X-Men

Jeu de Rôle sur X-Men, l'academie des mutants
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Retour à la civilisation. ( Ouvert à tous )

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Retour à la civilisation. ( Ouvert à tous )   Dim 9 Mar - 16:56

Le temps avait pris son temps pour me faire revenir à la civilisation. Depuis bien longtemps j'étais seul sur les routes, enfin façon de parler.

J'observais la ville et ses gratte ciels depuis le ciel, sous cette forme que j'avais appris à maitriser avec l'habitude.
Cette apparence me rendait presque malade.
Cette sensation d'être un rejet, une abomination de la nature.
J'étais là, à voler au-dessus des humains, ne voulant pas leur dire que j'existais.
Le corps recouvert de cette sorte de substance en argent, hormis mes cheveux.
Je flottais ainsi, me rendant possible d'aller loin et très vite.
Je ne savais pas à quelle vitesse je pouvais aller, et je m'en foutais. Je voulais simplement pouvoir découvrir le plus de choses possible.

Ce sentiment de rage qui m'envenimait, cette envie de retourner à ce pub proche de la falaise pour rendre coup pour coup à ces abrutis qui au final m'avaient rendu service.

Je voletais ainsi, ne prenant que très peu le soin de me cacher.
Parfois, un hélico de la NYPD s'approchait un peu trop près de moi, et par peur d'apparaitre sur les radars, je m'enfuyais à chaque fois.

Pas envie de me battre, non pas que je ne sache pas me battre, au contraire, mais que j'essayais d'éviter les affrontements inutiles.

Il y avait des rumeurs ces derniers temps, comme quoi d'autres personnes étaient comme moi.
J'avais du mal à le croire, alors que j'en faisais partie.
Je me demandais si je rêvais ou bien si j'étais dans la réalité.

Je fondais vers le sol, à grande vitesse, laissant une trainée argentée derrière moi à chacun de mes mouvements.
Je survolais ainsi les murs, retombant au sol après un freinage d'urgence.
Je m'amusais ainsi, je passais mon temps à me faire quelques frayeurs bien que je contrôlais toujours cette vitesse.

J'allais devoir aller prendre mon début de travail, et franchement, il était intéressant.
Il me permettait de rencontrer du monde sans avoir besoin de leur parler..
Parler, lier des relations, comprendre et connaitre les gens.. Quelle perte de temps à mon sens.
Je préférais les regarder, les observer, je m'amusais bien plus ainsi.

J'approchais de cette brasserie tendance, pour une fois, je trouvais un boulot qui se foutait royalement de ma tenue.

Ce jour là, je portais mon jean troué, un t-shirt sans manche et c'était tout.
Bon bien évidement, j'avais mes chaussures, mais elles étaient basiques. Noires, toutes simples.

Tatouages visibles, je saluais les personnes avec qui je travaillais, et fumais une dernière cigarette devant en m'appuyant sur le mur.

Je n'avais pas envie d'y aller, mais il fallait bien se nourrir et je n'avais pas le choix.


Edit : attention il faut écrire à la troisième personne pour que ce soit cohérent

[CPM]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retour à la civilisation. ( Ouvert à tous )   Mer 9 Avr - 21:34

Il n'y avait eu que quelques heures avant l'achèvement de leur longue, très longue journée. Minuit passé, il n'y avait encore que quelques heures avant le lever du soleil et le repeuplement des rues. Lexie s'était reposée le plus qu'elle pouvait, auprès de son frère qui, elle le savait, n'avait pas dû beaucoup dormir. Elle en avait vraiment besoin. Le sommeil tourmenté par des cauchemars affreux, qui variaient entre ses souvenirs et ses flashes qu'elle avait durant ses crises, le tout agrémenté de quelques détails sanglants de son imagination perturbée. Se réveillant toutes les demi-heures environ, elle n'avait pas trouvé un sommeil paisible et était toujours dans son état de fatigue permanente. Même si elle n'en était plus au stade de s'évanouir à chaque utilisation de son pouvoir, elle continuait à avoir des vertiges. Ils avaient repris leur route, vers où ? Théo devait sûrement avoir faim ... Elle remonta légèrement une des manches de son pull noir trop long, qui était encore trempé à cause de la pluie, et regarda avec dégoût sa main et son poignet. Elle était bien maigre ... mais elle ne pouvait rien avaler, elle n'y arrivait pas. Elle tira sa manche pour tout cacher... sinon son frère allait lui faire des remarques.

Sentant les faibles rayons du soleil traverser les nuages, la jeune fille dégagea son visage pour mieux voir où ils étaient, quelle heure il était et surtout qui était présent. Une rue parmi tant d'autres, un peu plus grande et passante que celle dans laquelle ils étaient au début de la nuit. Il y avait des magasins et une brasserie. Là, un type qui fumait. Il n'y avait que quelques passants, mais ils ne restaient jamais bien longtemps. Il devait être entre huit et neuf heures. L'adolescente se remit en retrait par rapport à la rue et passa derrière son jumeau. Elle eut le réflexe de se retourner vers la ruelle perpendiculaire derrière elle, se souvenant des événements de la soirée, elle ne voulait pas d'autre Illyana qui viendrait leur proposer de venir dans un endroit peu sûr avec des gens inconnus. Sans doute pour faire des expériences ou 'exercices' plus ou moins douteux... Là, elle vit une fille assise sur une marche, un grand pull noir, un jean troué, des cheveux roux secs devant son visage, des mains blanches d'une maigreur exagérée, en sang. Elle sursauta. C'était ... elle ?


**Théo ... tu la vois la fille là-bas ? Celle qui me ressemble...**

L'autre releva la tête et Lexie fut transpercée par son regard gris, voilé. Elle mit sa tête dans ses mains, se penchant un peu et quand elle reprit son attitude normale, elle se rendit compte que la fille avait disparu. Elle se retourna à nouveau et ses yeux se posèrent sur Théo. C'était malin, maintenant il allait vraiment penser qu'elle ne tournait pas rond. Elle passa de son frère à l'homme adossé au mur, puis elle s'en désintéressa pour fixer le sol qu'elle connaissait par cœur. Est-ce que son frère avait encore un peu d'argent ? Ils auraient dû en prendre dans la voiture de leur père. Sur le coup ils n'y avaient pas pensé. S'ils avaient besoin de quelque chose ... si Théo voulait manger un truc, allaient-ils encore être obligés de piquer quelque chose avec leur pouvoir ? Tant qu'ils ne se faisaient pas prendre et qu'on n'essayait pas de les conduire dans n'importe quel 'centre pour mutant', ça ne la dérangeait pas.

**Laisse tomber pour ce que je t'ai dit ... je me suis trompée. Pardon. Désolée pour tout !** elle commença à s'emporter, sa voix dans la tête de Théo se faisait plus gémissante **Je ne fais que te causer des problèmes depuis le début. Je ... Je ne sais pas comment je peux t'aider ... C'est toujours toi. Je suis inutile, je ne sers qu'à te compliquer les choses ... je suis désolée... désolée... Je ... pleurer ... avec moi ......... compliqué ......... complè....ment folle ............ **

Un nouveau vertige, elle se sentit perdre l'équilibre mais se rattrapa au bras de son frère. Elle aurait pu l'entraîner à terre si elle avait eu plus de force, mais là, c'était elle qui s'empêchait de tomber en se tenant à lui. D'ailleurs, elle ne tenait plus très bien et recommençait à trembler tout ce qu'elle pouvait.

[CPM]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retour à la civilisation. ( Ouvert à tous )   Ven 11 Avr - 0:33

Il avait passé la nuit sans dormir. Sa sœur avait vu juste, tout ce qu'il était parvenu à faire, c'était l'avoir regardée dormir les rares moment où elle y était parvenue, épuisée. Et encore... ses rêves semblaient bien agités, et Théo se demanda ce qu'il se passerait, s'il tentait d'entrer dans son esprit dans ces moments là, juste pour voir... Mais il n'osa pas. Cela aurait pu provoquer tout un tas de réactions aussi inattendues et improbables les unes que les autres, mais leur pouvoir n'était-il déjà pas déjà improbable ? Si. C'est pourquoi il ne fit rien, ne voulant pas aggraver la situation. En cas de problème, il n'aurait rien pu faire, Lexie non plus, et encore moins le péquenot qui fumait devant son bar au petit matin.

Théo leva une seconde les yeux, pour lui faire face, puis se tourna de nouveau vers Lexie lorsqu'elle se réveilla complètement, sachant pertinemment que son temps de répit était bel et bien terminé. Et Lexie se chargea de l'achever. Une fille ? Quelle fille ? Il tourna la tête vers ce qu'elle lui indiquait, mais ne vit rien du tout. Lorsque son regard se posa de nouveau sur elle, il comprit que rien n'allait plus depuis bien trop longtemps. Ni l'un ni l'autre n'avait plus aucun contrôle sur la situation, et l'état de Lexie se dégradait de jour en jour. Désormais, les hallucinations, elle les avait éveillée. Soudainement énervé par son impuissance, Théo se leva et fit un tour sur lui même, les mains jointes sur le sommet de son crâne.


« Arrête arrête ! Essaie au moins de les empêcher de se pointer comme ça ! Tu peux pas continuer Lexie non tu peux pas ! Ces trucs bizarres... faut vraiment qu'on trouve une solution. C'est de pire en pire ! »

Il faisait les cent pas, marchant sur le trottoir un peu plus loin. Il s'éloignait puis revenait vers sa sœur, comme tiraillé entre deux envies. Mais contrairement à ce qu'elle ne manquerait pas de penser, il ne pensait pas à s'en aller sans elle. Il n'y avait plus d'option, ils avaient déjà tout fait. Ils n'étaient pas dans un jeu, il n'y avait pas de joker. Ni de case : retour à la case départ. Quoique dans leur cas il y en avait une, mais qui les ramenait toujours plus bas sur l'échelle des catastrophes vécues. Leurs vies n'étaient plus qu'un champ de ruine, et il ne manquait plus que le bouquet final pour y mettre fin. Théo chassa ses funestes pensées de son esprit.

[CPM]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retour à la civilisation. ( Ouvert à tous )   Sam 12 Avr - 1:27

[Bon, je sais, j'avais dit demain (enfin aujourd'hui) huit heures, mais il se trouve que je ne sais pas si j'aurais eu le temps.]

Ce n'était pas de pire en pire ... au moins cette fois elle n'avait pas eu de sensation physique. Théo lui en voulait ... décidément, elle ne servait qu'à l'inquiéter... "Essaie de les empêcher de se pointer comme ça" c'était facile à dire ! Il ne savait pas ! Il ne savait rien !!! Il ne l'avait pas supporté ... pendant trois ans ... il n'avait pas eu sans cesse ces visions ... Il ne pouvait pas comprendre ! D'ailleurs ... elle ne lui souhaitait pas. Mais soit, si c'était pour qu'il ne fut plus en colère, si c'était pour réussir à se faire aimer de nouveau ... Elle ne les empêcherait pas de se "pointer comme ça", mais elle l'empêcherait de savoir que "ça se pointait comme ça". Oui, si elle ne lui disait rien, les choses s'arrangerait entre eux. Sans le savoir, elle adoptait la même attitude que trois ans auparavant, quand tout avait commencé, qu'elle avait décidé de se fermer à lui. Ce qui les avait éloignés... Elle recommençait peu à peu à se confier, mais il lui en voulait et il lui reprochait sa folie. Il avait raison, c'était de sa faute. Si elle s'était mieux défendue aux attaques de sa mère ... Comme elle le lui avait dit ... Elle n'aurait pas à subir tous les jours maintenant les effets de ses entraînements passés.

Quand il commença à marcher, oubliant qu'elle était posée sur lui, elle le lâcha et se rattrapa à un rebord de fenêtre, assez large, qui contenait deux pots de fleurs mais qui avait assez de place pour que Lexie y posât son avant-bras. Il commença à partir ... Pourquoi ? Non ! Il n'avait donc pas compris ce qu'elle lui avait dit cette nuit : Elle ne pouvait pas vivre sans lui !!! Elle commença à sangloter et continua à trembler. Elle éternua et renifla, puis, sentant qu'elle allait tomber, elle posa son deuxième bras sur le rebord de cette fenêtre et enfouit sa tête entre les deux. Elle ne voulait plus le voir ... il la détestait, c'était clair. Pourquoi avait-il fallu qu'elle fut ainsi ? Elle continua de pleurer, mais elle avait du mal. Même ça, elle n'y arrivait pas, ses larmes ne voulaient pas sortir, restaient bloquées à l'intérieur, la faisant encore plus souffrir. En entendant des pas venir vers elle, elle sentit son cœur s'accélérer. Était-ce Théo ? Était-ce quelqu'un d'autre ? Maintenant, elle n'en avait plus rien à faire. Qu'on la prenne, qu'on fasse des expériences sur elle, qu'on la tue... Au moins il serait libre... À cette pensée, elle ne put que se sentir plus mal et leva finalement les yeux pour voir de qui il s'agissait. C'était Théo. Mais il repartit aussi vite qu'il était venu.


*Théo... Théo... non. Théo. Non ! THEO ! ... Rah ... Concentre-toi Lexie.*

**THEOOOOOO !!!!**


Elle avait enfin réussi à se faire entendre, mais elle n'aurait pas du : cette fois fut de trop. L'esprit embrumé, elle se sentit soudain tomber, ses bras glissèrent, sa tête également, venant heurter le coin de l'appui de la jeune fille. Elle se griffa les bras et la joue en s'effondrant. Elle était maintenant étendue par terre, inconsciente. Malgré qu'elle eut perdu connaissance, elle tremblait encore et beaucoup plus, elle n'avait pas l'air détendue, loin de là. Elle saignait un peu au niveau de là où elle s'était écorchée, mais sans doute rien de bien inquiétant, surtout comparé au reste de son état. Cette fois était différente des autres : elle n'avait pas "seulement" perdu l'équilibre mais s'était bel et bien évanouie, de plus, sa chute n'avait pas du arranger les choses, heureusement, elle se trouvait sur le trottoir.

[Continuez tous les deux Smile A bientôt ^.^]

[CPM]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retour à la civilisation. ( Ouvert à tous )   Dim 13 Avr - 16:12

[HRP] Hum.. 3eme personne... J'ai plus l'habitude de jouer sur forum de la même manière que sur papier en le faisant à la 1er.. mais si ça vous facilite les choses...[/HRP]

Yorgan fumait, n'emmerdant personne, il restait ainsi à regarder le ciel avant de devoir recommencer une nouvelle journée... Une journée comme les autres, insipide, sans intérêt ou si peu. Deux personnes semblaient avoir des ennuis. Non pas qu'ils soient entourés, non.. des problèmes entre eux, en eux même... Il les regardait distrait, d'un coin de l'œil comme il aurait regardé les gens passer.

L'un des deux commençait à faire les 100 pas, tournant en rond et revenant, partant et ainsi.

La jeune fille se retrouvait accoudée à un rebord, semblant l'appeler, semblant aux prises avec des tourments assez étranges.

Elle perdait l'équilibre, elle s'évanouissait et se blessait sur le rebord.

Bien sûr, Yorgan pouvait aller l'aider.. ou bien la traîner dans la ruelle pour éviter un afflux de police ou d'ambulance alors que l'heure de pointe pour le café allait arriver.
En même temps, soit ça faisait venir du monde et plairait au patron.. ou bien ferait fuir les gens et arrangerait Yorgan du fait qu'il aurait rien à faire hormis attendre.
Cette option lui plaisait assez et il se déplaçait vers le corps inerte.
Malheureusement, l'autre gamin ne partait pas assez loin ce qui l'empêcherait de garder un temps libre.

Il rentrait à l'intérieur, abandonnant sa cigarette au passage pour aller chercher un linge d'eau fraîche et il partait en direction de la gamine pour le déposer sur son front. ( HRP je me dis à vos avatars, donc si c'est faux, faites le moi savoir /HRP)

Il sortait son téléphone, faisant un appel rapide aux secours.
Il n'avait plus qu'à attendre qu'ils arrivent et bloquent un peu l'accès au bar pour laisser plus de temps libre pour ne rien faire.

Il regardait le gamin, sortant une nouvelle cigarette, le visage inerte d'expression, se foutant royalement de la santé de ces personnes.

Je viens de prévenir les secours. Maintenant, vous pouvez toujours vous barrer... Perso, si vous devez crever, faites le bien devant le bar histoire que je gagne quelques jours de repos chez moi. Sinon, barrez vous ... Vous avez rien à foutre dehors les chieurs.

Yorgan regardait le gamin, se demandant ce qu'il allait faire de sa journée si le bar se retrouvait fermé pour la journée. Srement aller glander dans un café devant une bière... Ou bien aller traîner du coté du centre ville...


[CPM]

[Edit Magneto : Sitoplé, évite les couleurs... lorsque ton personnage parle, écris
- "en gras"]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retour à la civilisation. ( Ouvert à tous )   Lun 21 Avr - 17:28

Théo se retourna en entendant cet appel à l'aide que sa sœur lançait. Il était presque au bout de la rue, et la vit tomber sans qu'il n'ait le temps de la rejoindre pour la rattraper. Il resta figé un instant, l'observant un instant, inerte sur le sol, sans comprendre jusqu'où ce mal avait touché Lexie. À ce point là... pourtant, il voulait qu'elle résiste, mais il avait sans doute placé trop d'espoir dans le fait qu'elle puisse s'en sortir seule. Ils avaient eut tort de refuser l'aide qu'on leur avait proposée. Lorsqu'il vit l'homme adossé au mur ressortir de son bar avec une serviette mouillée à la main, et qui se dirigeait vers sa sœur, il se mit à courir dans sa direction.

Lorsqu'il arriva à leur niveau, l'homme avait appelé des secours, et Théo ne sut comment prendre la nouvelle. Pourquoi ne pas lui avoir demandé avant ? Il avait bien vu qu'ils étaient ensemble! Ça faisait un moment déjà que ce type les observait ! Cependant, la suite de sa phrase ne laissa aucun doute sur ses intentions. Ce mec était un vrai glandeur, qui ne pensait qu'à faire sauter sa journée de boulot. Énervé, frustré, Théo se redressa après avoir reposé sa sœur dans une position qui ne marquait plus la chute qu'elle avait effectué.


« Qu'est-ce que t'as enflure ? Tu veux qu'on t'empêche de bosser ? T'as cru qu'on allait crever comme ça ?! On t'a rien demandé ! »

Théo n'en pouvait plus, et ce type si peu intéressé par leur sort lui tapait sur les nerfs comme un marteau piqueur sur une fine cloison, qui ne tarda d'ailleurs pas à céder. D'un mouvement violent de la main, Théo usa de son pouvoir sur l'homme pour l'éloigner d'eux. Il ne voulait plus le voir. [HJ : je te laisse le soin de dire si tu réagis où si tu reçois le coup.] Sans même regarder si son coup avait porté, il se retourna et se pencha pour prendre sa sœur dans ses bras. Les urgences... en tout cas il ne ferait pas plaisir à ce type en restant ici. S'il le fallait, il l'emmènerait lui même jusqu'à l'hôpital. Mais hors de question de provoquer un quelconque remue ménage dans ce quartier qui pourrait empêcher ce type d'aller bosser.

[CPM]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retour à la civilisation. ( Ouvert à tous )   Mer 30 Avr - 22:30

La colère de son frère fit reprendre conscience peu à peu à Lexie, elle resta les yeux fermés, elle avait du mal à comprendre. Vidée de son énergie, continuant de trembler, elle parvenait à ressentir une certaine fureur en elle, elle sut alors que ça ne pouvait pas venir d'elle, trop peu consciente de ce qu'il se passait. Elle tenta de se calmer et de le calmer, mais elle ne parvenait pas à ce dernier point. Puis elle se sentit soulevée et ouvrit les yeux avec difficulté. Tout était flou autour d'elle, mais elle put aisément reconnaître son jumeau qui la portait. Que s'était-il passé ? Rien ... A ce moment là, il n'y avait ni passé, ni futur, juste elle, trop épuisée pour parler ni même pour réfléchir. Elle se sentait mourir, de toute façon elle ne s'en rendrait même pas compte si elle s'éteignait, elle était déjà complètement anéantie, physiquement et mentalement. Non ! Non elle ne pouvait pas se laisser périr ainsi, parce que Théo était là ! Il était revenu ! Tous ses souvenirs reprirent leur place et elle se revit sur son rebord de fenêtre à attendre qu'il daigne lui prêter un peu d'attention... Il n'était pas venu, mais maintenant il y était, son coeur fit un bond à cette pensée.

Elle essaya de bouger mais n'y parvint pas. Son cerveau donnait des ordres dans le vide... Il fallait qu'elle y arrive ! Lentement et avec difficulté, elle replia son maigre bras et porta sa main osseuse à son front. Là, elle sentit quelque chose de froid et humide, un frisson de plus lui parcourut le corps alors qu'elle retrouvait la sensation du froid, d'ailleurs elle était complètement gelée. Elle enleva le linge et glissa sa main là où elle s'était blessée, elle avait un peu mal maintenant et essaya de faire disparaître la douleur en frottant doucement sa plaie mais ne réussit qu'à sentir le sang sous ses doigts. Néanmoins, elle était rassurée par ce mouvement. Elle ferma les yeux et les réouvrit pour reprendre mieux conscience de ce qui l'entourait. Elle entendait une sirène de pompiers et voyait la rue de mieux en mieux. Là-bas, un homme par terre, c'était l'homme du bar. Que s'était-il passé ? A demi-consciente, elle peinait encore à se remettre dans la situation et à réfléchir, là elle en était au stade de l'indifférence.

Elle essaya de parler à Théo mais elle n'y arriva pas, alors elle ouvrit la bouche mais aucun son n'en sortit. Résignée, elle continua à observer ce qu'elle pouvait en essayant de capter autre chose que des formes qui redevenaient floues. Il y avait foule autour de ce type... Pourquoi était-il par terre ? Pourquoi Théo était-il énervé au point que sa colère l'eut fait reprendre conscience ? Là, elle fit le lien. C'était lui ! Ce ne pouvait être que lui ! Il avait du se mettre hors de lui et repoussé le gars, mais pourquoi ? Elle regarda vers le type, avec ce qu'elle avait senti de son frère et en connaissance de cause, elle pouvait bien penser qu'il avait du recevoir avec violence le fruit de la rage de Théo. Elle essaya de regarder à nouveau son frère, avec une certaine incompréhension dans ses yeux transparents, mais aussi la terreur habituelle qu'on pouvait y retrouver. Elle voulait partir loin d'ici de toute cette agitation, de tout ce monde, et elle voulait ne plus être dans cet état. Elle laissa un soupir et des larmes s'échapper, là elle ne pouvait pas se cacher, ayant des difficultés à bouger et se trouvant dans les bras de son frère. Alors elle glissa sa main sur ses yeux, seul mouvement qui ne lui donnait pas trop de mal. Elle réussit à dire, sans réelle voix, dans un son qui ressemblait davantage à un murmure brisé :


"J'ai peur ... On y va ... ? Peux plus tenir ... Marre ..."

Elle sentit sa main se remplir de ses larmes qui se faisaient de plus en plus nombreuses et qui inondaient son visage et son cou. Elles glissaient jusqu'à l'intérieur de son pull et déchargeaient peu à peu Lexie de son mal. Elle n'avait jamais pleuré autant devant son frère, mais elle n'en pouvait plus. Sa vie ne rimait à rien et ne tenait qu'à un fil qu'elle avait sans cesse envie de briser pour trouver la paix. Mais là, non. Elle voulait s'accrocher à ce qu'il restait d'elle et était déprimée de savoir qu'il ne restait rien. Juste son frère... De son autre main, elle s'agrippa à son jumeau, comme pour s'assurer qu'il ne la lâchait pas, qu'il ne la laissait pas dépérir seule et triste. Elle ne voulait plus jamais être séparée de lui, elle ne voulait plus revivre cet enfer mais elle s'enfonçait tellement qu'elle l'avait empiré, alors elle s'assurait que la seule chose qui la retenait sur Terre ne l'abandonnait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retour à la civilisation. ( Ouvert à tous )   Dim 11 Mai - 20:44

Le type avait bel et bien volé jusqu'à se retrouver plaqué au mur, sans avoir eu le temps de réagir. Maintenant, par son acte irréfléchi, la foule s'intéressait au type. Au moins avait-il déjà appelé l'ambulance pour qu'ils viennent le chercher, même si la victime n'était pas celle pour laquelle ils avaient été prévenu initialement. Il se tourna un instant vers l'endroit qui attirait la foule, instant pendant lequel Lexie pu voir ce qu'il s'était passé, et tentait de reprendre conscience tant bien que mal. Finalement, il fit demi tour et parti d'un pas déterminé dans une autre direction, s'engageant dans une rue différente de celle par laquelle provenait la sirène de l'ambulance.

Lexie s'aggripa à son pull, tenta de parler dans un murmure inquiétant tellement il était faible, et se mit à pleurer. Pour une fois, il ne se mit pas en colère. Depuis bien trop longtemps maintenant il s'énervait de la voir dans cet état. Mais là, elle ne pouvait plus rien faire que de s'accrocher à lui. Ce n'était pas maintenant, alors qu'elle avait le plus besoin de lui, qu'il la laisserait tomber. Toujours est-il qu'il allait leur falloir trouver quelque chose, que ce soit un endroit ou aller, une chose à manger, une personne... à qui il faudrait bien faire un minimum confiance pour se sortir de la rue et de leur montagnes de problèmes. Rien ne finirait jamais que lorsqu'il serait mort si les choses continuaient d'empirer à ce rythme, et cette idée ne l'enchantait pas. Non, elle ne l'enchantait même pas du tout.

« Chut... T'en fais pas. On s'en va. »

Théo la serra un peu plus contre lui tandis qu'elle se vidait de toutes les larmes de son corps, tout en continuant à marcher. Elle était si légère, si fragile... Depuis quand n'avait-elle rien mangé ? Elle était maigre, trop maigre. Des regards se tournaient vers eux tandis qu'il marchait tout en la portant. Une personne s'arrêta, et lui demanda si elle allait bien lorsque les jumeaux passèrent à son niveau. Mais Théo, dans sa suffisance, ne s'arrêta pas, n'adressa pas même un regard à cette personne, et continua de marcher dans l'indifférence de ce qu'allait penser la personne en question. Il s'en foutait royalement. C'était le moins que l'on puisse dire. Il ne savait même pas où il allait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retour à la civilisation. ( Ouvert à tous )   Dim 11 Mai - 21:33

Depuis son arrivée dans cette ville, si petite mais ou il ne manque pas d'action, ses raisons sont simples d'avoir pris l'avion pour venir habiter dans la grande Amérique et d'aider son vieil ami de toujours qui est celui qui gère la confrérie, suite à leur entretien et la petite visite du QG à Magneto, il avait décidé de revenir dans le coin de New York pour jouer les touristes et voir s'il y a des x-men qui trainent dans le coin ou d'autres mutants.

Par chance et hasard, après une petite marche dans les rues, il aperçoit une scène des plus étranges mais il sait reconnaître que c'est un mutant qui vient de repousser un homme qui les agresse lui et une autre personne qui semble être très blessée, ce même agresseur revole fortement sur le mur par la frustration du porteur de la jeune fille, il regarde la scène avec un petit sourire en coin.

L'homme est habillé un peu comme Erik lors des sorties importantes, un chapeau et un genre d'habit propre puis une canne qui l'aide à marcher, son âge ne l'aide pas vraiment à avoir les jambes de ses vingt ans.

Il avance vers les deux mutants qui se font regarder par tout le monde mais reste hors de vue en marchant de loin.


Dernière édition par Jordan Lawrence le Mar 13 Mai - 16:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retour à la civilisation. ( Ouvert à tous )   Lun 12 Mai - 23:56

Tanzania Marchetta, Tanzy ou encore Begood comme aimait l'appeler son petit frère s'était réveillé tôt aujourd'hui afin de faire les boutiques. Pas besoin de travailler, elle avait pour elle seule, la moitié de l'héritage de son père. Elle avait en tête de trouver une tenue qui s'accorde avec ses pouvoirs, afin de jouer les juscticières et de se vanger de l'assassin de son père. Il faisait plutôt beau aujourd'hui, elle s'était habillé en conséquences. Un dos nu rose pâle avec une jupe courte plissée noire et des talons hauts noirs. Un maquillage léger mais qui embellissait son visage claire. Ses cheveux remontés d'une queue de cheval dansaient au gré de la légère brise du matin.

Elle était au téléphone avec son petit frère qui avait bien grandit depuis son départ. Il s'était forgé un sacré caractère, presque le même que de Tanzy. Lorsqu'elle marchait, elle lui décrivait son nouveau paysage. Lorsqu'elle passat à côté de Lexie et Théo, elle se moquat presque d'eux.


"C'est une ville de cinglés frèrot. Je te le dis moi ! Un gars porte une jeune fille dans ses bras, quel manque de délicatesse je te jure ! "

Puis elle s'arreta face à la vitrine d'une petite boutique où une tenue avait attiré son attention. Son prix, 3000$. Mais ce n'était pas un probleme. Elle se mit donc en tête de l'acquérir. Elle raccrocha avec son frère et s'appretta a rentrer dans la petite boutique. Il fallait juste qu'elle traverse la route, seulement de plus en plus de voitures affluaient. Ainsi qu'une embulence.

Au Bout de la rue il y avait un atttroupement. On pouvait entendre les gens s'inquiéter sur le sort d'un jeune homme au sol. QUe se passait il donc là bas ? Tanzy s'en fichait. Pourquoi s'inquieterait elle pour si peu ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retour à la civilisation. ( Ouvert à tous )   Jeu 15 Mai - 20:44

Un brin soulagée de s'éloigner de toute cette agitation, Lexie s'inquiétait tout de même de voir les rues se remplir de plus en plus. Quelqu'un les interpella, mais Théo n'y prêta pas attention. Savait-il où aller ? Sans lire ses pensées, de toute façon elle n'était pas en mesure de le faire, la jeune fille comprit que non. Ils étaient condamnés... Un jour ou l'autre ce genre de vie prendrait fin, mais ce ne serait pas pour en connaître une meilleure. Ils n'allaient pas tenir longtemps à ce rythme... surtout elle. Lui s'en serait déjà sorti ... Si elle n'était pas là. Elle bloqua de nouvelles larmes qui voulaient couler en réaction à cette pensée pleine de ce sentiment de culpabilité qui ne la lâchait plus. Elle ferma les yeux, se laissant porter par son frère, essayant de ne pas être un poids pour lui. Elle savait bien que si physiquement elle ne lui pesait pas, mentalement ce devait-être autre chose .... de la supporter... Elle n'y arrivait déjà pas elle, alors lui.

*Après tout il est obligé ... Non ! Non... il me porte et il me protège. Et il me rassure ... J'la mérite pas toute cette attention...*

Elle essaya de faire un peu d'ordre dans son esprit, mais c'était dur. Déjà, elle avait mis de côté tout ce qui se rapportait plus ou moins à sa mère, mais c'était pour faire place à un autre mal. Théo s'occupait bien d'elle... et elle en était rassurée, ils se rapprocheraient sans doute à nouveau comme cela. Mais d'un autre côté, elle avait l'impression que tout ceci n'était qu'illusoire, qu'il ne se souciait d'elle que pour les problèmes qu'elle pouvait lui causer. Elle n'avait aucun moyen de savoir si c'était vraiment ces pensées qui traversaient l'esprit de son jumeau, mais c'était celles qui stagnaient dans le sien et elle avait du mal à se défaire de cette idée. Alors elle profitait de ces moments passés dans ses bras, quand il se comportait encore comme un frère, ne sachant pas si à un moment ou à un autre il allait la laisser. Elle essaya à d'explorer le fin-fond de sa tête, mais ne parvint qu'à échouer, soit à cause de sa barrière mentale à lui, soit à cause de sa faiblesse à elle.

Ce fut à ce moment là, quand elle réouvrit les yeux, qu'elle vit cette blonde qui les méprisait ouvertement et qui en faisait même part à la personne à qui elle téléphonait. Avec ça, Théo allait sûrement se dire qu'il valait mieux poser sa soeur, ou pire... être envouté par cette fille qui était encore une belle blonde parfaite. Par jalousie, par colère et parce qu'elle puisait sa force dans son frère, sans qui elle n'aurait sans doute pas pu faire grand chose, elle projeta la fille sur la route d'un simple regard. Puis elle planqua son visage dans le pull à Théo... Elle n'aurait pas du faire ça... Mais elle n'avait pas pu s'en empêcher, cela avait été un réflexe de l'écarter de son chemin ... Au moins cette fois elle n'avait rien fait exploser... Mais elle ne voulut pas voir la suite des événements, elle resta donc contre son jumeau, de sorte à ne rien pouvoir voir d'autre que les vêtements qu'il portait... et encore, elle était tellement près qu'elle ne voyait rien. Elle serra également sa main plus fort, de peur qu'il lui en veuille, qu'il la lâche et qu'il l'abandonne. Elle s'imaginait déjà qu'il s'énervait, sans savoir si c'était une idée qu'elle se faisait ou la réalité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retour à la civilisation. ( Ouvert à tous )   Sam 17 Mai - 16:30

Théo ignorait les passants, tous. Lequel d'entre eux pouvait être digne d'un quelconque intérêt ? Aucun. Du moins d'après lui. Cependant, il ne put s'empêcher d'entendre une jeune femme au téléphone le décrire lui et sa sœur. Des cinglés ? Ils n'étaient pas directement visés, mais Théo le prit tout de même pour lui, dans sa susceptibilité. Et puis en quoi pouvait-elle bien savoir qu'il manquait de délicatesse ou non ? Ce n'était certes pas son fort, ce domaine lui étant presque étranger, mais tout de même, il ne fallait pas pousser les limites trop loin. Elle n'en savait rien. Elle ne savait rien du tout. C'est pour cette raison qu'il retint sa colère, délaissant la jeune femme de ses pensées. Il fallait qu'il se contrôle, afin de ne pas faire les mêmes erreurs qu'avec ce type devant le bar. Pourtant, il vit la jeune femme se retrouver bousculer jusqu'au milieu de la route.

Croyant tout d'abord qu'il s'agissait de son œuvre, Théo s'arrêta, surtout pour s'assurer qu'elle ne s'était pas pris une voiture au passage, la tuant sur le coup laissant des traces sanglantes sur le goudron. Non, celle-là c'était la version gore. Il voulait surtout s'assurer ne pas avoir commis un meurtre, et si elle n'avait rien. Mais il réalisa que ce n'était pas lui qui en était là cause dans une perte de contrôle, mais que c'était sa soeur qui en était à l'origine. Il baissa les yeux sur elle et vit qu'elle se cachait le visage. Pourquoi faire une chose et ne pas en assumer les conséquences ? Ce côté l'agaçait, mais il ne dit rien. Pour une fois, il parvenait à se contrôler. Surtout qu'il sentait que c'était en partie de sa faute. Le lien télépathique qu'il avait avec elle lui avait surement transmit son énervement, et dans sa faiblesse actuelle elle n'était sans doute pas parvenue à se contrôler.

Théo vérifia alors d'un regard circulaire que personne ne les regardait étrangement, comme s'ils avaient découvert ce qu'ils étaient. Il ne vit que des badeaux comme les précédents, regarder Lexie d'un air curieux pour savoir ce qu'elle avait. Mais personne ne les soupçonnait. Il vit cependant, loin derrière, un homme habillé tout en noir, marchant avec une canne. Il n'était plus tout jeune, voire même vieux au regard de l'adolescent. Un ancêtre à trois pattes. Pourtant, quelque chose lui disait qu'il n'était pas si inoffensif que ça. Peut-être simplement son allure...

Le mutant se retourna, voulant aller dans l'autre direction. Mais il se rendit compte qu'il s'agissait de l'endroit où le type du bar avait volé. À sa droite, la route, sur laquelle sa sœur avait projeté la jeune femme qui s'était moqué d'eux. À gauche, une rangée d'immeuble. Devant, le type bizarre. Théo se sentait prit au piège, même s'il savait qu'il pouvait s'enfuir par presque toutes les directions. Seulement il allait falloir franchir l'un des obstacles, et faire preuve d'un peu de volonté pour continuer à avancer. Il regarda un instant autour de lui comme cherchant une échappatoire, mais n'en trouva pas. Pour le moment, il restait sur place, tournant sur lui même à la recherche d'une solution. Il n'avait pas vraiment peur, mais il se sentait mal. Sa respiration s'était accéléré.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retour à la civilisation. ( Ouvert à tous )   Sam 17 Mai - 16:50

Tanzy voulut traverser la rue, mais au dernier moment elle se sentit projeté. Voila qu'elle se retrouvait au milieu de la rue. Qui avait bien put faire cela ? elle regarda autour d'elle et vit le jeune qui tenait la jeune femme le regarder. Lui ? Non cela ne se pouvait pas. Il avait les mais prises. Puis se garçon tourna le regard et ne bougeat plus. Si c'etait l'oeuvre de l'une de ses deux personne, la colère de Tanzy se ferait sentir.

Voila qu'elle entend a présent des bruit de voitures, c'était l'heure où les gens allaient au travail. Mais pourquoi personne ne venait l'aider à se relever ? Un klaxon retentit, une voiture de plus en plus proche, tout allait beaucoup trop vite. Trop vite pour réfléchir. Instinctivement, ses pouvoirs s'activèrent. Puis Tanzy s'envola au dessus de la voiture qui passait. La elle ne passait pas innaperçu. Tout le monde commençaient à se tourner dans sa direction. Elle entendait se qui se disait.


"...Une mutante... Encore un monstre... Elle aurait pu rester sur la route... Il en reste trop..."

Tanzy ne supportait plus ces collibets. Une larme coula sur sa joue colorée. C'est sur qu'avec toutes ses couleurs, sa mutation ne passait pas innaperçu.
Elle regarda les deux personnes dont elle s'était moquée. Ils étaient toujours la. Mais pourquoi retait il planté la ce nigot ? Maintenant, elle en était sure, c'était leur oeuvre ! Comment ? Elle ne savait pas. Elle se dirigeat toujours dans les airs, Le soleil brillait, cela rechargeait ses "batterie". Elle l'eur adressa la parole sur un ton menaçant.


"Hey ! c'est vous qui m'avez fait ça ? repondez ! "

ils allaient savoir qu'il ne faut pas s'en prendre à Tanzania Marchetta dit Begood !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retour à la civilisation. ( Ouvert à tous )   Sam 31 Mai - 1:11

Quand elle entendit les mots "mutante" et "monstre" prononcés par une des personnes dans la rue, Lexie tressaillit. Evidemment, elle n'aurait pas du faire ça devant tout le monde. Elle aurait du se contenir ! Maintenant elle leur causait bien des problèmes à son frère et à elle-même. Ce ne fut que quand elle entendit la suite des paroles qu'elle comprit que ce n'était pas d'elle dont ils parlaient. Elle osa alors la regarder et vit qu'elle était multicolore. C'était si étrange ! Mais son effroi fit place à une certaine culpabilité, maintenant les gens la rejetaient elle. Alors qu'elle n'avait rien fait ! Juste sauver sa vie... Et quand la blonde s'adressa à eux, Lexie commença à pleurer. Mais elle s'arrêta vite, s'essuyant avec ses manches et ses cheveux. Elle lui répondit assez durement :

"C'est moi ! Pas lui..."

Il était temps de faire preuve d'un peu de courage, de ne pas se cacher encore derrière son jumeau, sinon lui allait en subir les conséquences. D'ailleurs, elle le lâcha. Elle voulait se détacher de lui, pour montrer qu'elle était forte, qu'elle pouvait tenir debout, ne pas avoir besoin d'être portée, ne pas avoir besoin de lui. Mais elle ne put pas. Si jamais elle s'était retrouvée les pieds sur le sol, elle n'aurait pas tardé à s'effondrer à nouveau. Ses vertiges recommençaient, de plus elle pouvait sentir l'angoisse de Théo. Tout ça, c'était sa faute ! Toute son angoisse, toute sa colère, tous leurs problèmes... Si elle n'était pas comme ça, si elle n'avait pas fait ce qu'elle avait fait depuis le début. Si elle était morte comme elle le voulait... Elle baissa le regard, ne pouvant même plus supporter celui de la fille arc-en-ciel, mais ajouta d'une voix faible :

"Tu crois avoir le droit de te moquer des gens comme ça...."

Et s'emportant à nouveau :

"Tu ne sais rien de nous ! Tu n'as pas à nous traiter de cinglés ! JE NE SUIS PAS FOLLE !!!"

Là, une vitrine vola en éclat. Des cris retentirent parmi les passants.... des insultes, des paroles... Mais elle ne les entendit pas. La jeune fille était trop préoccupée pour cela... Tellement troublée par cette histoire de 'cinglés', peut-être était-ce révélateur de ce qu'elle se reprochait, ce qui l'effrayait. Elle leva les yeux vers Théo pour chercher un quelconque soutien mais s'aperçut avec horreur qu'il ne s'agissait pas de lui mais de sa mère... Le visage en sang ! Elle le repoussa violemment à l'aide de son pouvoir et se dégagea ainsi. Elle tomba sans trop de délicatesse au sol et se releva à l'aide du mur. Là... elle se rendit compte qu'elle avait encore halluciné, c'était bien Théo... Et elle avait vraiment fait n'importe quoi. Elle fondit en larmes et lança un :

"Pardon."

Avant de s'éloigner, plus ou moins comme elle le pouvait.

[Entre les deux dernières paroles de Lexie, il n'y a que très peu de temps qui s'écoule, un peu moins d'une minute, c'est pour ça que je me suis permise de tout mettre]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retour à la civilisation. ( Ouvert à tous )   Dim 8 Juin - 19:35

Begood ecouta attentivement les paroles de la jeune fille. Pas folle ? Peut etre etre mais en tout cas, elle risquerai de regretter ce qu'elle avait fait. Une vitrine vola alors en éclat pres des deux jeunes paumés. Des cris et des insultes fendit la foule. Begood n'avait pas pour habitude de se laisser insulter comme sa. Elle se retourna face a ce public plus qu'ahuris et juste devant les pieds de la premiere ligne, elle envoya un rayon ! Pas pour les blaisser, juste pour les effrayer afin de les faire taire. A peine se retourna t-elle que la jeune fille dans les bras de son frere tomba au sol. Non elle n'était pas folle, juste un peu perdu. Begood n'était pas mechante. Elle s'approcha d'elle et se posa au sol. Elle avait toujours l'air d'une peinture en feu. La jeune lexie essayait de s'éloigner mais ce ne fut pas dur de la rattraper. Begood se plaçat face a Lexie. Elle posa sa main sur sa joue. Cette fille avait l'aire si mal. Begood ne pouvait pas la laisser ainsi. Son frere avait l'air plus fort. Begood, toujours la main sur la joue de Lexie, dit :

"Ecoute... Je ne t'en veux pas !"

Elle se retourna vers le frere de Léxie. Ce beau jeune homme avait l'ame d'un ange. S'occuper de sa soeur sans jamais rechigner. Ils lui faisaient penser a son petit frere et elle. Elle donnerait tout ce qu'elle a pour le revoir un jour. Mais elle s'etait donner une mission, elle ne pouvait pas s'en detourner, au risque de perdre l'amour de son frangin.

Elle regarda de nouveau Léxie et leur proposa :


"Je ne connais pas votre vie, mais vous avez l'air d'avoir besoin d'un endroit ou vous reposer ! J'habite tout pres d'ici, si vous voulez, vous pouvez venir et on va discuter un peu de ..."

Elle laissa une courte pause pour verifier que les gens autour ne regardaient pas. Puis elle repris :

"... de votre condition de mmutant ! "

Elle regarda Léxie dans les yeux mais redoutait la réponse des deux jeunes gens.

[HRP : Ca fait plutot longtemps que personne n'est venu repondre alors je me suis permis de le faire ! ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retour à la civilisation. ( Ouvert à tous )   Jeu 12 Juin - 0:57

Théo observait toujours ce qu'il se passait autour de lui, angoissé. Ce n'était pas vraiment de la peur, ni de l'énervement, c'était la sensation d'être pris au piège et de n'avoir aucune option pour se sortir de cet enclos qui se resserrait petit à petit autour d'eux comme un étau. Lui aussi était à bout, sinon il aurait pris la fuite, aurait emmené sa soeur loin de toute cette agitation plutôt que de rester planter là comme un piquet, à attendre que cette fille que sa soeur avait repoussé ne vienne leur faire des reproches. Car elle était venue. Et ce fut elle qui le tira de sa torpeur lorsqu'elle vint s'adresser à eux, en volant... et avec, de plus, cette allure étrange. Sa soeur se mit alors de nouveau à pleurer, avant de tenter de se contrôler comme elle tentait de le faire à chaque fois, la plupart du temps sans grand succès. Pourtant, elle y parvint, et pour une fois, porta la responsabilité de son acte.

Instinctivement, il tourna la tête en direction de l'homme en noir qui avançait vers eux, et tourna une fois de plus sur lui même. Où était-il ? Théo ne le voyait plus, il l'avait perdu de vu. Grave erreur. Si jamais il s'agissait d'une personne dangereuse, il aurait laissé passer sa chance de l'intercepter, ou de remarquer quoique ce soit de suspect. Tan pis. Pour lui, il était trop tard. Un poids sur la conscience, le jeune mutant en revint à sa soeur et à la femme devant eux, réalisant soudain dans quelle situation ils étaient. Autant dire qu’il était sur l’instant totalement à côté de la plaque. Il empêcha cependant sa soeur de le lâcher pour se mettre debout dans une vaine tentative. Elle n’aurait, de toute façon, pas eu la force de tenir elle même sur ses jambes si frêle. Pendant un instant, il eu l’impression de soutenir entre ses bras un sac dos, abîmé par la vie, à qui il ne restait presque plus aucune chance de survie. S’en voulant d’avoir eu cette pensée, il se raccrocha à l’idée qu’elle s’en sortirait, mais que pour cela, il allait devoir l’aider. Comme toujours... Cependant cette idée eu pour effet de le ramener sur Terre.


« Il faut partir... Tout le monde s’intéresse à nous maintenant. Les flics vont pas tarder à débarquer avec cette démo.»

Il ne crut pas si bien dire. Sa soeur, dans un excès de rage, fit exploser une vitre. Non, elle n’était pas folle. Cette pensée lui avait mainte fois traversé l’esprit, mais si lui n’y croyait plus, alors Lexie le deviendrait vraiment. Leur mère s’était déjà chargé du sale boulot, et Théo avait l’impression que sa jumelle avait de plus en plus de mal à faire la distinction entre ce qui était réel et ses hallucinations. Et, une fois de plus, elle ne manqua pas de confirmer ses soupçons. Elle l’observait, il voulut la réconforter, lui dire que non, elle n’était pas folle, mais déjà elle ne semblait plus voir son visage. Que voyait-elle ? Tout ce qu’il comprit en cette instant, c’est qu’elle douta de lui. Elle ne le voyait plus, une grande crainte s’était emparée d’elle. Et Théo se retrouva à terre.

Il se redressa doucement, observant sa soeur qui commençait à s’éloigner. Son regard se posa sur elle un instant, avant de dévier sur celui de la mutante qui avait assisté à la scène, tout les trois se donnant en spectacle aux passants, aux non-mutants, aux humains. Après tout cela, il ne pourrait plus se considérer comme tel. Poussé à bout, il se passa une main derrière la tête, puis se tint la nuque, dans un geste d’impuissance. Si elle ne parvenait plus à lui faire confiance, à lui, son frère, alors il ne pouvait plus rien faire. Il était trop tard.


« Non! Tu ne peux pas. Tu n’iras nulle part! Même si c’est trop j’m’en fou! »

Théo la suivit doucement, la laissant se débattre avec le mur pour avancer. Elle ne pourrait jamais le semer, même en y mettant tout son pouvoir. Car il était bien plus puissant qu’elle et il en était pleinement conscient. Il fit quelques pas à reculons, suivant toujours sa soeur, tout en s’adressant à la femme volante.

« Et toi si t’as rien de mieux à faire... va insulter quelques passants! On sait jamais t’auras p’t’être la chance de tomber sur deux cinglés comme nous, avec plus rien à perdre! J’dois avouer que sur ce coup, t’as pas eu de chance. Dommage.»

Dans son état d’esprit actuel, qui n’était pas glorieux, il se montra cynique. Il ne pensait plus à ce qui était le mieux pour eux, il ne voyait plus d’avenir. Ici, ce serait le point final.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retour à la civilisation. ( Ouvert à tous )   Jeu 12 Juin - 18:23

Il la suivait... Il la suivait ! Prise de panique, Lexie essaya d'accélérer, mais elle était trop faible. Elle commença à suffoquer, angoissée, pourquoi avait-elle aussi peur ? Ce n'était que son frère, il n'allait rien lui faire ! Mais elle... elle était pourtant sa jumelle et elle avait utilisé son pouvoir contre lui. De plus, quand il était énervé, elle ne le reconnaissait plus. Mais là, elle n'était en mesure de reconnaître personne, la réalité lui semblait horrible. Les immeubles étaient grands jusqu'au ciel, il y avait des millions et des millions de personnes autour d'elle, elle avait peur. Elle eut un haut-le-coeur et se laissa glisser et tomber par terre. Théo parlait à la fille arc-en-ciel. Est-ce qu'elle était vraiment ainsi d'ailleurs ou est-ce que c'était un des nombreux délires de la jeune fille ? Est-ce qu'elle volait vraiment ? Est-ce qu'elle était vraiment une fée lumineuse ? Une fée... pas une mutante, pas un monstre comme elle ! Une fée qui ne lui en voulait pas qui lui avait même proposé son aide ! Mais elle n'était pas en mesure de l'accepter. Tout était déformé, elle ne parvenait plus à voir correctement, elle était vraiment folle. Plus elle paniquait, plus elle avait du mal à revenir dans le monde réel. Plus elle hallucinait, plus elle était effrayée.

Arriva alors ce moment où elle se dit que tout devait s'arrêter. Elle était tellement épuisée qu'elle pouvait se laisser mourir comme ça, sur le sol. Mais non. Elle n'en pouvait plus, elle ne supportait plus tout ce qui l'entourait, elle voulait s'échapper mais elle ne pouvait pas bouger. Elle se recroquevilla sur elle même, les genoux contre sa poitrine, la tête sur les genoux et les mains l'une dans l'autre qui refermaient le tout. Elle ferma les yeux et les oreilles. Alors qu'elle ne voyait que du noir, qu'elle n'entendait que le silence, elle essaya d'oublier. Ce serait tellement simple si elle pouvait contrôler sa mémoire et ses émotions. Mais non. Au contraire, tout ce qui pouvait la rendre plus mal se déchaînait contre elle. Elle alla alors chercher dans ses souvenirs lointains, ceux d'avant tout ça, avant de devenir un monstre... Avant de tout détruire, avant de perdre Théo. Quand tous deux avaient à peu près huit ans, en vacances à la neige. Ils construisaient un igloo avec leur parents... Leur parents. L'image des deux jeunes adultes riant joyeusement avec leurs enfants se transforma soudain en une vision plus actuelle. Leur père en sang dans la voiture, leur mère en train de recevoir la moitié du plafond sur elle... Alors le coeur de Lexie se serra à nouveau, de même que sa main gauche serra fort la droite, l'écorchant encore une fois.

Alors qu'elle commençait à pleurer de douleur, Lexie se ressaisit. Ce n'était pas comme ça qu'elle allait arranger les choses. Avec beaucoup de mal, elle desserra ses doigts, laissa tomber ses épaules, reprit une respiration calme et ne pensa plus à rien. Elle se concentra sur le noir et rien que cela. Elle parvint à faire le vide dans son esprit, elle se sentit peu à peu de plus en plus loin du monde. Elle s'endormait... Elle était si bien... Non il ne fallait pas s'endormir ! Elle réouvrit les yeux. Le retour à la réalité fut brutal, mais au moins cette fois elle arrivait à penser de manière cohérente. Malgré la fatigue, elle se força à rester éveillée. La première chose qui lui vint à l'esprit fut que la police n'allait pas tarder à arriver, vu le désordre qu'ils avaient causé. D'ailleurs, elle était étonnée que personne parmi les passants n'avait prévenu les autorités. Après tout, la plupart avaient continué leur chemin, comme on se dépêche de fuir pendant une bagarre. Elle se releva et regarda son jumeau :


**Faut qu'on s'barre. Chais pas où, mais là on va avoir des embrouilles.**

Message qui eut pour effet de lui faire tourner la tête à nouveau. Elle s'accrocha à une gouttière d'une main et de l'autre, elle la posa sur son front cinq secondes. Elle s'adossa ensuite au mur et retira vite fait sa main droite qu'elle s'empressa de camoufler dans sa manche. De la gauche, elle se tenait encore. Elle n'aurait pas du utiliser son pouvoir, mais c'était devenu un réflexe de se parler par pensée. Néanmoins, elle se demandait s'il allait tenir compte de son message... Après tout, elle l'avait quand même presque attaqué. Elle soupira, ne voulant pas recommencer à s'angoisser de cela. Elle se demandait si jamais ils ne feraient pas mieux de suivre la fille... Au pire, ils étaient deux, elle était seule. "Chez elle" ce n'était pas comme dans une pseudo école remplie. Enfin, après tout elle n'en savait rien, mais il fallait cesser de croire que tout le monde leur voulait du mal, ce n'était pas comme ça qu'elle allait aller mieux. Dans ses rares moments de lucidité, cet instant là en était un, elle arrivait à se ressaisir et à se dire qu'ils pouvaient s'en sortir. Mais ça ne durait jamais longtemps car tout de suite après, elle se demandait comment et se rappelait qu'il n'y avait aucun espoir. Ce qui arriva.

"On est foutus... c'est sûr..." pensa-t-elle à voix haute.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retour à la civilisation. ( Ouvert à tous )   Jeu 12 Juin - 18:50

Tanzie observait la scene qui se deroulait sous ses yeux ! Le jeunes fut plutot clair dans ses propos, il voulait qu'elle s'en aille et les laisse se debrouiller. Tanzie n'aurai tjamais pu laisser ces deux "gamins" dans une telle situation. Alors Tanzi fit ce qu'elle a toujours fait !

"Ecoute moi toi ! T'as raison les flics vont pas tarder ! Alors t'as deux solutions : ou tu reste ici avec ta soeur et tu te laisse ramasser par les flics, ou tu as la possibilité de venir chez moi pour que vous puissiez vous reposer ! Choisit mais pese bien ton choix, cela pourrait se retourner contre cette jolie jeune fille !"

En disant cela, Tanzie s'accroupie pres de Lexie en lui passant la main sur la tete comme pour lui dire : t'en fais pas, tout vas s'arranger ! Elle ne connaissait que trop bien ce genre de situation, Théo lui faisait penser a elle et Lexie a son petit frere. Elle voulait les aider, mais s'ils ne voulaient pas de son aide, elle ne les forcerait pas. Ce n'est pas pour rien que tout le monde l'appelle Begood. Elle se rememora un instant cette fameuse soiré ou ce surnom lui est venu :

Flash Back

Il etait a peu pres 18h, Tanzi a encore son pere. Elle marche dans la rue main dans la main avec ce dernier. A cette epoque, tout lui paraissait merveilleux. Et voir une personne en difficulté lui arrachait le coeur. Sa mere etait la aussi, mais elle n'a jamais vraiment beaucoup compter pour Tanzania. L'important et ce depuis toujours, est son petit frere. Il savait a peine dire maman. Et pourtant, c'est lui qui a lancé ce charmant petit surnom. Un homme assis sur le trottoire faisait la manche. Tanzi passa devant avec toute sa petite famille, mais elle fut la seule a s'arreter pour prendre des nouvelles de ce pauvre gars.


"Hey m'sieur ? Vous allez bien ?"

Sa mere s'offusqua, comment une petite fille de bonne famille pouvait elle parler a un mandiant, un creve la fin ! Tanzie, elle s'en fichait. Ce qui l'importait c'etait l'etat de cet homme !

"Dis papa, il a quoi le monsieur ?"
"Et bien ma cheri, cet homme est un homme bien malheureux qui ne plus de quoi vivre !"
"On peut faire quelque chose ?"
"Bien sur mon poussin !"


Son pere lui avait tendu un billet de 20$. Les yeux de la petite fille brillaient. Elle pris le billet et le tendit a l'homme !

"Tenez m'sieur, c'est pour vous !"

L'homme pris le billet et souria a la jeune Tanzie encore impressionnable. Son pere fit une remarque a ce sujet. Elle ne se rappelle pas qu'elle etait la remarque, elle se souvient juste de ce que son frere a reussir a dire apres !

"Be.. be... Be-good !"

C'est ainsi que le surnom de "Begood" est rester dans la memoire de la jeune fille.

Fin Du Flash Back

Une derniere fois, elle regarda Léxie. Puis son regard se tpurna et s'attarda sur Théo. Cherchant desesperemment une réponse a sa question.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retour à la civilisation. ( Ouvert à tous )   Jeu 26 Juin - 21:08

[HJ - désolé pour le temps de réponse, me revoilà!]

De réponse à sa question, Théo n'en avait aucune. Il ne voulait pas la suivre, ni même lui parler. Il ne pouvait tout simplement pas se fier à elle à cause de ce qu'elle était, une mutante. Lui aussi, comme chaque humain, éprouvait une répulsion envers eux. Il ne le voulait pas, sachant pertinemment que lui et sa soeur en était, mais ne pouvait s'en empêcher, à cause de leurs parents. Si seulement ils avaient été humain, cet héritage qu'ils leurs avaient laissé était un fardeau bien trop lourd à porter. Surtout avec leur soit-disant aide pour parvenir à les maîtriser. Il les méprisait, tous autant qu'ils étaient. Il méprisait les humains, les mutants, et lui même par dessus le marché. Rien à faire, il n'y avait que Lexie qui parvenait à échapper à ce sentiment qui l'envahissait sans cesse. Dans des moments de détresse, il se lacérait les bras. À cause de la souffrance, mais pas uniquement. C'était comme une obsession, cherchant à remplacer le sang qui coulait dans ses veines. Il fallait que tout change, y comprit chaque parcelle de son corps, pour qu'il devienne quelqu'un d'autre, quelqu'un de capable. Il fallait qu'il obtienne les moyens de protéger sa soeur. Et ce quelque chose, il l'avait déjà. Il était comme elle, et pouvait communiqué avec elle. Seulement il ne s'en servait pas comme il fallait. Et son caractère si impitoyable envers lui même, sa fierté, était en train de les détruire tous les deux.

"Bon bien faites comme vous voulez! On peut pas rester là alors ok, j'accepte. On peut aller chez toi. Seulement pas pour longtemps. J'ai pas confiance et ça tu le sais très bien. Je ferais gaffe, à quoi que ce soit de louche on s'en va."

Cette décision, il l'avait prise en ayant pesé le pour et le contre dans son esprit sans parvenir à faire pencher la balance de l'autre côté. Car au fond de lui, il savait très bien qu'ils ne s'en sortiraient pas tout seul. Il leur fallait de l'aide, et pas qu'un peu. Il ne tourna pas la tête vers la mutante volante, gêné. Il ne pu pas même regarder sa soeur, ayant finalement décrété, même indirectement, qu'il n'était plus capable de l'aider. Et il s'en voulait de ne pas avoir pu y parvenir seul.

Seulement Théo ne se berçait pas non plus d'illusions, tout n'était pas gagné pour autant. Et le fait qu'il accepte son aide n'était qu'un premier pas, bien petit, comparé à tout ce qu'il leur restait à faire pour s'en sortir. Mais déjà, le mouvement était lancé, il ne restait plus qu'à voir ce que cela donnerait. Si l'issu en était l'échec, alors s'en serait probablement bientôt fini d'eux. Car plus jamais Théo ne pourrait accepter l'aide de quelqu'un. Il regardait sa soeur du coin de l'oeil, dans le bord de son champ de vision, de manière à ce qu'il ne paraisse pas l'observer. Il ne fit pas un geste en direction des deux mutantes, attendant qu'elles se décident à bouger. Lui suivrait le mouvement, car bien qu'ayant pensé laisser sa soeur à cette femme, il ne se sentit pas capable de la laisser tomber.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retour à la civilisation. ( Ouvert à tous )   Jeu 26 Juin - 22:47

Quand Lexie s'était relevée, elle n'avait pas remarqué que la fée multicolore était à côté d'elle. Sans lâcher la gouttière, sans laquelle elle se serait à nouveau effondrée, elle osa faire un pas en direction de Théo. Mais elle recula bien vite quand il s'exclama "Bon bien faites comme vous voulez !" comme si cette phrase était la messagère de ses sentiments. S'il laissait les autres décider, ce n'était pas bon signe, déjà parce que la jeune fille se sentait incapable de choisir quelque chose par elle-même, en suite parce qu'il avait toujours voulu tout dominer. De son point de vue à elle, c'était comme s'il avait perdu toute volonté, mais elle doutait encore sur le fait qu'elle le connaissait. Sa dernière phrase la rassura un peu, au moins il se sentait encore capable de prendre les choses en main... Elle se tourna enfin, cherchant la blonde du regard et elle l'aperçut. Pourquoi était-elle venue près d'elle ? Pourquoi elle et pas Théo ? Pourquoi était-il si distant ? Il ne la regardait même pas ! Elle le regardait. Elle se sentit pleurer alors elle ferma les yeux, étouffant un sanglot, éternuant par la suite. Puis, toujours les yeux fermés, elle se décida à s'écarter de son appui. Dans un geste vif, ayant eu le temps d'évaluer la distance, elle attrapa la main de son jumeau. Puis elle la serra, puis sa tête tourna.

*Je ne suis qu'un poids pour lui... Pourquoi il me laisse pas tomber ? J'suis sûre il en crève d'envie. Je suis tellement horrible... J'me déteste. Comment il fait, lui ? Oooh et s'il arrivait à lire mes pensées ? S'il en profite pour me laisser vraiment ? Je fais quoi sans lui, moi ? Mais il ferait mieux ! Il devrait pas rester avec moi ! Je l'empêche de vivre... J'suis un monstre ... J'ai tué quelqu'un après tout... Oui, tu as tué quelqu'un Lexie, oublie pas. Ca va finir par te détruire... Ou peut-être que ça t'a déjà détruite. Tu es folle ! Non, non qu'est-ce que je dis... Je ne suis pas folle ! Je ne veux pas être folle ! Je veux vivre. Pour Théo. S'te plait... me laisse pas... reste avec moi... Je t'ai...*

"T'oblige pas à faire ça pour moi !"
s'empressa-t-elle de lui chuchoter, comme pour dissimuler ses pensées.

*...me.*

Mais malgré son entraînement à résister et à sa mère et à son frère, dans sa faiblesse actuelle elle n'arrivait pas à se bâtir ce mur de protection et s'il avait du entendre n'importe quoi provenant de sa tête, depuis le début il devait subir le flot de pensées incohérentes et négatives qui ne cessaient de résonner en Lexie. Elle n'avait plus qu'à espérer - c'était pourtant un mot qui devait être sorti de son vocabulaire - que Théo n'eut pas prêté attention à elle. Après tout, pourquoi l'aurait-il fait s'il ne daignait même pas la regarder ? Et elle se remit à pleurer, et elle éternua encore, et elle se dépêcha de passer son autre main sur ses yeux qu'elle avait fait l'erreur d'entrouvrir pour laisser échapper ses larmes. Prise d'une migraine énorme, elle ne put s'empêcher de lâcher son jumeau pour prendre sa tête dans ses mains. Sans appui, elle avait à nouveau du mal à tenir en équilibre mais elle y parvint même si elle sentait qu'à tout moment elle pourrait se retrouver encore au sol. Elle s'accrocha de nouveau à ce qu'elle pouvait, un coin de mur, ouvrit enfin ses paupières et son regard vint à la rencontre de ceux devant qui elle avait piqué sa crise. Prise de panique encore une fois, elle chercha un moyen de s'enfuir. Son coeur se mit à battre de plus en plus fort. Où aller ? Ah oui, chez cette fille. Elle cria presque, sous le coup de l'angoisse, s'adressant soit à Théo soit à elle :

"Dépêche-toi."

**On peut pas rester ici.**


*Rah mince !*


Ce fut quand la douleur s'accentua au niveau de son front qu'elle se rendit compte qu'elle avait encore utilisé son pouvoir et qu'elle avait mal fait. Si elle continuait, elle allait s'épuiser toute seule, d'ailleurs la fatigue ne la lâchait plus. C'était à croire qu'elle avait envie de se sentir mal, alors que non ! Elle n'avait aucun contrôle sur elle-même et alors qu'elle croyait arriver à se relever, elle faisait toujours une erreur qui l'enfonçait encore plus qu'au départ. Elle tenta sans succès de se calmer, par contre elle arriva à ne pas se laisser tomber. Elle fut au moins soulagée de ça, car si elle s'était à nouveau écroulée, elle aurait encore une fois montré ce qu'elle ressentait au fond d'elle. Or, elle ne voulait plus afficher ce qu'elle se devait de garder en elle. Son frère avait déjà trop compris à quel point elle était mal. Elle s'en voulait tellement de le lui avoir montré ! Mais lui aussi... lui aussi lui avait montré ce qui le touchait et ce qu'il avait vécu. Elle, au contraire, s'était fermée, mais après, elle n'était plus arrivée à cacher quoi que ce soit, mis à part peut-être ce qu'elle avait vécu auparavant. Reprendre un semblant de contrôle sur ce qu'elle montrait et ce qu'elle dissimulait la rassura sur un point : elle avait encore un peu de choix sur ce qu'elle pouvait transmettre à Théo et ce qu'elle pouvait garder pour elle.

*Et je ferais mieux de ne plus l'embêter... Faut plus qu'il sache que je vais mal. Faut plus qu'il s'inquiète. Je dois être vraiment horrible pour l'inquiéter comme ça...*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retour à la civilisation. ( Ouvert à tous )   Ven 27 Juin - 16:54

Enfin, Théo avait pris une bonne décision. S'ils restaient là tous les deux, ça allait mal finir, c'est sur. Théo se montra agressif mais il allait apprendre qu'il n'avait rien à craindre de tanzie. Elle ne sait que trop bien ce a quoi il sont confrontés.

Léxie pris la main de son frere et poussa un cri. Un cri comme pour dire que s'ils restaient tous les trois ici, ça irait mal. Pas manqué, a peine avait elle poussé son hurlement que des sirenes de police se firent entendre. Comment faire pour sortir de cette situation délicate sans provoquer un exclandre ? Elle ne savait pas vraiment quoi faire. Seulement il fallait qu'elle fasse quelque chose. Pour elle, pour Théo et Léxie. Elle pris une décision.


"Dépechez vous, c'est pas tres loin d'ici !"

Elle pris un papier dans son sac ansi qu'un stylo. Elle grifona quelques trucs dessus et le tendit a Théo. Elle avait marqué une adresse, pas la sienne car s'il arrivait quelque chose et que l'on trouve son adresse sur les deux jeunes gens, elle se trouverait mal.

Elle s'approcha de Théo. Elle approcha sa bouche pres de son oreille et lui murmurra :


"Je m'appelle Tanzania Marchetta, mais tout le monde m'appelle Tanzie ou Begood. Rendez vous dans quelques minutes la bas. Vous aurez de quoi vous nourir ainsi que vous reposer. "

En disant cela, elle lui avait glissé dans la main le bout de papier ou il y avait marqué l'adresse. Elle se recula et afficha son plus beau sourir a Théo. Puis elle posa un regard protecteur sur Léxie.

Elle brilla un peu plus et commença a flotter dans l'air. Elle leur fit un signe de la main et pris de plus en plus d'altitude. Dans le ciel, lorsque l'on se trouvait sur la terre ferme, on pouvait a peine apercevoir une lueur. Tanzie s'en retourna donc a son domicil pour tout préparer lors de la venue des deux adolescents. Puis elle se rendrait au point de rendez vous pour les accueillir et les mener dans son chez elle.


Arrow Les Résidences

[hj : je créerais le sujet ne vous inquietez pas.]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour à la civilisation. ( Ouvert à tous )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour à la civilisation. ( Ouvert à tous )
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chorus One-Winged Angel Casting ouvert à tous
» L'espace est un non lieu ouvert à tous les vents
» Reprise de Pretear ? [ouvert à tous]
» Recherche inhabituelle (ouvert à tous)
» Vos plus beaux "reflets" - topic ouvert à tous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men :: Hors Jeu :: Topics finis :: Ville-
Sauter vers: