissait le Japon, et c'était avec lui seulement qu'elle avait osé parler la première fois. Il y a 5 ans il avait décédé dans un accident d'avion, il l'avait prit pour venir la rejoindre car elle le lui avait demandé, elle lui avait demandé de venir la chercher, elle voulait partir avec lui, ne plus vivre ici à New York et Shinko, lui, avait accouru, ne lui demandant rien d'autre, Yumeko se sentait mal alors il était venu... Jamais elle ne s'était pardonné cette erreur. Maintenant qu'elle y repensait elle savait, dans un sens, elle avait été amoureuse de Shinko. Elle savait maintenant qu'il y avait eu plus que l'amour d'un père à sa fille, elle essuya ses yeux avant que les larmes coulent le long de ses joues, avant que quelqu'un la voie si fragile. Elle était rester à genoux lorsqu'elle entendit Hayden, elle ne remarqua pas tout de suite que c'était du japonais, cette langue lui était si familière qu'elle avait l'impression que c'était normal. Elle regarda Hayden, ne comprenant pas, elle ne l'avait pas entendu parler, il ne lui avait rien demandé pourtant

" Te répondre à quoi ?"


Elle remarqua soudain qu'il avait parler en Japonais, elle regarda Hayden bizarrement ne comprenant pas pourquoi il ne lui avait pas dit qu'il parlait sa langue. Elle resta quelques minutes silencieuse et finit par demander.

" Hayden, dit moi qu'est-ce qui ce passe ?" Comprenant que quelque chose n'allait pas
Revenir en haut Aller en bas
Death
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 463
Age : 27
Localisation : Central Park
Pouvoirs : Voir les fantôme, passer à travers la matière...
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Sans travail, sous la pluie   Dim 12 Oct - 16:26

Citation :
" Hayden, dit moi qu'est-ce qui ce passe ?"

Mais Hayden n'était plus là. Enfin physiquement si, mais mentalement il perdait totalement pied, submergé par l'aura du fantôme. Il devait vraiment y avoir un lien fort avec la jeune fille pour qu'il influence ainsi Hayden! Il n'avait jamais rencontré ce genre de fantôme! Sa volonté était telle que le jeune homme avait l'impression de ne plus avoir la possession de son corps. D'ailleurs, ce n'était pas lui qui voulait enlacer Yumeko mais le fantôme... Pourquoi Hayden passait ses bras autour d'elle alors? Il ne voulait pas... Non... Mais il n'arrivait pas à arrêter ce geste. C'était comme s'il partageait son corps alors que pourtant, le fantôme était devant Hayden et pas à l'intérieur de son corps... Le fantôme semblait avoir compris qui était Hayden et surtout son pouvoir. Shinko parla alors très lentement, pour qu'Hayden puisse répéter ses mots syllabe par syllabe.



"Ne...pleu...re...pas... Yumeko..." Dit Hayden, toujours en japonais.

Les mains du jeune homme se placèrent avec force sur le visage de la jeune fille et la fixa droit dans les yeux, comme le faisait autrefois Shinko quand la petite Yumeko pleurait.
Le regard d'Hayden était étrangement vide, comme s'il était totalement absent. Cependant, quand il parvint à reprendre le contrôle de lui même, il s'éloigna brusquement de la jeune fille. Dans un réflexe purement enfantin, il ramena ses genoux à sa poitrine pour enfouir sa tête dedans. Et sans s'en rendre compte, il suppliait à voix haute au fantôme de se taire. Car en plus, il ne comprenait même pas ce qu'il racontait...
Le fantôme se tut à la grande surprise de Death. Il releva la tête et le fixa, oubliant presque la présence de la jeune fille. Shinko avait un sourire sur ses lèvres et cela apaisa Hayden et lui donna envie de l'aider finalement. C'est ainsi qu'il répéta la phrase suivante, toujours en japonais:


"Ce n'est pas de ta faute Yumeko. Je ne regrette pas d'avoir voulu te rejoindre. Même si on m'avait prévenu des risques, j'aurais tout de même tenté de venir pour te ramener près de moi..."

Le fantôme savait qu'avec ces simples mots, Yumeko le reconnaitrait forcement. Hayden étrangement commençait presque à comprendre les choses. Il ne parlait pas japonais, mais c'est comme s'il avait eu accès à une partie de la pensée du fantôme. Il savait qu'il cherchait à apaiser la jeune fille et non la tourmenter. Bien sûr, il ne pouvait connaitre leur histoire...

Death, même s'il était de nouveau lui même, n'adressa pas la parole à Yumeko. Il fallait la laisser encaisser les choses, la laisser réagir comme elle voulait. Elle pourrait très bien traiter Hayden de monstre et s'enfuir... Death évita de croiser son regard. Elle lui paraissait craintive depuis leur rencontre alors maintenant qu'allait-elle faire?


"Il peut t'entendre." déclara Hayden sans la regarder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sans travail, sous la pluie   Dim 12 Oct - 20:49

Yumeko sentit les bras d'Hayden l'entouré, elle le regarda sans comprendre, mais lui n'avait pas l'air de plus savoir ce qu'il faisait, ses yeux était presque vitreux, sans expression, Yumeko aurait voulut s'éloigner, mais Hayden lui prit le visage dans ses mains et lui demanda de ne pas pleurer, un instant elle le regarda, ce geste, elle le connaissait... Yumeko fut troublée, elle regarda Hayden, ne comprenant pas lorsqu'il la repoussa, il se recula violemment et se recroquevilla. Yumeko voulut s'avancer vers lui lorsqu'il demanda à quelqu'un de partir, il n'avait pas l'air de s'adresser à elle, elle regarda la pièce tout autour, espérant y voir quelqu'un qu'elle n'avait pas encore eut le temps de repérer, mais il n'y avait rien, elle regarda Hayden, s'assit devant lui et s'apprêtais à lui parler mais Hayden le fit avant elle. Yumeko se recula un peu, dans sa bouche ses paroles étaient presque vide de sens, mais elle avait très bien compris ce que ça voulait dire, cette fois-ci elle ne fit plus attention aux larmes qui se mirent à couler sur ses joues. Shinko était là, dans la pièce, elle ne pouvait pas le sentir, elle aurait aimé que ce soit le cas, mais elle l'avait compris... Elle regarda Hayden, est-ce qu'il le voyait, est-ce qu'il l'entendait ? Elle se demandait ce qu'il ressentait. Elle baissa les yeux et lorsque Hayden lui déclara que Shinko pouvait l'entendre elle esquissa un sourire triste. C'est drôle, depuis tant d'année qu'elle réfléchissait à ce qu'elle lui dirait si enfin Shinko serait là, elle le savait exactement, elle avait préparer un discours qu'elle connaissait par coeur, mais maintenant qu'il était bel et bien présent elle restait sans voix.

" Je suis désoler"
dit elle d'une voix tremblante, en Japonais

" Tout ça c'est de ma faute, tu as pourtant essayé de m'apprendre à régler les choses moi même, mais au moindre problème je t'ai appelé, je pouvais pas affronter ça moi même... c'est ma faute"
Revenir en haut Aller en bas
Death
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 463
Age : 27
Localisation : Central Park
Pouvoirs : Voir les fantôme, passer à travers la matière...
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Sans travail, sous la pluie   Dim 19 Oct - 13:37

Hayden ne comprenait pas du tout ce qu'ils pouvaient bien se raconter, mais une chose était sûre, ils se connaissaient bien! Hayden s'était toujours limité à faire passer des messages provenant des fantômes, pas de permettre la discussion entre eux!
Death observa Shinko pendant que Yumeko parlait (en japonais). Un sourire bienveillant se forma sur les lèvres de l'homme. Hayden aurait aimé que la jeune fille puisse le voir, il pouvait le faire apparaitre brièvement, mais cela ne ferait qu'attrister la jeune fille encore plus. Hayden savait que bientôt Shinko repartirait puisque ses jambes commençaient à devenir invisibles pour le mutant.


"Régler les choses soi même signifie parfois appeler de l'aide... Ne te tourmente pas pour cela Yumeko, je suis heureux que tu m'aies demandé de venir te chercher. Mais maintenant, il ne faut pas que tu quittes New York, ici, tu peux rencontrer des mutants comme toi, comme lui (en parlant d'Hayden) qui pourront t'aider... Oui Yumeko, je suis au courant pour tes pouvoirs..." Dit Hayden lentement, répétant ce que le fantôme disait.

Shinko était de moins en moins visible, si la jeune fille voulait lui dire quelque chose, elle devait se dépêcher...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sans travail, sous la pluie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sans travail, sous la pluie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Amfreville, sous la pluie.
» Rose sous la pluie
» Champ de course de Ghlin (Mons) Nocturne sous la pluie
» papillon sous la pluie
» Un jeune homme sous la pluie...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men :: Hors Jeu :: Topics finis :: Ville-
Sauter vers: